La masturbation: comment réagir?

La masturbation: comment réagir?
Par Mireille Dion, Sexologue
8 novembre 2012

À 2 ans, lorsque Sarah s’assoyait à la table avec les autres amis de la garderie, elle se balançait souvent,  d’avant en arrière, dans un mouvement répétitif. Mathis, lui, mettait sa main dans sa couche au moment de la sieste et Mégane serrait très fort sa doudou entre ses jambes avant de s’endormir.

La masturbation est présente chez beaucoup d’enfants, mais ne s’exprime pas de la même façon pour tous, comme j’ai pu le remarquer lors de mon passage dans une garderie. Alors que les gestes sont évidents chez certains, ils sont plus discrets, voire absents chez d’autres. Dans tous les cas, votre enfant est « normal », qu’il ait des comportements masturbatoires ou non.

Les enfants découvrent leurs organes génitaux vers l’âge de 7 à 10 mois, tout comme ils prennent connaissance de l’ensemble des parties de leur corps. Le toucher ou le frottement des parties plus sensibles comme le pénis ou la vulve les détend ou leur procure un plaisir sensuel. Il n’est pas question ici d’excitation ni d’orgasme comme pour la masturbation chez l’adulte.

Tous les adultes ne sont pas à l’aise avec la masturbation chez l’enfant et la réaction que vous aurez devant ces comportements lui indiquera si ce qu’il fait est bien ou mal. Éviter tout d’abord de le gronder. Expliquez-lui simplement qu’il a le droit de toucher aux parties sexuelles de son corps, mais qu’il y a des moments et des endroits propices pour le faire. Les enfants peuvent comprendre en très bas âge les notions d’intimité et de pudeur. Par exemple, un enfant de 5 ans devrait savoir qu’il ne peut pas se promener nu dans la rue et que la sexualité est quelque chose de privée. Vous pouvez lui enseigner que certains gestes se font dans l’intimité, seul.

Éviter aussi de dire à votre enfant d’aller « dans sa chambre » s’il veut le faire, car si se retrouver à cet endroit est parfois pour lui une punition, il pourrait une fois de plus comprendre que son geste n’est pas acceptable. Il importe aussi de l’aider à distinguer « intimité » et « en cachette »; on a le droit de toucher à ses parties sexuelles et à son corps, mais on ne peut pas le faire devant les autres. Selon son âge et sa compréhension, vous pouvez lui indiquer des endroits (la salle de bain ou sa chambre, par exemple.) ou l’aider à en nommer.

À moins que le comportement soit excessif ou qu’il entraîne une douleur physique, la masturbation chez l’enfant ne devrait pas être une source d’inquiétude. Certains enfants ont plus d’intérêt que d’autres pour leurs organes génitaux, mais la découverte de son corps fait partie des comportements sains du développement de l’enfant.

Billets sur le même sujet

Commentaires (22)

  1. Marie-Eve 8 novembre 2012 à 10 h 20 min
    Bonjour,
    Il m'apparaît plus facile d'intervenir lorsqu'un enfant met la main dans sa culotte par exemple. Concernant une enfant qui se "balance" sur sa chaise, ça me semble plus compliqué de lui expliquer l'intimité. Lui mettre une chaise dans la salle de bain, dans sa chambre pour qu'elle puisse le faire seule... C'est plutôt une habitude et les enfants sont souvent assis sur une chaise ou un petit banc: au souper, lors des bricolages, du dessin, à la garderie...
    Des suggestions?
  2. Josée 8 novembre 2012 à 11 h 39 min
    Merci pour l'article qui tombe très. Car j'ai deux petites filles qui ont seulement 1 an de différence et tout les deux ont ce comportements mais qui se présente différement et justement on se demandait comment réagir.
  3. Almariel 8 novembre 2012 à 11 h 43 min
    Article très intéressant, merci!
  4. Mireille Dion 8 novembre 2012 à 17 h 31 min
    @ Marie-Eve
    L’exemple du "balancement" sur la chaise pourrait être comparé à un enfant qui suce son pouce. Aucun de ces comportements n’est fait dans un but d’excitation, mais ils procurent un bien-être et un réconfort à l’enfant. Tout comme on demandera à l’enfant qui suce son pouce de ne pas le faire lorsque nous sommes assis à la table pour manger ou faire un bricolage (parce que le moment n’est pas propice) nous pouvons demander à l’enfant qui se « balance » sur sa chaise d’arrêter de bouger.

