Papas en congé parental: en font-ils autant?

Papas en congé parental: en font-ils autant?
7 mars 2012

Le congé de paternité n’aura jamais été si populaire. Les pères bénéficient du Régime québécois d’assurance parentale (RQAP) dans plus de 76 % des naissances. Environ 57 000 pères par année utilisent le régime. Deux tiers d’entre eux le font en complémentarité de leur conjointe. Dans l’immense majorité des maisons, donc, les bébés ont la joie d’avoir leurs deux parents à la maison pendant un certain temps.  

Doit-on s’en plaindre? Bien sûr que non!

Certes, les responsables du régime expliquent que c’est cette récente popularité auprès des pères qui a fait enfler la facture publique (et donc les cotisations des travailleurs). Mais selon Géranda Notten, professeure de politiques publiques comparées à l’Université d’Ottawa, le congé parental pour les pères est socialement bénéfique. En particulier parce que cela leur permet d’effectuer des tâches traditionnellement dévolues à la mère.

Visiblement, les temps changent, et c’est tant mieux. Cela dit, on peut faire encore mieux, si l’on se fie à une récente étude publiée dans le Journal of Social, Evolutionary, and Cultural Psychology. Même lorsqu’ils estiment que les soins apportés à bébé doivent être partagés à parts égales, seulement 3 des 109 hommes, en congé parental, participant à l’étude ont déclaré qu’ils faisaient la moitié ou plus des soins. De leur côté, 70 des 73 femmes, aussi en congé parental, ont dit en faire au moins la moitié. La liste comportait 25 tâches liées aux soins d’un bébé de 0 à 2 ans comme changer les couches, jouer avec lui, le réconforter quand il est contrarié, acheter de la nourriture ou des jouets, faire le transport à la garderie, etc.

En moyenne, hommes et femmes ont déclaré que la mère faisait plus de la moitié du travail relié aux 25 tâches, même lorsque ce n’est pas elle qui était en congé parental et qu’elle travaillait à temps plein! 

Des explications? Selon le chercheur - Steven Rhoads de l’Université de Virginie -, la perception de répartition naturelle des tâches en fonction des sexes serait profondément ancrée dans les mentalités et reprendrait donc naturellement ses droits , même lorsque les parents disent vouloir une répartition parfaitement égalitaire. Les femmes jouissent et profitent plus que les hommes de leur contact avec le nourrisson, suggère l’étude parue dans la revue Social Psychology. Ce qui aurait, en partie, une explication biologique et hormonale puisque l’ocytocine, durant la grossesse et l’allaitement, augmente le sentiment d’attachement mutuel entre la mère et l’enfant. 

Y a-t-il des papas et des mamans dans la salle, en congé parental, qui pourraient confirmer - ou faire voler en éclat - ce constat?

Comment ça se passe chez vous : papa fait-il plus, ou moins, de la moitié des soins destinés à bébé?

Marie Charbonniaud
Journaliste indépendante et mère de 3 enfants, je jette un regard à la fois critique et maternel aux questions d’actualité touchant à la famille.
Tous les billets de l'auteur

Commentaires (16)

  1. Eve 7 mars 2012 à 13 h 32 min
    Chez nous, comme c'est moi qui est en congé de maternité, je m'occupe de notre fils de 9 mois dans le jour et j'envoi mon plus vieux à la garderie plus tard le matin. ( je le garde aussi une journée ou 2 par semaines). Par contre, lorsque mon conjoint arrive du travail, il va chercher notre fils à la garderie et à la maison il s'occupe des bains et de faire soupé le plus jeune. J'avoue que mon plus jeune demande beaucoup plus maman que papa mais c'est le contraire avec le plus vieux. Mon mari se lève la nuit la fin de semaine pour donner la bouteille et me donner une chance de récupérer. ( hé oui, à 9 mois, il se lève encore). Souvent le soir, il me demande aussi de donner la bouteille car il veut profité de son bébé. Donc chez moi, je pourrais dire que nous nous partageons très bien les activités à faire avec les enfants.
  2. Daniel 7 mars 2012 à 15 h 04 min
    Personnellement, je considère que j'en fais au moins la moitié et sinon plus. Je vais porter ma fille à la garderie, je l'habille, je prends le bain avec elle. Je contribue au souper.

