Du rose pour un garçon

Du rose pour un garçon
Par Mireille Dion, Sexologue
18 août 2014

À Noël l’an dernier, alors que j’étais enceinte et que nous croyions attendre une fille, la sœur de mon conjoint nous a offert une belle libellule rose : un magnifique jouet d’éveil orné d’un miroir, de bouts de ruban et d’une fleur en plastique transparent avec des billes roses à l’intérieur. Je me souviens que ma belle-mère nous avait dit ensuite, pendant que nous déballions son hochet éléphant bleu : « Je n’ai pas voulu prendre de chances, s’il fallait que ce soit un garçon! ».

Durant l’Antiquité grecque, le bleu faisait référence au ciel (donc aux dieux) et était utilisé pour les garçons. Associée ensuite à la Vierge Marie, durant le Moyen Âge, cette couleur représentait davantage les filles. Aujourd’hui, le bleu est généralement utilisé pour les garçons et le rose, pour les filles. C’est depuis  que les parents ont la possibilité de connaître le sexe du bébé  durant la grossesse que les trousseaux pour garçon ou fille ont la cote.

Le bleu et le rose sont par contre devenus des couleurs très stéréotypées. Nombreux sont ceux qui trouveraient inconcevable d’utiliser des suces de couleur rose pour un garçon ou une couverture bleue avec un imprimé de petites autos pour une fille. À croire que les hommes ne peuvent pas aimer le rose et les femmes, les voitures… Par contre, certains adultes considèrent acceptable qu’une fille porte un chandail bleu. Toutefois, faire porter du rose à un garçon passe souvent moins bien.

Nous avons finalement eu un garçon (voir « Est-ce un garçon ou une fille? ) et il aime beaucoup sa belle libellule rose! Il la préfère à l’orignal que je lui ai acheté et… au hochet éléphant bleu de sa grand-mère! Mon conjoint m’a récemment dit alors que je l’accrochais à sa poussette : « C’est sûr que si tu te promènes avec la libellule, les gens vont penser que c’est une fille! ». Oui, et alors? Je crois malheureusement que les « qu’en dira-t-on » dérangent. Trop souvent, le regard des autres peut effectivement faire peur.

Devrais-je alors empêcher mon fils de jouer avec sa libellule parce qu’elle est rose? Ou du moins, ne lui offrir que lorsque nous sommes à la maison, à l’abri des regards interrogateurs ou porteurs de jugement? Absolument pas! Je profite au contraire de l’occasion pour lui enseigner subtilement la notion d’identité sexuelle. En lui parlant de « Madame la libellule »,  je lui permets de faire tranquillement la différence entre les garçons et les filles. En le laissant s’amuser avec sa libellule, je respecte ses préférences (et ce, dès son plus jeune âge) et je l’aide par le fait même, à développer son estime de soi.

À la base, les enfants ne savent pas que certaines couleurs sont stéréotypées. Évitons de leur transmettre nos préjugés!

Billets sur le même sujet

Commentaires (20)

  1. Jennifer Sevigny 18 août 2014 à 16 h 13 min
    Ouhh la la les stéréotypes! Moi je trouve ça beau un homme avec un chandail, rose ou corail, mais pour mon conjoint c'est hors de question. Il a de la misère à porter du turquoise hey hey! Par contre, le jour où j'ai acheté un polo corail presque rose et une chemise à carreaux dans la même palette pour un de nos garçons il n'a rien dit de négatif même qu'il trouvait les deux vêtements très jolie et jamais personne a pensé que mon garçon était une fille à cause de la couleur de son polo ou de sa chemise ... justement le vêtement faisait tout de même masculin. Pour ce qui est des jouets, mes deux garçons aime bien promener une poussette ou un panier d'épicerie avec un bébé dedans ... SO WHAT !?!? Ils adorent aussi jouer avec des camions et des blocs. Ok je n'ai pas de poupées à la maison, mais si un jour un de mes garçons m'en demandait une je n'aurais pas d'objection à lui en acheter une.