    L’enfant a souvent des comportements masturbatoires par période. Il peut être intéressant d’identifier les moments où le comportement survient car il pourrait vous être alors plus facile d’intervenir. Par exemple, dans le cas de Sarah, le comportement était souvent signe qu’elle s’ennuyait. Son éducatrice n’avait qu’à lui changer les idées (par une chanson, la proposition d’un nouveau jeu, etc.) pour qu’elle cesse de bouger sur sa chaise. Sarah aurait aussi pu adopter le comportement parce qu’elle vivait une période d’insécurité. Son éducatrice aurait alors pu lui porter une attention particulière afin de la rassurer.
  5. Anne 8 novembre 2012 à 17 h 36 min
    Bjr, oui article intéréssant moi ma niece depuis l'age de 2 ans et demi elle se frotte avec une grande péluche et quand elle vois qu'elqu'un rentré elle demande qu'il parte cela veut dire qu'lle sais que ce n'es pas très bien de le faire devant d'autre personne et puisque elle est de parent divorcé on ne sais pas si elle le fait souvent, je veut savoir à qu'el age elle s'arrête la masturbation chez un enfant si elle existe merci
  6. Valérie 9 novembre 2012 à 08 h 08 min
    Très bon article. Je suis pleinement d'accord! Pour répondre à la question: À quel âge s'arrête la masturbation chez un enfant: euh...jamais! Les adultes se masturbent aussi, je ne vois pas pourquoi cela devrait être interdit chez les enfants. (C'est certain par contre que la masturbation chez un adulte et un enfant est différente: les enfants ne l'associent pas au sexe proprement dit.)
  7. Mireille Dion 9 novembre 2012 à 08 h 42 min
    @ Anne
    Votre nièce semble avoir bien compris la notion d’intimité, ce qui est très bien. Vous me semblez inquiète face à son comportement. Vous dites ne pas savoir si elle se masturbe souvent car ces parents ne vivent pas ensemble et me demandez à quel âge la masturbation cessera.

    Merci @ Valérie pour sa réponse. Il n’y a effectivement pas d’âge précis où les enfants cessent de se masturber. Les comportements masturbatoires peuvent être observés par périodes, être plus ou moins fréquents et peuvent aussi dépendre de plusieurs facteurs (intérêt pour les sensations éprouvées, anxiété, ennui, etc.). De plus, habituellement, plus l’enfant grandi et comprend la notion d’intimité, moins son entourage (y compris ses parents) sont témoins de ses comportements masturbatoires. Plusieurs penseront alors que l’enfant aura cesser de se masturber.

    Tel que mentionné dans l'article, la masturbation chez l'enfant ne devrait pas être inquiétante, à moins qu'elle ne soit excessive ou qu'elle mène à des blessures chez l'enfant.
  8. anonyme 12 novembre 2012 à 10 h 05 min
    Ma fille a toujours la main dans sa petite culotte. Qu'elle soit en train de dessiner, de jouer, de regarder un livre ou de s'endormir. Je suis très à l'aise avec la sexualité, mais là je suis rendue à lui dire "enlève ta main" car j'ai déjà tout mis en pratique vos conseils par le passé.
  9. Mireille Dion 13 novembre 2012 à 21 h 43 min
    @ anonyme
    Il m'est un peu difficile de répondre à votre commentaire parce que son comportement pourrait dépendre de nombreux facteurs tels que l'âge de votre fille, le contexte familial dans lequel elle évolue, sa personnalité, la manière dont vous lui avez enseigné la notion d'intimité, etc.

