Faut-il avoir peur des exerciseurs?

Faut-il avoir peur des exerciseurs?
27 octobre 2010

Quand ma première fille a eu 6 mois, elle aimait tellement se mettre debout sur ses petites jambes bien tendues que cela nous est apparu comme une évidence : l’exerciseur, elle va adorer ça!

Effectivement, elle a beaucoup aimé ça. D’ailleurs, quel bébé n’aime pas ça? Ils sont dedans comme des pachas, avec tous leurs jouets à portée de main. Même plus besoin de faire d’efforts. 

Quant aux parents, c’est tellement réjouissant! Bébé est debout, s’amuse comme un fou et, en plus, il est parfaitement en sécurité pendant que maman parle au téléphone ou s’active dans la cuisine.

Oui, mais. Voilà le problème. Trop facile, l’exerciseur. 

« Pour le bébé, c’est la loi du moindre effort », m’a résumé Maria de Notariis, physiothérapeute au CHU Sainte-Justine, qui voit des bébés tous les jours pour réajuster leurs divers troubles de développement. 

Les parents d’aujourd’hui s’inquiètent que leur bébé n’aime pas être sur le ventre et ne fasse pas de quatre pattes… mais comment peut-il en être autrement, quand ils ont cette soucoupe bionique à la maison? 

« Une fois qu’ils ont goûté à ça, comment trouver la motivation d’apprendre à se déplacer? », explique-t-elle. 

C’est donc bien clair : lorsque l’exerciseur est trop utilisé, et trop tôt, il freine le développement moteur du bébé plus qu’il ne le stimule. Il se révèle même négatif pour le développement musculaire. 

Dans le livre passionnant qu’elle a publié en 2008 sur le développement neuromoteur de 0 à 15 mois (Regarde-moi), avec trois autres collègues de l’hôpital Sainte-Justine, elle consacre un petit encadré à ce joujou. Les quatre auteures prennent clairement position. 

« Depuis 10 ans environ, on constate un engouement pour ce type d’équipement. Certains parents y placent leur poupon dès l’âge de 4 mois, sous prétexte qu’ils l’ont reçu en cadeau ou que le bébé adore y être placé. En effet, certains bébés expérimentent très peu les positions ventrales et latérales. Or dans ces équipements, les muscles utilisés sont les extenseurs. (…) »

Les parents, fiers comme des paons, sont convaincus que leur bébé va bientôt marcher! Mais il n’en est rien. 

« Il y a des conséquences à l’utilisation de ces aides à la station debout : des jambes raides et des pieds pointés ou une marche avec une base très large et un mouvement de pivot des jambes. Dans les deux cas, les mouvements seront lents et grossiers et les bébés seront incapables de franchir les obstacles. Les chutes seront fréquentes, car les mécanismes de réajustement postural seront quasiment inexistants (…).  La marche indépendante peut être retardée. » 

Déjà, on le sait, nos bébés ont plus de difficulté qu’avant à pratiquer le quatre pattes en raison du dodo sur le dos, qui engendre nécessairement une moindre vitalité en position ventrale (si on les compare aux bébés de la génération précédente). Mais si, en plus, on les met trop tôt dans ces choses-là...?

« Pas étonnant que nos bébés n’expérimentent plus les joies du quatre pattes, pourtant très riches sur le plan psychomoteur », rappelle-t-elle. 

Pour elle, le conseil à retenir est celui-ci : « On peut dire que si le bébé a expérimenté toute la mobilité au sol et qu’il commence à se tirer debout tout seul, il est prêt à y être placé pour de courtes périodes. » 

Malheureusement, la plupart des parents (dont je suis) avaient tendance à croire l’inverse : si nous y plaçons bébé avant qu’il sache marcher, il va apprendre plus vite. Erreur.

Et si l’on commence plus tard (vers 11 ou 12 mois), c’est l’âge où bébé a le plus envie de fouiner et d’explorer. Alors à quoi bon?