    Comme ma blonde est enceinte du second, je prends sur moi d'assumer plus de responsabilités, autant pour les soins de l'enfant que pour l'entretien de la maison.

    Mais, je ne suis pas prêt à dire que c'est comme ça dans la majorité des couples.
  3. Valérie Boisvert 7 mars 2012 à 17 h 24 min
    Chez nous, mon conjoint prend beaucoup de responsabilités de la dite liste. À la naissance de mon ainé, il s'occupait des changements de couches pendant tout son congé parental de 5 semaines, et par la suite dès qu'il était disponible de le faire les soirs et les fds. Je suis au retour aux études depuis les 27 mois de mon aîné (bac en éducation préscolaire et enseignement primaire), et depuis il prend encore plus de responsabilités afin de m'aider dans mes études. Je suis maintenant enceinte de 31 semaines et il me donne même des congés de tâches afin que je puisse me reposer un peu. Il prendra 15 semaines de congé parent à la naissance du 2ème bébé, afin de m'aider à l'arrivée de bébé et puisque je n'aurai pas droit au congé parental (je n'ai pas de revenus puisque je suis sur le programme des prêts et bourses) et que je retourne aux études en septembre. Cela nous permettra de nous installer dans notre nouvel appartement, de m'adapter à la nouvelle routine, et de reprendre ma forme avant la rentrée scolaire. L'employeur de mon conjoint accepte son choix de prendre 3 mois de congé parental, mais il était très surpris de cette décision. Il a même eu le commentaire de sa patronne: "imagine si tu avais été une femme! Tu prends 3 mois et tu es un homme...". La société demande que les pères s'impliquent plus auprès de leur rôle de père, mais il reste encore de grands tabous.
  4. Roxanne 11 mars 2012 à 13 h 39 min
    Je pense que je suis une privilégiée qui a un conjoint qui en fait énormément. Même avant la venue de bébé, mon conjoint en faisait beaucoup. Il fait toujours la bouffe, il fait beaucoup de ménage, bref, il est très présent dans la maison! Depuis la venue de bébé, mon conjoint est tout aussi présent dans les tâches et s'occupe très bien de bébé. Ma fille a maintenant 1 an et demi. Il change les couches, la nourrit, lui donne le bain, se lève la nuit... Je pense que les tâches sont bien équilibrées. Je me sens très chanceuse d'avoir ce conjoint. Mais il ne pourrait en être autrement, j'ai très très peu d'énergie, je ne pourrais tout assumer seule...
  5. Émilie 12 mars 2012 à 13 h 39 min
    Bonjour!

    Comme c'est intéressant ce billet! Mon mari en a toujours fait beaucoup même avant l'arrivée de notre fille de 18 mois. Nous partageons efficacement les tâches ménagères et bien que je fais souvent le souper la semaine car j'arrive plus tôt que lui, il compense amplement par autre chose.

    Je suis étudiante et lui aussi, donc à l'arrivée de notre puce, j'ai pu prendre 4 mois de congé (à mes frais!) et lui a ensuite pris le relais pour 4 mois supplémentaires! Imaginez les commentaires de nos oncles, tantes et parents qui semblaient le trouver merveilleux et courageux... De son avis, il est tout à fait normal de s'occuper de ses enfants! Je crois que j'ai le mari idéal et je n'aurais pu vivre avec quelqu'un qui me laisse tout faire seule, enfant ou pas.
  6. Betty 13 mars 2012 à 02 h 05 min
    Jai decide d écrire question d' équilibrer les stats car si je lis tout les commentaires au dessus de moi on dirait que la vie est rose pour toutes les maman du Quebec! eh bien ce n est pas mon cas et j'ai meme sonde mon entourage et je ne suis pas la seule a tout faire et a crier secours a son homme qui se dit incapable et fatigue parce qu il travaille! Serait-ce la nouvelle génération de papa 28-35??? En tk je peux dire que mes amies et moi ne faisons pas plus de 50% mais plutôt plus de 90%!!!

    C'est pourtant dommage pour ses enfants qui n attendent que leurs papa les cajolent !
  7. Josianne 13 mars 2012 à 02 h 23 min
    Dans notre famille, je prends beaucoup plus les responsabilités à cœur tandis que mon conjoint dit faire de son mieux. Comme la belle-maman dit: "pourquoi il t'aiderait si il voit que tu débrouilles bien?!"
    Des explications: j'ai tendance à voir ce qu'il y reste à faire et mon conjoint voit ce qu'il a fait. D'autres explications? Le hockey à la télé et les jeux vidéo!
    J'avoue être une peu jalouse de lire les autres commentaires... Mais bon, chacun ses forces!

