Grossesse: un corps déformé ou appétissant?

Grossesse: un corps déformé ou appétissant?
Par Josée Bournival, Auteure, animatrice et blogueuse
30 juillet 2015
Si certains s’attendrissent devant un nombril proéminent, d’autres semblent plutôt inquiets de la prise de poids de la maman pendant la grossesse.
Une femme enceinte, c’est magnifique! C’est du moins ce que prétendent les livres, les publicités à la télévision et les histoires dans les romans. Au fil des semaines, la maman gagne en volupté. Ses courbes deviennent généreuses, pleines, rondes.

Malheureusement, les kilos additionnels ne se concentrent pas uniquement autour du nombril. Dans l’intimité, le surplus pondéral et les nouvelles rondeurs peuvent parfois gêner. Le regard des autres change. Si certains s’attendrissent devant un nombril proéminent, d’autres semblent plutôt inquiets de la prise de poids de la maman.

Chaque fois que je croise une femme portant la vie, je la trouve belle. Peu importe la taille de ses vêtements. Jamais je ne me suis passé la réflexion qu’un corps de femme enceinte pouvait être laid ou difforme.

Mais…

- Ton bébé, il est dans ton ventre ou dans tes fesses?

Voilà la très sérieuse et « très délicate » question que m’a posée ma fille de 4 ans qui trouve probablement que j’élargis du derrière autant que de la bedaine.

J’en ai ri pendant de longues minutes… Puis une fois seule, je me suis observée dans le miroir. J’aime ma bedaine. Chaque semaine, elle grossit, signe que le développement de bébé va bien. Ma poitrine est plus généreuse. Mais je dois admettre que ma grossesse se remarque même de dos. Ma taille s’est épaissie, j’ai deux poignées d’amour sur les hanches et des fesses qui ne semblent plus m’appartenir.

Je ne m’en fais pas. Dans quelques mois j’accoucherai et, dans la prochaine année, ce surpoids s’en ira. Je ne porte pas trop attention à tous ces changements. Il faut dire que j’ai trois princesses qui monopolisent mon temps et mes pensées. Mais en attendant, est-ce que j’aime mon corps?

Honnêtement? Non. Les plis de peau, les cuisses qui frottent l’une contre l’autre, la lourdeur ressentie… Mais c’est un petit prix à payer pour avoir le privilège de mettre mon bébé au monde. Disons que j’évite de me zieuter de dos dans un miroir.

Quand mon amoureux m’embrasse et me pince une fesse à pleine main, je souris en me disant que le plus cruel des regards sur ce corps en changement est assurément le mien. Après tout, s’il ne remarque pas toujours que j’ai fait couper mes cheveux, j’ai le loisir de croire qu’il n’a pas remarqué, contrairement à ma fille, que mes fesses ont grossi.

Et vous? Comment percevez-vous votre corps de femme enceinte? Quels sont les qualificatifs que vous utiliseriez pour le décrire? Votre entourage, en particulier votre douce moitié, a-t-il une vision similaire à la vôtre sur le sujet?

Josée Bournival, Auteure, animatrice et blogueuse
Je suis la maman de 3 grandes filles et d’un petit garçon. Je souhaite échanger avec vous sur une foule de sujets reliés à la vie de famille.
Tous les billets de l'auteur

Commentaires (40)

  1. Sammye 30 juillet 2015 à 09 h 50 min
    C'est drôle, car pour ma part, je suis une personne assez critique envers elle-même. Mais quand j'étais enceinte, c'est la période ou je me suis sentie le plus désirable de ma vie. Mon regard envers mon corps n'étais plus celui de la «propriétaire» perfectionniste, mais celui de la Maman qui sent en elle grandir une vie pleine de belles promesses d'avenir. Du côté de mon conjoint, il était fier et me trouvait tout simplement belle. Après bientôt 18 mois, il me reste encore quelques rondeurs récalcitrantes mais je me dis que c'est un tout petit sacrifice par rapport à la joie que m'apporte chaque jours les câlins, les bisous et les regards pleins d'amour de mon petit garçon et de son papa.:)
  2. Josée Bournival 30 juillet 2015 à 16 h 09 min
    Bonjour Sammye! Comme c'est bon de vous lire. Ça respire la confiance en soi et l'amour familial! Dites-moi, espérez-vous toujours retrouver votre corps d'avant ou si vous acceptez pleinement les changements survenus? Josée XX
  3. Sammye 31 juillet 2015 à 13 h 43 min
    Je sais qu'il est impossible de retrouver exactement mon corps d'avant. Mais par contre, j'aimerais bien perdre encore quelques kilo, histoire de garder une bonne santé pour mon petit homme.
