Père Noël: même les adultes ont le droit d’y croire!

Père Noël: même les adultes ont le droit d’y croire!
23 décembre 2010

J’ai toujours pensé que la croyance au papa Noël, chez les enfants, était sacrée.

Il y a quelques années, on a vu des psys essayer de nous faire croire qu’il valait mieux dire la vérité aux enfants, que le mensonge faisait plus de mal que de bien, etc. Horreur!

D’autres dizaines de psys se sont empressés de rappeler l’évidence : oui, il est bon et sain de croire au père Noël, car les enfants vivent dans l’imaginaire et en ont besoin!

Les enfants n’ont aucun inconvénient à imaginer un traîneau en train de voler dans le ciel, des petits lutins préparer des milliers de cadeaux, et ne doutent pas un seul instant que le gros papa Noël puisse passer dans une minuscule cheminée, même avec son gros ventre. Ils y croient, c’est tout. Et c’est magnifique.

Je vais vous raconter une anecdote vécue.

J’ai déjà rencontré une maman qui était fermement décidée à dire la vérité à son enfant. Donc, dès le départ, elle lui a dit que le père Noël n’existait pas et que c’était les parents qui achetaient, puis emballaient, les cadeaux. 

Un jour, la petite fille va à une fête de Noël. Il y a là un bon père Noël déguisé, qui distribue les cadeaux aux enfants. La maman prend sa petite fille à part, lui donne un casse-tête emballé (avec sa petite fille) et lui dit : « Tiens, va le donner au papa Noël, puis il va te le donner, comme aux autres enfants. »

La petite fille de 3 ans obéit, puis revient en criant à sa maman, avec un sourire émerveillé : « Maman! Maman! Regarde, le papa Noël m’a apporté le même cadeau que le tien! » 

Merveilleux, les enfants, n’est-ce pas? Morale de cette histoire : laissons la magie opérer, car de toute façon, elle nous rattrapera!

D’ailleurs, je crois qu’en chacun de nous continue de vivre un petit père Noël.

En lisant l’Oeil régional cette fin de semaine (mon journal local), j’ai vu une chronique du papa Noël qui, justement, s’adressait aux parents. Cela m’a fait sourire, car ce coquin mal fagoté m’a touchée droit au coeur. Je le cite :

Vous ne croyez toujours pas en moi? Pourtant, quand vous êtes seul, que vous marchez dans le centre commercial, que vous passez devant mon royaume, que je croise votre regard et que je vous salue de la main, je vous rends heureux. La preuve, vous me souriez. J’ai même offert un toutou à certains d’entre vous, les adultes, et vous avez réagi de la même façon qu’un enfant, en le serrant dans vos bras et même en l’embrassant. Ce court instant, avouez que vous l’avez savouré, que ça vous a fait vivre une petite magie de Noël. En tout cas, quand nos yeux se sont croisés, je n’ai vu aucune différence entre les vôtres et ceux de vos enfants.

Eh bien moi, je le crois! Même si je me moque souvent de sa barbe trop blanche et mal collée. Je peux même vous dire plus : je sais que certains adultes écrivent au père Noël. Pour lui raconter leurs peines. Leurs espoirs. La Presse a écrit un article très touchant, que je vous laisse découvrir. 

Joyeux Noël, mes petits et grands amis!

Marie Charbonniaud
Journaliste indépendante et mère de 3 enfants, je jette un regard à la fois critique et maternel aux questions d’actualité touchant à la famille.
Tous les billets de l'auteur

Commentaires (6)

  1. Nancy 23 décembre 2010 à 14 h 20 min
    Moi, quand j'étais jeune, ma mère ne voulait pas que je crois au Père-Noël, car elle quand elle a appris que le Père-Noël n'existait pas, ça l'a été la fin de la confiance envers les autres. Je trouve cela un peu drastique. Je n'ai jamais cru au Père-Noël et je crois qu'il me manque vraiment un peu de magie durant cette période. Aujourd'hui, mes enfants croient au Père-Noël et je trouve ça très excitant... même si ça l'apporte beaucoup de discussion avec ma mère.

    On reproduit vraiment le contraire de nos parents...
  2. Julie Fabi 23 décembre 2010 à 14 h 56 min
    Moi j'ai 34 ans et j'avais hâte d'être maman pour faire vivre cette magie de Noël à mes enfants... Mon fils a maintenant 3 ans et c'est la première année qu'il vit cette magie... ses yeux brillent quand il voit le Père Noël, de savoir qu'il peut voler dans le ciel, de savoir qu'il va manger les biscuits pendant son dodo... c'est magique!
    Mes yeux de maman sont aussi émerveillés de le voir!

