Mon garçon a une érection!

Mon garçon a une érection!
Par Mireille Dion, Sexologue
13 septembre 2012

Ma collègue Annie m’a raconté qu’à 3 ans, son fils avait souvent des érections. Elles étaient fréquentes, le perturbaient et ne se produisaient pas toujours à des moments qu’il jugeait opportuns. C’est ainsi qu’une fois, dans le rayon des fruits et légumes de l’épicerie, son fils s’est écrié : « Ah non, j’ai encore une érection! » Elle l’avait alors rassuré en lui rappelant que son érection pouvait être dérangeante, mais qu’elle n’était pas dangereuse.

Beaucoup de mères me demandent pourquoi leur fils a des érections. Je leur réponds qu’il s’agit d’un réflexe sexuel et qu’elles témoignent d’un bon fonctionnement de leur organe. Certains parents se demanderont alors s’il est normal que leur fils n’en ait pas. Je leur répondrais qu’il semble peut-être ne pas en avoir, mais qu’elles se produisent probablement à des moments où il leur est difficile de les apercevoir.

Les érections se produisent effectivement à n’importe quel moment, se manifestent chez tous les garçons, de la naissance à la mort (lorsqu’il y a absence de maladie). Il arrive parfois aussi que le bébé ait déjà des érections pendant qu’il est encore dans le ventre de sa mère! Les causes sont multiples. En voici quelques-unes :

  • Un changement de température (par exemple, lorsque l’enfant entre dans une piscine où l’eau est froide, lorsqu’il sort d’un bain chaud ou lorsqu’on lui enlève sa couche et que ses organes sexuels sont en contact avec l’air).
  • Le simple fait d’avoir envie d’uriner.
  • Le frottement du pénis dans la couche.

Bien évidemment, une érection pourrait aussi être provoquée par les soins apportés au bébé lors du changement de couche ou durant le bain. L’érection est provoquée par le toucher lorsque l’enfant est nettoyé ou qu’on applique de la crème sur ses fesses ou ses testicules, mais le geste n’est pas sexuel. Il n’y a donc pas lieu de s’inquiéter. Il est par contre recommandé de consulter un médecin lorsque le pénis présente des signes d’infection ou d’irritation ou que l’enfant semble avoir une douleur lorsqu’il urine.

Tous les enfants de 3 ans ne savent pas ce qu’est une érection, à moins que vous lui ayez appris comme Annie l’a fait lorsque son fils l’a questionnée sur l’état de son pénis. Au moment où ça se produisait une fois de plus lors d’un bain, elle lui avait simplement expliqué que lorsque son pénis était touché, il devenait dur et que ça s’appelait une érection.

Billets sur le même sujet

Commentaires (1)

  1. Sonia 7 janvier 2013 à 19 h 23 min
    ça m'a fait sourire, mon fils de trois ans et demi nous montre son pénis en disant qu,il a grossi. Il ne semble pas inquiet et trouve cela drôle. Nous lui expliquons que c'est normal mais qu'il ne doit pas montrer son pénis à tout le monde

Partager