Cette vidéo vaut mille mots…

Cette vidéo vaut mille mots…
10 avril 2012

 L’histoire d’amour qui nous lie à notre bébé, dès qu’il vient au monde, se passe de mots. Nous plongeons dans la marmite de l’amour, à bras ouverts, prenant tout ce qu’on peut y prendre sans même y réfléchir. 

Pendant ce temps, dans leur coin, des chercheurs découvrent des choses extraordinaires sur nos bébés. La vidéo que je vous présente ici en fait partie. Elle est commentée en anglais par un professeur de Harvard, mais les images suffisent pour comprendre.

La petite fille doit avoir, peut-être, 8 ou 9 mois. Assise sur sa chaise haute, face à sa maman, elle respire le bonheur. Elle n’a qu’à regarder sa mère, qui lui sourit, pour se mettre à gazouiller, pointer du doigt, sourire. Puis, pour les besoins de l’expér ience, le visage de sa mère se fige soudainement. La maman arbore un visage neutre et regarde fixement son bébé. La petite fille ne met que quelques secondes à réagir. Elle met en œuvre tous les moyens que son imagination lui offre pour « reconnecter » avec sa maman, la faire réagir, lui ramener son sourire, ses mots doux. 

Ce passage ne dure que quelques secondes, mais il dit tout. Combien nos bébés sont des êtres d’émotions, brillants et intelligents, et combien notre communication est essentielle à leur équilibre. 

Cela fait près de 40 ans que les chercheurs font de telles expériences, tantôt pour mettre en relief l’importance du contact visuel, du langage, ou encore l’utilisation combinée des cinq sens chez un bébé de quelques semaines à peine. 

Cette expérience du « visage impassible », par exemple, a été faite avec une variante. La mère cesse toute mimique mais, le visage figé, continue de parler. L’enfant est désorienté, amplifie ses réponses interactives pendant quelques secondes puis, constatant que rien ne se passe, devient amorphe. 

Une autre expérience connue demande à la maman de froncer les sourcils, tout en disant des choses gentilles. Le bébé, là encore, est déstabilisé, car son sens visuel et son ouïe lui envoient des informations contradictoires: un visage faché, qui dit des choses gentilles... À l’aide!

L’expérience de la « communication interrompue » est tout aussi passionnante, rapporte le pédiatre Lyonel Rossant dans son livre « Votre enfant ». Une mère et son bébé communiquent par un système de télévision. Puis la communication en directe est interrompue et remplacée par un enregistrement de la mère. Même si la voix de la mère reste très enjouée, le bébé s’en aperçoit, sourit moins et la regarde moins. Dès que la mère revient en direct, les sourires reprennent de plus belle. 

Cela en dit beaucoup sur la finesse de la communication chez le bébé, mais aussi sur les capacités cognitives du bébé : il sait quels effets sa communication doit normalement provoquer sur le comportement d’autrui. Il distingue parfaitement « l’échange » communicatif de la simple conversation unidirectionnelle, qui ne répond plus à ses gestes, sourires ou mimiques…

Voilà pourquoi, je présume, les vidéos Baby Einstein ne vaudront jamais le millième de l’intérêt d’un visage humain. Rien ne peut remplacer jamais la richesse et la complexité de la relation humaine, de l’interaction et du dialogue. 

Vous me direz ce que vous pensez de cette petite vidéo.

Marie Charbonniaud
Journaliste indépendante et mère de 3 enfants, je jette un regard à la fois critique et maternel aux questions d’actualité touchant à la famille.
Tous les billets de l'auteur

Commentaires (4)

  1. Camille et olivier 10 avril 2012 à 22 h 14 min
    C'est en effet incroyable de se rendre compte à quel point le manque de communication avec sa maman affecte cette petite fille.
    Nos petits ont un besoin vital de communication ! Même avant la naissance. Nous en avons parlé dans dossier découpé en deux parties :
    - http://www.supersparents.com/comment-communiquer-avec-son-bebe-partie-1/
    - http://www.supersparents.com/comment-communiquer-avec-son-bebe-partie-2/

    merci infiniment pour cette vidéo !
    Camille et Olivier
  2. Marie Charbonniaud 11 avril 2012 à 08 h 11 min
    Merci Camille pour ces suggestions ;)
  3. MARTINEZ SANDE Sandra 12 avril 2012 à 20 h 16 min
    SUPER ! J'adore ce genre d'expériences et découvertes ! C'est trés impressionnant et nous permet de mieux comprendre pourquoi certains enfants puis adultes sont comme "cassés" de l'intérieur car ils n'ont pas reçu petits les bonnes interactions ! Ils ne developpent pas d'empathie et sont capables des pires choses.
    Merci beaucoup pour cette vidéo.
    Sandra
  4. Annie 17 avril 2012 à 21 h 11 min
    Tout simplement fascinant! Je savais que nos bébé étaient vraiment connecté à nous, mais à ce point!!! Lorsque je ne me sent pas à mon meilleur, je culpabilise car il ressent tout et je ne veux pas que cela l'affecte, surtout que la plupart du temps il n'est pas la cause de ma mauvaise humeur. Ça fait avoir de grosses prises de conscience!Merci pour ce beau vidéo!

    Annie

Partager