Lait de transition: est-ce nécessaire?

Lait de transition: est-ce nécessaire?
Par Stéphanie Côté, Nutritionniste
13 février 2012

Votre bébé est allaité ou nourri au biberon? Attention, il est la cible du nouveau Baboo! N’ayez crainte, ce n’est pas un monstre ni une mascotte. Il s’agit d’un lait de transition conçu par Natrel, pour les enfants de 12 à 24 mois. La question qui tue : Baboo répond-il à un besoin… ou en crée-t-il un?

Comme parents, on veut ce qu’il y a de mieux pour notre bébé. Si on nous dit qu’il est préférable de procéder en douceur vers le lait de vache, on y pensera certainement. C’est ce que Natrel propose. Comme il le fait d’ailleurs en France depuis des années, où les laits de transition sont monnaie courante. La composition de Baboo se situe quelque part entre le lait maternel et le lait de vache. Il est plus gras et moins riche en protéines que le lait de vache, et ses protéines sont plus digestes. Est-ce un réel avantage?  Plusieurs de mes collègues et moi sommes sceptiques.

Au Canada, nous donnons du lait de vache aux bébés vers 9 mois à 12 mois, alors qu’ils ont une alimentation variée. Une alimentation qui comprend notamment du fromage et du yogourt. Le petit système digestif de bébé a ainsi fait ses premières armes côté digestion des protéines laitières. S’il les tolère bien, on s’attend à ce qu’il digère également bien le lait entier. Pour certains bébés, ceux pour qui la digestion des produits laitiers ou des protéines en général est plus laborieuse, un lait de transition présente probablement un intérêt. Mais Baboo n’est certainement pas un passage obligé.

La teneur en vitamine C, en vitamine A et en oméga-3 de Baboo n’est pas un argument infaillible non plus. La vitamine C est facile à obtenir dans les fruits, le brocoli, le poivron, et autres. La vitamine A se retrouve en abondance dans les carottes, les courges d’hiver et les patates douces dont les bébés raffolent. Les bons gras oméga-3 sont intéressants, car moins répandus dans l’alimentation, mais ce n’est qu’une fraction de la quantité contenue dans les poissons gras (saumon, truite, hareng, etc.).

Vitamines, minéraux et oméga-3

Finalement, ce lait de transition contient 3 fois moins de vitamine D et 2 fois moins de calcium que le lait entier, des nutriments importants. Si votre bébé buvait Baboo durant quelques semaines ou quelques mois, il serait justifié de poursuivre les suppléments de vitamine D comme lorsqu’il est allaité.

La décision d’offrir un lait de transition à votre bébé dépendra aussi en partie de vos moyens financiers, puisqu’il coûte 2 fois plus cher que le lait entier. Avec une consommation d’environ 600 ml par jour pendant 1 an, c’est une différence qui frise les 380 $.

Quand mes enfants ont eu 1 an, j’ai poursuivi l’allaitement en alternance avec le lait entier quelques semaines. C’était le temps d’habituer leurs papilles, plus que leur estomac, je dirais. Quand j’ai cessé d’allaiter et que mes réserves de lait maternel congelé se sont épuisées vers 14 mois, le lait de vache leur convenait parfaitement. Si j’avais offert une préparation pour nourrissons plutôt que mon lait, j’aurais sans doute opté pour la même stratégie : une alternance entre celle-ci et le lait de vache. Aux bébés qui tolèrent bien cette façon de faire, Baboo ne peut pas nuire, mais il ne répond pas à un besoin non plus. À ceux qui éprouvent des difficultés digestives, il peut être utile. Votre bébé est unique : il n’y a donc pas de réponse unique!

Stéphanie Côté, Nutritionniste
Nutritionniste et maman de 2 enfants, j'ai un intérêt particulier pour l'alimentation des petits. Conseils enrichissants et anecdotes savoureuses sont ici au menu chaque mois!
Tous les billets de l'auteur

Billets sur le même sujet

Commentaires (15)

  1. Maude 13 février 2012 à 18 h 29 min
    Bravo!

    Je suis contente d'avoir votre avis d'expert et de maman sur le sujet.
    La nouvelle publicité de Natrel m'avait interpellé et je me posais des questions quant à l'aspect marketing du produit vs son efficacité.

