Le casse-tête des collations sans noix ni arachides

Le casse-tête des collations sans noix ni arachides
Par Stéphanie Côté, Nutritionniste
21 juin 2010

Le compte à rebours est commencé. Il me reste exactement 14 mois de liberté dans les collations que je donne à mes enfants. Pourquoi? Parce que Laura commencera l’école en septembre 2011. Si j’y pense déjà, c’est que j’ai été mise à l’épreuve récemment. Après 3 sessions « d’entraînement », Laura a participé à son premier spectacle de danse. Comme les enfants devaient rester sur place entre les 2 représentations, il fallait leur fournir un lunch et une collation… sans noix ni arachides.

« Facile! » me suis-je d’abord dit. J’ai même l’embarras du choix puisqu’il y a du pain aux bananes, des biscuits et des barres tendres maison au congélateur.

Euh… je retire mes paroles. Ce n’est pas aussi facile. Il y a des noix dans mon pain aux bananes, des graines de tournesol dans mes barres tendres maison et des amandes moulues dans mes biscuits. Oups! Rien de ceci ne convient. Changement dans les plans : vive les fruits et le yogourt!

Quand les enfants ont besoin d’un lunch et d’une collation (ou 2) chaque jour, le défi est plus grand. Les fruits et le yogourt sont pratiques et nutritifs, mais on veut un peu plus de variété. Je suis prête à modifier mes recettes et à faire des réserves au congélateur avant l’entrée à la maternelle de ma grande fille, mais ça ne suffira peut-être pas. Je dois aussi connaître les solutions du commerce qui me viendront sûrement en aide de temps à autre.

Il y a plusieurs barres tendres, biscuits ou craquelins sans noix ni arachides. Le hic, c’est qu’ils respectent rarement mes critères nutritionnels de base : peu sucrés, peu salés et faits de grains entiers. On en mange à l’occasion… et ça restera « à l’occasion ». Conclusion : je vais continuer à produire moi-même la majorité des collations. Ma liste est déjà longue : muffins de toutes sortes, pain aux courgettes ou aux bananes, pouding maison et autres desserts au lait, trempettes pour légumes ou fruits, etc. Vu ainsi, les possibilités semblent infinies. Et c’est vrai, ce n’est pas une question d’idées. C’est une question de discipline et d’organisation. Contrairement aux idées, on ne les trouve pas dans des livres!

Au fond, je ne peux pas me plaindre. Mes enfants ne souffrent d’aucune allergie alimentaire. Si je dois faire attention pour ne pas exposer les autres enfants à certains allergènes, je n’ai pas à m’inquiéter de la moindre trace d’arachide ou de noix que pourraient contenir des aliments préparés dans des usines qui en utilisent.

Si, dans 15 mois, je trouve déjà la préparation des lunchs et collations compliquée, je penserai aux parents d’enfants allergiques qui ont un véritable casse-tête. Si je me compare à eux, je serai obligée de trouver ma tâche « facile! ».

Autre sujet. J’ai maintenant un compte sur Twitter. J’y parlerai de mes trouvailles et des sujets que j’aborderai dans mon blogue, mes chroniques à RDI Santé et autres interventions. Mon nom de « twitteuse » : CoteStephanie.

Stéphanie Côté, Nutritionniste
Nutritionniste et maman de 2 enfants, j'ai un intérêt particulier pour l'alimentation des petits. Conseils enrichissants et anecdotes savoureuses sont ici au menu chaque mois!
Tous les billets de l'auteur

Billets sur le même sujet

Commentaires (11)

