Partir pour mieux revenir

Partir pour mieux revenir

 Partir 5 minutes, une journée, une semaine. Sans mon homme. Sans mes enfants. Partir pour souffler, respirer et me ressourcer.

J’aime quitter mon quotidien pour mieux y revenir. Ça me fait tellement du bien. Je reviens plus patiente. Plus forte aussi. Mes rires sont plus faciles. Tout est plus léger.

Vous m’auriez vue il y a 5 minutes, une journée, une semaine plus tôt, les cheveux en bataille à m’énerver au milieu de mon salon pour un oui ou pour un non, pour une culotte qui traîne (pas la mienne, je vous rassure), un soulier perdu ou un jouet mal rangé. J’étais fatiguée. Étouffée par mon quotidien. Ratatinée dans le fond de moi-même à essayer d’avoir l’air de tout sauf de ce que je suis.

Alors, j’ai fait ma petite valise pour aller voir ailleurs si j’y étais. Dans un petit coin de paradis, entourée d’amies et d’inconnues, je suis passée du rire aux larmes. J’ai marché, écouté, parlé, dessiné, photographié, joué à des jeux. J’ai croqué des silences. J’ai lâché prise pour mieux rentrer à la maison, fraîche et reposée avec pleins de nouveaux souvenirs.

Quand mes enfants m’ont entendue rentrer, ils ont crié mon nom et se sont précipités sur moi pour me serrer dans leurs bras. J’ai ouvert grands mes bras pour me plonger dans l’odeur de leurs cheveux... sales! Et puis, j’ai vu la culotte qui traînait encore sur le tapis,  les feutres éparpillés sur la table, les coussins du sofa sur le sol, la pâte à modeler en train de sécher, la cabane improvisée... J’ai souri. Mes enfants ne peuvent pas s’empêcher de bouillonner et c’est tant mieux.

J’ai cherché leur papa pour me coller dans ses bras, l’embrasser et lui demander si tout s’était bien passé pendant mon absence. Je l’ai cherché encore et encore et puis je l’ai trouvé...

Savez-vous ce que font les papas quand les enfants  s’amusent et que les mamans se ressourcent?

.

.

.

.

.

…………………………………. ILS DORMENT COMME DES BIENHEUREUX!!!

Catherine Goldschmidt
Je suis une drôle de maman qui adore dénicher ou inventer des jeux simples et peu coûteux pour amuser les enfants.
Tous les billets de l'auteur

Commentaires (16)

  1. Lucie Cotting 3 mai 2013 à 11 h 03 min
    J'Adore!!!!
  2. Lyne Petit 3 mai 2013 à 11 h 35 min
    Essentielles... les petites "vacances de parents" pour se ressourcer!
    Quand mes filles étaient plus jeunes, je prenais une semaine de vacances dans le sud, seule avec ma sœur, juste avant nos vacances familiales...
    J'étais alors toute reposée et très contente de retrouver mon chum et les enfants pour une semaine de vacances en famille...
  3. andrée laplume 3 mai 2013 à 15 h 07 min
    Ton histoire est la nôtre aussi. Les enfants sont plus grands mais les traîneries et l'amoureux qui dort c'est du déjà vu....
    Tu as une belle plume, j'étais contente de te lire :)
  4. Soso 3 mai 2013 à 19 h 39 min
    Ah quel beau texte, et quelle habitude essentielle à prendre!
    Je ne suis pas encore prête à quitter mes deux amours pour quelques jours, mais je le fais pour des journées (presque) entières et je reviens à tout coup reposée comme une reine! L'ennui, c'est que la routine reprend trop vite... Peut-être devrais-je partir quelques jours pour ressentir un repos plus important.

    Ce qui me fatigue le plus dans mon rôle de mère, c'est mon enfant de 3 ans qui dit encore non. Viens manger: non. Viens prendre ton bain: non. Sors du bain: non. Viens on va aller au parc: non. Viens on rentre à la maison: non.

    «NON», c'est son mantra!
    Quel esprit maléfique a bien pu inventer cette phase de développement??!

    Finalement, ce ne sont pas tant les tâches qui me fatigue mais bien l'ambiance constante de négociation, discussion, coin réflexion, retrait des privilèges (ex. pas de lecture ce soir), et conséquemment perte de patience de maman.

