Le dodo des bébés, chacun sa recette!

Le dodo des bébés, chacun sa recette!
17 février 2011

Vu mon métier, je suis plongée jour après jour dans les livres pour parents, les « comment faire pour », les « aider votre enfant à… ». Et vous savez quoi? Je ris tellement je suis cordonnière mal chaussée, sur bien des points. 

Le dodo de mes enfants en fait partie. Je me demande quel parent, d’ailleurs, arrive à jongler avec les mille et une règles du sujet, dans un parcours sans faute.

À écouter les experts, il faudrait (entre autres) : ni laisser pleurer bébé trop longtemps, ni l’endormir dans nos bras; ne pas lui mettre de couverture, mais bien le couvrir sans trop le couvrir; le nourrir la nuit à la demande, mais ne jamais lui donner de biberon au lit; ne pas le coucher sur le ventre, sauf pour jouer dans la journée (alors la sieste, on peut?). Bref, c’est un casse-tête sans nom.

Or mes deux plus jeunes, de temps à autre, m’offrent chacun un petit défi.

Mon fils de 3 1/2 ans, certains soirs, se relève de son lit. Il traîne sa doudou dans le couloir, parfois aussi 1 ou 2 bonshommes, s’assoit devant les barrières de l’escalier en faisant pendre ses jambes, puis nous regarde en suçant ses doigts, pendant que nous jasons ou regardons la télé en bas.

La règle veut que je lui dise de se coucher. Puis, si ça ne marche pas, qu’au lieu de répéter, je m’exécute tranquillement, en le reconduisant à son lit. S’il se relève, je remonte, autant de fois qu’il le faudra, en gardant un calme olympien. Une semaine où nous étions motivés, nous l’avons fait 6 ou 7 fois par soirée.

Maintenant? Au bout de 2 fois, je l’ignore. Alors, il s’endort sur place, quelque part entre le couloir et sa chambre. Avec cette technique, il ne le fait presque plus. Et quand ça arrive, je l’avoue, j’en ris.

Ma fille de 21 mois, elle, a décidé depuis 6 jours qu’elle ne voulait plus se coucher. Se coucher seule, se coucher dans le noir, se coucher « tout court »? Je ne sais pas.

En fait, tant que se déroule la routine du coucher, tout va à merveille. Elle adore que je lui lise son imagier préféré (le même depuis 3 mois), puis que je la berce avec une chanson dans la foulée. Mais quand vient le moment de la mettre dans son lit, c’est « Noooonnnnn », « Bézzzzouuu!!!! », « Câââlinnnnn! », en hurlant.  Son cri se transforme d’abord en chaudes larmes, puis en protestations courtes et virulentes. Une vraie rebelle en cage.

C’est une situation loufoque, où je suis prise chaque fois entre la grande peine et le fou rire, tellement je trouve drôle de voir un tel petit personnage s’affirmer ainsi, changer ses intonations, essayer diverses stratégies de cris, etc.

Généralement, je ne la ressors pas du lit.  Je lui caresse le dos, elle se calme et soupire de bonheur, puis reprend ses cris de plus belle quand je sors (en laissant la porte ouverte, bien sûr).

Alors, je sais que, selon les experts :

- il ne faut pas ressortir l’enfant du lit (sinon il a gagné),
- il ne faut pas ouvrir la lumière ou lui mettre de la musique (sinon on l’habitue mal),
- il ne faut pas rester planté à côté de son lit jusqu’à ce qu’il s’endorme (car on ne peut pas faire ça tous les soirs),
- il ne faut pas, enfin, le laisser (trop) pleurer.

Alors, messieurs les professionnels, on fait quoi?  On couche l’enfant et on revient, 10 fois de suite, lui dire qu’on est là et qu’on l’aime?

Je vous le donne dans le mille : on fait sa recette maison, avec un peu de tout ça à la fois. Le dilemme passe aussi vite qu’il arrive.

Vous, quelle est votre recette-maison-magique du moment?

Marie Charbonniaud
Journaliste indépendante et mère de 3 enfants, je jette un regard à la fois critique et maternel aux questions d’actualité touchant à la famille.
Tous les billets de l'auteur

Commentaires (40)