  1. Catherine G. 21 juin 2010 à 13 h 08 min
    C'est l'enfer, cette histoire d'allergie! Ça me rend folle. Et s'il n'y avait que ça, interdiction de mettre du thon dans les sandwichs et les salades, interdiction de donner du vrai jus de fruit en collation, pas de muffins, ni de biscuits, etc. Enfin les vacances! On va pouvoir manger ce qu'on veut!
  2. Karine 21 juin 2010 à 13 h 42 min
    Je suis maman d'un garçon de 2 ans allergique aux noix, arachides et aux oeufs et je dois dire qu'au début, j'ai trouvé ça compliqué de modifier plusieurs de mes recettes et d'en abandonner certaines. Mais maintenant ce n'est plus un casse-tête mais plutôt une habitude. Il n'y a aucune ¨trace de noix et arachides¨ chez nous! C'est plutôt quand on se rend à une fête à l'extérieur que ça devient un casse-tête!
  3. Amelie 22 juin 2010 à 00 h 34 min
    est-ce moi ou il y a vraiment plus d'allergies de nos jours? quand j'etais petite, nous en entendions parler que tres rarement et ma maman ne se privait pas de me faire des sanwitchs au beurre de peanut et confiture, de mettre des noix comme collation, etc. maintenant nous devons tout verifier, c,est est presque essouflant.
    Mais d'un autre côté, ces allergies sont très dangereuses donc je crois que tout le monde doit faire attention. mes enfants ne sont pas allergiques, heureusement, mais c'est a peu pres certain qu'il y a des enfants avec des alletgies dans l
    sa classe, et que dire dans leur ecole.
    Mais le pire , c'est qu'a notre ecole, c'est VRAIMENT un casse tete; outre les noix, nous n'avons pas le droit de mettre quoi que ce soit qui se mange avec une cuiller ou une fourchette (donc on oublie la compotte de pommes, le yogourt, etc), pas de trempette, rien qui est trop long ou trop dur a manger ou à éplucher (donc les oranges etc, pas vraiment ein!), pas de fruits sechés (donc les canneberges, raisins secs et dates, on oublie ca), rien qui est long ou trop de petits morceaux donc on oublie les cereales seches), i
    rien avec des brisures de chocolat et encore moins quelque chose enrobé de chocolat (bon, ca je comprends )

    vivement l'été!! :)
  4. citron 22 juin 2010 à 18 h 33 min
    Vous êtes chanceuse, ici, mon casse-tête est pire encore; pour la collation, seulement les fruits/légumes, le yogourt et le fromage sont acceptés. Pour le dessert, on nous interdit ce qui est cuisiné maison, genre muffin, pain aux bananes, ect. À cause des risques de traces de noix ou arachides, ils ne veulent pas prendre aucunes chances. Comme je trouve aussi que ceux du commerce sont trop sucré, les solutions ne sont pas infinis, pour la variété, on repassera. Hé là là, vivement les vacances.
  5. Mélodie Damour 23 juin 2010 à 01 h 05 min
    Oh là là,je plains Amélie, quelle horreur d'être restreint à ce point. Moi, à l'école primaire de mon fils et de ma fille, seulement les noix sont interdites, c'est très facile. Et, j'aime beaucoup préparer les collations, même si je n'ai pas beaucoup de temps, et surtout parce que les enfants adorent cela. Leur boîte à lunch, c'est comme ouvrir un kinder suprise à chaque jour et y trouver quel snack ils vont avoir aujourd'hui. Il y a toujours 3 ou 4 snacks par jour (pour la pause du matin et de l'après-midi et "dessert" du midi) et quand je ne mets pas assez de snacks, je me le fais dire... À leur âge, les petites collations c'est très important ! En partant, je mets toujours un ou deux aliments du groupe des fruits et légumes (fruits frais coupé en morceaux et prêt à manger dans un petit contenant réutilisable ou compote en pot ou gourde ou fruits séchés tels que raisins, canneberges, figues, dattes que je dénoyaute, ou morceaux de carottes ou concombre ou jus de légumes), un yogourt (pour faire changement, j'alterne en pot ou à boire comme Yop ou en tubes), un fromage (souvent je vais couper des cubes de cheddar et les mettre dans un petit contenant réutilisable et je vais y cacher aussi quelques Goldfish pour rendre cela plus amusant, les fromages emballés individuellement sont aussi très pratiques, et j'adore les barquettes de vache qui rit même si elles sont très chères), et enfin je termine à l'occasion par un petit quelquechose plus indulgent mais pas trop (muffin, madeleine, 1 biscuit, céréales d'enfant plus sucrées à manger avec les doigts type miel pops dans un contenant réutilisable plus petit, les petits gâteaux nids d'ange individuels avec quelques fraises coupées au centre, etc..)... et ce ne sont que des exemples... des heures de plaisir... et ma partie préférée de leur boîte à lunch !
  6. Stephanie Cote 23 juin 2010 à 14 h 37 min
    Oh la la, que de restrictions pour plusieurs d'entre vous! Je vais profiter de cette dernière année à la garderie encore plus que je l'envisageais!
    Merci Mélodie pour toutes ces suggestions et cette belle motivation.
  7. Elise 27 juin 2010 à 23 h 13 min
    C'est avec beaucoup d'intérêt que je suis votre chronique!