  4. Josée Bournival 31 juillet 2015 à 14 h 27 min
    De mon expérience, l'idéal est d'inclure les enfants dans notre entrainement personnel, ne serait-ce que de leur courir après au parc ou de faire du vélo en famille. Bon entraînement! Bonne alimentation! Josée XX
  5. Clote 30 juillet 2015 à 10 h 02 min
    Pour ma part je suis très critique envers ma prise de poids. Ex-grosse j'ai connu la galère des régimes... Donc très angoissée face à cette prise de poids mais en recherchant avant tout le bien être du bébé que je porte. Il y a quelques jours je faisais remarquer mes formes à mon compagnon et très gentiment et avec beaucoup d'affection il m'a dit "tu es enceinte du ventre et des fesses". J'ai trouvé ça drôle et ça a dédramatise ce que je vivais.
  6. Josée Bournival 30 juillet 2015 à 16 h 11 min
    Comme moi, Clote, vous constatez que le regard le plus sévère est souvent le nôtre. Je crois que c'est parce qu'il s'accompagne du sentiment d'être dépossédée de soi. Qu'en pensez-vous? Josée XX
  7. Annie Tremblay 30 juillet 2015 à 10 h 04 min
    À cette grossesse-çi, j'ai un 31 lbs en plus et j'en suis à 39 semaines et 2/7. Mais contrairemnt aux deux autres fois, c'est surtout concentré dans le bedon. Si on me voit de dos, on ne réalise pas tout de suite que je suis enceinte. J'ai un peu plus d'enrobage aux cuisses, aux hanches et aux fesses, mais pas tant. Si mes hanches m'agacent un peu (certains vêtements sont à proscrire totalement), mon amoureux, lui me dit toujours "chérie t'es pas grosse, t'es enceinte!" et il m'assure que je suis toujours aussi jolie. Mais quand ses yeux se posent sur mon bedon, j'y vois toujours le même étonnement. C'est écrit en toutes lettres sur son visage "seigneur! Elle va exploser!!!" Lol...il le dit aussi parfois. Je ne peux pas lui donner tort, parce que ça me fait la même impression... mais bientôt j'aurai ma fille dans mes bras et on verra plus tard ce qu'il adviendra de ma méga-bedaine une fois "vide"...
  8. Josée Bournival 30 juillet 2015 à 16 h 14 min
    Allo Annie! J'adore votre auto-dérision. ;-) Votre grossesse tire vraiment à sa fin. Êtes-vous prête pour le grand jour? J'espère que vous viendrez nous annoncer la naissance de votre fille, et ce peu importe le sujet du blogue. Bon accouchement!! Josée XX
  9. Annie Tremblay 31 juillet 2015 à 20 h 43 min
    Allo Josée... si je suis prête? Oh que oui! Et depuis quelques semaines déjà! À ma première grossesse, j'ai vécu l'étape finale en automne et j'ai accouché début décembre. C'est différent quand la fin de grossesse se passe en été. C'est plus difficile. Et encore, j'ai été chanceuse, on a eu peu de grosses chaleurs et je ne suis pas "maganée" enceinte. Pas d'hypertension, d'oedème ou de diabète de grossesse. Chaque fois que je trouve ça dur, j'ai une pensée pour celles qui n'ont pas ma chance...ça doit être atroce! L'autre raison pour laquelle je suis prête depuis un moment, c'est que je voulais un petit bébé. Mon premier pesait 9.2 livres et mesurait 22 pouces et quart. Il était "slim", mais pas tout petit! Il a bien passé malgré tout, à peine un point intérieur... mais je voulais un plus petit bébé cette fois. Il semblerait que je ne serai pas exaucée, car à l'échographie de 32 semaines on l'estimait déjà à 6.1 livres... on s'entend pour dire que c'est foutu mon affaire?! Alors je souhaitais accoucher un peu plus tôt, pour que ma fille soit plus petite... Il ne reste que 5 jours avant ma DPA... alors je me prépare à accueillir un beau gros bébé... Remarque, je vais moins souffrir, parce que je suis habituée aux 32 livres de mon petit homme de 20 mois. Mais à 9.2 livres mou, j'ai eu mal aux épaules et aux bras en s'il-vous-plait! J'ai regretté de ne pas avoir fait des poids et haltères! 😊 J'ai très hâte de tenir ma poulette dansmes bras. Et je reviendrai vous le dire avec plaisir!