    C'est quelque chose de tellement important à leurs yeux, qu'il faut la garder le plus longtemps possible...
  3. Julie "la souris" 23 décembre 2010 à 15 h 10 min
    Que serait le monde de nos enfants sans l'imaginaire...

    On m'appelle Julie "la souris" et à moi vous ne pourrez jamais réussir à faire croire que le Père Noël n'existe pas! Je suis éducatrice à la petite enfance et je vous confirme que le Père Noël existe pour les enfants comme pour les adultes!

    Voilà un mois que nous préparons sa venue avec minutie; décorations, chansons, histoires, cadeaux, petites friandises gourmandes... Un mois que nous vivons dans l'attente de ce personnage imaginaire.

    À travers ces préparatifs, les enfants ont appris le partage,ils ont apportés des jouets de leur maison au gros bonhomme vêtu de rouge, afin que celui-ci distribue leurs jouets au plus démunis. Ils ont compris dans un sens qu'ils étaient privilégiés d'aider d'autres enfants, mais aussi le Père Noël...

    J'ai vu dans leurs yeux l'impatience, je les ai vu regarder à la fenêtre l'homme à la barbe qui leur faisait un signe de la main. À ce moment là, j'ai entendu les cris de joie et les rires et j'y ai cru aussi...

    Je me suis alors dit, que j'étais privilégié d'avoir un travail qui me permettait d'alimenter l'imaginaire de nos enfants, de notre avenir, car à travers tout ces rituels de Noël et les croyances qui habitent les enfants, il y a tout cet amour qu'ils nous transmettent. Cet amour si pure et inconditionnel qu'ils nous vouent... c'est leur manière de nous remercier de leur faire vivre toute ces belles folies que ce soit Noël non.

    On m'appelle Julie "la souris", est-ce mon vrai nom? Pour les enfants qui se plaisent à le croire, si. Et c'est ainsi que j'espère leur transmettre un peu de ma passion, de ma folie, de mon imaginaire de femme-enfant qui ne cessera jamais de croire au Père Noël.

    En réalité, le Père Noël, c'est une fois par année se souvenir que la vie est remplie de complexités, de pas pressé,de stress accumulés, mais le jour de Noël on doit tout de même s'apaiser et prendre le temps de se souvenir que l'on a déjà été enfant!

    Profitez de ces petits instants avec vos enfants, car ils forgeront ce qu'ils seront une fois devenus grands!

  4. Mylène 23 décembre 2010 à 20 h 07 min
    Même si je sais très bien que scientifiquement c'est impossible, j'ai toujours cru au Père-Noel !!! Les gens qui aident les autres, qui font de bonnes actions, qui pensent à autrui, ce sont tous un peu des Pères-Noel !!! Mes filles ont 5 ans, 3 ans et 10 mois et Noel est de plus en plus magique... la plus petite n'a évidemment pas conscience de ce qui passe cette année, mais la deuxième est tellement fasciné par le gros monsieur, c'est merveilleux à voir !!! Elle s'assoit sur lui et le regarde avec plein d'amour, lui promet une tonne de biscuits et ne veut plus cêder sa place aux autres enfants !!! Ma plus grande commence à exercer son sens logique et nous pose plusieurs questions : ''Comment va-t-il faire pour passer dans la cheminée ?? Comment font les rennes pour voler ??'' Pour l'instant, nos réponses (toujours empreintes de magie et de mystère) réussissent à satisfaire sa curiosité. J'espère que mes cocottes vont croire encore longtemps au Père-Noel, ça rend cette belle période de l'année encore plus féérique !!! Et ça nous replonge en enfance !
  5. Mamanbooh! 28 décembre 2010 à 00 h 13 min
    Depuis le début du mois, avec mes enfants et mes proches, nous explorons plusieurs facettes de la magie de Noël et je crois bien que je vais continuer d'y croire de plus en plus...

    J'ai eu la chance de m'envoler avec Rêves d'Enfants et j'y ai rencontré le père Noël! Et des centaines de p'tits yeux émerveillés.

    Croire et espoir se chevauchent en je retiens qu'un peu de magie peut faire toute une différence.

    Merci!
    Julie Philippon alias Mamanbooh, www.mamanbooh.blogspot.com
  6. rosette 28 décembre 2010 à 08 h 10 min
    moi je ne suis pas chretienne mais je crois a la magie de noel , pour moi le mois de décembre il peut arriver tellement de surprises heureuses.

Partager