Hommage au pouce!

Hommage au pouce!
4 février 2012

Je suis disponible et accessible en tout temps, même dans le ventre de maman, et les bébés m’adorent. Qui suis-je? Eh oui, le petit pouce, ce mal-aimé des parents à qui j’aimerais rendre un hommage bien mérité.

Des chercheurs ont découvert que les bébés prématurés qui suçaient leur pouce faisaient un séjour moins long à l’hôpital. Non seulement sucer leur pouce leur permet de se détendre et de dépenser moins d’énergie à pleurer, mais cela régule leur rythme cardiaque et leur respiration après une colère, en plus de stimuler les muscles qui participent à la déglutition, leur permettant ainsi de digérer plus efficacement. 

D’autres études ont comparé les enfants « suceurs » (de pouce, de doigts ou de suces) aux enfants « non suceurs ». Chaque fois, les premiers atteignent une indépendance émotionnelle plus tôt que les seconds. 

Dans l’une des études, ils ont placé les bébés et leur mère au bout d’un long couloir, puis à l’autre bout, des jouets très attrayants. Résultats? Les « suceurs » se sont aventurés plus loin que les autres et ont joué avec les jeux plus longtemps, même si tous ont exprimé les mêmes réactions positives au moment de retourner vers leur mère. 

On l’explique simplement par une plus grande confiance dans leur capacité de jouer seul loin de leur mère, puisqu’ils savent que leur petit pouce (ou leur suce), s’ils sont moindrement stressés, les aidera à passer par dessus ce moment. 

Quiconque a vu son nourrisson s’apaiser avec son pouce sait toutes ces choses, sans lire d’études. Je l’ai bien compris et je n’ai jamais empêché cet élan naturel. Dans les maternités, les aides natales aident même les nourrissons à trouver leur poing, c’est dire comme on ne refait pas le monde.

Le pouce, mauvais pour les dents?  

Voilà aussi pourquoi la majorité des spécialistes, incluant les dentistes, ne sont pas pour les interdictions radicales. Cette psychologue de Havard raconte même dans son blogue – dont je tire ces études – que son propre dentiste lui avait dit, à propos de son enfant : « Lui faire la guerre au pouce lui fera plus de mal que de bien ». 

Mon dentiste m’avait dit peu ou prou la même chose, à propos de ma fille. « Tant qu’elle n’a pas ses dents d’adulte, rien ne presse. Dès qu’elle commencera à perdre ses dents, il faut l’aider à cesser cette habitude. » 

Cela m’avait permis d’avoir une date butoir en tête, de relaxer un peu et de lui ficher la paix, tout en réfléchissant à mes petites stratégies pour ce deuil à venir. 

Et vous savez quoi? Au final, elle a été au-devant de mes espérances! Après lui avoir expliqué une bonne fois pour toutes le risque de déformation pour ses dents, j’ai profité de son attrait du vernis pour lui proposer de se badigeonner le pouce avec du vernis amer. Elle a accepté. En une semaine, c’était réglé.    

Cela m’amène au point suivant : finalement, tout réside dans la motivation de l’enfant. C’est sur son raisonnement qu’il faut miser, dès 4 ans, même s’il n’a pas encore l’âge de raison. Neuf fois sur dix, il aura cessé avant que ses dents en pâtissent. 

Avant cet âge-là, si vous acceptez mon humble avis, ne vous cassez pas la tête. Pensez avec gratitude au bonheur qu’il apporte à votre enfant, ce divin pouce. À toutes les belles nuits et aux moments à la garderie que votre bébé traverse grâce à lui. Pensez même à tous les enfants du monde qui l’adoptent, comme votre bébé peut-être, même avant de sortir du ventre.

Y a-t-il encore des suceurs de pouce par ici?

Marie Charbonniaud
Journaliste indépendante et mère de 3 enfants, je jette un regard à la fois critique et maternel aux questions d’actualité touchant à la famille.
Tous les billets de l'auteur

Commentaires (9)