Autant le remiser ou le vendre…

Marie Charbonniaud
Journaliste indépendante et mère de 3 enfants, je jette un regard à la fois critique et maternel aux questions d’actualité touchant à la famille.
Tous les billets de l'auteur

Commentaires (10)

  1. M-Eve 27 octobre 2010 à 12 h 58 min
    J'ai un petit garçon de 8 mois très moteur qui marche à 4 pattes, se promène le long du sofa et réussit même à faire couler l'eau du refroidisseur d'eau... J'utilise l'exerciseur depuis qu'il a environ 6 mois mais toujours sur de courtes périodes. Surtout pour prendre ma douche ou encore pour préparer les repas, bref quand j'en ai vraiment besoin !! Mais puisqu'il est justement très mobile et très explorateur, il ne veut pas y être installé plus de 10 minutes à la fois... Pour lui, on dirait bien que c'est ennuyant ! S'il avait aimé, je ne sais pas si j'aurais été tenté de le laisser plus longtemps. C'est certain que c'est plus simple que de les surveiller pendant qu'ils explorent toute la maison !

    Enfin, le remiser ? Je ne crois pas... Le 10 minutes par jours qui me permet d'avoir l'esprit tranquille et du temps à moi vaut bien la peine que je le garde !!
  2. Annick 27 octobre 2010 à 13 h 47 min
    Comme il a déjà été dit, je ne crois que d'utiliser l'exerciseur sur de courtes périodes soit nocif pour l'enfant. J'ai commencé à utiliser l'exerciseur vers 6 mois également pour ma fille. Celle-ci n'a jamais vraiment apprécié cette station pour plus de 10 minutes. Le nombre de jouets étant assez limité, elle préfère de loin être par terre avec ses jouets autour d'elle. Et depuis que le quatre patte est acquis, la fameuse soucoupe est déjà mise de côté, il n'y a plus aucun intérêt pour elle. Alors oui, ce jouet peu être très utile pour mettre l'enfant en sécurité pour une courte période de temps. Je n'y vois rien de bien méchant...
  3. Marie Charbonniaud 27 octobre 2010 à 16 h 39 min
    Je suis comme vous les filles, je l'ai utilisé parcimonieusement et je ne l'ai pas vendu, car c'est tout de même très pratique. Mais avec ma dernière, je l'ai remisé très tôt... en ce qui me concerne! Elle aimait trop se déplacer, et tant mieux!
  4. Audette 27 octobre 2010 à 17 h 44 min
    Mon garçon adorait l'exerciseur. Ils s'y amusait beaucoup et développait des habiletés tout en était en sécurité (et en laissant un peu de liberté à maman). Il n'aimait pas être sur le ventre et n'a presque pas marché à quatre pattes. Pourtant, il s'est mis debout en s'aggripant aux barreaux de son lit à 7 mois. À partir de là, il n'avançait à quatre pattes que pour rejoindre un meuble (ou une jambe) auquel s'accrocher pour se mettre debout, jusqu'à ce qu'il puisse enfin marcher de l'un à l'autre, à l'âge de 9 mois et demi! Bref, l'exerciseur n'a aucunement nui à son développement moteur.
    Je dois dire cependant que je ne l'y laissais pas pendant des heures. Je l'ai aussi beaucoup porté avec un maman kangourou.
    Dans tout, il faut de la modération, je crois. Et aussi, s'adapter aux particularités de son enfant. Je comprends très bien que l'exerciseur puisse être nuisible dans le cas d'un enfant qui a déjà tendance à ne pas bouger beaucoup. Ce qui n'était pas le cas du mien.
  5. Nathalie 29 octobre 2010 à 04 h 10 min
    Le problème avec l'exerciseur, la télé, et tout ce qui est censé nuire au développement de l'enfant, c'est toujours l'excès. L'important c'est de varier les stimulations. À mon avis, ce n'est pas 10-15 minutes par jour dans l'exerciseur qui va causer un retard moteur à l'enfant ou l'abrutir, il a tout le reste de la journée pour découvrir et explorer par lui-même. C'est sûr que si on laisse l'enfant là-dedans des journées entières, il a de bonnes chances de se retrouver avec des lacunes développementales...Il y a des mères dans certaines cultures qui font du portage à la journée longue jusqu'à 1-2 ans, et ces enfants n'ont sûrement pas tous des retards moteurs permanents, alors je crois qu'il faut relativiser un peu...