  1. Myriam 17 février 2011 à 15 h 34 min
    Bonjour! vous m'avez fait bien rire avec cet article! nous avons un petit garçon de 20 mois et je suis enceinte de 7 mois. En ce moment ma patience est à rude épreuve avec le début de l'opposition, un retour de l'anxiété de séparation en même temps qu'un changement de chambre tout en s'habituant à dormir dans un lit de transition... alors oui je dis moi aussi que de garder son calme en tout temps est une discipline olympique! alors que nous avions atteint au niveau du dodo un super de beau plateau depuis presque 10 mois voilà un retour en arrière: notre petit bonhomme a vite comprit qu'il peut maintenant descendre de son lit, se réveille la nuit en pleurant m'implorant de venir le chercher ou encore sa nouvelle tactique est de simuler un caca! oui parce que depuis qu'il a découvert ce mot magique qui fait automatiquement sauter ses parents hors du lit, il l'utilise maintes et maintes fois! Puis depuis 2 semaines, fini les dodos jusqu'à 6h30... maintenant on est retourné à 5h00 du matin.... Donc quel est ma recette-maison-magique du moment? Une routine modifié selon son nouveau besoin d'autonomie (exemple; il va lui-meme chercher ses livres et étant donné qu'il ne veut plus s'assoir sur nous pour les lires, il les lit debout), une barrière à sa porte de chambre (essentiel), son aquarium musicale avec lumière (pour un minimum de lumière pour qu'il retrouve lui-même son lit!), la méthode 5-10-15 modifié e.i.: on ne retourne pas le voir on lui dit du salon le plus calmement possible "C'est l'heure de faire dodo, va te coucher dans ton lit". À date nous n'avons pas dépassé le cap du 15 minutes. Mais toute qu'un 15 minutes qui nous a paru 1 heure! alors mon dernier truc: je m'initie à la méditation pendant ce 15 minutes bruyant affaire de garder mon calme! et puis on refait la meme chose lors des éveils nocturnes. Depuis 2 nuits on voit une amélioration; aucun réveil cette nuit mais réveil à 5h; il a simulé un caca, je suis allée vérifié (aucun caca), je l'ai recouché en lui disant que c'était la nuit en que j'allais me coucher, il s'est bien sur relevé, a pleuré max 2 minutes à sa barrière et est retourné se coucher. Je crois qu'il a comprit que maman ne se relevera pas 15 fois.
  2. Sonia 17 février 2011 à 16 h 36 min
    Le co-dodo! Chez nous, c'est un pur bonheur pour mon chum et moi de dormir avec les enfants. Mais comme tout le reste avec les enfants, il y a les hauts et les bas! Parfois je rêve qu'ils dorment enfin tous seuls dans le lit, sans que je doive les border... Dans ces moments, je me rassure en pensant que plus tôt que tard, ces moments de tendre proximité avec mes enfants me manqueront....
  3. Renée 17 février 2011 à 16 h 42 min
    J'ai bien rit en lisant votre article !!!
    J'ai un garçon de 5 mois... vous allez dire: il est bien trop jeune pour s'en faire avec l'heure du dodo ??? Si c'est ce que vous pensez, je suis bien d'accord avec vous, mais il en va autrement pour ma belle-mère... Il a fait ses nuits de 6 semaines à 4 mois mais voilà qu'il se réveille aux 2hrs pour boire... À l'entendre parler, c'est un vrai sacrilège de l'allaiter aussi souvent !!! je devrais plutôt le laisser pleurer pour qu'il "fasse ses poumons"...

    Je ne suis pas parfaite !!! C'est mon premier enfant. Mais je fais des essais et des erreurs. Une chose dont je suis certaine, c'est que c'est un bébé joyeux qui a une bonne grosse dose d'amour et qui semble heureux !!!

    Et surtout... au diable les commentaires de tout un chacun ! il faut en prendre et en laisser dans la vie ;o)
  4. Annick 17 février 2011 à 16 h 54 min
    Oh merci pour ce beau billet déculpabilisant! Mon garçon de 21 mois ne veut plus non plus s'endormir dans son lit après notre belle routine du dodo, nous devons attendre qu'il s'endorme (solidement) dans nos bras avant de penser à le déposer (alors qu'auparavant il s'endormait dans son lit avec musique douce). On se dit tous les soirs, QUE FAIRE? Votre billet me fait dire, la même chose, continuer à y aller avec notre coeur! Merci merci merci! :-)
  5. Marie Charbonniaud 17 février 2011 à 17 h 26 min

    Merci Mesdames, de partager ces drôles d'événements avec la même distance comique que moi!


    @ Annick: on dirait qu'on vit exactement la même étape! Moi aussi, je l'endors bien "dur" parfois dans mes bras sur la chaise berçante, dans sa chambre, mais elle a une oreille bionique! Quand je la pose, elle se réveille et rouspette à nouveau! ;-)


    Bref, je dois être inventive tous les soirs... ou alors, la laisser crier 5 minutes jusqu'à ce qu'elle comprenne qu'il n'y a rien d'autres à faire que dormir... !

  6. Ariane Lafreniere 17 février 2011 à 18 h 04 min
    Pour ma part mon bébé de 8 mois a apris vers 2 semaines de vie à s'endormir seul... Je l'ai faite par étape , en le laissant jamais vraiment pleurer. Dès le départ , après un boire de nuit , éveillé nous le placions dans son lit . J'étais assise à côté de sa couchette et le flatais au début, ensuite parlais doucement pour finalement le coucher simplement et revenir au besoin selon la méthode 5,10,15. Je me suis jamias rendu aux 15 minutes. Maintenant après la routine de soirée je l'instale dans son lit il babille 2-3 minutes et dodo pour la nuit. Je sais aussi que je suis choyer d'avoir un bébé avec un tempérament facile et avec une garnde faculté d'adaptation.
    On verra bien avec le temps si ca va changer et si le moule va être semblable pour le deuxième!
    Bonne chance à tous!
  7. Sophie 17 février 2011 à 18 h 16 min
    La seule règle à suivre, selon moi, est la suivante : minimiser le stress de tout le monde et favoriser un bon sommeil pour tout le monde.
    Pour certains, ça peut être le cododo, pour d'autre, ça peut être de laisser l'enfant s'endormir dans nos bras, etc.

    De toute façon, ados, ils ne voudront plus rien savoir de nous dans leur chambre, anyway!
  8. Kim 17 février 2011 à 18 h 40 min
    Contente de voir que ce n'est pas tout le monde qui suit les règles!!
    Mon bonhomme a 6 mois et il fait ses nuits depuis longtemps déjà...par contre, la majorité du temps, je l'endors dans mes bras et savez-vous quoi....j'aime ça!

    Est-ce normal de se sentir mal, car je ne suis pas la procédure?