  1. lili 4 février 2012 à 22 h 13 min
    je ne suis pas daccord mon bebe ne suce pas son pouce, et la fille de ma copine suce son pouce, mom bebe s aventure plus tres curieux va vers les gens. mais la fille a ma copine reste coller a sa maman..alors les etudes hemm..
  2. Eva 5 février 2012 à 12 h 49 min
    Je suis tout à fait en accord avec cet article. Mon fils suçait son pouce et il n'a pas les dents croches aujourd'hui! Il n'a eu aucun problème avec ses dents. Arrêtez de penser que c'est la pire chose que votre bébé puisse faire! En plus, la nuit, il peut se consoler tout seul. Quand ils ont une suce et qu'elle tombe, il faut se lever pour aller la lui remettre... Vive le pouce!
  3. Lau 5 février 2012 à 14 h 39 min
    Un simple commentaire sur "les études" Je vois très souvent sur ce site, comme plus haut, des personnes qui relatent que les études "se trompent" ou "hem hem, les études" parce qu'ils peuvent citer un exemple contraire au résultat de l'étude en question...Il faudrait comprendre que les études décrivent une moyenne, une tendance centrale, et qu'évidemment ça ne peut pas s'appliquer parfaitement à tout le monde. Dans le cas présent, en moyenne, sur plusieurs centaines d'enfants, ceux qui sucent leur pouce ou une suce sont plus curieux ou aventureux. Comme parent, on peut donc se dire que ce n'est pas une mauvaise idée de laisser son enfant sucer son pouce ou sa suce, puisqu'il y a une possibilité que ça l'influence positivement. C'est tout. Pouvoir donner un exemple contraire n'invalide en rien l'étude. Ce serait comme dire que la cigarette n'est pas un facteur de risque de problèmes pulmonaires parce qu'on connaît un grand fumeur qui n'a jamais eu de problème de santé.
  4. Eve 5 février 2012 à 17 h 53 min
    Bien d'accord avec Lau. Il ne faut pas prendre personnel les études et surtout il ne faut pas s'en faire si chez nous c'est tout à fait différent. Mon fils de 3 ans a encore sa suce pour dormir ou lorsqu'il a besoin de réconfort. Personnellement ça ne me dérange pas du tout. Comme je dis souvent il ne dormira pas avec jusqu'à ses 15 ans et en attendant, je réalise qu'il est très autonome en matière de réconfort ( malgré qu'un bisous de maman est toujours le bienvenu pour chasser un bobo). Mon deuxième commence a vouloir sa suce ( il a 7 mois) et je me fais un plaisir de lui donner ( ça le calme immédiatement lorsqu'il a de la peine). On verra bien si le bienfait de la suce sera aussi bénéfique pour mon 2e qu'à mon 1er.
  5. Chantal 6 février 2012 à 16 h 34 min
    Il est certain que d'empêcher à un enfant de sucer son pouce est une difficulté en soi et demande beaucoup de motivation de la part des parents et plus l'enfant vieilli, plus il faut redoubler d'effort. Une fois les dents d'adultes à l'horizon, ce ne sont pas tout les enfants qui cesseront du jour au lendemain de sucer leur pouce parce que les dents poussent et que nous lui expliquont que c'est mauvais. Pour avoir travailler avec plusieurs parents pour les aider leur enfant à cesser cette habitude, je peux vous dire que ce n'est pas si simple. Ils doivent même avoir recours à l'aide d'un psychologue, pour aider l'enfant à se sécuriser d'une autre façon, sans parler des problème d'orthophonie et les cas d'orthodontie parce que le palais est trop étroit (voilà pourquoi les dentistes s'en inquiètent point et que une fois les dents d'adultes arriver il faut cesser car ça nuit aux traitements $$$)... Enfin... je trouve très mignon les touts petits avec un pouce mais je préfère de loin la suce et encore plus les bras de maman et de papa pour réconforter et consoler.
  6. Marilyne 6 février 2012 à 21 h 55 min
    Mon fils n'a jamais sucé ni son pouce, ni une suce! Quand il met quelque chose dans sa bouche, c'est seulement pour mordiller. Il ne doit pas être normal hihi.
  7. celine 12 février 2012 à 17 h 26 min
    Moi je trouve ça atroce des enfants aussi bien avec la sucette qu'avec le pouce qui ont ça dans la bouche toute la journée....mon frère a eu son pouce jusqu'à 6-ans il était déformé et horrible! Ma fille a eu une sucette quelle avait uniquement pour le dodo et vers 18 mois elle l'a laissé d'elle même bravo :)
  8. Marie Charbonniaud 12 février 2012 à 20 h 40 min
    @Celine: "atroce", je trouve le mot bien fort pour un proçessus aussi naturel que celui de la succion. Que cela fasse deplace à l'âge de 6 ans, je veux bien, mais atroce qu'un bébé de 18 mois suce son pouce, non, désolée. C'est la nature. Pesons nos mots!
  9. Anita 25 février 2012 à 18 h 39 min
    Ma fille de 31/2 et suce son pouce!! Je peux lui dire plusieurs fois par jours de ne pas le sucer, mais rien y change elle le fait juste moins souvent... Elle n'a jamais vraiment pris la suce, elle n'en voulait pas!! Pour ma part, je pense que tant que l'enfant n'est pas prêt il n'arrêtera pas... Pour ce qui est de la dentition, je suis un peu inquiète puisque je vois des changements et j'espère que tout ce replacera avec ces dents d'adultes. Si quelqu'un a un truc ou un conseil, je le prendrais bien!!

Partager