C’est ma fête… littéralement!

C’est ma fête… littéralement!
Je suis accoudée au comptoir de ma cuisine, en pyjama. Détendue. Je sirote mon café en lisant un magazine daté de mai 2010. J’ai toujours 1 an de retard sur mes lectures, mais au moins, je compense en lisant le bon mois. De toute façon, plus ça change, plus c’est pareil : Noël, Nouvel An, Saint-Valentin, Pâques, fête des Mères…


Fête des Mères! Déjà? Je jette un oeil paniqué en direction de mon frigo qui croule sous les « oeuvres d’art » de mes enfants. Vite! Une opération recyclage s’impose pour laisser libre place à la nouvelle attaque artistique qui va déferler au sein de mon doux foyer.

Je me lève. Décroche un dessin, puis autre et un autre encore. J’en garde 3 en souvenir et jette tous les autres au recyclage en prenant bien soin de les cacher sous une pile de cartons anonymes. Printemps oblige. Je continue mon opération grand nettoyage en jetant tout ce qui me tombe sous la main y compris la belle boîte à oeufs décorée de plumes étranges par mon fils pour Pâques. Je l’envoie directement dans la poubelle pour cause de colle et de plumes multicolores non recyclables.

Je retourne à mon magazine. Lis 3 fois la même phrase. Avale une gorgée de mon café... froid. Beurk. Je me lève pour la cracher dans l’évier. Quand je me retourne. Je sursaute en poussant un cri. Mon fils est là. Planté devant moi, cheveux hirsutes. En pyjama.

- Qu’est-ce s’tu fais maman?

Silence radio. Je sens une vague de chaleur envahir mes joues. Pour un peu, j’étais prise en flagrant délit de destruction massive. Malaise. J’ai franchement eu chaud.

- Euh rien. Je crachais mon café froid. Tu veux une tartine?

- Sont où les dessins?

- Les joues rouges, je réponds : Il y en a quelques-uns sur le comptoir, les autres sont... rangés dans une boîte (c’est vrai! Une belle boîte verte.)

- Je vais en dessiner des nouveaux.

- Bonne idée!

- Elle est où la boîte?

- (L’étau se resserre.) On verra ça plus tard, OK? Pour l’instant, on mange!

Je réchauffe mon café. Il mange ses tartines. Ma petite arrive, les cheveux en bataille, elle aussi. Se colle contre moi. Mon fils éclate en sanglots! Il est debout devant la poubelle en train d’y jeter ses croûtes de pain.

- Mon bricolaaaaaaaage! Quelqu’un a jeté mon bricolage de Pâques.

Peuple de l’espace, téléportez-moi quelqu’un. Zéro réponse. Je me lève donc pour serrer mon petit dans mes bras et me confondre en excuses. Et là, au lieu de lui dire simplement que c’est une erreur de ma part, je lui explique qu’on ne peut pas tout garder, qu’il faut faire le ménage. C’est le grand cycle de la vie comme dans le Roi Lion (n’importe quoi!). À Noël, c’est pareil, je jette tout (je m’enfonce surtout). Il me regarde les yeux écarquillés et redouble de pleurs provoquant du même coup ceux de sa petite soeur. Dérapage total!

Mon petit doigt me dit que cette année, je vais être privée « d’oeuvres d’art »!

Catherine Goldschmidt
Je suis une drôle de maman qui adore dénicher ou inventer des jeux simples et peu coûteux pour amuser les enfants.
Tous les billets de l'auteur

Billets sur le même sujet

Commentaires (11)

  1. Pascale 6 mai 2011 à 14 h 45 min
    Bah... Les enfants oublient vite. Je mettrais ma main au feu que tu auras droit à la traditionnelle carte de fête des mères. De toute façon, tous les enfants à la garderie et à l'école font des bricolages pour cette occasion (c'est une conspiration?). Imagines-tu ton fils dire à son éducatrice: "Non, ma mère ne mérite pas de cartes, elle les détruit." Oh la la!

    Mais il y a pire que nous les mamans. L'éducatrice de ma fille au service de garde de l'école m'a avoué récemment qu'elle reçoit des centaines de dessins chaque année des enfants de son groupe. Elle a appris rapidement qu'elle devait les apporter chez elle pour les recycler. Elle en conserve trois de chaque enfant, chaque année.

    Nous sommes à l'ère du numérique. Je vais bientôt me mettre à numériser les dessins et les conserver dans l'ordinateur. Ça prendra moins de place ainsi. Et ça fait de jolis fonds d'écran!
  2. Zeineb 6 mai 2011 à 18 h 32 min
    je crois avec trouvé le truc avec mon fisl de 4 ans, après quelques semaines (ou mois) à contempler ses "oeuvres", on se met un samedi matin à faire le tri ensemble, 90% vont au recyclage/poubelle avec son accord (il faut orienter un peu son choix... subtilement), car il trouve ça un peu bébé maintenant qu'il est capable de faire mieux!