    Il m'arrive de le laisser s'endormir seul, mais la majorité du temps, il se blotit contre moi et s'endort tranquillement et paisiblement. Comme je suis dans la catégorie des mamans qui gâtent trop parce que je l'endors..j'ai souvent le petit commentaire,mais comme pour l'instant je ne vois pas de problème...pourquoi m'en créer un?

    Je sais qu'il vaut mieux prévenir que guérir...mais il se peut bien qu'il n'y ai jamais de problème...et je n'aurais pas profité de ce temps précieux...
  9. Josée Levesque 17 février 2011 à 18 h 54 min
    Wow je suis pas seul a avoir des troubles la nuit!!! Ça fait du bien de vous lire vous tous car parfois on se sent bien seul. Je suis seul avec ma puce le soir et j'ai beaucoup de difficulté a me séparer d'elle LOL elle a 6 mois et je veux vraiment en profiter mais bon je dors pas beaucoup. A date c qui nous fais dormir 4 heure de file c un biberon de préparation avec mon lait maternel! Elle aime ça et elle dors au moins 4h. Sinon quand j'allaites c 2 h jetait en train de devenir dépressive. La ça va mieux.
  10. Julie 17 février 2011 à 19 h 43 min
    Moi aussi j'ai beaucoup lu sur le sujet et mis à part la routine qui est très importante pour l'heure du dodo, tous et chacun ont leur méthode.

    J'ai un enfant de 2 ans et un de 5 mois et demi. Il y a un mois, je croyais jamais m'en sortir. Mon garçon de 2 ans se réveillait 3-4 fois par nuit et avait fini sa nuit à 4h du matin. Tandis que mon deuxième, se réveillait aux 2hrs et demi pour boire. Il y a une nuit où le plus longtemps de suite que j'ai dormit était de 45 minutes.

    Il fallait se coucher à côté de lui pour qu'il puisse se rendormir. Mais à un moment donné on en pouvait plus. On le laissait pleurer, il sortait de sa chambre et venait pleurer à côté de notre lit. Nous avons essayé tous les trucs inimaginables et nous avons finalement acheté une poignée de sécurité (l'enfant ne pas ouvrir la porte de l'intérieur de sa chambre). Je ne trouvais pas que c'était une bonne idée mais quand tu n'es plus capable, tu pourrais essayer n'importe quoi. Et depuis ce temps, tout va pour le mieux.

    Bonne chance à vous!
  11. mélanie 17 février 2011 à 20 h 00 min
    je crois qu'il n'y a pas de bonnes ou de mauvaises façons de faire. chaque enfant est unique. moi j'ai toujours écouté mon coeur. mes 3 enfants, je les ai beaucoup bercé, beaucoup cajolé. je ne regrette rien. tout le monde me disait: tu vas les gâter, il ne fait pas les endormir dans tes bras. tu vas avoir de la misère par la suite. pas du tout. mes enfants âgés de 7, 4 et 6 mois n'ont aucu problème de sommeil et se portent a merveille. quand il se sentent insécures, ils savent que je suis là et que je vais les rassurer.ils s'endorment seuls dans leur lits après la routine du dodo qui est selon moi, primordiale. écoutez votre coeur. c'est vos enfants à vous et personne d'autre au monde ne sais ce qu'il y a de mieux pour eux.
  12. Audrey 17 février 2011 à 21 h 03 min
    Ah que ça fait du bien de vous lire.... Mon bébé vient d'avoir 18 mois, il a toujours eu le sommeil léger et n'a jamais fait de véritable sieste le jour avant son entrée à la garderie à 11 mois. Je suis de retour au travail depuis 3 semaines (un arrêt de 5 mois en invalidité où j'ai tout de même laissé bébé à la garderie, en réduisant de beaucoup les heures) et depuis, ti-poulet ne fait plus ses nuits! Il est passé au lit de transition depuis peu, il peut se lever de lui même... Si les premières journées, nous appliquions toutes sortes de méthodes "scientifiques", la fatigue est venue à bout de nous et l'avons pris dans notre lit... J'ai finalement compris que ce n'était pas des caprices mais un véritable manque affectif de sa maman. La preuve? la fin de semaine il fait des nuits complètes! Alors tant qu'il en aura besoin, c'est le cododo chez nous!!!!
  13. Véronique 17 février 2011 à 21 h 08 min
    Wow...merci de me rassurer. Mon garçon de 3 mois bientôt ne s'endort que dans nos bras et cela prends près d'une heure a chaqe fois! J'ai bien lu sur le sujet et je ne suis rendu comPte qu'effectuvrment il y a presque autant de méthodes qu'il y a d'auteurs...et la on dit le 5-10-15 a cet âge est une mauvaise idée et que les bébés de cet âge ne pleurent jamais pour rien....ouf j'ai bien hâte qu'il dorme un peu mieux...
  14. Lilia 18 février 2011 à 00 h 19 min
    Mon petit à 11 mois bientôt. Il n'a jamais fait ses nuits. Parfois nous avons droit à de beaux 4heures. J'ai passé par tous les émotions, ne comprenant pas ce qui pouvait bien se passer. J'ai rapidement commencé les cododos pour réussir à mieux dormir. Quelle belle expérience!!! ça nous rends très heureux mon mari et moi. (en passant vous connaissez des blogs ou des sites à ce sujet?).