    Ne vous laissez pas envahir par le jugement des autres ... même vos proches.
  2. Martine (via Facebook) 18 août 2014 à 16 h 55 min
    En effet, les couleurs sont tellement stéréotypées ! Je le vis avec mon fils de 5 ans qui hurle s'il faut qu'il touche à quelque chose de rose ou de mauve (alors qu'à 3 ans le mauve était sa couleur préférée !) Je travaille fort à lui faire comprendre que sa soeur porte bien du bleu et du vert alors...ou est le problème avec le rose et le mauve?
  3. Nadine (via Facebook) 18 août 2014 à 16 h 56 min
    J'adorerais habiller ma fille en bleu. Elle a un an, peu de cheveux et pas de boucle d'oreille.. La dernière fois elle était habillée avec une robe rose et on m'a dit "c'est un petit garçon comme il est mignon" alors oui il m'arrive de l'habiller en bleu mais sa reste super féminin genre elle a une super robe blanche et un t-shirt bleu en dessous, ou en jean de garçon (j'ai un cousin de 6 mois de plus qu'elle et j'en profite) avec un haut super girly..
    J'aime pas qu'on confonde ma fille avec un petit garçon
  4. Catherine (via Facebook) 18 août 2014 à 16 h 57 min
    Je ne suis pas du genre à habiller mes filles qu'en rose (je préfère même le bleu) ou à faire des stéréotypes comme ça...mais mon bébé de 18 mois s'est mise elle-même à appeler son gobelet de lait rose "lait fille" et le bleu "lait garçon"...elle aime évidemment les deux, mais je n'ai rien compris du tout...où est-ce qu'elle a pris ça?
  5. Mireille 21 août 2014 à 11 h 36 min
    Peut-être à la garderie ou elle a entendu quelqu'un ( à la télévision ou autre) parler du rose pour les filles et du bleu pour les garçons)... Ce n'est pas inné chez les enfants...
    Vous me rappelez que le fils d'une collègue, 3 ans, en mordant à pleine bouchée dans un "cupcake" rose a dit: "Pouah, ça goûte les filles!". Si cela peut faire bien rire, c'est aussi l'occasion, selon moi, de les aider à ne pas trop stéréotyper les couleurs...! :)
  6. Natacha (via Facebook) 18 août 2014 à 16 h 58 min
    Enceinte de mon 2e bébé, je voulais que ce soit son grand frère qui choisisse seul la doudou de bébé, car cet objet est tellement significatif pour lui! Il en a choisi une toute bleu et j'ai eu une fille! les gens me parle au masculin lorsqu'elle l'a dans sa poussette, mais ça arrive aussi qu'il me parle au masculin lorsqu'elle ne l'a pas et qu'elle est habillée en rose!!! Alors peu importe ce que les gens pensent, mon fils est tellement fier de la doudou de sa soeur
  7. Mireille 21 août 2014 à 11 h 38 min
    Super idée pour un grand frère heureux!! :)
  8. Maryse (via Facebook) 18 août 2014 à 16 h 59 min
    Mon garçon trippe ben raide sur un petit oiseau mauve et rose avec une attache argent qui fait des bruits de clochettes. Au magasin, son parrain lui a tendu le petit oiseau et un jouet plus "garçon", mon fils a choisi l'oiseau. J'avais un peu peur des commentaires de mon entourage, mais à voir mon fils jouer avec comme il fait tout l'monde trouve ça mignon.
  9. Valérie Harvey 19 août 2014 à 09 h 30 min
    Et attendez que votre fils se promène avec une petite tondeuse... Les commentaires seront: "Un vrai gars!" Alors que quand il se promène avec un trèfle à la main, on n'oserait jamais lui dire: "Une vraie fille!"...

    J'avais écrit un texte sur le même sujet après la naissance de mon garçon. Maintenant que je suis enceinte d'une fille, je m'attends à d'autres expériences de ce type...

    "Bébé a trois mois. Déjà, vous n’en pouvez plus du bleu, du noir et du vert. Vous visitez un magasin de vêtements et demandez à la dame si les modèles de pyjama pour fillettes ont la même coupe. Elle vous confirme que c’est effectivement la même chose, sauf pour les couleurs. Heureuse, vous choisissez un pyjama mauve et rose, orné d’un gros chat. La vendeuse vous regarde étrangement: « Mais… Ça ne dérangera pas le papa de voir son garçon habillé comme ça? » C’est malheureusement une histoire vraie. Je suis restée bouche bée et j’ai fini par répondre que non, papa ne s’en formaliserait pas, car il porte aussi des chemises roses. Tout comme ses deux grands-pères…"
  10. Nicole 19 août 2014 à 10 h 11 min
    Je n'ai rien contre les couleurs, le problème c'est dans le style de vêtement par exemple. Les filles ont une grande diversité de couleur dans leurs vêtements. Elles peuvent porter du bleu autant que du rose, du gris ou du orange et vert. Mais les garçons en revanche leur style de vêtement ne s'offrent pas dans des couleurs pastels par exemple. Pas de rose, pas de pêche... juste des couleurs foncées et toujours du vert, du gris, du noir, du bleu parfois du rouge et du orange.