  10. Josée Bournival 3 août 2015 à 10 h 54 min
    Allo, Annie! Je ne sais pas si votre poulette s'est pointé le bout du nez, mais j'avoue que votre texte m'a fait sourire. ;-) Ce serait formidable si on pouvait choisir le moment de l'accouchement... Quant aux inconvénients de la chaleur, je vous avoue que ça m'indispose beaucoup. J'ai accouché de Blanche début septembre et je ne garde pas un souvenir très "glorieux" des dernières semaines de cette grossesse. Josée XXX
  11. Gen 30 juillet 2015 à 10 h 38 min
    Ce que je trouve tres difficile c'est qu'après mon troisième enfants j'avais un surplus de poids assez énorme. Ca m'a pris 4 ans avant de pouvoir éliminer tout ce surplus.Je suis enceinte de mon quatrième et j'ai de la misère à accepter le poids que je reprend. J'ai travaillé comme une folle pour le perdre. Je me regarde dans le miroir et je me trouve belle pareille. La grossesse me va bien. Je me sens bien dans mon corp de maman. J'ai déjà un ventre de 5 mois de grossesse et j'en suis qu'à 3. Les commentaires du genre:" tu en a deux c'est certain". J'en ai tout le temps. c'est en regardant mes trois merveilleux enfants que je me console. Je me dis que j'ai pas un corp parfait mais j'ai la famille parfaite que j'ai voulu.
  12. Josée Bournival 30 juillet 2015 à 16 h 18 min
    Allo Gen! Il y a un prix à payer pour tout. Comme vous l'écrivez si bien, c'est un petit prix à payer pour être à la tête d'une aussi belle famille. Quand j'aurai accouché de mon 4e enfant, j'aborderai assurément le sujet de la perte de poids et des changements physiques qui restent. Au plaisir de vous relire! Josée XX
  13. Annie Tremblay 31 juillet 2015 à 20 h 10 min
    C'est tannant ces commentaires-là sur la grosseur de la bedaine! Chaque femme est différente en partant. Et c'est normal aussi que la bedaine grossisse un peu plus vite au 2e, 3e, 4e enfant... Moi au premier, je me faisais dire, à 4mois de grossesse "iiiiiii....c'est des jumeaux certain, j'étais même pas grosse de même à 6 mois!".... Et cette grossesse-çi ça a été plus rapide encore et ma bedaine est plus grosse, alors imagine! 😕
  14. Josée Bournival 3 août 2015 à 10 h 46 min
    Je pense, Annie, que chaque femme enceinte reçoit ce genre de commentaires, malheureusement. Comme vous, je crois que c'est indélicat de se prononcer sur le sujet. Les gens devraient se contenter de féliciter la future maman. Josée XX
  15. Catherine 30 juillet 2015 à 11 h 11 min
    Moi jamais cette idée m'est venue... Mais parce que j'ai déjà un petit surplus de poid et être enceinte est le seul moment ou, du point de vue de la société et ses standards de beauté, j'ai le DROIT d'être plus en chair! Je me trouve belle à tout moment de la grossesse! De plus je prend pas une livre avant la 30e semaine de grossesse en général, c'est mon 3 em que j'ai dans le ventre et je suis à 20 sa et pas un once de pris... ( bon à 30 semaines je me reprend là hahaha)...
