Le yogourt: les réponses à vos questions

Le yogourt: les réponses à vos questions
13 novembre 2011

Q : À quel âge puis-je introduire le yogourt dans l’alimentation de mon enfant?

R : Ce n’est qu’à l’âge de 9 mois que l’enfant pourra jouir des petits plaisirs laitiers. D’ailleurs, le groupe lait et substituts est le dernier groupe alimentaire dont l’enfant fera la découverte dans son aventure exploratrice des aliments complémentaires. Toutefois, chez les enfants à risque d’allergies alimentaires, il est préférable de patienter jusqu’à l’âge de 12 mois avant d’introduire les aliments de ce groupe.

La règle d’or lorsque vous faites découvrir un nouvel aliment à votre enfant est de débuter progressivement avec de petites quantités. Offrez-lui tout d’abord environ 5 ml de yogourt au repas pendant 2 à 3 jours. Si aucun signe d’allergie ne se manifeste, vous pouvez alors augmenter la quantité, selon l’appétit de votre enfant. Une quantité allant de 60 à 80 ml correspond environ à 1 portion de yogourt pour les enfants âgés de 1 an à 3 ans; et pour les enfants âgés de 4 ans à 6 ans, une portion correspond plutôt à 175 ml.

Enfin, le lait est l’aliment du groupe lait et substituts qui doit prédominer dans l’alimentation de votre enfant vu sa valeur nutritive en calcium et en vitamine D. Néanmoins, certains yogourts sont maintenant enrichis de vitamine D, ce qui les rend davantage intéressants. Alors, ouvrez l’oeil et repérez le tableau de valeur nutritive qui vous donnera l’information et vous aidera à faire vos choix.


Q : Devrais-je privilégier le yogourt nature au yogourt aromatisé aux fruits?

R : La valeur nutritive du yogourt nature est beaucoup plus intéressante puisque aucun sucre n’y est ajouté. Toutefois, cela ne veut pas dire qu’il est exempt de sucre. Bien au contraire, le yogourt nature renferme environ 8 g de sucre naturellement présent dans une portion de 175 g.

De façon générale, les yogourts aromatisés ou aux fruits contiennent plus de sucre étant donné l’ajout de sirops, de fruits ou d’arômes qui leur confèrent le goût recherché par le fabricant. D’ailleurs, saviez-vous que le yogourt à la vanille compte parmi les yogourts les plus sucrés sur le marché? En consultant l’étiquette nutritionnelle, certains produits vous apparaîtront peut-être plus intéressants vu leur plus faible contenu en sucre, mais ceux-ci ont souvent été additionnés d’édulcorants. Ces substituts de sucre sont de plus en plus utilisés par l’industrie puisqu’ils sont très faiblement caloriques et ont, pour la majorité, des pouvoirs sucrants plus puissants que celui du sucre lui-même.

Afin de faire découvrir et apprécier le « vrai » goût du yogourt à vos petits mangeurs, servez-leur du yogourt nature dans lequel vous aurez vous-même ajouté des fruits frais ou en purée ou encore une petite touche de sirop d’érable.

Quant aux yogourts à boire, ils sont en général beaucoup plus riches en sucre, mais aussi en eau pour leur donner cette texture plus liquide qui nous permet ainsi de les déguster.

Les yogourts en général sont une excellente source de calcium, mais sachez que le yogourt nature arrive au premier rang avec sa teneur en calcium qui s’apparente beaucoup à celle du lait. Privilégiez les yogourts qui contiennent au maximum 20 g de sucre par portion de 175 g. Afin de vous permettre de faire de meilleurs choix au supermarché, nous vous invitons à consulter l’article Pourquoi manger du yogourt? sur le site www.nospetitsmangeurs.org.


Q : Le yogourt allégé à 0 % de matières grasses est-il bon pour mon enfant?

R : NON. Les enfants ont des besoins énergétiques beaucoup plus élevés que les adultes afin de vivre un développement adéquat et une croissance optimale. Les produits allégés ne sont donc pas recommandés. Les yogourts contenant au minimum 2 % de matières grasses constituent d’excellents choix pour vos tout-petits.


Q : Le yogourt grec constitue-t-il un bon choix?

R : Il n’y a pas si longtemps,le yogourt grec a fait son apparition dans les supermarchés. Ce yogourt a su se démarquer de ses concurrents par sa texture onctueuse et dense, contenant peu ou pas de matières grasses et, sans oublier par son impressionnante teneur en protéines. D’ailleurs, pour une portion de 175 g, celui-ci fournit le double de protéines d’un yogourt régulier. Le yogourt est ainsi obtenu par un processus d’égouttage qui concentre le produit en protéines. Toutefois, cette technique de fabrication occasionne une perte de calcium dans le produit. Donc, le yogourt grec peut sembler moins intéressant comparativement à d’autres yogourts, mais il n’en demeure pas moins qu’il est une bonne source de calcium. Sa texture très épaisse, bien qu’intéressante pour cuisiner, peut être un peu moins appréciée des tout-petits comparativement au yogourt régulier. De plus, le yogourt grec à 0 % de matières grasses n’est pas indiqué pour les enfants - au même titre que les autres produits allégés - puisque ceux-ci ont besoin de gras pour leur croissance. Donc, si vous voulez en offrir à votre enfant, choisissez plutôt un yogourt grec avec un certain pourcentage de matières grasses (au minimum 2 % de m.g.).


Q : Mon enfant est allergique aux produits laitiers. Existe-t-il des solutions de rechange au yogourt que je pourrais lui offrir?

