Des garderies plus écolos: une belle résolution!

Des garderies plus écolos: une belle résolution!
6 janvier 2011

Qui a dit que les garderies ne pouvaient pas être écolos?

C’est en tout cas une belle résolution qu’elles pourraient prendre depuis que la SODER (Société de développement environnemental de Rosemont) a lancé, le 16 novembre dernier, le Guide du CPE éco-responsable, destiné à tous les centres de la petite enfance du Québec. 

Élaboré avec les partenaires du réseau des CPE (y compris leur coopérative d’achat), il encourage l’adoption de pratiques durables : économie d’énergie, qualité de l’air, recyclage, compostage, saine alimentation, produits nettoyants éco-responsables, couches lavables, réduction des déchets, etc. La SODER travaille aussi à un projet pilote de couches lavables en CPE et annoncera sous peu le lancement d’un service de collecte et lavage de couches sur l’île de Montréal. Génial, non? On peut même se demander pourquoi cela n’a pas été fait avant.

À tous les CPE que mes enfants ont fréquentés, j’ai demandé s’ils acceptaient les couches lavables. « Non », m’a-t-on répondu 3 fois plutôt qu’une, au prétexte que c’était compliqué pour les éducatrices; peu hygiénique... Foutaises, ai-je toujours pensé. Quelle différence y a-t-il entre jeter une couche souillée dans un sac-poubelle ou la placer dans un sac imperméable fourni par le parent? Puis, quelle différence entre mettre à l’enfant une couche jetable et une couche lavable? Avec une petite formation en début d’année, peut-être 1 ou 2 minutes de plus, maximum. La cause de l’environnement n’en vaut-elle pas l’effort, à l’échelle des milliers de poupons qui fréquentent les CPE? Je pense que oui. En plus, accepter les couches lavables en CPE aurait un immense effet boule de neige entre les parents. 

Pour le compostage, même chose. Quelle différence, pour le cuisinier, entre jeter les restes dans sa poubelle ou dans un immense contenant de compost? Aucune. Bien sûr, cela demande une certaine organisation pour traiter ces déchets en compost. Mais les CPE de Montréal ont peu d’excuses : si le CPE n’a pas de place pour faire du compostage, il peut bénéficier pour un prix modique des services de Compost Montréal. La collecte des matières organiques à sa porte! Le prix est établi en fonction du volume de matière organique produite et de l’emplacement du CPE. Parlez-en!

Le guide nous sensibilise aussi sur l’importance d’une alimentation saine, équilibrée et biologique. Il propose aux CPE de consommer des produits locaux (grâce à l’organisme Équiterre, notamment, qui a déjà jumelé plusieurs garderies avec des fermiers locaux biologiques) ou encore de participer à l’initiative internationale Lundi sans viande. Déjà adoptée par un CPE de Laval et beaucoup d’autres institutions, cette campagne encourage à mettre au menu, tous les lundis, un plat à base de légumes ou de protéines végétales. Tellement facile, non?

J’aimerais bien savoir si votre CPE ou votre milieu familial fait de petits pas comme cela, dans le sens d’un monde plus « éco-responsable », comme dit ce guide sympathique. En tout cas, sous notre influence à tous, ça évoluera, c’est certain.

Marie Charbonniaud
Journaliste indépendante et mère de 3 enfants, je jette un regard à la fois critique et maternel aux questions d’actualité touchant à la famille.
Tous les billets de l'auteur

Commentaires (2)

  1. Mylène 6 janvier 2011 à 19 h 42 min
    Quelle belle initiative ! En souhaitant que ça porte fruits... La garderie en milieu familial où vont mes enfants est plutôt avant-gardiste... ma gardienne accepte les couches lavables, fait du compost et propose une alimentation bio et quasi-végétarienne aux enfants ! Ils ont donc la chance de vivre pleins de belles expériences et d'être sensibilisé à la cause de l'environnement à l'extérieur de la maison. Mais je suis consciente qu'elles sont plutôt rares les garderies qui adoptent ce genre de pratique...
  2. Stéphane Groleau 12 janvier 2011 à 15 h 24 min
    Merci pour cette intro aux garderies écolo. Vivement une ouverture en ce sens partout au Québec! En passant, il y a une petite erreur dans l'URL vers le Guide du CPE eco-responsable. :)

Partager