Des oeufs pour vos cocos

Des oeufs pour vos cocos
Par Stéphanie Côté, Nutritionniste
10 avril 2015

Finis les cocos de Pâques en chocolat, on parle maintenant des cocos de poules! Voici des réponses aux questions fréquentes des parents à propos des œufs.

À quel âge en offrir à bébé?

Vers 6 mois.

À cet âge, votre petit coco est prêt à manger des aliments autres que le lait maternel ou les préparations pour nourrissons. Vous commencerez peut-être par les céréales enrichies pour bébé, mais il est recommandé de lui offrir sans tarder d’autres aliments riches en fer. Le bœuf, l’agneau, la viande brune de poulet, le tofu, les légumineuses et les œufs en fournissent tous des quantités appréciables. Dans l’œuf, le fer se concentre dans le jaune. Alors si votre bébé mange de toutes petites quantités à la fois, commencez par lui offrir le jaune. Il est capable de digérer le blanc aussi, mais les nutriments du jaune sont plus intéressants pour lui.

Oui, on peut offrir l’œuf (le jaune et le blanc) à 6 mois, même s’il s’agit d’un allergène fréquent. Il est prouvé que retarder leur introduction ne protège pas contre les allergies. Parlez-en toutefois avec votre médecin s’il y a des allergies dans votre famille.

Un œuf tous les jours?

Idéalement… non.

Le problème n’est pas le cholestérol. On sait désormais qu’on n’a pas à craindre le cholestérol dans les œufs et les aliments en général, sauf  pour certaines personnes qui ont des troubles de santé bien précis. Le problème, c’est la variété. C’est nourrissant, un œuf, mais ça ne fournit pas à l’enfant tout ce dont il a besoin pour grandir en santé. Aucun aliment ne peut faire ça et c’est pourquoi il faut varier. En plus, la variété est importante pour assurer le plaisir de manger. Or un œuf par jour, ça devient vite redondant. Votre petit ne demande qu’à explorer et découvrir de nouvelles saveurs. OK, il ne le demande pas vraiment, mais une chose est sûre, c’est qu’il vous remerciera plus tard, lorsqu’il aura développé ses goûts et qu’il aimera manger un peu de tout!

Que ce soit pour le petit-déjeuner ou pour un autre repas, les œufs sont une option nourrissante, rapide, facile. Cela dit, il y en a d’autres. Pour les repas, les choix de viande, de poisson, de légumineuses, etc. sont infinis. Et pour le petit-déjeuner, une rôtie avec du beurre d’arachide, d’amande, de pois doré, de soya ou avec une tartinade de tofu (du commerce ou maison) offre plusieurs possibilités. Sans oublier le yogourt – surtout le yogourt grec – qui ne laisse pas sa place.

Cru ou cuit?

Cuit, absolument.

Que vous cuisiniez l’œuf à la coque (cuit dur), poché, brouillé ou en omelette, il est important qu’il soit bien cuit. Le risque qu’il renferme des bactéries est minime, mais tout de même présent. Les adultes sont en mesure de gérer ce risque, mais les très jeunes enfants le sont moins. On ne veut pas mettre leur système immunitaire à l’épreuve, alors on cuit bien l’œuf!

Pour les bébés qui commencent à manger, la méthode la plus facile est sans doute de faire cuire un œuf dur, puis de le réduire en purée, à la fourchette ou au mélangeur, en ajoutant un peu de lait maternel ou de préparation pour nourrissons.

L’oeuf ou la poule? 

Ah, ben là, je ne sais pas!

Stéphanie Côté, Nutritionniste
Nutritionniste et maman de 2 enfants, j'ai un intérêt particulier pour l'alimentation des petits. Conseils enrichissants et anecdotes savoureuses sont ici au menu chaque mois!
Tous les billets de l'auteur

Commentaires (2)

  1. Gabrielle 13 avril 2015 à 08 h 45 min
    Un coco, ça sauve la vie de maman ;) Quand j'ai introduit les oeufs, ce fut très libérateur. C'est facile à faire, il y en a partout et pas besoin de traîner des tonnes de purée. Chez les grands-parents, une omelette avec des restants de légumes cuits, ça simplifie la vie (quand bébé mange des morceaux). Encore aujourd'hui, des oeufs, ça sauve un souper de soir de semaine.
  2. Stéphanie Côté, nutritionniste 14 avril 2015 à 14 h 09 min
    C'est bien vrai!
    Merci pour votre commentaire :)

Partager