De la ferme à l’assiette…

De la ferme à l’assiette…
Par Stéphanie Côté, Nutritionniste
30 janvier 2011

Mes parents ont tous les deux grandi sur une ferme. J’y ai à mon tour passé plusieurs semaines de vacances durant mon enfance. Mes enfants, eux, ont eu leur premier réel contact avec la ferme durant nos vacances de Noël. Et ils ont eu une révélation : les vaches donnent du lait!

Ça fait longtemps qu’ils savent que le lait provient des vaches.

« La vache fait meuh. Le bébé de la vache est le veau. La vache donne du lait. »

Ils savent tout ça depuis longtemps. Mais il y a une différence entre le savoir et le voir. La notion « la vache donne du lait » est tout à coup devenue très concrète. Voir le lait sortir du pis par les trayons et atterrir dans un petit verre. Le boire pendant qu’il est encore chaud et mousseux. Désormais, Laura et Benjamin peuvent dire qu’ils connaissent l’origine de leur moustache de lait!

La ferme, avec ses vaches, ses poules, ses moutons et ses cochons, mérite vraiment d’être visitée par tous les petits mangeurs un jour ou l’autre. Même chose pour les vergers, les jardins et autres lieux de production d’aliments de base. Entre-temps, j’ai réalisé l’importance d’appuyer la théorie par au moins des images, des photos, des vidéos. Sans dévoiler tous les détails du processus entre le poulet et la brochette, ou entre le cochon et le jambon, j’essaie de m’assurer que mes enfants savent à quoi on fait allusion.

Mis à part l’origine des aliments, il y a aussi leur composition. Les muffins ne poussent pas dans la nature! Ça a l’air de quoi, de la farine, de l’huile, des oeufs (autres que brouillés, miroir ou en sandwich)?

Divers reportages, livres et témoignages ont souligné l’ignorance des jeunes enfants concernant l’origine des aliments. Les uns dessinent un carré en guise de poisson, les autres ne connaissent pas le lien entre les pommes de terre et les frites, et certains affirment que le lait vient de… l’épicerie. Et combien d’entre eux pensent que cuisiner, c’est mettre un plat au four à micro-ondes, appuyer sur des touches et attendre le bip, bip, bip?

Pour que vos enfants apprennent le minimum au sujet des aliments (de base), offrez-leur des occasions de contacts avec ces aliments. Et racontez-leur des histoires, comme avec la série de livres pour enfants « Mandoline et Kiwi ». On ne peut pas manger plusieurs fois par jour tous les jours de notre vie sans avoir une petite idée de ce qu’on avale, non?

Est-ce que l’alimentation fait partie des choses que vous expliquez à vos enfants?

Stéphanie Côté, Nutritionniste
Nutritionniste et maman de 2 enfants, j'ai un intérêt particulier pour l'alimentation des petits. Conseils enrichissants et anecdotes savoureuses sont ici au menu chaque mois!
Tous les billets de l'auteur

Partager