Trop malade pour aller à la garderie?

Trop malade pour aller à la garderie?
Par Dre Taz, Omnipraticienne
9 janvier 2013

Après avoir fait le plein de rires et d’excès, on revient les pieds sur terre. Le temps des Fêtes est terminé. Renvoyons le père Noël et affrontons la réalité (les factures, les lunchs, le déneigement, etc.).  Et les congés pour cause de maladie... En tant que parent, c’est un dilemme cruel que d’être confronté à un enfant malade lorsqu’on doit partir travailler. Fiston souffre-t-il d’un petit virus indulgent qui lui permettra d’aller à la garderie et moi au boulot? Vais-je culpabiliser toute la journée? Ou vais-je regretter de le garder à la maison pour une fausse alerte et perdre une journée de congé pour cause de maladie dont je ne bénéficierai plus quand j’en aurai vraiment besoin?

Voici quelques pistes pour vous aider à prendre une décision devant les maux les plus courants. Mais il faut nuancer. Arbitrairement, les enfants de moins de 18 mois demandent davantage de vigilance. Il faut évaluer selon leurs antécédents médicaux, sa propre insécurité parentale et selon la politique de la garderie!

Fièvre

Si vous avez lu ma chronique sur le sujet, vous savez que la fièvre est un symptôme et non une maladie : votre tout-petit combat un microbe. Portez davantage d’attention à l’état général qu’au nombre de degrés Celsius sur le thermomètre. Par ailleurs, être fiévreux ne signifie pas être contagieux. En général, pour plusieurs maladies, on l’est avant de faire de la fièvre!

Si votre enfant ne requiert pas vraiment plus de vigilance que d’habitude, qu’il ne présente pas d’autre symptôme gênant et qu’il est capable de s’hydrater et de participer aux activités un peu, vous pouvez raisonnablement l’envoyer à la garderie en avisant l’éducateur.

Vomissement

Un enfant vomit pour plusieurs raisons, et pas toujours alarmantes. Un vomissement isolé peut être provoqué par un trop-plein d’excitation, une activité physique exagérée, un repas trop copieux ou trop rapide. Dans toutes ces circonstances, la garderie est toujours possible.

Par contre, plus d’un vomissement peut être le signe d’une infection. Bébé vaut la peine d’être surveillé, d’autant plus que vomir dans une salle de jeux peut être très perturbant dans un service de garde.

Si le vomissement survient dans le cadre d’une chute impliquant la tête, ou si l’enfant présente des signes de déshydratation, consultez rapidement.

Diarrhée

La définition de la diarrhée est très variable, mais des selles plus nombreuses ou de consistance molle ne devraient pas vous inquiéter outre mesure. Demandez simplement à l’éducateur de noter s’il y a plus de changements de couches que d’habitude ce jour-là.

Par contre, si les selles sont liquides ou abondantes au point de déborder de la couche et qu’elles monopolisent l’attention de l’éducateur, il est évidemment préférable de garder bébé à la maison. D’autant plus s’il ne s’hydrate pas.

Oeil rouge

S’il n’y a pas de pus, mais un écoulement aqueux clair et des démangeaisons, c’est probablement de cause allergique et votre enfant peut se rendre au service de garde. Les yeux rouges peuvent aussi être le symptôme d’un rhume bénin.

Par contre, si les paupières sont collantes ou qu’il y a de la douleur, il s’agit d’une conjonctivite, ce qui est hautement contagieux. On oublie donc la garderie. Si les symptômes persistent et qu’un professionnel prescrit des antibiotiques pour une conjonctivite bactérienne, votre enfant ne sera plus contagieux après 24 h de traitement.

Bref, posez-vous toujours les questions suivantes si vous devez prendre une décision : rester à la maison permettra-t-il à votre enfant de guérir? Protégez-vous ses amis et son éducatrice d’une éventuelle contagion? Son état perturberait-il la journée des autres compagnons de son groupe?

Sur ce, je vous souhaite une année 2013 en santé, joyeuse et sans trop de matinées bousculées!

 

Dre Taz, Omnipraticienne
Je sais combien la santé est un sujet qui nous préoccupe tous... Inspirés par ma pratique d'omnipraticienne, mes textes sont d'abord ceux d'un parent comme vous!
Tous les billets de l'auteur

Billets sur le même sujet

Commentaires (9)

  1. Mylene 9 janvier 2013 à 14 h 03 min
    Je me pose une question supplémentaire lorsque mes filles sont malades : si c'était un autre enfant de la garderie que son parent avait envoyé dans cet état, est-ce ce que ça m'aurais choqué ou dérangé ??? Habituellement, si je répond "oui" à cette question, je garde mon enfant chez moi ! Parce qu'au delà de permettre à notre enfant de passer une bonne journée, il faut (surtout) penser aux autres enfants et autres parents qui n'ont pas envie de devoir eux aussi prendre une journée de maladie dans quelques jours !!! C'est une question de respect.
  2. Tassnime 9 janvier 2013 à 14 h 26 min
    Merci pour tous ces infos! En effet, on ne sait jamais si c'est "grave" ou pas??
    Même si au fil du temps, on arrive à mieux "comprendre" l'état de son enfant selon son tempérament, selon ses habitudes..
    Mais L'essentiel et le plus dur est certes de ne pas paniquer et se poser vos questions avant de décider ou d'agir..
  3. Dre Taz 9 janvier 2013 à 14 h 50 min
    @Mylène: tout à fait, et cela rejoint 2 des 3 questions, à savoir si on protège les autres de la contagion et si l'état de notre enfant porte atteinte au reste du groupe... une garderie, c'est comme une mini-société: empathie et respect!

