Otites: pourquoi les tubes dans les oreilles ne sont plus «in»

Otites: pourquoi les tubes dans les oreilles ne sont plus «in»
Par , Omnipraticienne
7 février 2014

Fiston Senior  a fait 6 otites dans sa première année de garderie! Je m’étais rendue chez l’ORL, résignée à lui faire mettre des tubes dans les tympans. Quand j’ai commencé ma pratique, « jadis », les tubes étaient « in ».  Comme les broches dentaires et les bracelets fluos. Parfois, certains petits patients suppliaient : « Ze peux avoir des tubes comme mes zamis? »

L’otite moyenne résulte le plus souvent d’une infection des voies respiratoires (rhume, pharyngite) qui se propage à l’oreille moyenne par un petit conduit interne (la trompe d’Eustache). Certains enfants y sont particulièrement vulnérables en raison de la physiologie de leurs oreilles. Donc, sur les 10 rhumes qu’ils contractent en moyenne annuellement, certains provoquent une otite.

Les principaux symptômes de l’otite sont la douleur, la sensation d’avoir une oreille bouchée et une audition altérée. Les tubes, placés en travers du tympan, permettent le drainage du liquide vers le conduit externe et, théoriquement, atténuent tous ces désagréments. On croyait aussi qu’ils évitaient les retards de développement et de langage en raison des problèmes d’audition que peuvent causer les otites. Il y a quelques années, les critères pour poser les tubes étaient les suivants : une otite séreuse (du liquide dans les oreilles pendant plus de 3 mois) ou 4 otites en 6 mois ou 6 en 1 an.

Les avantages et désavantages des tubes

A priori, les raisons favorables aux tubes sont nombreuses :

  • Ils font gagner du temps jusqu’à ce que l’enfant grandisse, acquiert bien le langage  et que sa trompe d’Eustache prenne une position normale.
  • C’est une bonne solution de rechange aux antibiotiques donnés à long terme pour la prévention, solution préconisée autrefois, mais qui provoque de l’antibiorésistance.
  • En traitant l’otite, on traite la douleur.
  • Les antihistaminiques et les décongestionnants ne sont pas efficaces.
  • C’est une opération banale, qui dure moins de 30 minutes, et l’enfant rentre chez lui le jour même et retourne à sa routine normale dès le lendemain.


Cela dit, il n’y a pas que de bons côtés :

  • C’est une chirurgie sous anesthésie générale.
  • Il faut administrer des gouttes pendant quelques temps en post-opératoire.
  • Des mesures d’hygiène particulières sont à respecter.
  • L’enfant ne peut immerger la tête dans l’eau et doit mettre des bouchons dès qu’il se baigne.
  • Un suivi médical tous les 4 à 6 mois.
  • Une vigilance accrue si l’enfant a mal aux oreilles ou si du liquide s’écoule.

Des effets sur le langage?

De plus, une nouvelle analyse de 41 études a conclu que les tubes n’amélioraient pas à  long terme le développement de la parole et du langage chez les enfants. En fait, la balance penche plutôt vers l’abstention de poser des tubes depuis qu’en 2007 une  autre étude rigoureuse, menée sur 6 350 enfants ayant eu des otites, démontre qu’il n’y a pas de différences dans le développement du langage et de la motricité entre ceux qui ont eu des tubes tympaniques et ceux qui n’en ont pas eus.

Cette étude a eu un réel impact sur la pratique. D’autant plus qu’on sait qu’une otite n’est pas systématiquement traitée par des antibiotiques et que la douleur peut être contrôlée autrement.

On a compris que même si des enfants ont des histoires médicales semblables, ils méritent chacun des traitements personnalisés! Pour juger de la pertinence des tubes transtympaniques, ce n’est pas un nombre précis d’otites qui est important, mais le langage de l’enfant.

Si son développement est normal, malgré des otites fréquentes, la pose de tubes ne sera pas jugée prioritaire. On se contente de traiter la douleur avec des analgésiques et parfois on prescrit des antibiotiques. S’il y a du liquide derrière le tympan, on fait un suivi médical rapproché tous les 4 mois pour évaluer le langage. Par contre, si un trouble apparaît avec une seule otite séreuse, les tubes sont peut-être alors la solution.

Fiston Senior n’a donc pas eu de tubes à l’époque et j’avoue avoir été un peu étonnée de la décision de l’ORL. Cependant, aujourd’hui je vois bien qu’il n’a pas de difficultés de langage. Au contraire, une vraie pie!