    Continuer votre beau travail!
  2. Isa belle 13 février 2012 à 18 h 45 min
    Ma fille a 8 mois et ne veut plus du sein. Elle ne veut même pas avaler une goutte de lait maternisé même affamée le matin. J'ai acheté le lait Baboo pour l'essayer en me disait que ce serait un bon compromis. De plus, les résultats du banc d'essai sur maman pour la vie sont majoritairement positifs. Hélas, le lait Baboo sent et goûte à mi chemin entre le lait frais et le lait maternisé...je n'ai pas réussi à duper la petite. Elle boit désormais du 3,25 avec beaucoup de plaisr!
  3. Anik 13 février 2012 à 19 h 59 min
    Je me pose la même question en ce qui a trait à la formule pour bébé conçue pour les enfants de plus de 12 mois. Est-ce préférable au lait de vache?
  4. Mélanie 14 février 2012 à 03 h 08 min
    Je voulais savoir, ma fille a 10 mois et demi et je retourne dans 1 mois au travaille. Donc je dois sevré ma fille pour l'heure du lunch. Est-ce que je peux lui donner du lait de vache ou je suis mieux de lui donner un lait de transition?

    Merci!
  5. Stephanie Cote 14 février 2012 à 18 h 31 min
    @Anik et Mélanie. Vers l'âge de 9-10 mois, un bébé a une alimentation de plus en plus variée, incluant d'autres produits laitiers. S'il les tolère bien, le lait de vache lui convient aussi probablement, et les formule pour bébé ne sont pas essentielle.

    Merci pour vos commentaires.
  6. Isabelle 14 février 2012 à 19 h 58 min
    Merci pour votre chronique! Recommanderiez-vous ce lait Baboo pour aider un bébé de 10 mois constipé depuis la fin de sa transition entre le lait maternisé et le 3,25% (transition faite sur un mois)? Merci!
  7. Dieuve marie cecile 16 février 2012 à 01 h 48 min
    bonjour!comment puis-je savoir si mon bebe peut commencer a manger a l'age de 4 mois.mon bebe bave bcp ce sera un probleme si je lui donne un peu d'eau car je l'alette seulement merci
  8. Stephanie Cote 16 février 2012 à 14 h 47 min
    @Isabelle. À ma connaissance, il n'y a pas d'indication à l'effet que le lait Baboo puisse aider un bébé constipé. Il faudrait peut-être regarder plus en détails les autres changements qui ont pu avoir lieu dans son alimentation au cours de ce mois. Boit-il de l'eau entre les repas? Mange-t-il des fruits, des légumes, des légumineuses et des céréales de grains entiers tous les jours? Les fibres alimentaires et une bonne hydratation sont des points importants pour prévenir la constipation.

    @Dieuve marie cecile. Il est conseillé d'attendre encore un peu avant de donner des aliments solides à un bébé, car sa capacité à digérer et à bien avaler est limitée. Aussi, parce que le système immunitaire des jeunes bébés est très fragile et que l’introduction trop précoce d’aliments solides augmente les risques d’allergies et d’intolérance. Cela dit, chaque bébé possèse son rythme de croissance et certains signes peuvent dire que votre bébé a besoin d'autres aliments que votre lait. Notamment, si votre bébé boit sur demande et qu'il demande le sein plus de 10-12 fois par jour et qu'il vide les deux seins chaque fois. Concernant l'eau, vous pouvez lui donner de l'eau bouillie, puis refroidie, en petites quantités à l'occasion. C'est surtout le cas lorsqu'il fait chaud, car en temps normal, votre lait peut suffire à bien l'hydrater.
  9. Anne Marie 18 février 2012 à 02 h 40 min
    "quelque part entre le lait maternel et le lait de vache"

    quelle propagande!

    Rien n'arrive à la cheville du lait humain (lait humain, pour un humain). De plus, les recommandations de l'OMS sont assez simples: jusqu'à un an, le bébé sera d'abord allaité, puis se familiarisera avec la nourriture solide. Donc le lait maternel est le principal aliment dont il a besoin. Ensuite, l'allaitement devrait se poursuivre jusqu'à au moins 2 ans. Faites vos recherches auprès d'autorités compétentes! La vie peut être si simple!