    Moi, j'ai mis à mes filles du linge de garçon mais qui passait unisex comme style. Je ne mettrai pas à mon garçon, une blouse ou une jupe ou une robe... Mais s'il existait des chemises rose ou mauve je n'aurais pas de problème. Reste que la tenue pour moi, certains croient que c'est un stéréotype, moi je crois que ça fait partie d'une culture, d'une mode. Autrement on ferait comme dans d'autre pays, on laisserait les femmes se promenaient les seins nues sans soutien-gorge et les hommes leur pénis en l'air recouvert d'une petite feuille. L'habillement c'est une chose, les couleurs c'est autres choses.

    Notre garçon aura droit de jouer aux princesses et au Barbie, avec deux grandes soeurs il n'aura pas le choix. Mais s'il viendra un temps où il découvrira qu'il préfère se faire des histoires avec des voitures plutôt qu'avec des poupées, je ne jugerai pas cela comme étant un stéréotype mais simple un instinct naturel.

    Mes filles jouent avec tout, elles ont des voitures (de leur grands cousins), des blocs de construction, des poupées, des bébés, des princesses, des animaux, des épées et des capes... Elles ont malgré tout une préférence, c'est selon moi normal.

    J'ai horreur du rose et pourtant j'ai une fille qui l'adore! Ce n'est sûrement pas moi qui lui ai imposé cette couleur surtout que dans ses vêtements elle en a très peu!

    Et puis pour faire je ne retrouve pas mes sources, mais il y a des études qui mentionnaient que le genre féminin était souvent plus attiré par certains type de couleur et le genre masculin par d'autre. Plus encore, je vous laisse découvrir les résultat sur des singes, qui n'ont aucune idée de l'usage de certains objets et qui pourtant, les mâles étaient attirés par des objets plus masculin et les femelles par les objets utilisés davantage par la gente féminine.

    «C’est dans le choix des jouets que la différenciation des sexes est le plus marquée, explique Lise Eliot. Les garçons poussent des voitures, les filles des poussettes. On le constate même chez les primates. Dans une étude de 2002, des chercheurs ont donné deux jouets typiquement masculins (une voiture de police et un ballon), deux jouets typiquement féminins (une poupée et une casserole) et deux jouets non sexués (un livre d’images et un animal en peluche) à 44 singes vervets mâles et 44 femelles. Les singes n’avaient jamais vu ces objets auparavant et, de toute évidence, ils ignoraient leurs connotations. Résultat ? Si les mâles et les femelles ont été attirés de la même manière par les objets neutres, les mâles se sont mis à tourner autour des jouets de garçons, tandis que les femelles se sont intéressées à la poupée et – grrr ! – à la casserole. Hasard ? Peut-être mais, six ans plus tard, un deuxième groupe de chercheurs a obtenu un résultat identique avec des macaques rhésus.» - http://www.courrierinternational.com/article/2011/09/22/contre-la-dictature-du-rose

