60 minutes de sport par jour… dès 5 ans!

60 minutes de sport par jour… dès 5 ans!
27 janvier 2011

Le nouveau guide d’activité physique canadien, préparé par la Société canadienne de physiologie de l’exercice (SCPE), vient tout juste de sortir. Et vous savez quoi? Enfilez vos souliers de course, à vous et à vos petits! Car le niveau d’exigence, pour rester en forme, a encore grimpé. 

Le nouveau guide déclare que les enfants (de 5 ans à 11 ans) et les jeunes (de 12 ans à 17 ans) devraient faire chaque jour au moins 60 minutes d’activité physique d’intensité moyenne à élevée. Plus précisément :

- des activités d’intensité élevée, au moins 3 jours par semaine;
- des activités qui renforcent les muscles et les os, au moins 3 jours par semaine. 

Ces directives résultent de plus de 4 années de recherche et d’analyses financées par plusieurs groupes, incluant l’Agence de la santé publique du Canada. Et attention : c’est un « objectif minimal, pour favoriser la santé de façon appréciable », dit le président de la SCPE, le Dr Mark Tremblay. 

Cela vous intrigue? Vous pouvez télécharger le Guide à partir du site Internet de la SCPE . Je vous livre aussi un article génial, réunissant les meilleurs sites pour se faire un entraînement personnel et gratuit, grâce à Internet. 

Actuellement, seulement 9 % des garçons et 4 % des filles accumulent quotidiennement 60 minutes d’activité physique d’intensité moyenne à élevée. Il y a donc du boulot…

On découvre par ailleurs, dans une étude, que nos gamins manipulent mieux la souris d’ordinateur que leur guidon de vélo.

Plus précisément, cette étude conduite auprès de 2 200 mères à travers le monde, par la compagnie de logiciels AVG, nous apprend que :

- 58 % des enfants âgés de 2 ans à 5 ans savent jouer à un jeu d’ordinateur simple, tandis que 52 % savent conduire un vélo; 
- 63 % d’entre eux savent allumer et éteindre un ordinateur, mais seuls 20 % savent nager sans aide, faire un appel téléphonique d’urgence, ou encore lacer leurs chaussures (11 %). 

Bref, l’étude nous met le nez dans une vérité : nos enfants sont plus à l’aise avec l’ordinateur qu’avec certaines aptitudes de base, y compris des activités physiques que la génération d’avant, sans doute, maîtrisait bien. 

Cela rejoint l’excellent livre de François Cardinal, dont je vous parlais il y a peu, Perdus sans la nature. Les enfants ne jouent plus dehors, aux activités de base. Rien de nouveau ici, mais disons qu’il pousse le constat plus loin et se demande surtout comment renverser la tendance. 

Alors le sport, disions-nous, chez nos tout-petits?

Je reconnais qu’on manque parfois d’idées pour canaliser leur énergie débordante et leur faire découvrir les sensations d’un entraînement cardio, un vrai, avec de la transpiration, de l’aérobie, bref; tout ce qui rend un exercice intensif. 

Personnellement, ces jours-ci, cela nous est assez bien fourni par les montées et descentes en traîneau, juste en arrière de chez moi. Également par les courses de « trap-trap » - comme disent les enfants qui courent pour qu’on les attrape - du dimanche matin. Enfin, par les cours de natation. 

Mais sinon? Pour fournir à un enfant de 5 ans ces 60 minutes d’activités quotidiennes, vous faites comment? Pas évident. J’attends vos suggestions!

Marie Charbonniaud
Journaliste indépendante et mère de 3 enfants, je jette un regard à la fois critique et maternel aux questions d’actualité touchant à la famille.
Tous les billets de l'auteur

Commentaires (6)

  1. Melly 28 janvier 2011 à 00 h 27 min
    Très intéressant. Ça vient confirmer ma vision de mes élèves d'aujourd'hui (je suis enseignante de formation - maintenant personne ressource régionale pour l'adaptation scolaire). J'ai un enfant de 4 ans et demi, presque 5 ans. L'intérêt qu'il a pour la télé, les jeux vidéos et la Wii est désiquilibré. Trop ! J'ai beau limiter la Wii à un 45 minutes par semaine (la fin de semaine, bien sûr), la télévision aux petits bonhommes du matin 30 min/jour... et il en redemande sans cesse ! Heureusement, j'ai mes principes, mes valeurs et je sais tenir mon bout.
    Avec ses cours de karaté (2 hrs/sem.), de soccer (1hr/ sem.) et sa natation (30 min./sem.), si on fait un calcul vite vite... ça fait 3h30 d'exercices par semaine, alors que ce devrait être 7 heures ! La moitié... C'est déjà un pas. Il faut quand même que je trouve le moyen et le temps entre les routines du matin et du soir pour faire l'autre moitié ! La société d'aujourd'hui, la vitesse à laquelle on est propulsés sous toutes les tâches et le travail, rien de tout cela n'y est pour aider. Nous devons travailler pour vivre. Notre enfant doit faire de l'exercice, doit manger des repas équilibrés, doit dormir suffisamment pour avoir un sommeil réparateur... Par dessus tout ça, il y a le temps. Où le trouver ?
    Bref, ce qui me désole dans tout ceci c'est que dès que fiston a, lui, du temps, il ne pense pas à me demander d'aller jouer dehors, ou à un jeu de société avec lui, ou même à simplement prendre ses jouets et jouer !! Non. «Maman, je veux regarder un film». «Maman, c'est quand qu'on peut jouer à MarioBros ?» «C'est trop long!»
    On est pris dans un engrenage !
    Merci, ça fait du bien de s'exprimer.
  2. Claudine 29 janvier 2011 à 22 h 53 min
    Et oui, avant ca se fesait tout seul. On jouait dehors, on marchait pour aller a l'ecole, on allait faire des tours de velo.