    Les suppléments sont donc une autre tactique commerciale inventée pour générer des profits et les multinationales bernent les parents et les nutritionnistes pour plus de $$$.

    Dans mon entourage, au moins une personne sur deux est intolérante ou allergique au lait prévu pour le veau. Ce lait est tellement transformé en plus de tous les résidus de pesticides, d'antibiotiques, d'hormones de croissance, etc. Et même si on le prend bio, il cause quand même des intolérances ou des allergies. Et sans lactose alors? Ça devient de l'acharnement, non, de vouloir consommer un produit qui n'est pas du tout adapté à notre espèce? Et toutes ses soit-disantes qualités nutritionnelles? Aucune vitamine ou minéraux qu'on ne peut retrouver dans d'autres aliments. Je n'en consomme pas et mon bilan de santé s'avère excellent!
    Mes enfants n'ont jamais bu d'autre lait que le mien et ils ne sont JAMAIS allés chez le médecin (5 et 2 ans).
  10. Eve 19 février 2012 à 12 h 10 min
    Anne Marie, je trouve un peu radicale vos propos mais c'est votre opinion et je la respecte. Par contre, affirmer que vos enfants ne sont jamais aller voir un médecin grace à votre lait, d'après moi c'est plus de la chance et un bon système (est ce qu'ils vont en garderie). J'ai connu beaucoup de maman qui ont allaité exclusivement pendant un an et leurs enfants ont eu à aller voir un médecin pour plein de petit dodos. Mon fils n'a pas été allaiter ( malheureusement il n'a jamais voulu prendre mon sein, même les infirmières ne conprenaient pas car je lui présentais très bien) et il n'a pas été voir un médecin pour des petis dodos avant l'age de un an (lorsqu'il a commencé la garderie, les microbes se partagent bien entre enfants.) Je suis d'accord que les compagnies veulent nous créer un besoin où il n'y en a pas et que le lait maternel est ce qu'il y a de meilleur pour nos enfants.

    Cela dit, mes enfants ont très bien supporter la transition entre le lait maternisé et le lait de vache. Alors pour moi Baboo n'est pas nécessaire. Par contre, est-ce qu'il faciliterait la transition pour d'autre peut-être. Je pense qu'il faut regarder la situation de chaque enfant ( chaque enfant est différent et a des besoins différents) . Bravo pour vos articles, ils sont toujours intéressant.
  11. Stephanie Cote 20 février 2012 à 16 h 17 min
    @Anne-Marie. Vous avez droit à votre opinion. Je regrette cependant de vous voir insinuer que je fais mal mon travail de recherche et que je me laisse endormir par l'industrie. Comme mes collègues, je sais que l'OMS recommande l'allaitement jusqu'à 2 ans, sinon plus. Cela dit, mes conseils et mes billets doivent tenir compte de la réalité des gens à qui je m'adresse. Et malheureusement, ni la vie ni l'allaitement ne sont si simples pour toutes les mamans.
    Finalement, le lait n'est pas le méchant que vous décrivez. Il n'est pas un aliment parfait, bien sûr, car il n’en n'existe pas. Je n'argumenterai pas sur tous les points que vous avancez. Je tiens toutefois à spécifier qu'il est faux d'affirmer que le lait renferme des antibiotiques et des hormones de croissance. Attention à ce que vous appelez vous-même de la propagande.

