Santé, bonheur et prospérité: mes souhaits alimentaires

Santé, bonheur et prospérité: mes souhaits alimentaires
Par Stéphanie Côté, Nutritionniste
1 janvier 2013

À vous et vos enfants, je souhaite santé, bonheur et prospérité pour l’année 2013!

Voici une formule de souhaits revisitée à la sauce « nutritionniste ».

Santé

Je vous souhaite que votre alimentation et celle de vos enfants contribue à votre santé. Puisque les habitudes alimentaires se façonnent dès la tendre enfance, il faut y voir le plus tôt possible. En inculquant de saines habitudes à vos enfants, vous les aidez à bien se développer aujourd’hui, mais vous avez aussi un impact sur toute leur vie.

 La « saine alimentation » est une question de variété et d’équilibre. Vous connaissez les grands messages du Guide alimentaire canadien : des fruits et les légumes à chaque repas, des grains entiers au moins la moitié du temps, des légumineuses, du tofu et du poisson pour varier de la viande, des produits laitiers chaque jour, etc.

En plus des 4 groupes alimentaires, il ne faut pas oublier les « aliments-pas-assez-bien-pour-se-retrouver-dans-le-Guide-alimentaire ». Les gâteaux, biscuits et autres desserts sucrés, les croustilles, les frites, etc. Bien sûr, je vous recommande de ne pas trop en offrir à vos enfants. Mais je vous recommande surtout de leur en donner à l’occasion!

Offrir des aliments peu nourrissants à vos enfants à l’occasion ne ruinera pas vos efforts pour bien les nourrir. Au contraire, ça les aidera à comprendre que ces aliments ont leur place… mais une petite place. En évitant les interdits, vos enfants développeront une relation plus saine avec les aliments. Parce que la santé par l’alimentation, c’est aussi la santé mentale.

Bonheur 

Je vous souhaite de petits et de grands bonheurs au quotidien, dont celui de manger en famille. Ce n’est pas toujours évident de prendre le temps, mais essayez d’en faire un rendez-vous avec vos enfants. Ayez des discussions harmonieuses et faites participer les enfants, ne les forcez pas à manger, éteignez la télé. Voilà des conditions qui vous aideront à faire rimer repas en famille avec plaisir.

Prospérité

Une des définitions de « prospérité » : situation favorable marquée par l’expansion et l’abondance.

Pour la « situation favorable »,  je vous souhaite de manger des repas préparés maison le plus souvent possible. Cuisiner vous aide à garder le contrôle sur la quantité et la qualité des ingrédients qui entrent dans les plats que vous servez à vos enfants.

Puis, je vous souhaite l’« expansion » de vos talents culinaires.  Je vous souhaite qu’ils servent à préparer de bons repas à votre famille. Et je vous souhaite de transmettre vos connaissances et vos talents à vos enfants en cuisinant avec eux.

Stéphanie Côté, Nutritionniste
Nutritionniste et maman de 2 enfants, j'ai un intérêt particulier pour l'alimentation des petits. Conseils enrichissants et anecdotes savoureuses sont ici au menu chaque mois!
Tous les billets de l'auteur

Billets sur le même sujet

Partager