Tablette numérique: votre famille a-t-elle succombé?

Tablette numérique: votre famille a-t-elle succombé?
20 mars 2012

Au moment où les tablettes numériques sont de plus en plus présentes dans les maisons et les écoles (parfois obligatoirement), qu’en est-il de l’effet « tablette » sur nos tout-petits?

Selon mon intuition qui n’a rien de scientifique, c’est évidemment le coup de foudre. Si ma tout-petite (bientôt 3 ans) pouvait offrir son commentaire, elle le ferait ainsi : « Lipad? Ouiiiii, maman, le lipad!!! Peux jouer au lipad? »

Rien d’étonnant. Ces tablettes sont plus intuitives que tous ordis et consoles confondus. N’importe quel bambin de 2 ans capable de poser un doigt sur un écran pourra y tracer des formes, faire glisser une forme géométrique au bon endroit, appuyer sur un animal pour entendre son bruit, conduire une souris jusqu’à son fromage.

La tablette semble se répandre comme la télé l’a fait avant. Selon l’Institut Nielsen, 7 enfants américains sur 10 qui avaient accès à une tablette à la maison l’ont utilisée durant les 3 derniers mois de l’année 2011, soit une augmentation de 9 % par rapport au 3e trimestre de la même année.

Parmi les parents interrogés, 77 % disent que leurs enfants jouent à des jeux téléchargés tandis que 57 % (quand même!) disent qu’ils s’en servent également pour des applications éducatives. Dans quelles circonstances? Plus de la moitié d’entre eux l’utilisent régulièrement pour des trajets et des voyages, tandis que 41 % s’en servent aussi pour occuper les enfants au restaurant ou lors d’autres événements. 

Personnellement, je me reconnais assez dans ces moyennes. Sur ma tablette, il y a des jeux, des applications éducatives, des films pour les voyages, des albums de photos à feuilleter. J’adore, donc, cette machine, mais je lui réserve le même traitement draconien que tous les autres écrans (télévision et ordinateur). Les enfants y ont accès à dose homéopathique, quelques minutes par-ci par-là la fin de semaine, et encore, quand ils y pensent. 

Je suis toujours ébahie de voir à quelle vitesse ils apprivoisent les applications (soigneusement et exclusivement choisies par nous, du moins pour l’instant) et en tirent même certains bénéfices. Voir son enfant se laisser aller à une oeuvre d’art (même numérique), avec un mélange de crayons, de peinture et de collants; ou encore composer ses premiers mots en assemblant des lettres qui se ressemblent, c’est évidemment satisfaisant. 

Cela étant, j’ai la méchante manie de proposer la tablette au moment où cela fait le plus mon affaire : dans les salles d’attente, lors de la préparation du repas (quand ils sont affamés) ou encore dans l’avion. Rarement quand ils me le demandent spontanément. Est-ce juste? Je m’interroge...

J’ai tellement peur que cette activité prenne le pas sur d’autres choses bien plus essentielles - jouer dehors ou regarder des livres,  - bref, bouger et partir à la rencontre des vraies choses – que je n’ose même pas m’aventurer dans un rythme régulier, créant ainsi des attentes que je regretterais. 

Peut-être devrais-je « évoluer » et leur laisser le choix entre leur émission éducative du moment – Toc-Toc-Toc, pour ne pas la citer – et une application éducative de la tablette, plus interactive. Je sais qu’il en découlera une sacrée gestion du temps – partager un iPad en 3 – mais ça, je laisse le soin à la minuterie de m’aider! 

Et vous, quelle place faites-vous à la tablette? Si elle n’a pas encore élu domicile chez vous, êtes-vous tenté de la faire découvrir à vos tout-petits?  

Avis aux utilisateurs : n’hésitez pas à partager vos applications gratuites préférées pour enfants.

Marie Charbonniaud
Journaliste indépendante et mère de 3 enfants, je jette un regard à la fois critique et maternel aux questions d’actualité touchant à la famille.
Tous les billets de l'auteur

Commentaires (5)

  1. Geneviève Lalonde 20 mars 2012 à 15 h 22 min
    Ici aussi la tablette(Samsung) est un incontournable. Ma fille de 4 ans va même sur youytube se chercher des vidéos de ses émissions préférée. Sans le vouloir, elle est tombée sur Bumbo que j'écoutais lorsque j'était petite. Au début, j'y était réticente, mais comme vous avez mentionnée dans votre article, les école en utilise mainteant. Je crois donc que les tablettes ferons parties de la réalité et du quotidien de nos enfants. Quand à ma fille de 2 ans, ce sont les photo qu'elle adore regarder ou SON Arthur l'Aventurier qui nous accompagnera demain dans l'avion! Bref, la tablette fait maintenant partie de notre quotidien pour de bon!
  2. Mélanie Rouleau 20 mars 2012 à 18 h 28 min
    Wow! Quel outil fantastique quand vient le temps d'attendre à la clinique et au restaurant! C'est certain qu'il est facile de lui laisser quand ça fait notre affaire, mais j'aime bien aussi partager des moments avec ma fille de 2 ans et demi sur certaines applications. Elle adore les applications de Dora, de Sesame Street --- Monster at the end of the book (même si c'est en anglais, je lui traduis), les livres de PopIris comme le Petit chaperon rouge, Hansel et Gretel, le puzzle book de Mickey Mouse, et les applications de dessin comme Hello! Crayon, Color Drops, Color Studio de Crayola et Drawing box. Sans parler qu'elle adore prendre des photos! Mais, elle ne refusera jamais de le mettre de côté, si maman et papa lui propose d'aller dehors jouer au parc. Je crois que tout est dans le dosage avec ce genre d'appareil!
  3. Veronique Shapiro 21 mars 2012 à 00 h 39 min
    Merci pour vos suggestions d'applications, justement j'en cherchais ppur ma fille de 15 mois!!!
  4. Julie 21 mars 2012 à 15 h 18 min
    Moi je suis une mère égoïste. Le iPad c'est mon joujou à moi toute seule. À l'occasion, je les laisse jouer à des jeux. Je trouve qu'ils ont déjà bien assez d'écrans pour eux. De toute façon, peu importe qu'il s'agisse du DS, de la PS3 ou du iPad, on essaie de limiter ça à 1h de jeux vidéo par jour le week-end seulement.
  5. cathy 22 mars 2012 à 14 h 10 min
    Moi par contre, je n'est pas de Ipad à la maison. Je trouve déjà que les enfants ont tout. La télévision, l'ordinateur...même de petit ordinateur pour eux. J'essaie de prôner le jeux, intérieux et extérieur, la lecture....Je suis mère à la maison de 4 enfants (3 ans,2 ans,1 ans et 3 mois)et je veux qu'ils jouent. Plus tard, plus vieux, ils auront assez de temps pour passer sur tout ces gadgets électronique. Oui j'imagine très bien quand dans les moments d'attente, comme le médecin que c'est très pratique... mais j'amène un livre, des crayons,.... Je ne dit pas qu'un jour nous n'en auront pas... mais pour le moment, j'essaie de ne pas céder à la tentation.:-)

Partager