    Je tente de m'adapter de semaine en semaine, car bébé change d'attitude face au sommeil si vite. Je dois aussi faire la sourde aux conseils des autres, je n'écoute que mon coeur, je préfère ne rien dire de ma situation car "ces femmes qui savent tous" nous font angoisser trop souvent. J'écoute mon coeur et grâce à cela, je me sens bien et en harmonie avec mon enfant. je me dit aussi qu'à 14 ans, il ne voudra plus se lever alors...Voici un livre qui m'a sécurisé: "Un sommeil paisible et sans pleurs" d'Élizabeth Pantley; il nous a aussi aidé à mieux faire dormir bébé. Puis, j'ai aussi rencontré Mme Brigitte Denis;

    http://www.brigittedenis.com/www.Brigittedenis.com/Accueil.html

    Ça vaut la peine mes petites mamans d'aller lire son site!!!(et de l'a rencontrer surtout!!!--regarder les vidéos!!)

    Surtout, garderle sourire et le courage, nous sommes des supers mamans qui seront très fières d'entendre un jour prochain, leurs ados ronfler....
  15. Majorette 18 février 2011 à 01 h 39 min
    Je suis retournée au travail à temps plein et je suis bien fatiguée avec un bébé qui se réveille 1-2 fois par nuit...Parfois, je pense à mes voisins juifs hassidiques qui ont en moyenne 10 enfants (rapprochés) et je me dis qu'ils doivent avoir des façons de faire plus drastiques que nous, sinon ces femmes ne survivraient pas !
  16. Josée 18 février 2011 à 02 h 56 min
    j'ai trois enfants , un de 18 ans qui fais sa vie et ne dors plus avec moi depuis longtemps ...(il me manque ce temps ou on se collais pour dormir) l'autre a 9 ans et comme un grand il dors tout seule ( mais parfois on fais un tit dodo ensembles en souvenir de son jeune age ...(je peux en profiter de moin en moin )et puis il y a mon petit dernier qui a 15 mois ...il a dormi avec nous jusqu'a ...y a pas très longtemps....la il fais 12 hrs debout et 12 hrs dodo ,dans sont lit... Pour avoir dormie avec mes trois enfants , je pense pouvoir vous dire qu'il y a une question de sécuriter et de confiance en soi..mes enfants n'on jamais étés terroriser par la noirceur,(je me suis souvent mise a leur place, dans le noir , seule ...non merci sa fais peur ...)quand ils sonts petits le besion de sécuritée est très grand et je pense que si ce besoin est comblé entièrement a leurs jeunes age et bien ils ne s,en ferons que des ados et de jeunes adultes sécur et bien dans leurs peaux.Pour teminer ...profitez-en sa passe si vite je peu vous l'assurer ...C'est pas long qu'on vie avec une nostalgie de c'est merveilleux moments.....GATEZ-LES ET GATEZ-VOUS...PIS LAISSEZ FAIRE LES SPÉCIALISTEs RADICALES ET QUI PRONES LA MANIPULATION !!!p,s. Je respecte tout les parents et a chacun sa manière!!!!!
  17. Caroline 18 février 2011 à 03 h 18 min
    Je suis maman de jumeaux qui dorment dans la même chambre et je peux vous dire que lors de la transition de la couchette au lit simple, ça nous a pris 2 mois et demi avant de pouvoir bénificier à nouveau de nos soirées. Merci à l'association des jumeaux de Québec qui nous ont donné un très grand coup de pouce dans cette aventure ! Le temps est passé de 2 h00 à 30 minutes. Toute une aventure ! Il a fallu les empêcher de faire le party puis les inciter à rester coucher dans leur lit. Jusqu'à maintenant tout a fonctionné mais voilà qu'ils décident d'aller sauter dans le lit de l'autre ! Et on recommence les techniques. Le plus important, s'écouter et se faire confiance !
  18. Nathalie 18 février 2011 à 05 h 18 min
    Tout à fait d'accord avec Josée. Notre société occidentale prône très fort l'indépendance précoce au niveau des dodos (c'est très loin d'être comme ça ailleurs dans le monde), alors que de répondre aux besoins de proximité d'un enfant en bas âge la nuit est à mon avis un investissement dans la confiance, l'indépendance et le sentiment de sécurité de l'enfant. C'est certes plus exigeant, mais ça en vaut amplement le coup!

    Nous avons fait du cododo avec notre fils jusqu'à ce qu'on le sente prêt à dormir dans sa chambre et qu'il dorme assez longtemps pour que je n'aie pas à me relever trop souvent la nuit (il s'est réveillé 3-4 fois par nuit jusqu'à 18 mois). À 22 mois, dodo dans un grand lit dans sa chambre, avec AUCUNE résistance, aucune peur du noir, un vrai charme.

    À deux ans et demi, ça lui arrive encore de venir nous rejoindre au milieu de la nuit. On en profite pour se coller, sachant très bien que ça ne durera pas, et qu'il va finir bien vite par préférer rester blotti dans ses draps que de se lever pour venir nous rejoindre!

    Bizarre qu'on ait si peur comme société d'offrir le réconfort de nos bras ou de notre présence à notre enfant de peur de créer de mauvais plis. Alors qu'autour de moi, tous les enfants que je connais qui ont été bercés ou qui ont fait du cododo jusqu'à 18 mois ou plus ont fait la transition à leur lit avec une facilité déconcertante.

    Bref, écoutons notre coeur de mère au lieu d'écouter les discours qui datent d'une autre époque, transmises d'une génération à l'autre par des mères souvent peu éduquées et donc peu ouvertes d'esprit...