  16. Josée Bournival 30 juillet 2015 à 16 h 16 min
    Tant mieux, Catherine. Ça veut dire que vous avez une prise de poids saine pendant votre grossesse étant donné votre IMC (indice de masse corporelle) de départ. Ici, j'avoue qu'il m'arrive de manger un peu trop, justement parce que l'on accepte qu'une femme enceinte ait des rondeurs. ;-) Josée XX
  17. Christelle David 30 juillet 2015 à 13 h 43 min
    Enceinte de 34 semaines dans un pays où j'ai emménagé voilà un an et où je ne connais pas grand monde, ça fait du bien de lire ce blog et les commentaires autres mamans. Cette grossesse est ma seconde, mon ainee va avoir 12 ans et je l'ai eue jeune, donc j'ai un peu oublie les inconvenients de la grossesse... Etre enceinte est formidable, mais je le vis aussi comme handicapant. Petit gabarit, je n'ai pas pris trop de poids en revanche je fatigue vite donc je sens que les muscles non sollicités se sont relâchés et que je n'ai plus de tonus. Mon chéri me trouve belle mais je déprime car j'aimerais pouvoir porter ce que je veux, conduire sans inconfort etc. Bref si je ne suis pas en surpoids je souffre moralement de me sentir limitée.
  18. Josée Bournival 30 juillet 2015 à 16 h 21 min
    Bonjour Christelle! Bienvenue sur le blogue. Je suis heureuse de lire que vous trouvez ici une communauté où partager votre vécu. Revenez aussi souvent que vous le souhaitez. On a tendance à magnifier la maternité, à la présenter comme le summum de la vie d'une femme. La vérité, c'est que plusieurs femmes enceintes détestent leur état. Croyez-moi, vous n'êtes pas seule. D'ailleurs, j'invite les internautes qui ressentent un sentiment similaire à se manifester et à vous répondre. On verra bien... Josée XX
  19. Méli 30 juillet 2015 à 14 h 50 min
    Je suis enceinte de 25 semaines ! C'est mon premier et j'en suis très heureuse ! Dans la dernière année et demi j'avais déjà pris environ 35 lbs en arrêtant de fumer :/ (je mesure 5p8 alors ce n'est pas siii pire) mais j'avais quand même de la difficulté à assumer ce changement.. J'ai toujours été mince et cela faisait mon bonheur ! Jusqu'à maintenant j'ai pris environ 15 lbs et j'ai une petite bédaine. Ma poitrine est généreuse et j'ai élargie du bassin... Quand je me regarde avec le regard d'une maman qui a un petit être qui grandit en elle... Je me trouve belle et chanceuse de ne pas avoir explosée !!! Mais lorsque je me met à trop m'analyser... À me comparer avec celles qui n'ont pris de nul part excepté la bédaine... Je deviens un brin insatisfaite et mal à l'aise de me mettre nu devant mon amoureux.... Même s'il me dit constamment que je suis belle... Parfois la peur de ne plus être mince et ferme comme dans ma jeune vingtaine me donne envie de pleurer en petite boule dans mon lit !! Je me console en me disant que le poids que je prends et les changements physiques sont dû à la plus belle chose qui peut nous arriver ... Donner la vie et non parce que je me bourre de poutine au quotidien! Bref, la vision de mon corps est aussi instable que mes hormones ! :)
  20. Josée Bournival 30 juillet 2015 à 16 h 23 min
    Allo, Méli! Merci pour ce partage si honnête. Je suis certaine que de nombreuses lectrices se sentiront interpellées par vos phrases. Bien sûr, le corps change, la grossesse laisse des traces indélébiles, mais on oublie que ça fait partie tout simplement du vieillissement. Même sans donner la vie, notre corps se modifierait. Alors aussi bien que ce soit pour une aussi noble cause, non? Josée XX
  21. Sara 30 juillet 2015 à 18 h 13 min
    Bonjour Josée Pour ma part, je me sens bien enceinte! À ma première grossesse, j'avais pris presque 40lbs et ça ne me dérangeait pas car je me trouvais belle et mon entourage trouvait que je rayonnais avec mes rondeurs. Pour cette grossesse-ci, je me trouve aussi belle à part mes jambes, car j'ai des varices au niveau de celles-ci, ce qui n'était pas arrivé lors de ma première grossesse. Mais je me dis que c'est un petit désagrément pour avoir un beau cadeau à la fin! Cependant, comme je suis au repos dû à une menace de travail préterme (je suis à 28 sem), je fais plus attention à mon alimentation pour ne pas prendre trop de poids non plus. Mon conjoint lui aussi me dit à tous les jours combien il me trouve belle et attirante enceinte! C'est bon au moral!