    @Pascale: Merci pour le truc de la numérisation, bonne idée.
  3. Françoise 6 mai 2011 à 18 h 38 min
    "Peuple de l’espace, téléportez-moi quelqu’un." Ah, Ah!
    On ne peut pas tout garder, il faut faire le ménage... de nos dérapages aussi. Hum c'est plus difficile que le ménage des dessins : il y a quelques dérapages qui me hantent encore et je n'ai pas encore trouvé la boîte de recyclage spécialisée pour ça... Une adresse quelqu'un?
  4. Mylène 6 mai 2011 à 20 h 10 min
    Merci !!!! Enfin, je sais que je ne suis pas la seule mère ingrate sur cette terre... je recycle et jette aussi une quantité faramineuse de dessins et bricolages, mais chaque fois, j'ai un pincement au coeur ! Je me dis que c'est cruel de se débarasser de ces petits morceaux d'enfance de mes filles, mais pour tout garder, j'aurais besoin de 3-4 stades olympiques !!!
    Par contre, lorsque je me fais prendre, je n'ai encore jamais eu le courage d'avouer à mes puces que je les avais volontairement jeter... je feins la surprise "Oh maman ne s'était pas rendu compte que ton dessin était dans la pile... excuse-moi mon trésor !" et on raccroche le dessin sur le frigo (ou le babillard, ou une porte, ou l'armoire, ou un mur, ou la rampe d'escalier... il y en a vraiment partout !!!). Quelques semaines plus tard je recommence l'opération-ménage en m'assurant d'aller vider le bac de recyclage avant le retour de mes filles !!!
  5. SoniaG 6 mai 2011 à 20 h 30 min
    J'ai cru trouver une "solution" mais il me reste à la mettre en pratique.
    Croulant sous les oeuvres de fifille, je lui ai proposé d'acheter un scrapbook pour celles de l'année 2010 et qu'elle y colle des plus belles oeuvres de l'année. Le reste va au recyclage.
    Je ne suis pas encore certaine que c'est une bonne idée, mais en tout cas, je viens d'acheter un gros bâton de colle.
    Je viens de penser que je dois acheter un scrapbook pour 2009 et 2008... et 2007...
  6. Catherine Goldschmidt 7 mai 2011 à 11 h 00 min
    @ Pascale et @ SoniaG! @ Zeineb: Bonne idée la numérisation. Je garderai les meilleurs dans un scrapbook. En plus ça nous fera une activité et ce sont mes enfants qui décideront. Merci pour ces idées!

    @ Françoise: C'est bien vrai. Je me dis qu'en vieillissant, je vais perdre la mémoire et oublier...mais pas mes enfants! J'aurai probablement droit à un sermon d'ici quelques années.

    @Mylène: Moi aussi d'habitude, je joue la naïve qui dit que le dessin est probablement tombé tout seul dans le recyclage, mais là vraiment je ne sais pas ce qui m'a prise. Le café froid ne me réussit vraiment pas!


  7. Julie, La mère calme 8 mai 2011 à 10 h 48 min
    J'ai honte de "recycler" aussi.
    Mais la plupart des réussites passent à la séance photo d'abord! Ainsi, zéro remords :-D
    (et je jubile de voir s'accumuler virtuellement cette pile de "belles" créations à l'aide de mon économiseur d'écran, en 2D plutôt qu'en 3D!)

    Je potine!
    http://www.la-mere-est-calme.com/2011/05/quand-dimanche-rime-avec-potinage.html
  8. Catherine Corne 17 mai 2011 à 04 h 38 min
    j'ai rêvé pendant des années de recevoir pour la fête des mères un collier en macaronis, une boite de camenbert déguisée en magnifique boite à bijoux, d'une cuillère en bois transformée en accroche torchon. Cette année, pour la première fois de ma vie, j'ai reçu une pince à linge- presse papier en forme de papillon. j'en ai versé une ou deux larmes. Depuis que mon petit me rapporte ses oeuvres, je garde TOUT! et tant pis pour le rangement !! Parfois mon fils ouvre la vieille valise en cuir où je range ses esquisses. Et il est tellement content de revoir tous ses bricolages...
  9. Catherine Goldschmidt 17 mai 2011 à 17 h 16 min
    @ Julie, La mère calme Merci Julie!
    @ Catherine Je te comprends. J'ai fait la même chose avec ma plus vieille. Je gardais tout! Je me suis calmée avec l'arrivée des deux autres. Il m'aurait fallu un cabanon entier pour tout conserver.
  10. Caroline 10 juin 2011 à 09 h 07 min
    Et puis la carte de fête des mères? Elle était belle cette année?!!
    La vérité sort de la bouche des enfants, mais malheureusement il ne faut pas toujours dire toute la vérité aux enfants il semble....
  11. Catherine Goldschmidt 10 juin 2011 à 13 h 41 min
    @ Caroline Pas de carte! Mon fils n'a pas pris de chance, il a décoré un verre en plastique et l'a rempli d'une dizaine de mots doux: je t'aime, maman tu es belle, etc... Impossible de recycler ça! C'est trop mignon.

Partager