    Tel que dit plus tôt, votre fille devra, avant l'âge de 5 ans (lorsqu'elle fera son entrée à la maternelle), avoir compris que son geste n'est pas accepté en public; qu'elle peut le faire, mais seulement lorsqu'elle est seule (avant de s'endormir, par exemple). Il peut effectivement être décourageant d'avoir à toujours répéter, mais je vous suggère de continuer à le faire, peut-être en utilisant d'autres mots ou en lui donnant des exemples (on ne se promène pas nu devant les gens, on porte des vêtements pour cacher nos parties sexuelles, on ferme la porte de la salle de bain lorsque nous utilisons la toilette, etc.) afin de l'aider dans sa compréhension. Il se pourrait aussi que votre enfant réponde à un besoin d'attention ou de sécurité en agissant ainsi. Peut-être pourriez-vous alors lui montrer que vous êtes disponible pour elle ou encore, lui démontrer de l'affection (par des câlins, en lui flattant le dos ou les cheveux, par exemple) et ainsi, faire diminuer le comportement.
  10. paradis 19 novembre 2012 à 14 h 21 min
    merci pour cet article..ma fille âgée de 16 mois met ses deux mains sur son bas ventre et pousse fortement à un tel point qu'elle soit toute mouillée de sueur..je la gronde parfois et parfois je lui explique qu'il ne faut pas faire cela tout le temps..votre article me réconforte un peu en sachant que ceci et tout à fait normal...
  11. marie-Christine 10 décembre 2012 à 22 h 38 min
    Bonjour Mireille, j'ai une fille de 3 ans et demi qui passe son temps a se mettre les mains dans ses petites culottes et elle se frotte sur n'importe quoi assez que ses orteils se dressent.(elle prend toujours son doudou et se frotte dessus) même que hier elle m'a dit : regarde maman....(elle se touchait devant moi mais a côté) je lui dit d'aller faire ça toute seule et elle me repond ben non je suis a côté...je ne me touche pas.
    je sais que c'est normal mais là je ne suis plus capable de la voir. on lui répète sans cesse que se sont des gestes qu'elle doit faire dans l'intimité toute seule pas devant les gens. j'ai demandé a la gardienne si slle avait connaissance de quoi que ce soit mais elle dit non.....sauf que la semaine passée, mon fils de 5 ans est aller a la garderie et il m'a dit qu'elle passait son temps a se toucher. Qu'est-ce que je dois faire? ça m'ecoeure un peu de la voir, elle a quand même juste 3 ans
  12. Mireille Dion 12 décembre 2012 à 16 h 04 min
    @ Marie-Christine
    La découverte du corps et notamment des organes génitaux est tout à fait normale pour une enfant de 3 ans ½. Elle doit par contre comprendre que ces gestes peuvent être faits seulement dans l’intimité et lorsqu’elle est seule. Ce que vous avez dit à votre fille est donc très bien. Vous dites que malgré vos interventions, elle continue de se toucher devant les gens. Peut-être utiliser une autre façon de lui dire et vérifier si elle a bien compris vos directives en lui demandant si elle connait des endroits ou des moments durant lesquelles elle a le droit de le faire et l’aider à en nommer (par exemple dans son lit, durant la sieste, etc.). Vous devez continuer de lui dire qu’elle ne peut pas avoir de tels comportements devant les gens.
    Aussi, en essayant de déterminer les moments où les comportements masturbatoires ont lieu, vous pourrez plus facilement intervenir (par exemple, si elle a la main dans sa petite culotte alors que vous êtes près d’elle, mais que vous écoutez la télévision, elle veut peut-être que vous lui portiez attention). Tel que mentionné précédemment, les enfants utilisent parfois la masturbation pour se détendre, mais leur curiosité peut facilement les amener à autre chose. Lorsque le comportement survient, rappelez-lui que ce n’est ni l’endroit, ni le moment, et invitez-la à faire autre chose avec vous (lire une histoire, jouer ensemble, faites-vous de grosses caresses, etc) plutôt que de simplement lui répéter qu'elle ne peut pas le faire.
    Tous les adultes ne sont pas à l’aise avec la masturbation; ce qui est peut-être le cas de votre gardienne. Il serait bien que vous en discutiez avec elle. Vous pouvez l’informer des comportements que votre fille a à la maison et lui donner les pistes d’intervention que vous utilisez. Peut-être aussi que votre fils a vu sa sœur avoir la main dans sa petite culotte à des moments précis pouvant expliquer son comportement.
