Livres dans la rue

Livres dans la rue
Par Mariouche Famelart, Bibliothécaire
13 juin 2013

Avec l’été qui approche à grands pas, j’ai repensé à une merveilleuse expérience de travail que j’ai eue il y a quelques années. Après avoir terminé mes études en bibliothéconomie, juste avant de commencer mon travail de bibliothécaire à la Ville de Montréal, j’ai passé un été à travailler comme animatrice pour le programme Livres dans la rue. Expérience gratifiante entre toutes.

Livres dans la rue, c’est un programme maintes fois primé, né il y a plus de 30 ans. Le principe en est simple : des duos d’animateurs vont chaque jour, pendant plusieurs semaines de l’été, visiter des parcs ou des cours attenantes à des HLM... avec des livres! Dans son sac à dos, chaque animateur transporte une quinzaine de livres de toutes sortes et une couverture. Cela suffit pour créer de belles rencontres autour des livres, et quelques moments magiques.

À notre arrivée sur un site, ma collègue et moi installions les couvertures, sortions les livres des sacs et les disposions autour de nous. Tranquillement, les enfants arrivaient et s’installaient auprès de nous.

Livres dans la rue est une activité totalement libre : on accepte les enfants de tous les âges, qu’ils soient seuls, en famille ou qu’ils proviennent du camp de jour du coin. Chaque enfant peut réclamer l’histoire de son choix et les animateurs se feront une joie de la lui lire, et même de la relire et relire encore si telle est la demande. L’enfant peut demander qu’on arrête de lire une histoire s’il ne l’aime pas. Il peut choisir le prochain livre qui sera lu et partir quand ça lui chante. Parfois, c’est un enfant qui fait la lecture à voix haute aux animateurs et aux autres enfants. Un enfant peut aussi très bien décider de s’installer à l’écart avec un livre, et de lire ou regarder les images en solitaire. Ou de ne pas lire, de juste placoter.

Des fois, c’est plus d’une quinzaine d’enfants qui sont réunis sur les couvertures. D’autres fois, 2 ou 3 seulement. En certaines occasions, les animateurs lisent à tout le monde, en duo ou en alternance, parfois en solo avec un enfant ou un sous-groupe. Ils préparent souvent quelques lectures à l’avance et essaient de surprendre et d’attirer les enfants avec des lectures ludiques. La semaine suivante, ils reviennent avec une provision de livres renouvelée.  Ces animateurs sont réellement passionnés par les livres, la lecture et les enfants!

Au fil des semaines, puisque l’on retourne visiter les deux mêmes sites le même jour de la semaine et à la même heure, une relation se crée avec les enfants du coin. Après quelques semaines, nombreux sont les enfants qui attendent l’arrivée des animateurs. La liberté offerte pendant l’activité permet aux enfants d’associer la lecture à un plaisir, et non à une obligation. Les animateurs deviennent pour eux des figures de lecteurs positives et souvent marquantes.

Le programme a grandi depuis sa création. Si à l’origine il était uniquement estival, il se poursuit maintenant toute l’année : les animateurs et animatrices visitent une trentaine de services de garde et de classes annuellement, un peu partout dans la ville de Montréal.  De quoi transmettre le goût de lire et le plaisir de pratiquer des activités de lecture à des centaines d’enfants!

Dans votre ville, dans votre région, y a-t-il des initiatives similaires? Des heures du conte dans le parc? Des tentes de lectures itinérantes? Je vous invite à les partager avec nous.

Images : © Bibliothèques de Montréal - Programme Livres dans la rue

Mariouche Famelart, Bibliothécaire
Bibliothécaire passionnée de littérature jeunesse, je souhaite partager avec vous mes idées et mes trucs pour éveiller vos tout-petits à la lecture.
Tous les billets de l'auteur

Commentaires (1)

  1. Mamou Rachel 13 juin 2013 à 16 h 03 min
    Bonjour Mariouche,

    Depuis 4 ans, je fais partie d'un groupe de bénévoles qui font la lecture aux enfants de maternelle, 1ère et 2e année. Notre groupe appartient au merveilleux projet "Lire et faire lire" cofondé par Alexandre Jardin et qui a été intégré au Québec en 2002 il me semble. Comme tu le dis si bien, c'est très enrichissant et les enfants nous le rendent au centuple.

    "Qui lit petit, lit toute sa vie", telle est la devise de Lire et faire lire.

    J'ose espérer qu'avec les différents projets déjà en place (tels les annonces publicitaires de Naître et grandir, Lire et faire lire, club de lecture TD cet été dans plusieurs bibliothèques, le conte en pyjama dans nos bibliothèques, etc....) les enfants prendront goût à la lecture.

Partager