    @Tassnime: Vous avez mis le doigt sur le plus important, soit juger en fonction de ses connaissances sur son propre enfant!
  4. Sabrina 9 janvier 2013 à 18 h 35 min
    Bonjour, je me questionne cependant sur la conjonctivite. Lorsque ma fille (maintenant âgée de 4 ans) à un rhume ou une grippe, elle coule souvent des yeux, et ce depuis qu'elle est bébé.

    Alors, sur le champs, mon éducatrice (en milieu familial) me téléphone en me disant, Venez chercher votre enfant elle a une conjonctivite et je ne peux pas la garder et ce durant 48 heures après la prise de gouttes ou autres.

    Lors de mes visites chez le médecin, c'est jamais arrivé et donc n'a jamais pu constater. Cependant, le médecin de ma fille m'a expliqué que les canaux lacrymales sont souvent bouchés lors d'un rhume et qu'il arrive que les enfants aient des écoulements d'une couleur jaunatre-vert. Il m'a dit que si c'était une conjonctivite, ca ne partirai pas seule.

    Lorsque ça arrive, je lui donne maintenant du polysporin en goutte, mais même sans ça, sa passe toujours et part en même temps que le rhume.

    Ce que j'aimerai dire à ce sujet c'est que oui....je suis d'accord que les parents ne doivent pas envoyer les enfants à la garderie lorsqu'ils sont très malade ou encore contagieux. Cependant, je trouve parfois que les éducatrices se prononcent sur les symptômes de nos enfants (comme la mienne par exemple) sans avoir les connaissances médicales requise. À tout les éducatrices qui liront ce message, je pense qu'il faut tout de même rester prudents.

    Je trouve le billet du Dre Taz très pertinent et je pense qu'il peut être très pratique pour les parents et les éducatrices. Ce que je retiens, c'est que d'un sens, un fièvre quand l'enfant joue normalement et ne semble pas être mossade ne veut pas dire....URGENCE.....venez chercher vos enfants et d'une autre sens, vous les parents, penser aux autres, enfants, parent, éducatrice en protégeant l'environnement de nos tout petits en utilisant votre bon jugement.
  5. lorraine renaud 10 janvier 2013 à 20 h 03 min
    Quand ce sont les éducatrices qui sont malades et qui ne prennent pas congé, est-ce un manque de responsabilité face à cette mini-société dont vous parlez. On parle souvent d'enfants malade mais les adultes bien que plus immunisés le sont aussi
  6. Véronique 11 janvier 2013 à 15 h 51 min
    @Lorraine: Une éducatrice, donc une adulte, à quand même plus conscience des actes de contagions et des règles d'hygiène qu'un enfant. Les enfants toussent rarement dans leur coude (en bas âge) ce que les adultes font généralement de façon automatique. Un enfant ne se lavera pas toujours les mains après s'être mouché mais l'éducatrice se doit de le faire, etc.

    Je suis professionnelle de la santé, je travaille dans un grand centre universitaire, souvent avec des gens et des enfants dont le systèmes immunitaire est déficients et pourtant, je ne prends pas congé chaque fois que j'ai le nez qui coule (parce que je passerais l'hiver à la maison... à vrai dire, si nous le faisions tous, il n'y aurait plus personne pour soigner "les plus malades que nous"). J'applique donc des règles très strictes d'hygiène, je porte un masque au besoin, etc. Je ne reste à la maison que lorsque je suis trop malade pour BIEN faire mon travail.

    Je crois que ça s'applique aussi à l'éducatrice de mon enfant. Si elle est assez bien pour "suivre le groupe", s'occuper d'eux de façon optimale, les changer, les nourrir, les divertir... bref, si elle est assez en forme pour BIEN faire son travail, je ne m'attends pas à ce qu'elle prenne congé à condition qu'elle sache respecter les règles d'hygiènes qui diminueront les risques de contagion. Parce que sérieusement... une éducation qui mouche tout l'hiver, c'est loin d'être anormal, je ne m'attends donc pas à ce qu'elle prenne une journée maladie chaque fois qu'elle se mouche ;)
  7. Dre Taz 13 janvier 2013 à 01 h 31 min
    @Lorraine renaud: très bonne question...

    @Véronique:... à laquelle vous avez bien répondu! J'ai peu à rajouter. Effectivement, les éducateurs, tout comme les professionnels de la Santé, sont à risque d'être souvent malades! Mais à l'instar des enfants, on comprend les risques et prenons les précautions pour ne pas propager nos microbes!
  8. Emilie 14 janvier 2013 à 13 h 27 min
    À la garderie de ma fille, il est interdit d'envoyer un enfant qui fait de la fièvre et il faut attendre 24 hrs après la fin de celle-ci avant de renvoyer les enfants à la garderie. Je trouve ceci très excessif comme vous le dites si bien la fièvre n'est pas une maladie!

    Je ne sais pas trop quoi faire pour leur faire comprendre ceci. De plus, plusieurs garderies fonctionnennt sous ce principe.
  9. Emilie 14 janvier 2013 à 13 h 29 min
    Je dois ajouter que la majorité du temps un enfant s'accomode très bien de sa fièvre. Parfois, je ne donne même pas d'ibuprofène ou de d'acétaminophène. Ça dépend du degré indiqué sur le thermomètre et du comportement de ma fille.