  22. Josée Bournival 31 juillet 2015 à 14 h 10 min
    Quel beau travail d'équipe! Voilà encore une preuve que nos hommes ont une place à prendre pendant la grossesse. Il ne portent peut-être pas l'enfant, mais leur soutien est important. Josée XX
  23. julie 30 juillet 2015 à 20 h 43 min
    J'ai souri en vous lisant. C'est un peut a double sens ma façon de me voir. je trouve que la grossesse me "va" bien. Je suis a 34 semaines, je n'ai aucune vergeture(jusqu,à présent), un beau bedon tout rond et ferme, le nombril bien plat, mes sein en grossi d'un bonnet (juste assez mais pas trop non plus) et j'ai pris 24 lb jusuq'à date (5pi 4) et pas mal tout dans le bedon. Je suis contente du "résultat global" de "comment je porte mon fils. Par contre, il y a eu quelque fois, des clients qui me fasse un commentaire qui me fait tout remettre en question. Une m'a dis dernièrement " hééééé, ça doit s'en venir ton affaire!" façon de me dire qu'elle me trouvais éééénorme et une autre aussi m'a félicité de ne pas avoir pris trop de poids, j'ai ris en disant que ça se passait pas mal tout dans le bidon et elle m'a répondu "ben t'a pris des poignée dA'mour aussi" (heuuu c'est pas nécéssaire de lancer le pot après les fleur MADAME!!!). Elle a raison, j'ai effectivement pris un peu sur les poigné d'amour mais franchement, de dos, on dirais que j'ai pris 5 lb et quand je me retourne on voit les 20 autre hi hi hi. J'ai reçu aussi plein (PLEIN) de très gentil commentaire a l'épicerie (oui vraiment a l'épicerie ou au centre d'achat) . Des gens (femme surtout) qui m'arrête au passage pour me dire que j'ai une belle bedaine, une caissière qui me dit que je suis belle. Souvent des inconnu que je trouve très gentil et courageux de prendre une minute de leur temps pour me dire que je suis belle, gratuitement comme ça. C'est spécial par contre que sur tout ces beau mots, ceux qui raisonne dans ma tête, ce sont les quelques allusions négative... Moi, sans penser aux autre, je me trouvais belle (sauf cette cellulite qui meuble maintenant mes cuisse), mon mari me trouve belle et la plupart de sgens me le confirme mais le doute s'installe chaque fois qu'on me fait un commentaire moins bien placé ou une allusion maladroite que je doit surment accoucher dans 2 jours a la grosseur que j'ai... Pourtant , je ne suis pas si grosse. Je me dit que c'est souvent maladroit et irréfléchit mais chaque fois ça me heurte. Je m'en veux parfois d'être ébranlé aussi facilement. ce qui m'inquiette par contre, c'est surtout le "futur-nouveau" corps corps que j'aurai après. Comme c'est mon premièr, c'Est un deuil du ventre et de ssein d'Avant que je suis en train de faire en ce moment cra je sais qu'ils seront différement. Je ne suis pas inquiète de reprendre mon poids d'avant mais plutôt de la forme que celle ci prendre ensuite. Vous en êtes a combien de semaine maintenant?
