Des vacances sans les enfants?

Des vacances sans les enfants?
Par Mireille Dion, Sexologue
5 décembre 2013

Plusieurs spécialistes s’entendent pour dire que les parents devraient prendre quelques minutes chaque jour pour éviter de se perdre de vue et, au minimum, une période de vacances par an, sans les enfants. Nul besoin de prendre l’avion vers une destination soleil trop souvent coûteuse. Une escapade de quelques jours, le temps d’une fin de semaine, permet de se retrouver et de refaire le plein d’énergie. Si ce constat peut sembler évident pour certains, d’autres peuvent ne pas comprendre comment on peut partir en vacances en laissant les enfants derrière.  Et pour ceux qui osent partir, la culpabilité n’est souvent  jamais très loin...

Pour ma part, je suggère fortement aux parents de le faire, pour le bien-être de leur couple et de leur famille et sans se sentir coupables. Un des plus beaux cadeaux que l’on puisse faire à un enfant est de lui montrer que l’on peut aussi être des parents… amoureux!  Ma copine Dannie a bien résumé les bienfaits qu’apportent des vacances sans enfant dans la vie familiale lorsque j’en ai discuté avec elle.

Tout d’abord, elle m’a expliqué que le simple fait de vivre au même rythme et surtout sur le même horaire leur a permis de se rapprocher, son conjoint et elle. Il est parfois difficile de se retrouver lorsqu’on est à la maison et que son partenaire est au boulot ou encore qu’on se lève alors qu’il dort encore.

Dannie m’a aussi dit que depuis le retour des vacances, les crises de leur petit garçon étaient plus faciles à gérer et elle a même l’impression qu’il  ressent la complicité entre elle et son conjoint. Ils ont eu le temps, à tête reposée, de dédramatiser les crises du petit. Ils ont compris qu’au fond, il est normal qu’ils se sentent parfois dépassés et que les comportements de Logan sont eux aussi normaux. Ils ont beaucoup discuté et ils ont décidé de faire équipe; de se soutenir dans les moments plus difficiles avec l’enfant, mais aussi dans la vie en général.

Faire équipe est effectivement un des meilleurs conseils que je puisse donner aux nouveaux parents. Éviter de critiquer l’autre dans sa façon de faire et, au contraire, en profiter pour découvrir votre conjoint(e) sous un autre angle : celui de parent qui prend soin de votre enfant.

Lorsqu’on passe du temps de qualité ensemble, on a envie de prendre soin de cette personne avec qui nous partageons de bons moments et on a hâte au prochain moment! C’est motivant, on fait plus attention à l’autre et on dédramatise les petits pépins du quotidien.

Ma copine me soulignait aussi que d’avoir pris du temps pour son couple leur a permis de revenir totalement reposés, donc plus à l’écoute l’un de l’autre. Ils se portent plus d’attentions et  les « Je t’aime » se font plus souvent entendre!

Commentaires (4)

  1. Sara 6 décembre 2013 à 06 h 29 min
    Quand on prend des vacances sans les enfants, on se fait dire qu'on "parke" les enfants à la garderie... Et quand on a un enfant, les journées de vacances du boulot sont souvent prises pour faire autre chose que prendre de vraies vacances (quand l'enfant est malade, c'est presque impossible de travailler, par exemple, alors il y a bien des journées de "vacances" qui passent à une maladie d'un enfant!). Alors les parents ont rarement assez de journées de vacances du boulot pour prendre des vacances avec les enfants et aussi prendre des journées de vacances pour le couple. Pour ce qui est des journées sans solde, ce n'est pas possible à mon boulot. Alors, je comprend le principe, et je suis contente qu'enfin quelqu'un dise que c'est bien de prendre des vacances de couple, mais dans la réalité, c'est pas loin d'être impossible à faire...
  2. moi 7 décembre 2013 à 19 h 40 min
    Bonjour,
    Les normes du travail oblige votre employeur à :
    Un salarié peut s’absenter du travail, sans salaire, pendant 10 journées par année pour remplir des obligations reliées à la garde, à la santé ou à l’éducation de son enfant ou de l’enfant de son conjoint, ou en raison de l’état de santé de son conjoint, de son père, de sa mère, d’un frère, d’une soeur ou de l’un de ses grands-parents.

    Vous avez donc droit de prendre des sans solde pour les journées de maladie de vos enfants et garder vos vacances.

    Article 79.7
    http://www.cnt.gouv.qc.ca/guide-interpretation-et-jurisprudence/partie-i/la-loi-sur-les-normes-du-travail/les-normes-du-travail-art-391-a-97/les-absences-et-les-conges-pour-raisons-familiales-ou-parentales-art-797-a-81176/797/index.html
  3. sonia 6 décembre 2013 à 08 h 42 min
    Bonjour, je souhaite vous faire part de mon expérience si cela peut aider certains couples. Mon mari et moi sommes en couple depuis 20 ans, nous avons 3 merveilleux enfants. Il y a des hauts et des bas, certes! Mais plus de hauts que de bas et cela est dû à une bonne communication, et à cette envie d'être toujours amants malgré l'arrivée des enfants. Nous tenons au mieux nôtre rôle de parents, mari et femme. Mais pour une meilleure relation nous avons aussi nos week-end échappatoires qui font un bien fou à toute la famille! Les enfants en profitent pour passer du temps avec les tatas, tontons, grands-parents... et nous nous redevenons amants passionnés le temps d'un week-end !!!
  4. Mireille Dion 10 décembre 2013 à 21 h 07 min
    @Sara
    Les journées de ''vacances" auxquelles vous avez droit au travail ne devraient effectivement pas être utilisées lorsque votre enfant est malade. Il existe effectivement et habituellement, des congés spécifiques (ex: congé parental). À voir avec votre employeur.
    Je suis aussi d'accord avec vous, il peut paraître parfois impossible de prendre des vacances en couples, mais souvenez-vous qu'une journée ou le temps d'une fin de semaine qu'il peut être suffisant. L'exercice peut demander beaucoup d'organisation, mais ce que vous en retirerez sera beaucoup plus important :)

    @ Sonia
    Merci de votre commentaire; c'est exactement le sens de mon billet!

Partager