La liste de la rentrée

La liste de la rentrée
Par Dre Taz, Omnipraticienne
10 septembre 2010

Septembre. En tant que maman digne de ce nom, j’accours au magasin W et me bats avec mon chariot dans les allées incompréhensibles (pourquoi les boyaux d’arrosage sont après le sirop d’érable?). Voilà ce à quoi ressemble la liste de la rentrée de Fiston :

  • 3 cahiers Canada (orange, bleu et mauve). Fiston, tu diras que ta maman est daltonienne. Non, pas dalmatienne!
  • 24 crayons de couleur pointe fine. Que je vais passer toute l’année à aiguiser.

Pendant que je fais la file à la caisse pendant 40 minutes et que j’explique à Fiston pourquoi le stylo Spider-Man n’est pas indispensable à son doctorat en astrophysique, je réalise que d’autres listes sont bien plus importantes à compléter à la rentrée. Je vous les transmets, en tant que médecin digne de ce nom (bien plus que la mère, j’espère). Elles s’appliquent à tous les enfants d’âge préscolaire qui commencent à fréquenter un milieu d’apprentissage.

Rendez-vous au CLSC

On vérifie que l’immunisation est bien à jour. Notamment vers l’âge de 4 ans à 6 ans, on oublie parfois le DCaT et Polio (diphtérie, coqueluche, tétanos et polio); et on en profite pour s’assurer que la 2e de RRO (rougeole, rubéole et oreillons) a bien été administrée. On en profite pour discuter de tous les risques et avantages des autres vaccins. Dans la sécurité de son foyer, un enfant non vacciné est relativement protégé. Mais qui dit garderie ou école dit contacts multiples et fréquents avec peut-être d’autres enfants non vaccinés.

Par ailleurs, si votre enfant aîné peut développer une maladie discrètement, il rapportera peut-être le microbe à la maison et mettra à risque grand-maman ou le petit dernier, aux systèmes immunitaires beaucoup plus vulnérables. Restons vigilants sur ce point. La Californie et plusieurs autres États américains sont aux prises en ce moment avec une tragique épidémie de coqueluche qui a fait des morts parmi des enfants.

Examen de la vue

Selon l’American Academy of Pediatrics, 25 % des enfants de la garderie à la 6e année auraient des problèmes de vision!

Il m’est arrivé de recevoir de jeunes patients et leurs parents angoissés : ils craignent le trouble d’apprentissage, le retard intellectuel, le trouble d’hyperactivité et le déficit de l’attention... qui s’avère finalement une banale myopie! Ce n’est malheureusement pas anecdotique. Un examen de vision annuel s’impose avant que les performances scolaires ne soient en péril et l’estime personnelle atteinte.

Dentiste

C’est probablement le plus occulté. On recommande une visite chez le dentiste dès l’âge de 1 an (certains disent même dès qu’une dent se pointe). Selon l’OMS, les problèmes dentaires représentent 51 millions d’heures scolaires manquées dans le monde! Plus de 50 % des enfants de 5 ans ont déjà une carie!

Il n’est pas mauvais d’exposer son enfant à l’environnement d’un cabinet dentaire pour éviter les traumatismes (ah! la fraise qui fait zzzzz comme une scie sauteuse) et qu’une tierce personne rappelle l’importance de se brosser les dents - t’as compris ce que le monsieur te dit, Fiston?.

Sur ce, dépêchez-vous de compléter votre liste... avant le premier rhume ou la première gastro de la rentrée!

  • 3 crayons à mine HB34533245. On utilisera ceux que j’ai piqués au congrès sur les maladies cardiovasculaires.
  • 1 bâton de colle 284 g. Sans commentaire.

Je vous épargne le reste. Mon sarcasme m’épuise.

Dre Taz, Omnipraticienne
Je sais combien la santé est un sujet qui nous préoccupe tous... Inspirés par ma pratique d'omnipraticienne, mes textes sont d'abord ceux d'un parent comme vous!
Tous les billets de l'auteur

Partager