    Bref, comme pour la télé et les jeux électroniques, usons tout simplement de notre jugement de parent en limitant la durée de ces activités. Mon fils a adoré son exerciseur, je le mettais au total environ une heure par jour (10-15 minutes à la fois pour manger, préparer le souper, etc.), il n'a aucun retard ou problème moteur et je compte l'utiliser également pour un prochain enfant de façon tout aussi raisonnable.
  6. Karine 31 octobre 2010 à 20 h 43 min
    Moi je pense qu'il faut utliser son jugement. Je ne crois pas que mon fils de 4 mois qui adore attraper tous les jouets soient moins moteurs parce qu'il passent 5 minutes dans son excerciceur par jour!!??? Je passe beaucoup de temps avec lui et si je suivrais à la lettre toutes les recommendations, je ne dormirais pas la nuit!
  7. Catherine 31 octobre 2010 à 20 h 49 min
    Ca depend vraiment j ai mit ma fille assez tot dans l exerciseur dans le fonc quand elle tenait sa tete mais jamais bien longtemps et meme pas a chaque jour!Et pourtant elle a marcher a 4 patte a 6 mois et 4 jours!Elle a maintenant 6 mois et demi mais n y vap lus tellement pusiqu elle peut se deplacer seule et se lever debout en se tenant apres le meubles..
  8. Sonia 8 novembre 2010 à 19 h 38 min
    Je suis d'accord tout est dans l'excès. J'ai mis mon fils dans l'exerciseur, mais aussi sur le dos, sur le ventre (au début il n'aimait pas ça puis un jour, il s'est apeçu qu'il voyait les choses d'une façons différentes. à trois mois et demi, il se tournait lui-même tout seul sur le ventre à 5 mois se retournait sur le dos sans difficulté, à 7 mois se levait debout en s'aggrippant et à 8 mois marchait à quatre pattes et a commencé à faire des pas tout seul à 10 mois et demi et marchait vraiment à 12 mois. Il ne restait dans l,exerciseur qu'un maximum de trente minutes à la fois et à 7 mois ça ne l'intéressait plus de tout.
  9. Sandra 9 novembre 2010 à 19 h 50 min
    Je n'ai pas utilisé l'exerciseur pour ma petite, car je n'ai pas eu le temps!!!

    En effet, ma poupoune s'est mise a marcher sans aide a 8 mois et 3 semaines!!!! Je le dis avec fierté, mais je n'ai rien a y voir la dedans. C'est elle qui est comme ca! Et puis, autant en profiter, je suis dans un blogue, donc je peux me laisser aller!!

    C'est pas facile de parler de l'évolution physique de ma petite avec d'autres mamans, j'ai l'impression de me vanter, alors je me tais... Et j'écoute ce qu'elles disent... Encore la, j'ai l'impression de paraitre narcissique, alors que je n'ai rien a voir avec les prouesses de mon enfant...

    Elle est motrice et forte physiquement. Aujourd'hui, a 21 mois, elle court, saute a pied joint sur elle-meme, saute en bas d'une marche, saute a la corde a danser, fait des pirouettes et des roulades...

    Mais pour en revenir au ponit de départ, je ne vois aucun mal a utiliser l'exerciseur si cela est fait avec modération, comme toute chose.

  10. Caroline 11 novembre 2010 à 20 h 46 min
    Je ne suis pas pour ce jeu, et encore moins à partir de 4 mois car il précipite toutes les étapes liées à la verticalisation, et va à l'encontre de l' ordre ''normal'' des choses. Le développement physique et neurologique sont liés! Maman de 3 enfants de 7 ans à 6 mois, je ne me suis jamais empêchée de prendre du temps pour moi, les tapis de jeux et autres transats respectent davantage à mon sens la croissance des nos ptits bouts!

Partager