L’importance du respect de soi et des autres

L’importance du respect de soi et des autres
Par Mireille Dion, Sexologue
21 juin 2013

Dans un atelier portant sur la connaissance de soi, j’ai demandé aux élèves de maternelle de nommer leur repas préféré. Lorsque Christophe a dit qu’il aimait beaucoup les hamburgers, Simon a poussé un « yark », faisant mine d’être dégoûté et a ajouté : « C’est même pas bon! » J’ai profité de l’occasion pour expliquer à Simon et à ses camarades que les gens ont parfois des goûts différents des nôtres et qu’il est important de les respecter. Je lui ai aussi expliqué que ses paroles pouvaient être blessantes pour Christophe et qu’au lieu d’un « yark », il aurait pu simplement dire que lui, il n’aime pas les hamburgers.

Le respect de soi, mais aussi des autres est la base des relations interpersonnelles et, plus tard, des fréquentations amoureuses. Pour développer de saines relations avec soi et avec les autres, l’enfant doit d’abord avoir une bonne connaissance de lui-même. Bien avant son entrée à la maternelle, il est possible de l’aider à savoir qui il est, à être capable de reconnaître ses forces et ses limites et à les respecter. Au quotidien, vous pouvez  lui poser des questions sur ses caractéristiques physiques (De quelle couleur sont tes cheveux?), sur ce qu’il aime et ce qu’il n’aime pas (Quelle est ta couleur préférée?) et sur ce dont il a envie ou pas (Veux-tu donner un bisou à grand-mère?).

Je crois que si les enfants ont une bonne connaissance d’eux-mêmes et qu’ils se respectent, il leur sera plus facile de s’affirmer sans blesser les autres. De plus, il est possible qu’ils aient moins de difficulté à refuser de recevoir un geste dont ils n’ont pas envie, que ce soit d’un autre enfant -  lorsqu’ils jouent au docteur, par exemple - ou d’un adulte mal intentionné.

Si l’on souhaite que les filles et les garçons devenus plus grands puissent dire un vrai oui ou un vrai non, c’est dès la petite enfance que nous devons, parents et intervenants, leur enseigner que le respect est une valeur importante.

Commentaires (3)

  1. Marie-Josee 23 juin 2013 à 23 h 48 min
    Tu parles de connaissance de soi, j'ai trouvé un magnifique cahier d'activités " Tout savoir sur moi" Kama Einhorn au Edition Scholastic. C'est 40 activités sur fiches reproductibles pour inciter les enfants à parler d'eux. Pour les enfants de prématernelle à 1er année.
  2. Mireille Dion 24 juin 2013 à 21 h 29 min
    @Marie-Josée,
    Merci de l'info!! Je vais le consulter; ça peut être très pertinent ;)
  3. Soso 5 juillet 2013 à 14 h 33 min
    Il y a aussi un jeu d'activités, fait au Québec: Jeu de mémoire les émotions (Éditions Gladius). Il s'agit de petites cartes avec des images de filles et de garçons vivant différentes émotions et dont il faut les identifier. Avec mon garçon, on joue parfois aux émotions; ainsi, il est devenu habile à les décoder, mais plus intéressant encore, on peut demander à l'enfant de mimer l'émotion pigée ou encore de raconter dans quelles circonstances il s'est senti heureux, triste ou fâché. En tout, 15 émotions différentes sont illustrées.

    Du haut de ses 3 ans, il nous surprend maintenant à exprimer très fort ses émotions: «Ah, je suis content!» ou encore «Pourquoi elle est gênée la petite fille?»

    Un superbe jeu qui parfois, aide aussi les parents...

Partager