  19. Isabelle Tremblay 19 février 2011 à 02 h 34 min
    Moi, il semble que pour l'endormissement, mes trois enfants m'ont épargnée. Du moins une fois que l'allaitement soit terminé... Car mes bébés ont bien aimé toutes ces tétées nocturnes... Aux trois heures jusqu'à 7 mois... Alors bon... Au fait, chère Marie, la charmante première blondinette s'endort bien?
  20. Maryeve Naud 21 février 2011 à 17 h 53 min
    Bonjour, moi mon bébé à 5mois½ et je l'endors dans mes bras presqu'à tous les fois et j'aime ça. Ça ne me dérenge pas du tout de faire cela et en plus il fait ces nuits depuis qu'il a 3 mois alors... qu'il y a t-il de mal? Je trouve qu'il n'y a pas de meilleur moyen pour endormir un enfant à chacun sa méthode et en fait s'il a des problemes plus tard au moins j'aurai passé des beaux moments avec lui!
  21. Kim Morin 21 février 2011 à 20 h 09 min
    Mon garçon de 2 ans et demi ne veut pas se coucher, même si il est fatigué.Je lui lis une histoire-lui donne ma caresse et hop dodo......5 minutes plsut tard il se lève pour jouer, Je monte et il se recouche..ainsi de suite...je ne peux alors pas le recoucher..il se couche tout seul!!!!je ne sais plus vraiment quoi faire...et en plus, il se réveille vers les 5-6 hrs du matin assez souvent..et j'ai découvert la raison. Je lui ai expliqué que quand le cadran sonnait (bip-bip) on se levait et la nuit était terminé. L'autre matin, trop de bonne heure, il s'est réveillé, je lui ai demandé ce qu'il y avait et il m'a répondu -Fini la sieste, bip bip bip.....Tout ça pour me rendre compte que le tracteur qui déneige l'église en face de chez nous recule et fait bip-bip-bip à des heures pas possible!!!!wow...pas fou le petit gars.....:S
  22. Mila 21 février 2011 à 20 h 11 min
    Ça me fait du bien de vous lire ...notre plus jeune a 21 mois et ira dans un lit jumeau en fin de semaine. Il n`as jamais été dormeux et ne fait pas encore `` ses nuits``. Il se réveille au moins une fois par nuit , ce qui est beaucoup mieux que les 3-4 réveils auparavant. Il s`endore tout seul avec son aquarium dans sa basinette avec la porte de sa chambre fermé depuis des mois, ce sont les réveils nocturnes où il ne parvient pas à se r`endormir seul.Il a un sommeil très léger. Je le couche à 19h et il se lève le matin entre 6h et 7h, le coucher plus tard pour qu`il se lève plus tard, comme tel était le cas avec son grand frère ??? ça ne fonctionne pas ! Mon mari dit que la transition sera infernal... est-ce que cela peut être pire que la situation actuelle ? j`espère que non . Je le berce, je le colle, il se sent en sécurité et est un petit bonhomme heureux, alors FAITES CE QUI MARCHE POUR VOUS ET VOTRE FAMILLE, de tout façon c`est nous qui sommes debout la nuit, pas les experts ...hihihi :)
  23. Sonia 22 février 2011 à 00 h 36 min
    C'est le fun de lire les expériences de chacune. je crois que les mamans et les papas connaissent bien leurs enfants et font pour le mieux. Je suis très chanceuse, mon fils faisait des nuits de 12 heures a deux mois et dormait matin et après-midi des siestes de deux heures chacune jusqu'à 16 mois environ. Maintenant il dort en 10 et 12 heures la nuit et 1h30 à 3heure le jour.

    Il a 21 mois et je n'ai pas encore de difficulotés à le coucher. On le couche et c'est tout. On a de petits rituels, bain, jouer dans notre grand lit quelques minutes, son ourson en peluche, sa musique.

    Ma mère me dit qu'il est comme moi. J'étais dormeuse enfant. ma mère me dit qu'elle ne souvient pas de m'avoir dit d'aller me coucher même à 10-11 ans. j'y suis toujours aller seule.

    Mon fils dort n'importe ou. Cependnt on a essayé le lit de transition le mois passé, il a pleurer une et demi de temps. Mon chum a finalement remis la petite barrière de la basinette. 3 minutes plus tard, il dormait. On va réessayer en juin lorsqu'il aura deux ans. il semblait avoir peur de tomber, il disait boum à terre en regardant le plancher.

    Bonne chance à toutes celles qui n'ont pas de petits dormeux. Je crois que souvent les enfant s sont comme leurs parents. J'étais dormeuse et mon chum aussi alors.... des chiens àa fait pas des chats.
  24. Jacinthe 22 février 2011 à 13 h 38 min
    ta situation me fait penser aux familles quon voit à l'émission de super nanny à canal vie. est-ce que tu connais?? la technique consiste à ramener lenfant une premiere fois dans son lit en lui disant que ces lheure du dodo et par la suite, sil se leve tu le ramene sans dire un mot. ca peut etre difficile les premieres nuits mais lenfant finit par comprendre... je sais que ces une émission mais je sui éducatrice en petite enfance et je suis sure que ca marche.. à toi dessayer!! bonne chance!
  25. Synthia 23 février 2011 à 01 h 09 min
    Mon petit trésor, qui a eu 7 mois récemment, ne fait toujours pas ses nuits, à mon grand désespoir. J'ai mis en application tous les conseils que l'on m'a donné (famille, pédiatre, amis, ...), sans jamais obtenir de résultat. J'ai finalement cessé d'espérer. Je prends chaque nuit, une à une, sans avoir d'attente. J'agis comme bon me semble, avec l'énergie dont je dispose. Je ne crois plus aux recettes miracles... Un jour à la fois... :)
  26. Micheline 23 février 2011 à 06 h 27 min
    Moi, ma fille de 7 mois et demi dort un bon 8-9hrs d'affilée depuis qu'elle a environ 3 mois. Il lui arrive de se réveiller la nuit, si elle n'a pas assez bu avant de s'endormir. Je lui donne alors le biberon et hop, elle s'endort. Depuis sa naissance, elle s'est habituée à s'endormir en buvant sur son coussin d'allaitement, alors quand ça ne marche pas, j'ai pris l'habitude de la coucher dans son lit après lui avoir chanté 2 chansons (toujours les mêmes) et je lui mets son aquarium musical. Je n'ai jamais eu besoin d'appliquer la technique 5-10-15 jusqu'au bout... elle s'endort d'elle-même en suçant ses doigts, après qqs pleurs parfois, qui ne durent pas.