Dre Taz, Omnipraticienne
Je sais combien la santé est un sujet qui nous préoccupe tous... Inspirés par ma pratique d'omnipraticienne, mes textes sont d'abord ceux d'un parent comme vous!
Tous les billets de l'auteur

Commentaires (22)

  1. Christine 7 février 2014 à 10 h 56 min
    Merci, cet article me rassure un peu. Lorsque mon fils a eu 8 mois, il a fait une série d'otites résistantes aux antibiotiques. Il était continuellement en antibiothérapie et j'ai même dû me rendre en clinique externe à Ste-Justine pendant quelques jours pour qu'il reçoive des antibiotiques par intraveineuse. Ça s'est poursuivi pendant 2 mois. L'ORL était réticent à installer des tubes. Je me rappelle m'être fâchée à un moment parce que ça faisait deux mois qu'il prenait des antibiotiques, il ne mangeait presque pas, perdait du poids et ne babillait pratiquement pas. Devant mon insistance, ils l'ont opéré. Ce fut une délivrance, il n'a plus fait une seule infection pendant presque 2 ans, s'est mis à pousser comme de la mauvaise herbe et avec l'aide d'un orthophoniste son langage s'est amélioré jusqu'à rattraper les enfants de son âge. Je me suis souvent demandé si j'avais bien fait d'insister, mais à lire votre article, je me rends compte que c'était probablement la bonne chose à faire, autant pour son bien-être que pour son développement.
  2. Manon 8 février 2014 à 09 h 57 min
    Ma fille a eu des tubes a 2 reprises pour otites répétitives. Elle en faisait à chaque mois. Le but de lui faire mettre des tubes n'était pas parce que j'avais peur qu'elle est des problèmes de langage. Les tubes sont seulement utiles dans les cas où l'enfant fais des otites internes. Il sont inutiles dans les cas d'otites moyennes ou dites " externe". Les tubes servent à drainer le liquide séreux logé derrière le tympan, ce qui fait que le tympan est bombé et étiré au max. Il peut même se rupturer. Se qui provoque une douleur intense. Quand le tympan rupture la douleur arrête soudainement et du liquide coule de l'oreille. En temps normal, le tympan se répare de lui même. Malheureusement, il arrive parfois qu'il ne se répare pas de lui-même et l'enfant à une audition diminuée. Alors, une reconstruction de celui-ci peut être envisagé par l'ORL. Si vous avait commentaires, questions ou autres; vous pouvais me contacter.
  3. Manon 8 février 2014 à 10 h 01 min
    Dans le cas d'une otite externe, les gouttes d'antibiotique sont plus efficace que les antibio per os, car elle agit localement donc plus rapidement. Elle doivent être prescrites, car celle en vente libre sont plus ou moins efficace!
  4. Mylène 7 février 2014 à 13 h 00 min
    Les otites ne causent pas de troubles de langage, mais bien des retards de langage, puisque l'enfant a momentanément moins accès aux stimuli extérieurs (ou ceux-ci sont distorsionnés)... il est donc tout à fait compréhensible que ces retards se résorbent avec le temps. L'enfant rattrape son retard dès qu'il recouvre une audition normale. Les otites causent des retards de langage à court terme, mais ne peuvent pas à elles-seules être responsables de troubles de langage à long terme. Il est donc évident que les analyses ont conclu que la pose ou l'absence de pose de tubes ne changeait pas le développement du langage à long terme. Les orthophonistes l'observent depuis de nombreuses années dans leur pratique. Bien sûr que c'est du cas par cas, mais dans le cas d'otites à répétition, avec prises d'antibiotiques à répétition, je préférerais que mon enfant reçoive une pose de tubes, sachant les conséquences de la prise d'antibiotiques. De plus, dans la solution que vous proposez, je me demande bien quel parent réussira à trouver une orthophoniste pour un suivi du développement du langage tous les 4 mois, sans attendre 2 ans sur une liste d'attente (le temps que les otites cessent!), ou payer de ses poches au privé.... Tous les médecins ne sont pas nécessairement habiletés à faire un suivi du développement du langage, le langage est tellement complexe et nécessite une évaluation rigoureuse, ce qui est la spécialité de l'orthophoniste, je crois. Cela dit, je suis bien contente de voir que, en plus du déclin en popularité de la prescription d'antibiotiques pour tous les maux, on pourra bientôt constater le déclin en popularité des chirurgies non nécessaires pour l'enfant. C'est une excellente nouvelle !
  5. Bianca 7 février 2014 à 13 h 43 min
    Merci pour cette article. Je me rassure de ne pas vouloir que ma fille est des tubes dans ces oreilles. Dès l'apparition de sa 1ere dent a environ 9 mois, elle a fait 10 otites dont seulement 6 traiter par antibio et 4 chez le chiropraticien. Mon pédiatre m'a fait voir une ORL. Elle m'a confirmé que ma fille faisait des otites dentaire. Donc, depuis plus d'un an, elle n'a fait qu'e 2 otites et cela pour ses dernière dent qui restait à pousser(molaires). Pour ce qui est du language, elle n'a aucun retard. Elle va avoir 3 ans et elle parle très bien.
  6. Élaine 7 février 2014 à 13 h 45 min
    NOus n'avons pas eu de chance, notre garçons à fait des otites séreuse qui ne sont jamais parti. Donc après rencontre avec l'ORL il nous a dit qu'il y aurait son opération pour les tubes. NOus n'avons pas insister, mais l'ORL voulat être certain que se ne soit pas l'accumulation derrière les tympans qui causait le problème. Donc, fiston c'est fait opéré au mois d'octobre pour la pose des tubes. L'ORL est revenu de l'opération plutôt pessimiste et nous disait qu'il avait des doutes qu'il y ait amélioration. Donc aujourd'hui garçon à 17 mois et en attente du Potentiel Auditif Évoqué.
  7. mélanie 7 février 2014 à 13 h 51 min
    Mon fils à fait 12 otites, en 9mois (entre 16mois et 25mois) . A chacune d'elle il a du prendre des antibiotiques (et les effet qui va avec). Il a eu des tubes puisqu'il avait de l'eau derrière le tympan en plus qu'il ne parlais pas (3 mots à 24mois ce n'est pas normal). et honnêtement j'en suis très heureuse oui il ne peu plus mettre sa tête sous l'eau (dans l'eau savonneuse a la piscine c ok selon son orl) mais c tellement mieux pour lui il a maintenant 6ans½ et a fait 3 otites depuis la pose des tubes. les gouttes sa se gère mieux que les antibio et a moins d'effet secondaire. A oui il a un léger retard du langage maintenant , pas assez pour être pris en charge par les orthophoniste de l'école. Mais on a travaillé très fort pour en arrivé la car a 4ans il ne faisait pas encore de phrase complète. Moi je suis sur que les tube on aidé au développement de son langage.
  8. Sophie 7 février 2014 à 14 h 35 min
    Bonjour,
    je voudrais juste préciser que l'anesthésie générale n'est pas toujours requise pour la pose de tubes. Cela peut se faire sous simple anesthésie locale, en quelques minutes. C'est d'ailleurs la pratique courante à Ste-Justine. Et certains enfants ressentent de la douleur ou de l'inconfort en mettant la tête sous l'eau, mais pas tous. Ma fille va à la piscine toutes les semaines et met la tête sous l'eau sans bouchons et sans problème. Ce sont les glissades d'eau et les plongeons qui sont interdits. Merci!
  9. Marie 8 février 2014 à 21 h 39 min
    Bonjour Sophie,
    Les bouchons ne servent pas à éviter la douleur, mais bien à éviter les infections qui peuvent endommager les osselets et même l'oreille interne, ce qui peut résulter en une perte d'audition permanente.
  10. Véronique 22 juillet 2014 à 22 h 19 min
    Bonjour!