  8. Geneviève 13 mars 2012 à 12 h 32 min
    Je crois que comme pour n'importe quoi, cela dépend des gens. Mon conjoint a toujours été celui qui s'occupait de la cuisine, et moi du lavage, lui des poubelles et moi de la vaisselle. Dans notre cas, il a non seulement prit son congé de paternité de 5 semaines qu'il a étiré à 8, mais il en congé parental depuis maintenant 2 mois et il prend cela très au sérieux ! Il fait TOUT ! Lavage, ménage, couche, jeux, bain, repas... j'arrive et la maison sent bon et le repas est prêt, il en fait plus que moi ! Alors je dois dire que je n'ai vraiment pas hâte qu'il retourne travailler dans 3 semaines ! J'ai bien hâte de voir comment nous allons répartir les tâches à ce moment là. Pour le moment, on s'entend qu'il va sûrement s'occuper de notre garçon le matin, et moi le soir (pour les repas et la garderie) mais il reste encore à départager les autres taches et je ne sais pas comment on va faire !
    Tout ça pour dire que c'était dans le deal quand il a prit le congé parental ! Si il n'avait pas été prêt à faire 90% du travail, il n'aurait pas prit de congé ! Et je crois que c'est la base du principe, ce n'est pas logique que les filles travaillent à l'extérieur mais continuent à tout faire !
  9. Marie 13 mars 2012 à 18 h 08 min
    Dans mon couple et mon entourage, je dirais que les proprtions sont plutôt autour de 70% pour maman et 30% pour papa surtout pour tout ce qui touche l'organisation (vaccin, pédiatre, garderie, achats,etc). C'est aussi beaucoup plus maman qui réconforte et intéragit avec bébé, mais papa a des tâches plus spécifiques comme donner le bain et faire manger notre fille. Et oui, c'est parfois frustrant de voir mon conjoint jouer aux jeux vidéos et regarder la télé quand il y a beaucoup mieux à faire, mais il tend à s'améliorer sur ce point :-)
  10. Christine 14 mars 2012 à 14 h 14 min
    Tout à fait d'accord avec Betty! Qu'est-ce qu'elle a la génération de papa de 28-35 ans? Le mien est très bon pour lui dire bonjour et jouer 5 minutes avec mais après ça il est de retour sur son ordi ou sa télé... même quand c'est lui qui est de garde (une nuit\\matin par semaine c'est pas trop demander...)
    Je me dis que ce sera différent lorsque le bébé sera plus grand mais dans le fond de moi j'en doute...

    Et le ménage... my god ... pour lui ça suffirait de simplement passer l'aspirateur... On n'a pas du tout le même standard.

    Anyway, la dernier trois mois devait être au papa mais je crois que je vais le reprendre.
  11. Stéphanie 14 mars 2012 à 17 h 43 min
    Pour ma part, je suis maman à la maison et mon conjoint est en congé de paternité depuis septembre 2011. Il m'aidait beaucoup au début car j'ai eu une césarienne.. Mais depuis un bon bout de temps, c'est moi qui se lève de bonheur chaques matins avec bébé, qui le fait manger et boire, qui change ses couches, l'habille, etc. Oui, il change des couches, lui donne son bain et le fait manger quelques fois.. mais c'est plus souvent moi qui s'occupe de tout en plus, de m'occuper du lavage, ménage et autres tâches ménagères ! J'aimerais bien pouvoir me lever à 11h00 le matin, moi aussi, des fois. J'ai hâte pcq mon conjoint recommence à travailler dans moins d'un mois !
  12. Myriam 16 mars 2012 à 14 h 58 min
    Pour ma part, mon conjoint à pris ses 5 semaines de congé. Les premiers jours il était motivé. Il se levait la nuit, il m'aidait à faire le ménage, il jouait avec bébé. Mais ça parti vite. Il lui donnait le boire, puisque je tire mon lait, mais il jouait à peine quelques minutes avec... tout en regardant la télé!!!!!! Il retourne assez vite à son ordinateur ou à la télé. Il a toujours voulu avoir 2 mois supplémentaire de mon congé parental, mais j'hésite tellement à lui laisser. S'il est comme ça quand je suis là, il va faire la même chose quand je n'y serai pas! Le soir, il m'aide à donner le bain, mais il n'est pas toujours motivé à donner le boire par la suite. Et il a avoué à la fin de son congé que c'était plus difficile que ce qu'il pensait...
  13. Émilie 16 mars 2012 à 15 h 18 min
    Serait-ce possible que ça ait rapport avec le niveau d'éducation du papa? Mes amis qui en font autant que les mamans ont tous au moins un baccalauréat et même plus pour ce qui est de mon mari... Je ne veux pas jeter de l'huile sur le feu, mais souvent les hommes qui ont étudié longtemps ont eu à partir de chez papa, maman et ont dû se faire à manger, le ménage etc...