  24. Josée Bournival 31 juillet 2015 à 14 h 16 min
    Bonjour Julie. J'en suis à ma 28e semaine. Déjà!!! je comprends votre sentiment. Lorsqu'on critique mes romans ou mes performances à la télé, je retiens souvent le seul bémol plutôt que les éloges. ;-) Ça doit être du perfectionnisme ou un désir de plaire... allez donc savoir! Quant au corps d'après, attendez avant de vous inquiéter. Pour bien des femmes, le lien au corps est modifié autant, sinon plus, que le corps. Quand on a bébé dans les bras, on remarque moins la cellulite. ;-) On s'en reparlera, car j'ai bien l'intention d'écrire sur le sujet après mon accouchement. Josée XX
  25. Aglaë 31 juillet 2015 à 08 h 24 min
    J'ai eu deux grossesses, dont la première s'est soldée en fausse couche. Dès ma première grossesse, mon corps à changé: Mes mamelons, qui étaient invaginés, sont ressortis (et le sont toujours). Mes hanches ont élargies. Si bien que malgré ma fausse couche à 3 mois de grossesse, Je ne pouvais plus porter la même coupe de robe, malgré que mon poids n'est pas changé. À ma deuxième grossesse, j'ai maigris tout le long (je pesais 23 lb de moins le lendemain de mon accouchement qu'au début). Ma était très longue (du dessous des seins au bas du pubis) et pas du tout proéminente, à mon grand désarrois: j'aurais tellement aimé avoir un ballon de plage... Je n'ai eu l'air enceinte qu'à partir de 7 mois de grossesse. Mon nombril était ressorti et je croyais me sauver de vergeture, jusqu'à ce que à 8½ mois de grossesse je me retrouve avec d'énorme griffe de tigre. Je suis passée d'un bonnet AA à un presque B, ce qui a plutôt passé inaperçu. Après l'accouchement, la montée de lait m'a fait des vergeture sur les seins et je me suis retrouvée avec un bedaine flasque malgré un poids mince avec des vergetures d'un centimètre et demi de large et un centimètre de profond. .... Malgré tout ça, je me sentait belle et sereine enceinte. J'ai mis du temps à accepter mon nouveau corps post accouchement. Aujourd'hui je suis fière de mon corps de femme ayant porté la vie.
  26. Aglaë 31 juillet 2015 à 08 h 34 min
    Dans mon commentaire ci-haut, il manque le mot bedaine dans la phase: Ma était très longue (du dessous des seins au bas du pubis) et pas du tout proéminente, à mon grand désarrois: j'aurais tellement aimé avoir un ballon de plage... On aurait dû lire: Ma bedaine était très longue (du dessous des seins au bas du pubis) et pas du tout proéminente, à mon grand désarrois: j'aurais tellement aimé avoir un ballon de plage...
  27. Josée Bournival 31 juillet 2015 à 14 h 18 min
    Chapeau, Aglaë!!! Toutes les femmes devraient se voir comme vous le faites, avec fierté et affection. Je pense qu'un bon nombre de nouvelles mamans y parviennent, à divers degrés. Il faut encourager cette perception de soi, assurément!! Josée XX
  28. Julie 31 juillet 2015 à 08 h 32 min
    J'ai commencé ma 3e grossesse sans avoir complètement récupéré mon poids normal, et grâce à mon diabète de grossesse et mes nausées, je prends beaucoup de poids enceinte (60lbs). Je pars à 150-160, donc la différence est visible. Cette image de femme plus grosse est difficile pour moi, mais on se dit que c'est pour la bonne cause, mais quand tu es enceinte de 8 mois et une parfaite inconnue, caissière au magasin, te dis tu es donc ben grosse, tu as attends des jumeaux toi! (rapporté tel quel qui a été dit) le message fait mal. Mon conjoint me trouve belle enceinte, tout le contraire de moi surtout avec les vergetures. Là ma troisième est né depuis 4 mois, et il me reste encore beaucoup de poids à perdre, tellement que mes anneaux de mariage ne me fait pas encore, alors l'image corporelle positive est lente à revenir surtout l'été. En tant que femme on fait beaucoup de sacrifice pour nos enfants, on se dit pour s'encourager que c'est temporaire et on va y arriver tranquillement.