  12. Anne Marie 23 février 2012 à 03 h 20 min
    Mme Côté:
    je ne m'adressais pas à vous en disant de faire des recherches mais bien à qui veut bien se questionner sur le sujet. Désolée pour la confusion. Je sais qu'en tant que nutritionniste vous êtes au courant des recommandations en matière d'allaitement. Pour ce qui est de la facilité d'allaiter, jusqu'à il y a moins d'un siècle, les femmes de toute l'histoire de l'humanité se sont débrouillées pour allaiter adéquatement leur bébé. Et dans les sociétés où les suppléments artificiels ne sont pas disponible, il n'y a pas non plus de difficultés d'allaitement (une amie à moi a passé une bonne majorité de sa vie en Afrique et en témoigne). Le problème est survenu avec la commercialisation des préparations artificielles: c'est devenu trop facile d'abandonner. Je suis consciente que certaines mamans ne peuvent pas allaiter (un infime pourcentage de celles qui n'allaitent pas en réalité), mais le lait artificiel ne devrait pas être le 2e choix. Je blâme beaucoup le système en général plutôt que les mamans, ces dernières suivent la "mode", les modèles et les mauvais conseils (ou l'absence de ceux-ci)dont elles disposent.

    Vous dites:
    "mes conseils et mes billets doivent tenir compte de la réalité des gens à qui je m'adresse", voilà qui résume bien mon point. Notre société est complètement déconnectée des vrais besoins des bébés.

    Je maintient mon argument sur le lait de vache. J'ai lu des ouvrages qui faisaient un lien très sérieux entre consommation de lait de vache et diabète et autres maladies chez les enfants. Non merci! Des études prouvent qu'il est nocif pour la santé, mais tout comme vous je ne prendrai pas toute la place sur ce blogue pour en débattre. J'invite les gens à faire de sérieuses recherches. Mon propre médecin me déconseille fortement cet aliment.

    À Eve:

    je ne connais pas votre histoire, et je ne sais pas tout ce que les infirmières ont tenté pour vous aider à allaiter (dispositif d'aide à l'allaitement, tire-lait, service d'une consultante diplômée en lactation, etc), mais ce n'est pas mon débat actuel. Je ne me suis pas bien fait comprendre je pense: je ne dis pas que mes enfants ne sont jamais allés chez le médecin grâce à mon lait (bien que cela aide énormément), mais que le lait de vache n'est absolument pas nécessaire à la santé des êtres humains, que mes enfants n'en ont jamais consommé et qu'ils n'en souffrent pas. Et je ne suis pas une buveuse de lait de soya non plus (aliment beaucoup trop indigeste).

    Vous dites:
    "chaque enfant est différent et a des besoins différents", et bien ils ont tous un besoin en commun et c'est le lait de leur maman, l'alimentation artificielle n'est qu'une mauvaise mode à laquelle il faudrait remédier pour la santé de nos enfants. Et pour les exceptions vraiment vraiment vraiment nécessaires (sur avis médical éclairé), les suppléments pourraient être disponibles sur ordonnance. Après bien entendu être passé par un lactarium (il existe des banques de sang, il faudrait des banques de lait aussi). Si on ne s'attardait pas tant sur le lait de vache (le lait du veau) on n'aurait pas besoin de lait de transition. Les mamans économiseraient-elles assez d'argent pour pouvoir élever elles-même leurs enfants et ainsi éviter de les plonger dans garderies remplis de microbes?

    Oui, il faut respecter tout le monde, ne pas juger, mais j'ai tout de même envie de partager comment je ne me complique pas la vie et que mes enfants bénéficient grandement de mes choix.
  13. Marie 24 février 2012 à 23 h 32 min
    *Baboo se situe quelque part entre le lait maternel et le lait de vache.* extrait du texte.

    Completement faux!!! Baboo se situe entre le lait de formule pour bebe et le lait vache regulier! Rien a voir avec le lait maternel.

    Avec un tel parallele, il serait facile de laisser croire aux mamans que ce lait est un bon compromis entre le lait de vache et le lait maternel. Aucun lait sur cette terre n'equivaut au lait maternel humain pour un humain, peut importe sa provenance.
  14. Mireille 8 mars 2012 à 16 h 10 min
    Bravo Stéphanie pour ton excellent travail! Je prends bonne note des infos que tu as mentionné précédemment en tant qu'experte de la nutrition que tu es. Il y a de l'extrémiste partout et je trouve que tu doses parfaitement le bon jugement clinique et la vulgarisation pour tous et chacun. Merci de continuer à nous éclairer sur différents sujets d'actualité et d'intérêt! C'est grandement apprécié!
  15. Stephanie Cote 8 mars 2012 à 17 h 18 min
    Merci Mireille! :-)

Partager