Opération POURQUOI?

Opération POURQUOI?
20 juillet 2011
L’heure du marchand de sable a sonné. Ma fille, couchée dans son lit, ne me quitte pas des yeux. Je me penche vers elle pour l’embrasser, et là, elle me dit :

- « Maman, poukoi t’as des boutons sur la face? »

Je remballe mon baiser.

-    « Ce ne sont pas des boutons, ma puce. Ce que tu vois sur mon visage, on appelle ça des taches de rousseur. »
-    « Ça fait mal? »
-    « Non. » 
-    « Ça gratte? »
-    « Non plus. »
-    « Ah bon. »

(Elle touche ma peau avec ses petites mains.)

-    « Mamaaaaaaaan. Poukoi t’as des tasses de wousseur? »
-    « Des taches de rousseur. On dit des taches de rousseur. Je ne sais pas, je suis née comme ça. Ma peau réagit au soleil. C’est sa façon de se protéger. »
-    « Ah… »
-    « Bonne nuit ma puce. Il est tard maintenant. Il faut dor... »
-    « Mamaaaaaan? »
-    « Ouiiiiiiiii? »

Mon oui se crispe. Ce soir, je suis fatiguée et je connais par coeur le chemin sur lequel elle veut m’emmener. J’y suis passée avec mes deux plus grands, avec plus ou moins de succès. Ce qui a marché pour l’un n’a pas marché pour l’autre. Avec elle, si je réponds à tout, j’en ai pour la nuit. Pensons vite. Pensons bien.

- « Poukoi, tu... »

- « STOP! Attends. Moi aussi, j’ai plein de questions à te poser. J’aimerais bien savoir... pourquoi tu dors avec 5 poupées? Pourquoi pas 4 ou 6? Pourquoi, hier, tu m’as demandé de l’eau et tout à l’heure tu voulais du lait? Pourquoi aimes-tu la petite sirène même si sa queue n’est pas rose? Pourquoi laisses-tu tes souliers à l’endroit où tu les enlèves? Pourquoi dors-tu dans un lit rectangulaire et pas rond?  Pourquoi dessines-tu avec un feutre et pas un stylo? Pourquoi tes ciseaux sont rouges? Pourquoi tu dis tout le temps pourquoi? »

(Silence)

Elle me dévisage. Retire ses mains de mon visage.

- « Z’aime ça tes tasses dousseur, maman. T’es belle. »
- « Merci. Bonne nuit ma chérie. »
- « Bonne nuit, maman. »

Opération Pourquoi a-n-é-a-n-t-i-e !

Catherine Goldschmidt
Je suis une drôle de maman qui adore dénicher ou inventer des jeux simples et peu coûteux pour amuser les enfants.
Tous les billets de l'auteur

Billets sur le même sujet

Commentaires (13)

  1. Carole 20 juillet 2011 à 14 h 15 min
    Excellent!!! Je prends des notes!
  2. Pascale 20 juillet 2011 à 14 h 27 min
    Je prends des notes également! Je suis rendue là moi aussi. Mais as-tu une solution pour la tonne de "Comment c'est fabriqué ça? Et ça? Et ça?"
  3. Lili 20 juillet 2011 à 16 h 55 min
    J'essaie ça tout de suite avec fiston. Pourvu que ça marche! En ce moment, je regrette presque le temps où il ne parlait pas.
  4. Catherine Goldschmidt 20 juillet 2011 à 17 h 06 min
    Je croise les doigts pour que ça marche aussi pour vous sinon ben...il faudra trouver autre chose! Mais je connais ma fille, il va falloir que je trouve autre chose la prochaine fois, alors si vous avez des trucs je suis preneuse!
  5. Catherine Goldschmidt 20 juillet 2011 à 17 h 22 min
    @ pascale Pour tout ce qui est du domaine de la fabrication, je renvoie tout au département papa! Moi, je ne suis au courant de rien.
  6. Anonymous 26 juillet 2011 à 01 h 51 min
    Moi je ne sais plus comment m'en sortir avec les questions de mon fils. Il veut tout comprendre. J'ai appris à dire je ne sais pas parce que ses pourquoi me rendent folle parfois! Parce que je ne sais pas pourquoi les haricots sont verts, pourquoi l'eau est transparente, avec quoi on fabrique des gommes et pourquoi il y a des pommes rouges et des pommes vertes! JE NE SAIS PAS! Mais ce que je sais c'est que je t'aime et ne me demande pas pourquoi. C'est comme ça!
  7. Françoise 31 juillet 2011 à 23 h 43 min
    Les pourquoi boomerang, quelle idée géniale! Moi, je disais que la boutique à questions fermait à 20h00...
  8. Caroline 3 août 2011 à 11 h 57 min
    N'oublions pas que si les enfants ne nous demandaient jamais "pourquoi" c'est nous qui inquiets, nous demanderions pourquoi! C'est plus rigolo d'échapper de façon stratégique à leur amoncellement de questions.
  9. Danielle 3 août 2011 à 13 h 44 min
    Comme c'est rafraichissant de te lire et de lire tous les commentaires et les idées proposées. Je suis comme toi avec mes taches de rousseur et j'en ai entendu des questions à ce sujet. Et j'ai probablement posé les même à ma mère quand j'étais petite. Vive les enfants et les taches de rousseur !
  10. Marianne Feller 4 août 2011 à 02 h 48 min
    Chez nous, il y a ces quelques mots magiques qui déclenchent toujours une ribambelles de ''pourquoi" : aller, c'est l'heure d'aller se coucher ! L'autre soir, après cette phrase magique, ma petite de 3 1/2 ans me demandait : "Maman, pourquoi il pleut ? "
    Ben oui, c'est vrai ça, on ne se pose pas assez souvent la question ! En un quart de seconde j'avais déjà élaboré une réponse scientifique du type, la condensation de l'eau, accumulation de fines particules dans le ciel, création de nuages etc....Puis, le quart de seconde plus tard, j'élaborais le plan de réponses en rafale. Finalement, j'ai ravalé mes explications sans queue ni tête et je lui ai lâchement retourné la question. À ma grande surprise elle avait déjà la réponse : " ben, parce que le soleil à soif maman ! "
  11. Catherine Goldschmidt 4 août 2011 à 10 h 31 min
    @ Marianne J'adore! En plus de nous émerveiller, les enfants nous apprennent à rester simples. On se complique trop la vie trop souvent.

    @ Caroline @ Anonymous Bien dit!

    @ Françoise Je note, je note!



    @ Danielle 100% d'accord!
  12. Annick 5 août 2011 à 23 h 12 min
    Ahahahha! J'adore! Quelle psychologie! Tu es tellement douée pour la vie toi!
  13. André Cyr 12 août 2011 à 21 h 12 min
    Je suis aussi heureux qu'amusé de lire ta chro-mique (jeu de mots) sur tes tâches de rousseurs ; c'est vrai que pour un non-roux comme moi, le "pourquoi" est venu quand je me suis trouvé au dodo avec ma copine aussi "taches de rousseur"! Le surnom que je lui avais donné alors était : mamzelle "Shake & Bake", comme le nom du produit à panner le poulet! Autrement dit : vive les surnoms qui éliminent aussi les "pourquoi" !

Partager