  29. Josée Bournival 31 juillet 2015 à 14 h 21 min
    Bonjour Julie, Votre réponse m'interpelle. J'ai presque hâte d'accoucher pour aborder ce sujet sur le blogue. ;-) Le corps d'après... De mon côté, j'ai gardé un bon 2 kilos à chacune de mes grossesses. J'avoue que je n'ai pas toujours fait les efforts nécessaires pour retrouver mon poids, puisque je savais que je retomberais enceinte. J'ai bien hâte de voir si ma motivation sera au rendez-vous après ce dernier enfant... à suivre! Josée XX
  30. Mariligne 31 juillet 2015 à 09 h 26 min
    Bonjour, je ne me suis JAMAIS senti belle enceinte. Malheureusement! J'ai toujours rêvé d'avoir une belle bedaine que j'aurai pu montrer fièrement.... J'ai été "ravagée" par les vergetures... Mais quand je dis ravagée, c'est complètement ravagée!!!! Certaines sont de 1.5 cm de larges!!!! Cela couvre tout mon ventre et mon bas de dos, mes cuisses, mes mollets, mes bras et bien sur mes seins! Donc, je ne voulais absolument pas me voir lorsque je portais un enfant.... J'étais gênée, même je pourrais dire à la limite, humiliée... J'enviais les belles dames avec de beaux vêtements de maternité. Moi, j'achetais des vêtements "xxxl" pour bien tout couvrir et ne voir aucune rondeur! J'aurai voulu aller à la plage avec un bikini et montrer mon bébé en construction, mais je n'ai pas pu. (En faite, je ne me suis jamais mis en maillot enceinte) Bizarrement, mon chum lui, me trouvais donc belle!!!! Des fois nous avions des disputes à se sujet, même! Bon, comme tout ça est derrière moi, maintenant... Je zieute les belles bedaines que je croise sur mon chemin et j'en profite pour me dire que ces satanées vergetures sont le dessin tracé au fer rouge de mes enfants sur mon corps! Bonne fin de semaine Marilyne
  31. Josée Bournival 31 juillet 2015 à 14 h 26 min
    Allo Marilyne! J'ai la chance de ne pas avoir de vergetures. (je touche du bois pour que ça reste ainsi d'ici la fin de cette 5e grossesse) Difficile pour moi de commenter cet aspect. Je porte encore mon bikini, mais j'avoue que je ne tiens pas à me rendre sur une plage publique. Je préfère la piscine dans ma cour arrière. ;-) Josée XX
  32. Jenny 1 août 2015 à 07 h 59 min
    Allo Josée!! Moi enceinte je me trouve belle, je prends un peu de poids partout mais surtout de la bedaine! Je suis très chanceuse! Mon amoureux me trouve très belle et ça donne une chance! A ma première grossesse, je n'ai eu aucune vergeture sauf quelques unes aujourd'hui inaparantes sous les mamelons lors de la montée laiteuse! Pour le moment, a 38 et 5, le même phénomène! Aucune pour le moment, je suis très chanceuse. J'étais prête a ce que ça arrive mais je ne me plains pas d'en être épargnée! :)
  33. Josée Bournival 3 août 2015 à 10 h 43 min
    Allo Jenny! Vous avez probablement la meilleure attitude qui soit: accepter toutes les éventualités, mais espérer pour le mieux. On a parfois tendance à imaginer un scénario très précis et à être déçue s'il ne se réalise pas comme prévu. Pourtant, lorsqu'on est enceinte, on ne contrôle pas grand chose, pas vrai? Josée XX
  34. Karine 1329 2 août 2015 à 10 h 52 min
    Bonjour Josée, J'ai quand même aimé mon corps enceinte mais j'étais tout autant critique envers moi-même qu'habituellement. J'étais a l'affût chaque matin pour m'assurer que je n'avais pas de vergetures et je me regardais de dos pour vérifier si j'avais élargie... J'ai eu la chance de ne pas avoir de vergetures enceinte et de ne pas prendre beaucoup de poids alors mon corps n'a pas gardé trop de "séquelles" mais le pire moment où j'en aurais pleuré c'est les jours suivant l'accouchement...
