Voter pour l’alimentation des familles

Voter pour l’alimentation des familles
Par Stéphanie Côté, Nutritionniste
2 mai 2011
Économie, santé, environnement, éducation, avions militaires… Quelqu’un a-t-il parlé d’alimentation durant cette campagne électorale? Les politiciens n’en ont pas fait un enjeu en tout cas (ou bien j’ai manqué quelque chose). Pourtant, que de défis s’y rattachent! Que diriez-vous de pouvoir vous prononcer sur des enjeux qui concernent l’alimentation des jeunes familles? Que diriez-vous de voir des candidats interpellés par votre réalité et faire des promesses électorales toutes plus pertinentes les unes que les autres? Rêvons un peu…

Imaginez une candidate qui propose un retour des cours d’économie familial à l’école (même si l’école secondaire vous semble encore bien loin pour vos enfants). Combien de jeunes ont cassé des oeufs et manipulé un fouet pour la première fois derrière un comptoir, dans une classe? Bien sûr, ces cours ne remplacent pas l’enseignement des parents, mais c’est déjà un bon début quand les parents oublient de le faire…

Imaginez un candidat qui veut mettre en place des mesures de conciliation travail-famille, comme de terminer plus tôt pour préparer les repas. On rêve, j’ai dit! Ce serait chouette d’arriver à la maison pour cuisiner avant que les enfants soient affamés (et chialeux), non?

Imaginez un candidat qui veut inciter les restaurants à offrir des menus pour enfants plus sains et variés. D’autres choix que des croquettes, du spaghetti ou de la pizza (j’exagère à peine). Des repas dignes de petits consommateurs ouverts aux découvertes, plus de légumes et moins de sel.

De tels candidats n’existent pas. Pas pour vrai, du moins. C’est pour ça qu’on les a inventés! Ils sont en lice dans le cadre de l’élection nomade du projet « Tout le monde à table ». Par cette élection fictive, les nutritionnistes d’Extenso à l’Université de Montréal souhaitent connaître vos priorités et vos préoccupations d’ordre alimentaire. Seuls les candidats sont le fruit le leur imagination, puisque les enjeux présentés, eux, sont bien réels. Vous avez la chance de vous prononcer. Exercez votre droit de vote en ligne.

Je n’influencerai pas votre choix en vous parlant des sondages. Sachez toutefois qu’en votant, vous connaîtrez l’état de la situation dans votre région et ailleurs au Québec. Si la tendance se maintient…

Stéphanie Côté, Nutritionniste
Nutritionniste et maman de 2 enfants, j'ai un intérêt particulier pour l'alimentation des petits. Conseils enrichissants et anecdotes savoureuses sont ici au menu chaque mois!
Tous les billets de l'auteur

Billets sur le même sujet

Commentaires (1)

  1. Cayden 10 juillet 2011 à 22 h 04 min
    Heck of a job there, it abosluetly helps me out.

Partager