    Avez-vous déjà abordé le manque d'appétit chez les touts petits.

    L'heure des repas est devenue un casse-tête pour notre garçon 2 ans. Le nombre de calories qu'il absorbe au quotidien est parfois bien inférieur au seuil recommandé.

  8. Stephanie Cote 28 juin 2010 à 02 h 12 min
    @Elise. Un billet que j'ai écrit sur l'appétit changeant des enfants pourrait vous intéresser. Voici le lien http://naitreetgrandir.net/cs/blogs/dans-mon-assiette/archive/2009/06/05/des-oiseaux-et-des-ogres.aspx

    Si vous vous posez toujours des questions ensuite, adressez-les moi et je m'efforcerai d'y répondre. Au plaisir.
  9. Jaime 5 juillet 2010 à 17 h 13 min
    Étant maman d'une fille allergique aux noix, aux arachides, aux chats, aux chiens ainsi qu'au pollen des arbres PUIS intolérante au soya puis à certain produits laitiers- je dois vous dire que ce n'est pas toujours évident. En fait, à la maison, c'est assez facile. Je suis rendue une "pro" à l'épicerie et je cuisine 95% de ces desserts/collations moi-même ou avec l'aide de sa Mimi.

    Ce qui est plus difficile: visite aux restaurants, visite chez des amis/de la famille, fête d'amis, etc. Je suis très chanceuse. À date, les parents de ses amis ont été très ouverts et sont très réceptifs lorsqu'elle est invitée chez quelqu'un ou à une fête. Je n'ai pas le choix que d'être le parent qui pose les 1000 questions: Qu'allez-vous mangez ? Avez-vous des animaux ? Etc.

    C'est certain que lorsque nous faisons face à ces contraintes pour la 1re fois, nous avons peut-être l'impression de devoir monter le Mont Everest. Prenez ça une collation à la fois, et vous verrez que ce n'est pas si pire que ça.

    Je vous remercie de collaborer aux règlements d'école. Je sais que ce n'est pas toujours évident, mais grâce à votre vigilance, j'ai le cœur net à tous les jours quand ma fille quitte pour l'école.

    Bonnes vacances estivales à tous !
  10. Elizabeth 16 janvier 2013 à 19 h 05 min
    Je sais que pour quelque personne et peut-être une population compléte cela peu être un vrai désavantage de prendre la moitier du déjeuner à préparer les collation ainsi que le repas mais il y a un avantage les jeune peuvent manger santé. Depuis tout-à-l'heure je regarde vos commentaire sur les allergies. Oui cela prend de l expention d'ici les dernière s'année mais moi même je n'en suis toucher et ses difficile de trouver des aliment sans produit laitier ,ni arachide,ni crustacé,ni œuf et ni de kiwi. Alors lorsque j entend dire et se plaindre que ses énormément difficile et bien ses pas correct parce que ses moins pire que ceux qui en sont toucher réellement.
  11. Stéphanie Côté 17 janvier 2013 à 06 h 10 min
    Vous avez raison Elizabeth. Le plus gros casse-tête est pour les personnes qui souffrent d'allergies.

Partager