    Alors, je crois que je vais aller faire ma valise, moi aussi!
  5. Catherine Goldschmidt 6 mai 2013 à 08 h 26 min
    Je vous comprends. Moi aussi cela m'a pris du temps avant de pouvoir partir plus d'une journée. J'ai commencé par une marche de 10 minutes autour du pâté de maison pour finir des années plus tard par une semaine à 4 heures d'avion. L'important est d'y aller à son rythme!
  6. Julie, La mère calme 3 mai 2013 à 19 h 47 min
    Arrête, tu me tentes ;-)
  7. Catherine Goldschmidt 6 mai 2013 à 08 h 26 min
    Alors Go Julie! :-)
  8. Tanya 4 mai 2013 à 07 h 50 min
    Des fois, tout ce qu'il faut c'est laisser les petits (27 et 5 mois) avec Papa le temps d'un souper entre copines. Se retrouver entre adultes un peu, question de ne pas oublier qu'on est autre chose que juste une maman, cuisinière et femme de ménage!
  9. Marie-Eve 4 mai 2013 à 08 h 46 min
    @ Soso: propose lui des choix si imposer ne fonctionne pas: veux-tu emmener un toutou ou un livre dans la voiture? comme ça l'esprit maléfique c'est toi, car poussé par son besoin d'autonomie il ne voit même pas que tu le fais monter dans l'auto à son insu!! gnak, gnak, gnak (rire démoniaque)!! Magique avec mon fils.....ma fille, elle, c'est une autre histoire mais bon!! on travaille fort! ;-)
  10. Les potins du dimanche | Jamais 2 sans 3 5 mai 2013 à 07 h 34 min
    [...] Partir pour mieux revenir [...]
  11. Soso 5 mai 2013 à 21 h 44 min
    Merci pour tes encouragements! On essaie plusieurs stratégies et ça fonctionne parfois. Mais là on est rendu à lui demander de ne PAS faire telle chose afin d'arriver à nos fins. C'est devenu absurde. Mais bon ça passera, on attend juste ça! haha

    Ce serait un bon sujet dans le blogue du psychologe, le terrible two, tiens!
  12. Dre Taz 6 mai 2013 à 05 h 13 min
    Comme d'habitude, un texte rafraichissant!

    Récemment, j'ai réalisé que je n'avais pas pris de vraies vacances depuis 2 ans et demi. Ça se ressentait dans le quotidien. Je me suis donc payée 1 semaine dans une autre ville, dans un petit hotel, à quelques heures de route de chez moi. Ni mon mari ni mes enfants ne m'ont appelée pendant cette semaine-là.

    Ça ne m'a pas couté une fortune et j'ai fait des choses très simples: lire dans un café, un peu de shopping, essayer un nouveau resto, écouter des séries à la télé... ça m'a fait un bien énorme, comme si j'avais eu des vacances de plusieurs mois!

    Faire du camping, une semaine dans le sud, au chalet, toutes ces choses sont bien sympathiques mais on est quand même toujours obligé d'assumer son quotidien, les repas, les bains, les chicanes, ce n'est pas un vrai repos...
  13. Catherine Goldschmidt 6 mai 2013 à 08 h 30 min
    Merci! Tu as raison. Le truc pour se ressourcer, c'est vraiment d'éviter les obligations. Après, tout redevient plus léger et plus agréable à vivre.
  14. lybedu 7 mai 2013 à 03 h 06 min
    Je suis tout à fait en phase avec ce que tu écris Catherine. Je pars rarement seule de la maison mais il m'arrive de partir en stage professionnel pour maxi 5 jours. Et moi aussi j'adore le retour à la maison... tout est comme on l'avait laissé (ou presque) c'est à dire en bazar ! C'est fou ce que les jouets n'aiment pas êtres rangés... sans parler du reste.

    Bref, retrouver nos petits amours, leurs sourires, leurs gros bisous et les "serres forts" dans les bras... sans parler de leurs yeux qui disent "je t'aime, je suis heureux(se) de te retrouver".... un vrai bonheur !
  15. Isa 7 mai 2013 à 14 h 10 min
    TELLEMENT vrai! Je ne sais pas comment il fait, mais mon conjoint arrive à s'endormir sur le canapé avec le petit qui coure tout autour en faisant un tapage infernal!

    Dire que moi, j'ai de la misère à dormir toute une nuit tranquille dans mon lit sans penser à tous les petits tracas de la journée passée et de celle à venir!
  16. Sigolene 31 mai 2013 à 17 h 18 min
    Un aller retour Paris Marseille pour le boulot : 6 heures de train, une roman policier englouti, un seminaire tres tres serieux ou on refait le monde du futur.
    J ai eu exactement le meme sentiment!

Partager