Des livres pour vous aider à aborder certains sujets

Des livres pour vous aider à aborder certains sujets
Par Mireille Dion, Sexologue
12 octobre 2014

Souvent forts intéressants et imagés, les livres sur le développement psychosexuel peuvent devenir des outils indispensables lorsque vous ne trouvez pas les mots pour expliquer une notion à votre enfant ou pour répondre à ses questions. Ce sont aussi de précieux alliés lorsque nous sommes mal à l’aise et qu’il est difficile d’aborder un sujet avec lui. Sans toutefois remplacer vos explications, le livre peut être un excellent complément à l’information que vous donnez à votre tout-petit, lui permettant ainsi de mieux comprendre le monde qui l’entoure.

Le contenu du livre doit par contre être adapté à l’âge et au niveau de développement de votre enfant. Lorsque le sujet vous semble délicat, assurez-vous que l’enfant a envie d’en parler, qu’il est prêt à en savoir davantage. N’hésitez-pas non plus à vous procurer plus d’un livre sur le même sujet. Chaque livre ayant sa manière de dire les choses, il peut être intéressant pour l’enfant d’avoir différentes versions. Après avoir consulté le livre, afin de vous préparer aux questions qu’il pourrait susciter, partagez avec votre enfant un moment calme tout en lui enseignant de nouvelles notions, de façon simple et amusante.

Voici certaines références que j’affectionne particulièrement. Si vous avez d’autres suggestions concernant la sexualité et les enfants qui vous ont aidé à répondre à des questions, n’hésitez pas à les partager dans ce blogue.

L’anatomie
Dolto-Tolitch, Catherine. « Filles et garçons » Les Éditions Giboulées, 2007.

Une description détaillée des filles et des garçons pour aider l’enfant à comprendre ce qu’ils ont de semblable et de différent. 


L’abus sexuel
Ledwon, Peter et Marilyn Mets. « Une histoire sur l’abus sexuel. Le secret de Mia ». Les Éditions Enfants Québec, Saint-Lambert, 2008.

Une histoire touchante, sans détails, mais qui fait comprendre à l’enfant qu’il doit se confier à un adulte lorsqu’il vit une situation dérangeante.


L’apprentissage de la propreté
Duclos, Josée. « Une piscine dans mon bedon, voyons! » et « As-tu vidé ta poubelle? » Les Éditions Parent-Thèse, Beloeil, 2012.

À la fois petits et complets! Des guides pour les parents, des histoires et des suppléments pour les enfants. Tout le nécessaire rassemblé afin que l’apprentissage de la propreté soit une réussite!

Le sentiment amoureux
Papineau, Lucie et Virginie Egger. « Le journal secret de Lulu Papino. Mon premier amour ». Les Éditions Héritage inc., 2009.

Un réel coup de coeur! L’histoire de Lulu Papino qui vit son premier amour, le temps d’un été. Parce que toutes les histoires ne se terminent pas par "ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants...".

 

Billets sur le même sujet

Commentaires (6)

  1. Mamzelle 15 octobre 2014 à 10 h 51 min
    Bonjour, mon fils a 3 ans et je me demandais s'il était trop tôt pour aborder le sujet des abus sexuels, comment le faire et s'il y a des livres que je pourrais regarder avec lui sur le sujet. Celui que vous proposez est, du moins selon les infos fournis par ma bibliothèque, conçu pour les 9 ans et plus. Ayant moi-même été victime d'abus pendant mon enfance (j'ai gardé le secret jusqu'à la majorité), je voudrais sensibiliser mes enfants à ce sujet le plus tôt possible, mais sans les traumatiser. Je trouve ça important de faire de la prévention le plus tôt possible. Merci.
  2. Naître et grandir 16 octobre 2014 à 15 h 23 min
    Bonjour,
    Nous vous invitons à consulter notre fiche sur l'abus sexuel (http://naitreetgrandir.com/fr/etape/1_3_ans/viefamille/fiche.aspx?doc=abus-sexuels). Plusieurs ressources sont mentionnés à la fin pour les enfants et les parents.
    Vous y trouverez aussi le livre Le secret de Mia qui est plutôt conçu pour les 4 ans et plus comme l'indique le site de l'éditeur : http://www.dominiqueetcompagnie.com/catalogue/livre.asp?id_prd=588.