    J'ai rencontré l'ORL pour les otites à répétition de ma petite fille de 20 mois, et elle m'a bien précisé que c'était FAUX qu'il fallait éviter de mettre la tête sous l'eau ou mettre des bouchons dans les oreilles lorsqu'on a des tubes. Ce qui est à éviter, ce sont les "bombes" ou les plongeons.
  11. Vérane 7 février 2014 à 16 h 14 min
    Bonsoir
    Ma fille a fait une "double otite" à l'âge de 9 mois, il a fallu trois semaines d'antibio pour la guérir.
    Elle a refait une double otite à l'âge de 13 mois qui n'arrivait pas à guérir. En effet, après trois semaines dantibio, le pédiatre et l'orl étaient du même conseil: antibio en intra musculaire tous les jours. J'ai pris peur et ai consulté un autre ORL qui lui m'a conseillé d'arrêter immédiatement le lait de vache et toutes les protéines de lait de vache dailleurs... Ma fille a guéri en 3 JOURS!!!!!!!!!!!!!!!
  12. Vérane 7 février 2014 à 16 h 17 min
    J'ai oublié de préciser qu'aujourd'hui elle a 16 mois (ça fait donc plus de 3mois qu'elle est sans PLV (proteine de lait de vache)) et qu'elle n'a jamais plus été malade depuis...
  13. Julie 7 février 2014 à 17 h 33 min
    Mon fils a eu des tubes qui sont restés pendant plus d'un an et demi .... Et pour les minimes désavantages ça vaut vraiment la peine. Ça été le jour et la nuit !Je ne regret en rien.
  14. France 7 février 2014 à 17 h 41 min
    Mon fils aîné avait un développement du language sous la norme. À 18 mois on soupçonnait une perte d'audition. Il était rarement malade. Diagnostique audiologiste et ORL : tympan vibre peu, otite céreuse. Il a été opéré seulement à 22 mois. Aujourd'hui il a presque 8 ans et n'a jamais surmonter son retard de language malgré toutes le séances d'orthophonie. Disons que je suis sceptique concernant les déclarations des études mentionnées. Ma fille fut chanceuse dans sa malchance. Otite a 3 semaines et à chaque 2 mois. Elle fut opérée à 14 mois et n'a souffert d'aucun retard de language. Le lendemain de l'opération, elle fit ses premiers pas et elle se mit à parler beaucoup plus.
  15. Mimi 7 février 2014 à 18 h 08 min
    Bonjour, Certains ORL font la pose de tubes sans anesthésie. C'est notamment le cas au CHUL et à Ste-Justine.
  16. Dre Taz 7 février 2014 à 18 h 12 min
    @christine: merci pour votre témoignage.

