Boire en mangeant: une mauvaise habitude?

Boire en mangeant: une mauvaise habitude?
Par Stéphanie Côté, Nutritionniste
8 octobre 2013

Est-il permis de remettre en question certaines règles autour des repas et quelques idées préconçues qu’on a parfois comme parents? J’espère que oui, parce que c’est ce que je propose ici!

Les enfants peuvent boire en mangeant

Je sais que plusieurs parents et éducateurs ne veulent pas servir à boire aux enfants et leur expliquent que ça coupe leur appétit. C’est vrai qu’un grand verre de jus, d’eau ou de lait avant de commencer à manger prend de la place dans un petit bedon! Cela dit, on peut trouver une façon de faire qui ne nuit pas au repas. Avoir la possibilité de boire un peu durant le repas aide les enfants à mastiquer et à avaler certains aliments. Cela contribue aussi à leur hydratation, ce qui est aussi important que les autres nutriments fournis par les aliments. Vous pouvez par exemple offrir un petit verre de lait ou d’eau une fois le repas entamé sans que cela ne gâche leur faim.

Si c’est de la capacité de l’estomac à bien digérer dont vous doutez, n’ayez crainte. Il adapte la sécrétion des enzymes et autres substances nécessaires à la digestion qui demeure parfaitement efficace.

La majorité des enfants ne sont pas difficiles!

Qui aime tout du premier coup? Adulte ou enfant, c’est plutôt rare. Les enfants aiment ce qu’ils connaissent et ils apprennent à connaître ce qu’ils voient souvent dans leur assiette. Bien sûr, certains enfants ont les papilles sensibles et d’autres sont moins aventureux que d’autres, mais la grande majorité des enfants connaissent simplement une phase de néophobie alimentaire (crainte des nouveaux aliments) qu’on peut traverser avec quelques trucs. Ce n’est peut-être pas toujours facile, mais c’est toujours possible!

Il nous arrive de vouloir acheter la paix et succomber à servir uniquement ce que les enfants aiment, en promesse d’un souper qui se déroule bien. Je comprends parfaitement! Cela dit, ce n’est pas parce que les enfants ont des goûts limités qu’on doive limiter leur menu pour autant. Les « goûts d’enfants », c’est comme les enfants eux-mêmes : ils sont appelés à grandir. Il faut leur donner l’occasion.

Les desserts et les sucreries ne gâchent pas la santé des enfants

Les desserts et autres sucreries ne sont évidemment pas des sources de vitamines et de minéraux, mais ils sont une source de plaisir. C’est très acceptable d’en donner aux enfants de temps en temps. Cela  leur apprend que tous les aliments sont permis, mais que la place qu’on leur accorde varie. Tout est question de quantité et de fréquence. La santé des enfants n’est pas menacée lorsque des sucreries occasionnelles viennent couronner un menu autrement nourrissant. Au contraire, c’est un peu ça, l’équilibre.

Stéphanie Côté, Nutritionniste
Nutritionniste et maman de 2 enfants, j'ai un intérêt particulier pour l'alimentation des petits. Conseils enrichissants et anecdotes savoureuses sont ici au menu chaque mois!
Tous les billets de l'auteur

Billets sur le même sujet

Commentaires (2)

  1. DJinnyf 9 octobre 2013 à 10 h 04 min
    "Les desserts et autres sucreries ne sont évidemment pas des sources de vitamines et de minéraux"...

    J'imagine que ça dépend du dessert....

    Mais je suis d'accord avec le fait que ça soit une source de plaisir et que ça améliore de beaucoup la relation avec la nourriture.... Chez nous, par contre, ça fait partie du repas, à tous les jours, diner et souper! C'est des mini portions et souvent fruits ou yogourt, mais je détesterait ne pas savoir si on a un dessert aujourd'hui ou non, alors je ne le fais pas à mes enfants! Y'en a toujours un peu!
  2. Christine 9 octobre 2013 à 12 h 44 min
    Petit truc pour ce désaltérer pendant un repas pour un enfant d'a peu près un an, la quantité d'un verre a shooter est suffisant.

Partager