Menu d’été

Menu d’été
Par Stéphanie Côté, Nutritionniste
25 juillet 2011
Manger est toujours un plaisir. Préparer à manger est souvent un plaisir… et parfois une corvée. L’été surtout, la préparation des repas entre en compétition avec plein d’autres activités tentantes : jouer dehors avec les enfants, aller se baigner à la pataugeoire du quartier, boire l’apéro pendant que les enfants jouent dans le carré de sable, prendre le temps de jaser avec les voisins qu’on n’a que furtivement salués durant toute la saison froide, etc.

Il faut l’accepter, la préparation des repas ne fait jamais relâche. Je pourrais bien sûr me tourner vers l’abondante offre de prêt à manger du commerce, mais l’idée me plaît plus ou moins. Je préfère le goût de la cuisine maison. Je préfère choisir les ingrédients (et leur quantité) qui composent mes plats. J’aime l’idée que mes enfants sachent que les aliments n’arrivent pas dans l’assiette par magie. Bref,  j’ai d’autres solutions avant les plats préparés de l’épicerie.

Ma première option : les repas simples. En période de chaleur sinon de canicule, nos repas simples sont également froids. Sandwichs et salades de toutes sortes sont au menu. Les enfants – les miens, du moins – ne se tannent jamais de manger des sandwiches. Avec toutes les possibilités de pain et de garniture, on n’a pas du tout une impression de redondance. Même si j’utilise très peu les charcuteries et autres viandes conservées avec des nitrites, les variantes sont nombreuses. Poisson en conserve ou fumé, végé-pâté, oeufs, fromage (et, juste là, les possibilités se comptent par dizaines), purée de légumineuses, poulet froid, reste de rôti…

C’est probablement parce que Laura et Benjamin me voient exprimer mon bonheur de manger du saumon fumé chaque fois que l’occasion se présente – ou parce qu’on en mange justement seulement à l’occasion –, mais toujours est-il que les bagels au saumon fumé sont le repas le plus facile et le plus apprécié que je connaisse!

J’exploite aussi la polyvalence des garnitures à sandwichs pour en faire des versions « salade ». C’est comme ça que le sandwich au poulet, tomates séchées, olives et cheddar devient une salade de pâtes aux mêmes ingrédients à laquelle j’ajoute une vinaigrette maison. Ou encore que le burrito aux haricots noirs se transforme en salade de riz. Le couscous, l’orge, le quinoa, le millet, etc. peuvent tous servir de base à une salade repas.

Malgré la variété d’ingrédients qui peut composer les sandwichs et les salades, j’avoue que le défi est parfois de trouver les bonnes combinaisons de saveurs. C’est avant de feuilleter un livre ou un magazine de recettes, et avant de naviguer sur Internet, bien sûr. Et je dois admettre que mes collègues m’inspirent souvent avec leurs lunchs du midi!

En guise de source d’inspiration, Naître et grandir.net fait désormais sa part aussi. Avez-vous consulté la nouvelle section recettes? Vous y trouverez plus d’une centaine de recettes crées pour les enfants, par Nos petits mangeurs et Les Ateliers cinq épices. Dites-nous ce que vous en pensez!

Stéphanie Côté, Nutritionniste
Nutritionniste et maman de 2 enfants, j'ai un intérêt particulier pour l'alimentation des petits. Conseils enrichissants et anecdotes savoureuses sont ici au menu chaque mois!
Tous les billets de l'auteur

Commentaires (1)

  1. Gerrie 21 août 2011 à 00 h 26 min
    You're the graetset! JMHO

Partager