Situations gênantes

Situations gênantes
10 août 2011
Je ne sais pas pour vous, mais je ne compte plus le nombre de fois où mes enfants m’ont mise dans une situation embarrassante. J’ai l’impression que je pourrais écrire un roman sur le sujet tellement les exemples se bousculent dans ma tête.


À la plage...

Le ciel est bleu. La mer est calme. Je relaxe sur le sable en observant mes enfants qui barbotent joyeusement entre un couple d’amoureux qui s’embrassent et 3 jeunes filles qui papotent les pieds au frais. Tout à coup, ma petite se dresse et crie : « MAMAAAAAAAAAN, EST-CE QUE ZE PEUX FAIRE PIPI DANS L’EAU COMME HIER? »

Note à moi-même : acheter un grand chapeau, des immenses lunettes de soleil, un gros parasol pour préserver mon anonymat OU éviter cette plage durant les 10 prochaines années.

À l’épicerie...

Mes enfants sont sages comme des images depuis 45 minutes. Ils vont et viennent sans bruit pendant que j’arpente tranquillement les allées pour compléter ma liste de courses. Au moment précis où j’arrive à la caisse, ils se précipitent pour m’aider. Je comprends pourquoi en sortant une multitude de produits inconnus de mon chariot que je rends, confuse, à la caissière : 4 paquets de bonbons (« c’est pour quand on sera sage maman! »), 4 sacs de crottes de fromage (la dame a dit que c’est des crottes de vache! trop drôle »), une boîte de désodorisant (« c’est rose! C’est à moi. Si te plé maman, dis oui. Dis oui! ») et une boîte de nourriture pour chat (« Mon fils : on n’a rien trouvé pour les chiens. Moi : je vous rappelle que nous n’avons pas de chien, ni de chat non plus d’ailleurs »)

Question à moi-même : est-ce vraiment nécessaire d’emmener les enfants faire les courses avec moi?

Aux cascades d’eau...

Après une journée bien remplie, je file avec ma fille me changer dans une des cabines d’essayage situées à l’extérieur près des restaurants. Une fois ma petite bien au sec et habillée, je me penche vers l’avant pour enlever mon maillot de bain. À ce moment précis, ma fille ouvre le rideau pour sortir, exposant mon postérieur aux regards des baigneurs hilares.

Note à moi-même : m’inscrire à un cours d’abdos-fessier. Tant qu’à offrir mon corps à la vue de tous, autant que ce soit agréable à regarder.

Dans l’autobus...

Je suis assise dans l’autobus. Ma fille dévisage une femme, assise devant nous. En voyant son air interrogateur, je lui demande si tout va bien. « Maman, ze crois qu’elle est méssante. Regarde, elle a l’air fassé. Elle est toute noire! » Ce à quoi mon fils répond : « Elle a peut-être mangé trop de chocolat! »

Note à moi-même : passer à la bibliothèque pour emprunter des livres sur les peuples du monde OU revenir vivre en ville pour replonger dans la diversité ethnique.

Quand j’y repense, je trouve ça toujours drôle, mais je vous jure que sur le moment, je n’en mène pas large. Une chose est certaine, dans quelques années, ce sera à eux, mes chers enfants devenus ados, d’avoir probablement honte de moi parce que je serai trop ceci ou pas assez cela. Je vais m’en donner à coeur joie!

Catherine Goldschmidt
Je suis une drôle de maman qui adore dénicher ou inventer des jeux simples et peu coûteux pour amuser les enfants.
Tous les billets de l'auteur

Commentaires (13)

  1. Maman 3.0 10 août 2011 à 20 h 50 min
    Ah, c'était à toi ces fesses-là! :-D
  2. Catherine Goldschmidt 11 août 2011 à 11 h 15 min
    Ah ah ah! Elle est bonne celle-là!
  3. Stéphanie 12 août 2011 à 13 h 02 min
    Nous sommes à la plage avec mon garçon de 2 ans et demi. Dans l'eau, il voit une personne avec un surplus de poids. Il me dit à moi (mais assez fort pour que tout le monde l'entende) avec toute honnêteté: "Yé gros le messieur là-bas!". On dit que la vérité sort de la bouche des enfants :)
  4. Michelle 12 août 2011 à 18 h 25 min
    Une maman est dans le vestiaire de la piscine avec sa fille. Le vestiaire est vide, à l'exception d'elles, et d'une dame au physique pas très féminin au bout du même banc. La petite fille dit à sa mère "Maman, pourquoi il y a un homme dans le vestiaire des filles ?" "Mais, il n'y a pas de monsieur dans le vestiaire ma puce" "oui oui maman, regarde, au bout du banc, juste là!"
  5. dre Taz 17 août 2011 à 03 h 33 min
    Ouaaaaahhhhhh! c'est vrai que nous arrive!
    merci de me faire rire!!
  6. Karine 17 août 2011 à 17 h 29 min
    Mon petit garçon de 2 ans est dans la piscine avec mon conjoint pour son cours de natation. Pas loin de là, un enfant noir se baigne.

    Mon petit garçon dit à son papa : Papa, il est sale !

    Toute cela, à cause d'une histoire de Thoamas le train qui a de la boue brune sur lui. On lui a dit que Thomas était sale.

    Bravo à nous, ses parents.

  7. Catherine Goldschmidt 17 août 2011 à 17 h 36 min
    Vos anecdotes sont délicieusement drôles! Merci.
  8. Danielle 17 août 2011 à 19 h 38 min
    Hahaha! Console toi tu n'est pas seule ! Toutes les mamans passe par là ! Et ça fait de belles histoires à raconter plus tard, à leurs chums ou blondes ! :)
  9. SoniaG 17 août 2011 à 22 h 02 min
    Dans le bus, bondé, évidemment. Ma fille est hérissée par une des éducatrices de son CPE (très gentille, mais qui n'a malheureusement pas le tour avec elle). Elle me lance, très fort bien entendu: "Maman, moi-là, j'aime pas les noirs" ... ... ...
  10. Caroline 18 août 2011 à 09 h 54 min
    Merci pour toutes ces délicieuses petites histoires drôles.
  11. Maryline 19 août 2011 à 15 h 05 min
    Mon plus jeune avait 8 mois, nous vivions sur la Rive Sud et je me suis retrouvée avec lui, dans les bras, dans un bus au Centre Ville de Montréal. Il a vu pour la première fois une femme noire et ses yeux sont devenus tout rond et sa bouche toute ouverte, béa... J'étais très très génée et ai donc tourné sur moi même afin de changer l'angle de vue de mon fils... rien à faire, il se contorsionnait pour voir la femme. J'ai passé mon temps à tourner sur moi même et avait très très hâte d'arriver à destination...

  12. suzie 20 août 2011 à 15 h 26 min
    ma fille qui avais 5 ans vas a l épicerie avec mon conjoint.un homme avec un gros surplus de poid est juste a coté d eu .elle dit bien fort josé le monsieur il est gros tout sa en pointant du doigt ,le monsieur a rie et josé pas trop mes elle se pas arrèter la elle n en ragoutais tout le temp sa fini par il est gros comme un ballon le monsieur .josé la pas trouver drole il étais disons très gèner. 15 minutes après ben rentre a la banque rencontre un nain qui est a s hauteur mes vraiment pas beau sont réflexe heurk!! il est bien laid lui .2 semaines que josé étais mon amoureux,
  13. cecile 10 octobre 2011 à 13 h 47 min
    en france
    ma fille de 3 ans, voit une dame voilée integralement:
    "maman pourquoi la sorciere n'a pas de balai ???"

    la honte !!!

Partager