    Le beau côté de ma fille, c'est que le matin, elle peut rester une bonne heure au lit dans sa chambre à jouer avec ses jouets avant de pleurer pour qu'on vienne la voir... C'est incroyable!

    Nous avons vraiment un bébé facile pour le sommeil... Si ce n'est qu'elle s'endort très tard et se réveille très tard (jusqu'à 2hrs du matin, avant 4 mois), ce qui fait que c,est plus difficile de profiter des heures d'ensoleillement. Je pense que c'est en partie parce que je l'ai habituée à faire la grasse matinée et à dormir longtemps, tout le long de ma grossesse (où j'étais en retrait préventif).

    Dans tous les cas, bonne chance à toutes les mamans qui n'ont pas de petits dormeux comme ma fille. Je pense que l'introduction des aliments solides aide beaucoup à régulariser le sommeil. Ma fille fait maintenant 2 bonnes siestes par jour depuis que j'ai introduit les purées... Je pense qu'on dort mieux quand on est rassasié! Sur ce, bonne nuit!
  27. Anne-Marie 24 février 2011 à 17 h 08 min
    J'ai adoré votre billet! Ayant moi-même un deuxième bébé (deux mois) et un aîné de trois ans et demi, je résumerais ma pensée comme suit : il est bon de connaître les grandes lignes des conseils d'experts, mais il faut savoir les adapter en fonction des besoins et de la personnalité de chacun de nos enfants (avec prudence, bien sûr!)

    Je pratique moi-même le co-dodo avec mes enfants jusqu'à l'âge de trois ou quatre mois, puis j'applique la méthode 5-10-15 pour les habituer (vers quatre-cinq mois) à s'endormir seuls. Quand mon bébé a du mal à dormir, je le tourne sur le ventre jusqu'au prochain réveil! Comme il est à côté de moi, je suis rassurée et il dort comme un ange! Ça a très bien fonctionné avec mon premier, qui s'est toujours endormi avec beaucoup de facilité, et ça marche à merveille avec mon deuxième, qui dort déjà cinq heures d'affilée! Merci aux experts, mais surtout, vive l'intuition féminine!
  28. Michèle 25 février 2011 à 16 h 38 min
    Salut les mamans!
    Quel bonheur de lire un tas de commentaires aussi diversifiés, mais avec tous en commun un point important : suivons notre instinct et adhérons à ce qui fonctionne pour NOUS et NOTRE réalité.
    De mon côté, j'ai une poupoune de 20 mois et je suis séparée depuis presque sa naissance... Alors pour moi, c'est le co-dodo qui s'imposait. C'était tellement plus simple de l'avoir à côté de moi. Je l'allaite toujours, et oui, elle se réveille encore la nuit. Elle n'a jamais vraiment fait une nuit complète. Mais ses réveils sont brefs, elle me réveille en disant "maman, lait", elle boit un peu et se rendort. Je vis des instants de pur bonheur d'être ainsi collée avec ma fille pour le dodo. Je viens de lui acheter un lit pour sa chambre dans lequel j'ai l'intention de commencer doucement à lui faire faire la sieste, histoire de l'habituer à cet environnement. Mais je n'ai pas de plan précis... j'y vais un jour à la fois, et chaque fois que je me questionne, les avantages du co-dodo l'emportent sur les inconvients. Et quant à la routine du dodo, c'est la même depuis qu'elle est au monde... et elle inclut de la bercer jusqu'à ce qu'elle s'endorme... et ça aussi, ce sont des moments de pur bonheur. Pour moi, c'est un investissement de temps qui en vaut la peine. Ma fille est un vrai rayon de soleil, une enfant sûre d'elle, heureuse, coquine, curieuse... et très proche de sa maman (et de son papa aussi, à son grand bonheur).
    Ah oui... j'ai 45 ans... et j'ai accouché à 43 ans... c'est ma seule enfant, alors ça aussi, ça joue peut-être dans la balance... ;)) je me gâte en masse!!! J'en profite!! Et elle aussi.
  29. Nathalie 25 février 2011 à 19 h 00 min
    @Anne-Marie: je suis dans une situation similaire. Je suis maman seule par choix, j'ai une petite puce de 19 mois que j'ai eu à 38 ans. Dès la première nuit, mon petit trésor a commencé à faire dodo avec moi, dans mon lit. Que c'était reposant!!! Pas besoin de me lever pour allaiter, pas besoin de m'inquiéter à savoir si elle respirait encore (quelle maman ne s'est pas levée pour voir si son poupon respirait encore?), mon bébé était beaucoup plus calme car plus rassuré par la présence de maman, et maman était aussi plus calme, car plus reposée! Vers l'âge de 8 mois, elle a commencé les dodos dans sa couchette, et encore aujourd'hui, je vais la voir lorsqu'elle se réveille, et la ramène dans mon lit lorsqu'il est passé 4h, elle s'y rendort jusque vers 7h, et souvent ne veut pas se lever! Ma puce ne veut pas de suce, donc lorsqu'elle veut téter pour s'endormir, elle demande le sein... et encore aujourd'hui, c'est ainsi qu'elle s'endort. Et à la garderie, elle s'endort toute seule sur son matelas, avec ses amies. Les gens commentent sur le fait qu'elle s'endort au sein, mais ces mêmes personnes ont des enfants de 3 ans qui ont encore la suce. Donc...
    Une petite anecdote: j'étais du genre paranoïaque avec le syndrome de mort subite, je tenais mordicus à ce que ma poupoune dorme sur le dos... jusqu'à ce qu'une nuit, (elle était encore minuscule et ne pouvait pas se retourner toute seule) elle a eu un méchant reflux et ce sont ses bruits d'étouffement qui m'ont réveillé... j'étais hyper-contente qu'elle ait été avec moi, comme ça j'ai pu agir...