    Les enfants comprennent assez facilement la notion d’intimité. Essayez d’identifier la source des comportements de votre fille, il vous sera ainsi plus facile de gérer la situation.
  13. marie-Christine 14 décembre 2012 à 15 h 10 min
    merci! je vais continuer a lui rappeler que ça se fait dans l'intimité seule. J'ai remarqué que cette semaine je détournais plus son attention en faisant qq chose avec et elle le faisait moins. Pour ce qui est de mon fils, effectivement, il a été témoin a plusieurs reprises qu'on rappelle a ma fille ou faire cela, qu'il lui rappelle aussi ou nous le dit lorsqu'elle le fait. J'ai un peu de la misère avec cela car c'est une fille, messemble que ça passerait mieux si c'était mon fils qui le ferait par exemple. Dans ma tête ça serait plus normal. mais bon c'est la vie. un gros merci pour votre réponse c'est très aprécié!!!
  14. Mireille Dion 14 décembre 2012 à 15 h 25 min
    @ Marie-Christine
    La plupart des garçons ont un intérêt plus marqué que les filles pour la sexualité, mais il serait faux de croire que c'est le cas de TOUS les garçons. J'ai rencontré plusieurs femmes ayant une libido plus forte que leur partenaire et entendu aussi de nombreuses histoires de petites filles ayant des comportements masturbatoires. Rassurez-vous, votre fille est normale! :)
  15. marie-Christine 16 décembre 2012 à 20 h 20 min
    c'est rassurant :) merci !
  16. louloute 14 avril 2013 à 03 h 46 min
    Bonjour comme toutes mamans je suis trés inquiète la mienne me parait trés porter sur ca ! j ai eu l an dernier des soucis a l ecole est cette année c est avec son copain il se regarde je sais pas comment réagir !!!! j ai réagi , je l es grondé !!.. et puni du coup le copain ne viens plus manger a la maison ! le probleme je ne peux pas interdire ma fille d avoir des copains et des copines mais j aimerai arreter ceci avant que ceci lui porte prejudice merci d avance pour vos réponses
  17. Mireille Dion 15 avril 2013 à 14 h 49 min
    @ louloute,
    Je ne comprends malheureusement pas très bien votre question. Vous dites que votre fille est très portée sur la chose: sur la masturbation? la découverte de son corps et/ou celui des autres? Quel âge a votre fille? Ces éléments me permettraient de mieux comprendre ce qui vous inquiète et de vous aider à intervenir.. N'hésitez pas à me revenir là-dessus!
  18. Rosalie 22 avril 2013 à 20 h 54 min
    Ma fille de 8 mois a exactement les mêmes comportements qui ont été décrits précédemment. Elle croise les jambes et se met à les lever sans arrêt comme si elle faisait des exercices d'abdominaux. Cependant, elle s'exécute dès qu'elle est sur le ventre, sur le dos ou assise sans sa chaise haute ou dans sa poussette...ce qui veut dire qu'il n'y a plus beaucoup de moments où elle fait autre chose. C'est même rendu désagréable quand j'essaye de la nourrir ou de lui changer la couche. Mes questions: comme elle est trop jeune pour comprendre mes explications, est-ce correcte d'empêcher le mouvement quand je la nourris ou de lui décroiser les jambes quand elle est couchée? Aussi, depuis qu'elle a commencé à faire se mouvement, elle n'essaye plus d'avancer, elle ne fait plus d'effort pour se déplacer. Comme vous l'avez mentionné plus haut, est-ce rendu excessif? Mille mercis à l'avance pour les explications!
  19. Mireille Dion 2 mai 2013 à 20 h 39 min
    @Rosalie
    Tout d'abord, 1000 excuses pour le délai...
    En réponse avec votre inquiétude, votre fille de 8 mois a découvert que certains mouvements lui procure un plaisir; ce qui est tout à fait normal. Même si elle est encore jeune, vous pouvez lui dire que ce n'est pas le moment de bouger de la sorte à l'heure des repas; tout comme ce ne serait pas acceptable de lancer sa nourriture par terre. Lors du changement de couches, vous pouvez lui décrire ce que vous faites (je change ta couche, je vais mettre de la crème); vous capterez ainsi un peu plus son attention à cet instant. Par contre, vous ne pourrez pas toujours faire diversion puisque la masturbation chez les enfants est un comportement normal. Vous pouvez par contre lui dire, même à 8 mois, que ce n'est pas le moment (lorsque ce n'est effectivement pas le moment de le faire comme lors des repas par exemple). Restez constante, elle finira par comprendre votre intervention.
