Des jouets pour stimuler le langage?

Des jouets pour stimuler le langage?
Par Marie-Ève B-Gaudin, Orthophoniste
12 décembre 2014

Ça y est: la course folle du magasinage des Fêtes est déjà bien amorcée. Et qui dit «cadeau» dit aussi souvent «demande de suggestions de cadeaux». C’est que le père Noël a bien besoin d’un petit coup de pouce pour orienter ses choix! En tant qu’orthophoniste, je me fais parfois demander: «Quel jouet devrais-je offrir à mon enfant pour stimuler son langage?» Voici mes conseils et réflexions à ce sujet.

Interagir d’abord et avant tout

Avant tout, il faut préciser qu’il n’y a aucun jouet capable de remplacer l’interaction pour stimuler le développement de la communication et du langage. Ainsi, de la même manière que la motricité se développe dans le mouvement, le langage se développe dans l’échange. L’enfant qui joue seul à un jouet électronique récitant l’alphabet ou qui regarde un DVD dit «d’éveil» n’a pas de précisions sur ce qu’il entend ni d’indice concret sur le contexte d’utilisation des mots. Un beau cadeau à offrir à l’enfant est donc de passer du temps à jouer avec lui, en suivant ses intérêts, tout simplement. Vous remarquerez que lorsque votre enfant joue, il a souvent bien des choses à dire et il s’exerce ainsi à communiquer ou à parler.

Bon… si j’arrêtais ici, je me ferais sans doute plusieurs petits ennemis, car pour la majorité des enfants, la magie de Noël passe par de jolies boîtes emballées. C’est concret et ça fait rêver! Personnellement, j’aime moi aussi profiter des Fêtes pour gâter un peu mes garçons.

Faire semblant, un jeu gagnant

Alors, quoi choisir dans le vaste éventail de jouets proposés en magasin? Pour stimuler le langage, le jeu symbolique ou jeu de «faire semblant», auquel se prêtent plusieurs jouets, constitue une valeur sûre. C’est que le langage et le jeu symbolique font tous deux appel à la la représentation mentale. Ainsi, l’enfant qui utilise une cuillère comme un téléphone se représentera dans sa tête l’objet de la même manière que l’enfant qui dit le mot «téléphone». Jouer à faire semblant et parler demandent un certain niveau d’abstraction.

Ma mère a acheté pour mon Renaud, 14 mois, un toutou panda (il adore cet animal!). Je me doute qu’il fera semblant de l’endormir en le berçant et en lui chantant «a-a-a», ce qu’il fait ces temps-ci avec tous les toutous et qui constitue un premier jeu symbolique génial! Je projette de jouer avec lui en faisant semblant de nourrir Panda et en verbalisant ce que nous faisons. Il devrait aimer!

Pour mon Jules, j’irai bientôt acheter un ensemble Playmobil. Le jeu symbolique de mon grand de 4 ans s’est drôlement complexifié avec les années. Il peut maintenant imaginer des scénarios élaborés et faire parler les personnages, ce qui contribue au développement de son langage. Il apprend à faire des phrases complexes, à raconter de petites histoires, à utiliser un vocabulaire adapté au jeu, etc. J’inventerais donc avec lui des incendies, des blessés et des voleurs!

S’ajuster à l’enfant, un incontournable

Peut-être que votre enfant, lui, déteste les toutous et les Playmobil! En fait, vous aurez compris que j’ai donné des exemples de jouets qui peuvent se prêter au jeu symbolique, mais il y en une tonne d’autres. Les poupées, les jeux qui comportent des figurines et les déguisements peuvent mener à des jeux symboliques intéressants. L’important demeure que l’enfant soit intéressé par le cadeau reçu. C’est la première condition pour créer un contexte de communication motivant. En ce sens, un jouet adapté au niveau de développement de l’enfant a plus de chance d’atteindre la cible. Ainsi, si j’offrais des Playmobil à Renaud, je ne suis pas certaine qu’il y trouverait son compte. Dans cette optique, plusieurs fabricants indiquent le public-cible de leurs jouets sur leurs emballages. Dans tous les cas, vous demeurez les mieux placés pour trouver le jouet qui créera un bon contexte de communication pour votre enfant, car c’est vous qui le connaissez le mieux!

Alors, qu’offrirez-vous à vos enfants?

Marie-Ève B-Gaudin, Orthophoniste
À la fois orthophoniste et maman, je vous parle dans mes mots du développement de la communication et du langage de mes deux enfants.
Tous les billets de l'auteur

Commentaires (1)

  1. Priscietcie 16 décembre 2014 à 02 h 03 min
    Ici matrioshka pr notre 2 ans 3 mois qui adore les cacher, aime reconnaître les couleurs et commence à bien assimiler dedans dehors. Et un livre sur les avions afin d'assouvir ou d'attiser davantage sa curiosité sur ces drôles d'oiseaux :-)

Partager