  35. Josée Bournival 3 août 2015 à 10 h 38 min
    Comme je vous comprends, Karine 1329!!! ;-) Après l'accouchement, bébé n'y est plus; ne reste que la peau flasque et le gras accumulé pour l'allaitement. On a encore l'air enceinte, mais sans l'être. Mieux vaut sortir en compagnie de bébé pour ne pas recevoir un commentaire du genre "c'est pour quand?" ;-) Josée XX
  36. selena 4 août 2015 à 08 h 49 min
    Je suis absolument d'accord que les jujements et les regards les plus durs à supporter ce sont des nos propres. Il faut se laisser aller parce qu'on n'y peut rien. Le découragement arrive souvent, mais dans cette situation, j'adopterais l'approche philosophe: ce sont des changements inévitables qui arrivent au corps de toute femme enceinte. Et d'ailleurs, il existe beaucoup de moyens pour maigrir les hanches, les fesses et le ventre http://www.europe-pharm.com/fr/danserpourmaigrir - telles que la danse par exemple.
  37. selena 4 août 2015 à 08 h 50 min
    Je suis absolument d'accord que les jujements et les regards les plus durs à supporter ce sont des nos propres. Il faut se laisser aller parce qu'on n'y peut rien. Le découragement arrive souvent, mais dans cette situation, j'adopterais l'approche philosophe: ce sont des changements inévitables qui arrivent au corps de toute femme enceinte. Et d'ailleurs, il existe beaucoup de moyens pour maigrir les hanches, les fesses et le ventre http://www.europe-pharm.com/fr/danserpourmaigrir - telles que la danse par exemple.
  38. Josée Bournival 5 août 2015 à 07 h 36 min
    Bonjour Selena! Vous avez bien raison, plusieurs femmes ont l'impression de "subir" les changements de la grossesse. Dans un monde où l'apparence est si primordiale, normal qu'elles se sentent sous pression, non? Je ne dis pas que c'est sain ou souhaitable, mais je pense que c'est une réaction normale. Josée XX
  39. Ge 5 août 2015 à 15 h 33 min
    À ma 1ère grossesse, j'ai pris 24 lbs, et presque tout dans la bedaine, le reste un peu sur les hanches mais à peine. J'ai eu des vergetures sur les des 2 seins qui sont apparues en fin de grossesse et à la montée de lait. Je suis restée avec une bedaine un peu plus molle et une bonne diastase des grands droits (écartement des abdominaux). J'ai dû faire beaucoup de physio pour recoller mes abdos (il restait 1 cm à peine d'écartement). J'ai quand même repris mon poids d'avant grossesse. J'ai été très ambivalente avec mon corps pour cette grossesse. Autant j'adorais ma grosse bedaine, autant j'étais paniquée à l'idée de ne plus retrouver mon corps d'antan. Finalement, mon garçon a 10 mois et je suis enceinte de mon 2e enfant à 4 mois de grossesse, et j'ai réalisé à quel point j'avais vécu et que je continuais à vivre une expérience tellement riche et valorisante. Maintenant, j'accepte très bien mon corps de maman. Je regarde les corps de jeunes filles sans enfant, et je ne les envie pas du tout, je ne reviendrais pas à cette étape de ma vie. Que ce soit par la grossesse ou le fait de vieillir, une silhouette de jeunesse ça ne dure pas. Mais la beauté ne disparaît pas pour autant. Au contraire, toutes les mamans sont belles à voir avec leurs enfants!
  40. Elaine 10 août 2015 à 21 h 55 min
    J'ai aimé mon corps de femme enceinte. je ne me suis jamais aussi bien senti dans ma peau. bien que j'ai pris 45 livres mon conjoint n'a jamais passé de commentaires. J'avais une bedaine bien ronde et sans vergeture, quelle chance.