    Vous n'avez pas à lui décroiser les jambes lorsqu'elle est couchée pour la sieste ou la nuit. Vous pourriez par contre le faire, par exemple, si vous voulez l'aider à ramper, en mettant vos paumes de main sur la plante de ses pieds, en retenant, mais sans pousser lorsqu'elle est sur le ventre... Faites lui faire quelques petite exercices adaptés à son tonus et son âge. Elle profitera ainsi d'un bon moment avec vous et comprendra que ce n'est pas le bon moment pour la 'masturbation'.
    N'ayez crainte, l'intérêt pour cette nouvelle sensation laissera place à l'intérêt pour d'autres découvertes comme celles qu'apporte le fait de ramper, de se déplacer. Si vous lui répéter maintenant que son comportement est acceptable à des moments jugés opportuns, elle cessera progressivement de le faire devant vous et le fera dans son intimité.
    N'hésitez-pas à me contacter à nouveau!!
  20. selmoche 5 mai 2013 à 14 h 47 min
    J'ai remarqué que ma fille de 6 ans et demie se couvrait avec une petite couette quand elle regarde la télévision et mettait ses mains dans sa culotte pour qu'on ne voit pas, elle a les joues qui deviennent rouges. Je lui ai demandé ce qu'elle faisait, elle m'a expliqué et j'ai compris qu'elle se masturbait, ça m'a frustré! Je lui ai dit qu'elle ne devait pas se faire mal, je lui ai dit de ne pas le faire au salon près de nous et je lui ai dit que moi aussi ça m'arrivait quand j'étais petite et que ça arrive à beaucoup de fille et je lui ai dit que quand ça vient elle peut jouer ou faire autre chose, est-ce que j'ai bien agit, pouvez-vous me répondre s'il vous plait, encore une chose quand j'ai dit cette dernière, elle m'a dit de toute façon je ne vais plus faire!
  21. Mireille Dion 5 mai 2013 à 15 h 36 min
    @Selmoche
    Votre fille avait probablement compris une partie de la notion d'intimité voulant que la masturbation ne se fasse pas à la vue des gens (c'est pourquoi elle se cachait avec sa couette). Par contre, il lui restait à comprendre que même si son comportement n'est pas visible pour les autres, il n'est pas acceptable de le faire lorsqu'il y a des gens près de nous.
    Ne vous fâchez pas contre elle; vous dites que vous vous êtes vous même masturbé lorsque vous étiez plus jeune et que beaucoup de filles le font aussi. Son comportement est tout à fait normal... Mais il convient que vous devez ajouter à votre explication le fait qu'elle doit être seule pour le faire!
    Vous dites: "je lui ai dit que quand ça vient elle peut jouer ou faire autre chose". Je vous répondrais que si le moment n'est effectivement pas approprié, vous pouvez l'inviter à faire autre chose. Autrement, vous ne pourrez pas toujours lui demander de faire diversion. Certains enfants quittent parfois le salon pour se rendre dans leur chambre pour se masturber. Il n'en tient alors qu'au parent de respecter l'intimité de l'enfant en n'allant pas "vérifier" ce qu'il est en train de faire... Beaucoup de parents s'en trouvent par contre, fort mal à l'aise; c'est que nous n'y sommes pas encore tout à fait très habitués.
    Pour terminer, je crois que si votre fille vous a répondu qu'elle n'allait de toute façon plus le faire, c'est parce qu'elle a peut-être maintenant peur de se faire mal (comme vous l'avez mis en garde) et peut-être aussi du au fait que vous étiez fâchée lorsque vous lui en avez parlé.
    Si le comportement se reproduit, vous pouvez lui dire qu'il est normal qu'elle se masturbe, mais qu'elle ne doit pas le faire devant les gens, même si elle est cachée sous une couette ET, qu'elle ne se blessera pas si elle le fait doucement.
    N'hésitez-pas si vous avez d'autres inquiétudes ;)
  22. Nouri 5 juillet 2015 à 20 h 39 min
    puisqu'il faut faire court, la masturbation est une raison nécessaire à la survie de l'espèce. Plus tard elle devient une compagne de sa propre solitude. Quand à devenir des pharisiens, je vous laisse volontiers la place

Partager