    Bon courage.
  3. Mireille Dion 16 octobre 2014 à 21 h 24 min
    Bonjour,
    Lorsque l'on souhaite aborder le thème de la prévention des abus, l'objectif n'est pas de faire peur à l'enfant. À 3 ans, vous pouvez tranquillement commencer à saisir les occasions qui se présentent pour faire de l'éducation à la sexualité et du même coup, lui fournir des outils pour reconnaître les situations dérangeantes et lui permettre de vous en parler, tel que ce serait le cas, s'il était victime d'abus.
    Par exemple, s'il vous pose des questions lors du bain sur certaines parties de votre corps comme vos seins ou vos fesses et qu'il vous demande de les toucher, vous devriez refuser et en profiter pour lui indiquer que ces parties sont intimes, que lui aussi a des parties intimes et qu'il a le droit de dire non si quelqu'un veut les toucher.
    Vous pouvez aussi lui apprendre qu'il y a des touchers agréables et des touchers dérangeants, comme il y a des secrets qui font du bien et d'autres qui rendent mal à l'aise. Lorsque quelque chose nous fait de la peine ou nous dérange, nous devons en parler. À ce sujet, le livre de Dre. Françoise Dolto "Respecte mon corps" s'avère être une excellente référence.
  4. Nathallie 18 octobre 2014 à 15 h 03 min
    Dans ce livre, l'auteure raconte qu'il y a "de bons secrets et de mauvais secrets". Il y a une page qui traite des abus sexuels, mais comme c'est "noyé" dans une thématique générale, j'ai l'impression que cela ne fait pas peur aux enfants.

    https://www.gallimardmontreal.com/catalogue/livre/est-ce-que-tu-as-un-secret-vivre-la-confiance-moore-malinos-jennifer-9782762524994

    On y raconte, par exemple, que si on prépare une fête surprise pour un ami, c'est un bon secret, mais que si quelqu'un nous touche d'une manière qui nous fait sentir "sale" ou "pas bien", c'est un mauvais secret: il faut en parler à un adulte en qui on a confiance.
  5. Mireille Dion 18 octobre 2014 à 20 h 58 min
    Bonsoir Nathalie,
    Je ne suis pas certaine de comprendre le sens de votre commentaire... Je connais bien le livre dont vous faites mention et je l'utilise lors d'activités avec les enfants et le réfère souvent aussi aux parents.
    Je crois qu'il est approprié d'enseigner aux enfants à reconnaitre les bons secrets et ceux qui sont désagréables (comme les touchers agréables et ceux qui ne le sont pas) pour qu'ils puissent ainsi en parler dans ce dernier cas. Je considère qu'il est préférable de faire de la prévention au niveau des abus en utilisant des enseignements qui ne font pas peur aux enfants, mais plutôt, qui leur permettre de comprendre en leur donnant des outils pour reconnaitre une situation dans laquelle ils pourraient être victimes.
    Lorsque les exemples sont en lien avec la vie quotidienne de l'enfant, qu'ils font du sens pour lui, l'apprentissage qu'il en fait est plus profond et durable. Je crois que c'est en ce sens que l'auteur a souhaité aborder le thème. Partagez-vous la même opinion?
  6. Geneviève 21 octobre 2014 à 20 h 36 min
    Bonjour, en lisant le commentaire de Nathalie, je comprends qu'elle partage exactement ce que vous avez dit Mireille. :)

    Ces livres sont intéressants, et je vais y jeter un coup d'œil pour savoir comment aborder ces sujets avec mes cocottes (1 et 4 ans). Merci!

Partager