Se préparer à l’arrivée de bébé: le plan postnatal

Se préparer à l’arrivée de bébé: le plan postnatal
Par Mireille Dion, Sexologue
30 mai 2014

Bien qu’il soit impossible de prévoir exactement le déroulement du quotidien avec bébé, il est préférable de discuter de nos attentes et inquiétudes avant son arrivée. Le plan postnatal (l’équivalent du plan de naissance pour l’accouchement) est donc tout indiqué afin de permettre aux futurs parents de se préparer à la venue de l’enfant.

Différente pour chaque famille, la période d’adaptation avec le nouveau-né peut durer 6 semaines pour certains et 6 mois pour d’autres. Il est par contre possible de réduire cette période en étant bien préparé. Élaborer un plan postnatal prend alors tout son sens. Ce dernier doit par contre être réaliste, flexible et laisser beaucoup de temps aux multiples imprévus possibles. Rien ne sera coulé dans le béton; vous pourrez y apporter des modifications en cours de route. Aborder ainsi la répartition des tâches domestiques, la gestion des visites, la coordination des soins à donner au bébé, le respect des besoins de chacun, etc. permettra aux nouveaux parents de réduire les effets négatifs de l’arrivée du nouveau-né sur la relation de couple. L’important étant de faire équipe!

Plus vous communiquerez avec votre partenaire, plus il saura ce que vous ressentez. Échangez avec lui sur votre joie, vos peines, vos inquiétudes, votre fatigue, etc. Il lui sera ainsi plus facile de vous comprendre et de vous soutenir. N’hésitez-pas à verbaliser vos émotions et vos sentiments nouveaux, et parfois contradictoires, pendant la grossesse. Si ce n’est déjà le cas, l’exercice vous permettra à tous les deux d’être plus à l’aise d’aborder les sujets parfois délicats, une fois bébé arrivé.

La fatigue est souvent le premier ennemi des nouveaux parents, et du couple! L’accumulation de fatigue causée par des troubles du sommeil en fin de grossesse, les efforts fournis lors de l’accouchement et le manque de repos dans les premières semaines suivant la naissance rendent les irritants du quotidien… encore plus irritants! Le conseil de base : se reposer lorsque le bébé dort. Si vous ne pouvez pas dormir, il est tout de même recommandé de vous accorder un moment de détente.

Votre plan postnatal devrait aussi inclure une planification réaliste du temps nécessaire pour le couple et à chacun des partenaires. Accorder à votre relation et à vous-même ne serait-ce que quelques minutes par jour vous aidera à traverser cette période parfois difficile sur le plan physique et psychologique. En effet, le fait de vous offrir ces instants en amoureux et individuellement vous rappellera que votre couple mérite une attention particulière, que vous êtes des personnes importantes et que vous devez respecter vos besoins. Vous serez alors moins irritables, plus disponibles et deviendrez de meilleurs amoureux et des parents plus compétents. Si vous savez dès la grossesse que ces moments sont aussi sains que nécessaires, vous pourrez plus facilement vous accorder ces courtes périodes, sans remords, une fois le temps venu.

Fonder une famille engendre son lot de perturbations au sein de la relation. Tous les couples sont touchés, même les mieux préparés. Avant que vous soyez occupés par les soins à prodiguer au bébé et les tâches domestiques qui s’accumulent, le tout, dans un contexte où le temps pour le couple et l’intimité sont réduits, il est préférable de revoir vos priorités et de penser à investir des efforts dans votre relation amoureuse. Une fois que bébé sera là, passez autant que possible du temps ensemble, tous les trois. Vous ferez ainsi plus ample connaissance avec lui, mais aussi, avec votre partenaire devenu parent. Plus vous apprendrez à connaître ce nouveau petit être, plus il vous sera facile de comprendre ce dont il a besoin. Il s’agit aussi d’une excellente occasion pour redécouvrir votre partenaire!

Billets sur le même sujet

Commentaires (2)

  1. Ferron, anik 30 mai 2014 à 23 h 20 min
    Très juste! Du repos quand bébé dort! Et de la communication !
  2. Soso 31 mai 2014 à 01 h 09 min
    En devenant maman ou papa pour la première fois, on a aussi parfois l'impression que nous sommes pris au piège pour le restant de nos jours, et que nous n'aurons plus jamais de sommeil réparateur ni de liberté. Mais les premières semaines et les premiers mois finissent par passer... et ensuite on se dit : ah, comme c'était magique ce temps-là... sauf qu'à ce moment-là, on ne pouvait l'apprécier assez.

    Il faut y aller une journée à la fois...

Partager