    J'ai appris à faire confiance aux choix que j'ai fait, et ceci se répercute sur ma poupoune, qui vit très bien avec ces choix-là!
  30. Nathalie 25 février 2011 à 19 h 15 min
    Désolé, le commentaire n'allait pas @Anne-Marie, mais bien à Michèle...
  31. Joëlle 26 février 2011 à 18 h 05 min
    Je sais que c'est mal vu et plutôt tabou au Québec, mais sous mon toit, c'est le co-dodo depuis la naissance, et c'est le pur bonheur! Nous partageons des moments merveilleux et privilégiés, bébé comme parents se sentent rassurés et aimés, pas de complexe "routine du dodo", pas de cris et de réveils difficiles dans la nuit. Si vous pensez que ce système vous intéresse, mais que votre entourage vous dit que c'est "mauvais" pour votre petit et vous juge, la solution est fort simple : évitez le sujet! Ce qu'ils ne savent pas, il s ne pourront pas vous le reprocher. Et, on s'entend, les seuls personnes aptes à poser un jugement sur l'éducation de votre enfant, c'est vous!
  32. nat 27 février 2011 à 04 h 28 min
    oui oui c pas facile mon bebe a 6mois et il fait ses nuits quel chance mais je sais bien que ce ne sera pas tjrs rose...jai dailleurs moi aussi lu beaucoup de livre sur le sujet...et il y avait un truc que je me tenterais de faire plus tard lorsquil aura 3ans...lui expliquer que la nuit il faut dormir pour etre plus grand(e) et plus fort(e) au matin...hum je laime bien mais est ce que ca marche?!!! en tout k bonne chance tout le monde avec vos tit(e) amour!!!nat
  33. Anonymous 28 février 2011 à 18 h 05 min
    Super, tous ces commentaires!
    Heureusement, elle est loin l'époque où on disait à nos mères de laisser pleurer leur nouveau-né jusqu'à qu'il s'endorme d'épuisement! «Y va se faire des poumons», qu'ils disaient... Ouf!

    Pour ajouter à ce que d'autres mamans ont dit : faut pas trop en parler autour de nous (si c'est tabou) et savoir écouter notre enfant et NOTRE CORPS! Personnellement (j'ai 38 ans...), mes parents «capotent» quand je leur dis que bébé dort avec moi pour l'instant. Je leur réponds que je suis bien plus en forme alors je me réveille au moindre bruit! C'est très rassurant et eEn plus, bébé est comblé. N'est-ce pas merveilleux? Je pense que notre société est bien trop aseptisée et complique inutilement les choses.

    @Myriam : la méthode du 5-10-15 adaptée a très bien marché chez nous aussi vers 2 ans pour notre aîné!
  34. Anne-Marie 28 février 2011 à 18 h 42 min
    Le commentaire précédent n'était pas anonyme... mais bien le mien. J'assume mes choix ;o)
  35. Jazz 2 mars 2011 à 15 h 38 min
    Je crois que les bébés ont besoin d'être rassurés; d'autant plus qu'ils passent directement d'un environnement où ils sont bien blottis, serrés au chaud avec les bruits rassurants du corps de maman et de ce qui l'entoure à un autre monde où ils n'ont plus ces éléments sécurisants.

    Je ne pratique pas le cododo, non pas que je le désapprouve mais quand nous couchions notre premier bébé avec nous, elle était la seule à bien dormir; nous avions peur de l'éraser si nous dormions trop profondément. Une amie m'a donné un excellent truc avec mon premier enfant : je l'endormais dans mes bras bien emmitouflé dans les couvertures puis je la couchais dans son lit avec un "sac magique" tiède sur chaque côté de sa couverture -pas collé sur elle, ça pourrait être trop chaud pour la petite peau délicate. Ça lui faisait une présence chaude et rassurante et nous pouvions dormir sur nos deux oreilles. Je fais la même chose avec mon bébé de 3 semaines et ça fonctionne toujours aussi bien.