    Il ne faut pas juste compter les heures d'activites organisees. Les enfants sont tellement encadres aujourd'hui qu'ils ne savent plus se servir de leur imagination. Encouragez vos enfants a jouer dehors, laissez les se debrouiller un peu. Souvenez-vous de ce que vous fesiez a leur age. Vos parents etaient-t-ils toujours a cote de vous?
    C'est bien de limiter les heures passees devant un ecran.

    Finalement, je crois qu'une bonne facon d'encourager vos enfants a bouger, c'est tout d'abors de donner l'exemple. 60min d'activite physique par jour, c'est bon pour les adultes aussi!

    Claudine Martin B.Sc. kinesiologue
    et bientot maman...
  3. Marie Charbonniaud 31 janvier 2011 à 16 h 19 min

    @ Melly: Merci à vous Melly! Rassurée de voir que je vis aussi la même chose que vous, côté enfants: quand ma grande de 5 ans à quelques temps devant elle, la demande de film ou d'ordinateur passe avant le reste! heureusement, comme suggère Claudine, je l'envoie d'abord jouer dehors avec son voisin. Elle cède...


    Bref, cela voudrait donc dire que... tous comme nous, les enfants sont portés instinctivement à l'effort minimal..?! Tout me porte à croire que c'est leur moyen de décompresser et se relâcher le cerveau, après l'école... Mais c'est à nous de leur proposer des alternatives.


    @ Claudine: Vous avez bien raison! Vive les jeux extérieurs non supervisés (ou si, de loin!).

  4. Julie 1 février 2011 à 03 h 03 min
    C'est tellement pas évident aujourd'hui des les faire lever du divan. Le mien aussi (5 ans) me demande toujours pour écouter la télé ou jouer à son tabarnouche de Nintendi DS qu'il a malheureusement reçu à noël. Je le metterais bien au poubelle, mais maintenant qu'il l'a reçu, c'est à lui que je ferais de la peine.

    Quand on le force à aller dehors, surtout l'hiver, il ne veut plus rentrer par le suite tellement il aime ça! C'est d'initier le début qui est le plus difficile. Une fois commencer il adore ça. Je suis une maniaque de l'activité physique. Je déteste passer tout mon temps assis et l'hiver je suis toujours dehors. Ils n'ont pas le choix de suivre. J'ai l'impression de passer mes soirées à me battre avec eux pour leur faire oublier que la télé existe.

    Je les inscris à la natation, le karaté et il a fait l'initiation au ski. Il adore ça mais il ne me le demanderait pas. Je trouve que 60 minutes par jour semble énorme, mais les activités non encadrées compte aussi. Juste aller au parc ou prendre une marche c'est bouger aussi ça! Ça semble une montagne, surtout si on travaille et que la semaine roule en fou...

    Si les adultes on de la difficulté à faire le nombre d'heures d'exercice recommandé, faut pas trop se surprendre que ce soit de même pour les enfants.

    Je pense toujours au film Wall-E où les êtres humains ne font tellement plus rien qu'ils ont presque perdus leurs bras et leurs jambes. C'est possible que cela arrive (sur une ééénooormeee période de temps) car le corps s'adapte à ses besoins.

    Moi je fais partie des optimistes qui croient que c'est possible que les gens reviennent à des modes de vie sains malgré les technologies. Il faut juste ne pas cesser d'en parler!
  5. epuisella 7 février 2011 à 09 h 49 min
    Ici en France, nous avons l'école maternelle dès 3 ans. Nous avons choisi une école où les enfants n'y vont "que" 4 jours par semaine (la plupart des écoliers s'y rendent aussi le mercredi matin) et une école dans laquelle on ne demande pas aux enfants de rester assis devant une chaise toute la journée.
    Notre enfant a un fort besoin d'activité et le mercredi c'est toute la journée qu'il bouge courre et fait du sport.
    Ah! si seulement l'école n'était que 2 jours par semaine et le reste du temps était consacré aux activités sportives, ça serait le plus heureux du monde!
  6. bougeotte 10 février 2011 à 19 h 36 min
    J'adore le commentaire d'Épuisella! Faire une journée par semaine consacrée aux activités physiques, c'est extraordinaire.

    Je crois très sincèrement que ça passe d'abord par nous, les parents. Nous, moi et mon conjoint, quand nous avons un moment dans la journée, nous faisons une activité physique avec nos enfants de 7 et 4 ans.
    J'ai toujours emmené mes enfants s'entraîner avec moi: la course, la natation, le triathlon familial en été, la glissade en famille l'hiver, le ski... Quelques fois, nous n'avons pas 1 heure chaque jour. Cependant mes filles, sont si habituées que, au quotidien, leur parents pratiquent différentes activitées, que maintenant, dans leur jeux quotidiens, elles jouent à être un prof de gym ou un prof d'éducation physique ou de danse.
    Nous avons réussi à transmettre la passion de bouger à nos enfants! Lorsque nous en avons l'occasion, nous invitons des amis à bouger avec nous, comme ça, nous contaminerons peut-être d'autres familles.
    Aujourd'hui, je travaille à la maison et j'ai gardé ma plus jeune avec moi. Quand elle me demande quoi faire, je lui propose de faire des pirouettes, dans le salon, sur un coussin. En leur montrant quelques exercices simples à faire à la maison, elle choisissent souvent le jeu qui n'a pas besoin de beaucoup de matériel et qui bouge.
    Ça me passionne tellement, que je pourrais en parler pendant des heures. Merci de pouvoir partager avec vous!

Partager