    Mais bon! Ne me lancer pas trop de tomates, svp! ;)
  14. karine 18 mars 2012 à 23 h 08 min
    Pour ma part j,etais jalouse des premiers commentaire mais finalemnet en lisant le reste je me suis retrouvé a travers d,autre femme. Mon conjoint avait prit les 5 semaine de congé parental quand ca lui tentait il m'aidait il aimait plutôt retourner a l'ordinateur pendant des heures. Il a des journée ou il participe plus acitvement a la famille mais d'autre journée je me sens seule a tout faire , course, ménage, garderie , pediatre, bouffe, lavage, travail temps plien , étude université temps partiel et j'en passe j'en fais tellement

    comme ma belle mèere me dit il fait ce qu'il peut pff il fait ce qu'il veut c'est pas pareil. je suis enceinte du 2 eme bébé et lui a hâte a son congé parental pas pour m'aider non lui voit ca comme 5 semane de vacances de plus et ensuite il me demane de lui laisser des journée parental euhhh je fais pas rien de mes journée je me démène pour que personne ne manque de rien.

    je me su8is toujours levé toute les nuit et le matin et en plus ma fill est rendue a 14 mois et se réveille encore j'peux vous dire que je suis brûlée et oui il arrive des fois que je pète une coche s'il serait plus aidant je serais plus tolérante non !!
  15. Roxanne 19 mars 2012 à 01 h 09 min
    Dans les commentaires plus hauts j'ai mentionné que mon conjoint aide beaucoup... C'est vrai mais ce n'est qu'un côté de la médaille... Mon conjoint est à l'extérieur de la ville pour son travail 4 jours par semaine. Il est donc absent, le jour, le soir et la nuit durant ces 4 jours. Je suis donc une monoparentale la majorité du temps. Oui, quand il est là il aide beaucoup mais quand il est absent, je dois tout faire toute seule! Bouffe, ménage, garderie les matins ET les soirs, les repas, les cours de ma fille, le bain... etc... Des fois je me dis qu'un conjoint qui en fait peu mais qui est présent est quand même mieux qu'un conjoint plus qu'à moitié absent!
  16. Eve 29 mars 2012 à 12 h 17 min
    J'ai lu les commentaires plus haut et j'aimerais apporter un peu de positif dans la génération de papa de 28 à 35 ans(mon mari a 32 ans) . Comme j'ai écrit plus haut mon mari m'aide énormément avec les enfants mais aussi dans la maison. En fait je pourrais même dire que c'est moi qui l'aide dans la maison. En 12 ans de vie commune, j'ai jamais eu besoin de lui demander de faire une tâche ménagère. Quand il y a du lavage à faire, il le fait, il n'attent pas après moi. Quand le ménage est dû, il s'y met et il ne tourne pas les coins rond au contraire. Il lève les chaises, déplace les divans, etc. Oui il a des défauts comme tout le monde Son linge doit être plié et serrer à sa façon. Alors notre arrangement; lorsque je fais le lavage, je plis mais il serre son propre linge. Ainsi on évite les chicanes farfelue. Et non il n'est pas un universitaire mais un bon gars de construction. Je pense que tout est dans la façon que les parents ont élevé leur enfant. Ma belle mère a toutjours dis à ses garçons qu'ils ont le devoir et l'obligation de s'occuper de leur famille et de leur petite femme (comme elle dit). Elle a élevé ses fils en pronant le respect de la femme autant verbale, physique, que le partage des tâches. Je crois qu'elle a réussit avec mon mari et j'espère réussir comme elle avec mes fils. Merci belle maman, je t'aime.

Partager