    @mylène: merci pour la nuance entre "trouble" et "retard" du langage.

    Vous avez raison: il est difficile d'accéder aux services d'un orthophoniste aussi régulièrement, dans le système public. Par contre, dans le système de santé fragile actuel, même si les médecins ne sont pas habiletés à évaluer le langage aussi précisément qu'un orthophoniste, ils savent normalement déceler les signaux d'alarme qui demandent une consultation plus prioritairement qu'une autre.

    Et finalement, ce n'est pas une solution qui est proposée mais seulement une explication quant à la variabilité dans la décision de mettre des tubes ou non. Vous en êtes un très bon exemple car vous avez jugé bon, dans le cas de votre fils, que les tubes étaient préférables aux antibiotiques. Tous les parents et les médecins passent par le même cheminement que vous pour décider ce qui est meilleur pour son enfant.

    @Bianca: une histoire qui finit bien pour votre fille et qui prouve que ce n'est pas la récurrence des otites qui indiquent exclusivement la nécessité des tubes transtympaniques.

    @Élaine: je suis désolée pour votre fils. Mais au moins, il est pris en charge très jeune!

    @mélanie: très heureuse de voir que les tubes ont eu un impact!

    @Sophie: merci pour l'information. Chaque hopital a son protocole. Est-ce que d'autres hopitaux procèdent par anesthésie locale? Toutes mes sources, incluant la Société Canadienne d'otorhinolaryngologie et de chirurgie cervico-faciale, parlent d'anesthésie générale. Quant aux réserves en ce qui concerne l'immersion de la tête sous l'eau, j'ai pu remarqué dans ma pratique que chaque ORL a ses préférences...

    @Vérane: Voici une donnée très intéressante...

    @julie: merci pour votre témoignage.

    @France: merci de partager votre vécu.
  17. Marie france 7 février 2014 à 18 h 34 min
    Puis je savoir d'où vient la source pour ce qui est des proteines du lait de vache et les otites? Car ma puce de 16mois fait des otites qui malgrer la pose des tubes resiste au goutte et au antibio et je suis a court de solution et l ORL ma parler que si lea gouttes que en ce moment on essaie ne fonctionne pas se sera a nouveau loperation!!!
  18. Odrée Dionne-Fournelle 7 février 2014 à 18 h 59 min
    @ Mylène: Je suis entièrement d'accord avec vous!

    @ Dr Taz: Au risque de passer pour une prétentieuse, je ne crois pas connaître de médecin qui soit capable de déceler un retard de langage de 4 mois. Au contraire, dans ma pratique professionnelle, les médecins ont malheureusement tendance à référer autour de 4 ans si l'enfant ne parle toujours pas. Pour les enfants qui arrivent dans mon bureau avant 4 ans, ce sont les parents qui ont sonné l'alarme à leur médecin qui a finalement consenti à leur donner une référence en orthophonie. Souvent, les parents s'inquiétaient vers l'âge de 2 ans mais se faisaient rassurer par leur médecin. Je suis d'ailleurs parvenu à rencontrer l'équipe de médecin d'une clinique sans rendez-vous dans ma région afin de les sensibiliser aux retards de langage mais je me suis fais dire qu'il n'y avait pas de quoi s'inquiéter à 18 mois si un enfant ne parlait pas en autant qu'il comprenne. Pourtant, on a des données québécoises qui soutiennent que 90% des enfants de 18 dit au moins 14 mots... Bon, j'ai fait un grand détour mais c'était juste pour appuyer le fait que je suis réellement sceptique par rapport à l'expertise du médecin sur les subtilités à repérer dans les manifestations langagières d'un retard de langage de 4 mois!