R : Plusieurs choix s’offrent à vous. Si le soya est permis pour votre enfant, sachez qu’il existe de plus en plus de produits de type yogourt à base de soya. Pour une option plus économique, il suffit de mélanger du tofu soyeux avec des fruits et vous obtiendrez une collation savoureuse et nutritive pour votre petit mangeur. Il est aussi possible de cuisiner des desserts tels qu’un pouding au riz ou un tapioca à base de la boisson permise (riz, soya, amande). Il est donc possible d’offrir des aliments à la fois sources de protéines et de calcium malgré une allergie au lait.

Il est important de ne pas confondre les termes « allergie au lait » et « intolérance au lactose ». Dans le premier cas, ce sont les protéines qui sont mises en cause et toutes traces de produits laitiers doivent être exclues de l’alimentation de l’enfant. L’intolérance fait plutôt référence à une difficulté de digestion du lactose, le sucre du lait. Cet état, quoique présent chez l’adulte, n’est qu’occasionnellement rencontré chez les jeunes enfants. En résumé, chez les enfants, c’est principalement d’allergie dont il est question.


Q : Est-il préférable de donner un yogourt contenant des probiotiques?

R : Les probiotiques sont ces bonnes petites bactéries qui font beaucoup jaser lorsqu’il est question de santé intestinale. Celles-ci ont démontré leurs bienfaits potentiels quant au maintien de l’équilibre de la flore intestinale et même dans la prévention de certaines maladies. Certaines souches ont prouvé un plus grand degré d’efficacité que d’autres, dont les Lactobacillus acidophillus et Lactobacillus casei et Bifidobacterium. À l’heure actuelle, il n’y a pas de contre-indication à offrir aux enfants des yogourts contenant des probiotiques. Bien au contraire, ces bactéries pourraient être une arme secrète pour les aider à combattre les diarrhées importantes.

Recherchez sur l’emballage les informations telles que « ferments actifs » ou « cultures actives »  qui vous assureront que le produit contient des probiotiques. L’efficacité des probiotiques ne tient pas qu’à une histoire d’un soir. Une fidèle consommation du produit enrichi vous fournira davantage de bienfaits puisque cette consommation régulière assurera le renouvellement des bonnes bactéries dans votre intestin qui, après quelque temps, s’éteignent.

Il est à noter que les probiotiques ne pourraient être indiqués pour les personnes avec des états de santé particuliers telles les personnes immunosupprimées. Si tel est votre cas, nous vous suggérons d’en discuter avec votre médecin et une nutritionniste avant de consommer ce type de produit.

Pour en savoir un peu plus sur le fonctionnement de ces petites bactéries, nous vous invitons à consulter l’article Le yogourt sur le site www.nospetitsmangeurs.org.
 

Notez que les nutritionnistes d’Infocuisine ne répondront pas à de
nouvelles questions dans cette page, mais qu’il vous est toujours
possible de les contacter par le site Web de
nospetitsmangeurs.org.  Le prochain thème portera sur le déjeuner; préparez vos questions!

Nos petits mangeurs
L'alimentation de vos enfants vous préoccupe? Voici les conseils personnalisés des nutritionnistes de Nospetitsmangeurs.org.
Tous les billets de l'auteur

Commentaires (5)

  1. Martine Gay 14 novembre 2011 à 00 h 11 min
    Votre site est bien mais manque de profondeur: par exemple:Est-il préférable de donner un yogourt contenant des probiotiques? Ne soyez pas timide, vous devriez mentionner que les probiotiques dans un Yogourt à une durée de vie très limité, souvent à peine 2-3 semaines après la fabrication le Yogourt est vide de cet élément essentiel. ( Source www.InfoNaturel.ca , le site qui vous donnes enfin l'heure juste )

    Bonne suite,
  2. infocuisine 17 novembre 2011 à 14 h 59 min
    Effectivement, comme mentionné dans l'article sur le yogourt que nous avons mis en référence, les bactéries dites probiotiques doivent résister à toute la durée d'entreposage et surtout, à leur passage dans le système digestif une fois le produit consommé. C'est-à-dire que ces bonnes bactéries doivent arriver à bon port, dans notre intestin, vivantes afin d'assurer les bienfaits dont elles ont fait preuve. C'est pourquoi le type de bactéries utilisées et la quantité ajoutée au produit sont des éléments déterminants. De plus, selon les lignes directrices élaborées par Santé Canada quant à l'utilisation des probiotiques dans les aliments, tout fabriquant a la responsabilité de s'assurer que le produit procure la dose de microorganismes viables telle que déclarée sur son produit et ce jusqu'à la date de péremption. De plus, toute fausse déclaration peut être sujet à des sanctions. C'est pourquoi nous vous avons suggéré de repérer les mentions telles que «ferments actifs» ou «cultures actives». Enfin, consommer un yogourt avec ou sans probiotique demeure tout de même un choix personnel.
  3. Catherine Pepin 6 mars 2012 à 18 h 50 min
    Qu'en est-il des yogourt fait maison à partir de lait et de semence de yogourt? Si le lait n'est pas additionné de vitamine D, où peut-on trouver des sources suffisantes de vitamine D autre que l'ensoleillement?
  4. L’horaire chamboulé du temps des Fêtes | Dan 20 décembre 2012 à 23 h 17 min
    [...] yogourt et un petit muffin [...]
  5. 4 mars 2013 à 06 h 10 min
    [...] [...]