Éloge de la patate: pas si vite!

Éloge de la patate: pas si vite!
Par Stéphanie Côté, Nutritionniste
23 avril 2011
Les patates sont-elles un indicateur de la qualité de l’alimentation des enfants? Presque, selon une récente étude américaine. En effet, il semble que si le repas d’un enfant comprend des pommes de terre, il sera porté à manger plus de légumes. De là à accorder le crédit à la patate, j’en doute un peu cependant. Je pense que le secret n’est pas dans les patates. Il est dans les parents qui servent les patates!


Selon la recherche, les plats comprenant la pomme de terre (sauf les frites) ont tendance à inclure d’autres légumes dans une meilleure proportion que les autres plats. En gros, l’alimentation des jeunes qui mangent régulièrement des pommes de terre serait plus variée et plus colorée (en légumes). C’est ce que l’analyse des repas et lunchs de 11 500 enfants âgés de 5 ans à 18 ans a permis d’observer.

Malgré cet imposant échantillon, j’ai des doutes quant au mérite du tubercule. Je m’explique. Je n’ai rien contre la pomme de terre, au contraire. Elle fait partie de notre patrimoine alimentaire, elle a sauvé les hommes de Jacques Cartier du scorbut grâce à sa vitamine C, elle est riche en potassium, et en fibres quand on lui laisse sa pelure. Je ne suis simplement pas prête à affirmer que c’est la pomme de terre qui change tout. Elle ne fait pas apparaître d’autres légumes dans l’assiette. Et ce n’est pas non plus la présence de pommes de terre qui encourage les enfants à manger d’autres légumes. Les enfants ont tendance à manger plus de légumes lorsqu’il y en a dans leur assiette, point. Et pour ça, il faut que leurs parents en apprêtent à tous les repas, présence de pommes de terre ou non.

Quel que soit le menu, les légumes devraient y trouver leur place. Ils devraient occuper environ le tiers de l’assiette au dîner et au souper. Des légumes crus, cuits à la vapeur, en papillote, sautés, en salade, en purée, sous forme de potage, de paillasson coloré, etc. devraient accompagner tous les repas, des plats de viande aux pâtes en passant par les hamburgers et la pizza. Plutôt que de se demander si on mange des légumes, on devrait se demander quel légume on va manger!

Chez nous, même si des légumes variés sont inclus à chaque repas, il est clair que les pommes de terre - peu importe la forme - font aussi manger des tomates à mes enfants. Ou plutôt de la sauce à base de tomate. O.k… du ketchup!

Stéphanie Côté, Nutritionniste
Nutritionniste et maman de 2 enfants, j'ai un intérêt particulier pour l'alimentation des petits. Conseils enrichissants et anecdotes savoureuses sont ici au menu chaque mois!
Tous les billets de l'auteur

Billets sur le même sujet

Commentaires (8)

  1. Gabrielle 27 avril 2011 à 19 h 36 min
    Bonjour,

    C'est sur que la pomme de terre ne doit pas être vu comme une panacé. Mais, c'est tellement bon!!

    Cependant, petite leçon d'histoire!! Ce n'est pas la patate qui a sauvé les hommes de Jacques Cartier du scorbut étant donné que le tubercule vient de l'Amérique du Sud. Ce qui les a sauvé du scorbut est une infusion, mais on ne sait pas de quel arbre exactement ;) La patate a sauvé l'Irlande de la famine, mais elle en a causé une autre(la maladie de la patate au 19e siècle).

    Gabrielle
  2. Stephanie Cote 28 avril 2011 à 17 h 04 min
    Merci Gabrielle pour la précision historique. Il y a donc un mythe qui circule dans certaines écoles du Québec! ;-)
  3. Anonymous 28 avril 2011 à 19 h 35 min
    Quoi!!!!!!!! On enseigne que l'équipage de Jacques Cartier a été sauvé par la patate!!!!! Je tombe des nus!!! Ça va être beau quand je vais les avoir dans mes classes... je suis prof d'histoire au cégep...
  4. Gabrielle 28 avril 2011 à 19 h 42 min
    Le dernier commentaire était de moi, j'ai oublié d'écrire mon nom!!
  5. eve 29 avril 2011 à 12 h 21 min
    .......on écrit "je tombe des NUES" et non des "nus"....
  6. Gabrielle 3 mai 2011 à 15 h 19 min
    Merci Eve! J'ai écrit trop vite on dirait ;)
  7. Eve C 21 mai 2011 à 17 h 48 min
    Ici, la patate a plusieurs fois permis à mes enfants de manger des légumes. C'est que je cache d'autres légumes dans les patates pilées. Carottes, navet, patates douces, oui, mais aussi zucchini, poivrons jaunes grillées, brocoli, choux-fleur etc... Au final, il n'y a souvent que peu de patates dans mes patates pilées!!
    Ici on respecte aussi plus la règle du 50/50. C'est-à-dire que les légumes occupent 50% de l'assiette. Au final, ils n'en mangent que les 3/4 de leurs légumes et ils ont l'impression de m'en passer une bonne en ne mangeant pas tout... gnak gnak gnak!!!
  8. Vina 27 mai 2011 à 09 h 59 min
    With the bases loaded you srtcuk us out with that answer!

Partager