    Peu importe la méthode, je pense qu'il faut seulement que tout le monde soit bien.
  36. Julie 3 mars 2011 à 16 h 02 min
    Salut les filles,

    nous venons de transférer mon fils de 19 mois dans un lit de transition. En fait, il est toujours dans sa bassinette, mais sans les barreaux. Nous avons quand même mis une petite barrière de sécurité qui se fixe sous le matelas. Le week-end passé, il s'est réveillé très/trop tôt et nous l'avons laissé dans sa bassinette et exprimer son mécontentement (en d'autre mot pleurer!), il arrive qu'il se rendorme. Ce main là il a finalement arrêté de pleurer une denie-heure plus tard... Je me levais pour aller au petit coin quand je l'ai rencontré dans le couloir, je n'en croyais pas mes yeux, lui, très calme, il m'a dit: ''Fini beau dodo''. Il avait donc descendu lui même de sa bassinette. Nous avons donc compris que ce n'étit plus sécuritaire et avons passé à la prochaine étape. Comme les chambres sont au deuxième étage, nous avons mis une barrière de sécurité dans le cadrage de sa porte de chambre... qu'il a enjambé le lendemain matin... nous l'avons fixé un peu plus haute... il a réussi à passer en-dessous. Il s'est réveillé à 5h am... et est sorti de la chambre vers 6h am. Un peu tôt à notre goût!!! Quand il était dans sa bassinette il dormait jusqu'à 6h30-7h00.

    Je ne sais pas trop quoi faire, les réveils trop tôt sont peut-être seulement dus au changement, il est tellement content de pouvoir avoir accès au lit, y monter et descendre l'excite beaucoup, mais pour ce qui est de la sécurité de mon petit ''singe''... Je me demande si je serais mieux de fermer sa porte et mettre une poignée ''anti-bébé''!!! Je n'aime pas tellement le concept de fermer la porte au complet, mais d'un autre côté il est habitué de dormir la porte presque fermée. Il retournera peut-être se coucher. Il chose est pas mal certaine, lorsqu'il verra qu'il ne peut ouvrir la porte, il sera sûrement insulté!!! Ouh! Là! Là!

    Jai pensé mettre la barrière pour bloquer seulement les marche, mais je n'ose même pas imaginer qu'il veuille passer par dessus... Je doute qu'il le fasse, mais...

    Certaines d'entre vous ont-elles déjà eu ce genre d'expérience?
  37. Julie 3 mars 2011 à 16 h 06 min
    Encore moi avec mon petit ''singe''...
    Merci pour cet article qui, enfin, exprime que le gros bon sens de chacune a de la valeur!
  38. Sylvie 4 mars 2011 à 20 h 22 min
    @ Ariane, j'ai fais la même chose que toi. Très tôt, je le couche dans sa bassinette, toujours éveillé, à la même heure tous les soirs je le caresse un peu, je lui dis bonne nuit, et je remonte son mobile. Et il s'endort quelques minutes plus tard. Il se réveille 6 heures plus tard pour son boire. Que c'est bon de dormir plusieurs heures d'affilé !!!
  39. Maude 7 mars 2011 à 19 h 32 min
    Salut!
    Ouais bien, on se sent moins seule et moins désemparée lorsqu'on lit toutes ces expériences différentes!
    Pour ma part, mon p'tit poussin de 4 mois (bébé allaité) fait ses nuits depuis qu'il en a 3, c'est-à-dire: bain,dernier boire à 19:00, on se berce jusqu'à ce qu'il dorme profondément (durant env. 30-45 min.) et dodo jusqu'à 5-6 heures le lendemain matin! :-) Parfois il se réveille durant la nuit; suce/mobile/flatouille de la bedaine, et habituellement, ça fonctionne, sinon un boire, on se berce, et re-dodo...
    Ce qui se produit maintenant, peut-être parce qu'il est plus pesant dans mes bras - il n'est même plus dans la courbe percentile! - c'est que lorsque je le dépose dans son lit, il se réveille... Donc, vu que poussin se réveille anyway même si j'ai beau l'avoir bercé, je commence à me dire que je vais réduire le temps de berçage graduellement pour finir par le coucher tout de suite après son boire... Je crois que c'est le signe qu'on est rendu là.
    Aussi, poussin ne veut pas faire de sieste le jour... Et ce, même s'il ne s'endure plus! C'est un grand combattant contre le sommeil. Je tente de l'habituer à se coucher réveillé - pas le choix - , je retourne le voir aux 5 min.(suce/mobile/flatouille bedaine) et normalement après 3 crises il s'endort... Dur, dur pour un coeur de maman de l'entendre pleurer, mais je crois que je l'habitue tranquillement à se rendormir seul lorsqu'il se réveille la nuit, et je pense que je le prépare à se coucher même s'il n'est pas tout à fait endormi le soir... Ça donne des résultats positifs ;-) Et il sait que je suis là, pas très loin, et que je serais incapable de le laisser pleurer plus que 5 min. de suite sans aller le voir. Je trouve qu'à 4 mois c'est encore trop petit... Il sort à peine de mon ventre, et ça passe beaucoup trop vite!!!
  40. Mylène 8 mars 2011 à 12 h 30 min
    Ma puce s'endort seule et rapidement depuis qu'elle a 8 mois grâce au 5-10-15. Mais elle se réveille tous les matins vers 4h30 - 5h00. Apparemment, elle ne devrait pas regarder la télévision avant d'avoir atteint l'âge de 2 ans (elle a maintenant 15 mois) pour ne pas nuire au développement de son langage, mais à cette heure-là, la théorie, demandez-moi ce que j'en pense! En plus, elle parle tout plein, notre entourage en revient pas, alors...

Partager