    Donc il ne faut pas crier au stéréotype continuellement, il y a tout de même une réalité qui nous dépasse et qui fait partie de la nature humaine. Ne pas les amplifier, je suis bien d'accord, mais les nier c'est de ne pas reconnaître qu'il existe des attirances parfois encore inexplicables!
  11. Mireille 21 août 2014 à 11 h 45 min
    Fort intéressant et je suis en accord avec vous!
  12. Raphaelle 19 août 2014 à 10 h 16 min
    Récemment, la blonde de mon père a offert un magnifique polo rose à mon garçon de 6 ans. Je craignais qu'il se plaigne que " c'est une couleur de fille " ou que son grand frère de 8 ans se moque de lui mais pas du tout, il adore son polo, le porte tout le temps, la couleur lui va vraiment bien et son grand frère est même un peu jaloux ! Je suis très contente. Les deux ont aussi eu des poupées vers l'âge de 2 ans mais n'y ont jamais joué. La petite poussette de poupée par contre a eu bien du succès.
  13. Christine 19 août 2014 à 10 h 53 min
    Personnellement, je pense qu'au delà des stéréotypes, il faut offrir des possibilités aux enfants et les laisser choisir par la suite. Les jouets sont disponibles de la même manière pour mon fils et ma fille (dans la salle de jeux) et ils prennent ce qu'ils veulent. Bien que ma fille joue beaucoup avec ses poupées, elle joue beaucoup plus avec les voitures et les figurines de pirates que son frère à son âge. Lui a toujours été plus attiré par la cuisinière, les jeux de société et les déguisements. Et ils jouent ensemble au hockey dans la ruelle. Je ne considère pas que ma fille est un garçon manqué lorsqu'elle joue avec ses camions, et mon fils n'est pas plus une "mauviette" parce qu'il aime jouer à la cuisinière. C'est une question d'affinité envers des activités. Mais c'est certain que pour les vêtements, c'est plus difficile. Ma fille porte des vêtements ayant appartenu à son frère, mais je ne verrai pas mon fils porter une robe de nuit pouliche avec tutu attaché. Mais il a déjà porté des vêtements de fille, sans le savoir! Étant long et mince, je lui ai déjà acheté des pantalons de coton ouaté de fille, puisque ceux pour garçons étaient trop large! Mais c'est certain qu'ils étaient noirs ou gris, et sans marque distinctive!
  14. Joannie 19 août 2014 à 13 h 16 min
    Les stéréotypes ne sont pas que chez les enfants. Personnellement, je suis une femme et ma couleur favorite est le bleu, rien de bien extraordinaire. Mais en magasinant un imperméable, j'en ai trouvé un magnifique de couleur bleu pour homme, en l'essayant la vendeuse m'a dit: Vous savez que c'est un imperméable pour homme?
  15. Geneviève 19 août 2014 à 18 h 10 min
    Je travaille en garderie et dans les jeu de rôle, les garçons mettent des robes de princesses et les filles des costumes de policiers ou pompiers. Lors de bricolage des garçons choississent des feuilles rose ou mauve et les filles du bleu ou du vert. Lorsque je fais des maquillages, certain garçons veulent des fleurs et des papillons et certaines filles veulent des super héros. Un papa qui a vu certaines photos de nos activités était carrément outré de voir son fils comme ça. Pour moi il explore, expérimente et essaie de trouver ce qu'il aime et je n'y vois aucun problème. Ou je vois un problème c'est quand un petit garçon vient me voir tout triste, car il ne peut pas jouer aux barbies avec ses amis (es) pcq son père ne veut pas parce que c'est un jeu de filles. Ce qu' expérimente les enfants vont les aider à se développer, me ne détermineront pas absolument ce qu'il seront plus tard. Les stéréotypes et les peurs c'est dans la têtes des adultes et ils les transmettent à leurs enfants.
  16. Gabrielle 20 août 2014 à 11 h 02 min
    Maman d'un petit garçon de 17 mois, je peux dire que les couleurs sont trop importante dans notre société. Côté jouet, il n'a pas encore de poupée, mais il adooooore les pelluches. Il aime beaucoup les camions, mais à la garderie, rien ne l'empêche de jouet avec un set de thé ;) Mon conjoint des fois fait des petites remarques comme : c'est pour les filles, et je lui dis à chaque : il a le droit d'aimer ça!!!

    Pour les vêtements, je trouve aussi déplorable le manque de choix de couleurs. Tout est foncé, camouflage ou trop coloré. C'est difficle d'avoir quelque chose de neutre et de clair. Je refuse (pour l'instant) d'acheter des items avec Flash McQueen ou autre bidule du genre parce que c'est trop criard.
  17. Léa 20 août 2014 à 16 h 24 min
    Madame libellule parce qu'elle est rose? j'espère que c'est juste un nom féminin..... Sinon ça fait étrange dans un article qui se veut libre de stéréotypes....
  18. Mireille 20 août 2014 à 18 h 55 min
    Très bon point! J'espérais que quelqu'un le soulève! Madame la libellule" parce que je crois que la compagnie a effectivement voulu faire une "dame" libellule en la dessinant... Très longs cils, ailes en tissus fleuris, miroir de trousse à maquillage... Les enfants ont le droit de jouer avec n'importe quel jouet, peu importe leur sexe. Je crois par contre que nous ne devons pas faire abstraction du sexe du jouet, comme il est question ici ou s'il s'agissait d'une poupée fillette, par exemple. C'est en ce sens que j'ai écrit ce billet. J'ai voulu par l'article, offrir une certaine ouverture face aux stéréotypes et donner, par la même occasion, une opportunité de faire de l'éducation à la sexualité auprès des enfants (dans ce cas-ci, la notion d'identité sexuelle).
  19. Christine 13 septembre 2014 à 15 h 53 min
    À ce sujet, l'auteure Élise Gravel a écrit un livre, "Tu peux", qu'elle offre gratuitement!, sur les stéréotypes à contourner! http://elisegravel.com/fr/content/tu-peux-un-livre-gratuit-pour-enfants
  20. Chloé Paiement 22 septembre 2014 à 07 h 57 min
    Le rose une couleur comme une autre

    Mon petit bonhomme a une grande soeur, et bien évidemment, j'ai plusieurs jouets à la maison qui sont roses. Et bien souvent, c'est la couleur qui attirait le plus sont regards.

    À certaines reprises, on m’a fait le commentaire lorsque j’avais un jouet rose pour lui, et j'ai toujours répondu, à la blague, que mon petit bonhomme était assez fort mentalement pour vivre avec du rose. Même dans les milieux les plus "ouverts " d'esprit le stéréotype du rose est très fort.

    Bien heureuse que je ne sois pas la seule à défier les « règles »

Partager