    Cela dit, c'est toujours un plaisir de vous lire!
    Odrée Dionne-Fournelle
    Orthophoniste
  19. Vérane 8 février 2014 à 08 h 42 min
    Bonjour Marie France, si vous voulez avoir des explications assez claires sur les protéines du lait de vache et sur tous les dégàts qu'elles engendrent, vous pouvez lire "Lait de vache, blancheur trompeuse" de Anne Laroche Walter.
    En tout cas ce qu'il faut savoir, c'est que rien n'est immédiatement facile dans une éviction au lait de vache... Je m'explique: il s'agit de faire une éviction totale pour être efficace et voir votre enfant guérir. Autrement dit, fini le lait de vache mais aussi fini les crème, le beurre, les biscuits...enfin tout ce qui en contient. Au début c'est un peu compliqué (même carrément en fait pour être honnête car il faut changer toutes ses habitudes.. faire les courses "autrement", oublié le goût du lait de vache pour pouvoir commencer à en aimer d'autre (boisson au riz, amande, chataigne, avoine... la liste est longue)
    Ce qui reste tres important, c'est de ne pas négliger l'apport en calcium. Mais du calcium il y en a dans beaucoup plus d'aliments que l'on ne pense (et celui du lait de vache n'est pas approprié à l'humain car il est mal ou peu fixé sur les os). Bref je pourrais parler sur le sujet pendant des heures tellement j'ai vu ma fille changer en seulement quelques jours...et rellement je suis convaincu par tout cela...
  20. Dre Taz 8 février 2014 à 10 h 13 min
    @ Odrée Dionne-Fournelle: Merci beaucoup pour votre apport professionnel dans votre commentaire. Votre avis est précieux et étoffé. Vous avez raison, le développement du langage chez les enfants est une infime partie du cursus médical, contrairement aux orthophonistes!

    Je me permets cependant une petite remarque: nous voyons des centaines de parents inquiets par le langage de leur enfant, et pour la plupart d'entre eux, on les rassure et ce n'est effectivement qu'une question de temps. Heureusement que nous ne les référons pas tous, vous seriez rapidement envahis! Malheureusement, vous finissez par voir ceux qui sont passés en travers de nos filets, ceux pour lesquels nous avons tardés... et c'est là que votre action de formatrice est louable! Quelle belle initiative pour éviter de répéter les mêmes erreurs.

    je suis tout à fait d'accord avec vous: le généraliste n'a pas votre expertise pour évaluer un retard du langage de 4 mois. Mais après 4 mois, je peux réévaluer l'oreille, et je peux questionner le parent, qui est notre principal informateur, si l'enfant a progressé, stagné, voire régressé...

    merci encore pour votre commentaire.
  21. Odrée Dionne-Fournelle 11 février 2014 à 16 h 03 min
    Je travaille présentement sur un outil qui pourrait vous donner un coup de pouce afin de déterminer si la référence s'avère pertinente ou non. Effectivement, il y a tant d'inquiétudes qui surgissent à un moment ou un autre lors du développement de l'enfant!
    Une ergothérapeute collabore également à cet outil. Nous sommes présentement à la recherche de médecins généralistes pour le tester et avoir leurs avis afin qu'il soit vraiment utile et éviter qu'il soit rangé dans le fond d'un tiroir. Alors, si jamais vous croisez de tel médecin (vous êtes tant occupés qu'il est difficile d'attirer votre attention!), n'hésitez pas à leur donner mon courriel!
    Merci pour votre réponse et pour votre implication :)))
  22. Melissa 24 septembre 2014 à 22 h 07 min
    Bonjour jai eu un tubes enfants pendant 2 ans et croyer moi ca ma beaucoup aider. Je souffrai enormement quand jetais petite. Ca fait plus de 10 ans que jen ai plus.. Jai eu une premiere otite ( petite) apres 8 ans.. Cela marrive quand jai le rhume( rarement mais sa peut arriver).. Ca fait mal pas moin que quand jetais petite!!

Partager