Allaiter 6 mois: réaliste ou idéaliste?

Allaiter 6 mois: réaliste ou idéaliste?
Par Stéphanie Côté, Nutritionniste
9 avril 2010

À quel âge votre bébé a-t-il commencé à manger des céréales? Et par curiosité, demandez à votre mère l’âge que vous aviez quand vous en avez mangé pour la première fois. Vous constaterez probablement un grand écart entre les deux réponses. Dans mon cas, c’est du simple au double!

Ce ne sont pas les bébés qui ont changé, ce sont les recommandations. Depuis 2005, La Société canadienne de pédiatrie, les Diététistes du Canada, l’Organisation mondiale de la Santé et d’autres groupes d’experts recommandent que les bébés nés à terme et en santé soient allaités exclusivement, jusqu’à 6 mois. Auparavant, c’était 4 mois.

Parmi les raisons qui justifient cette durée, on cite que l’allaitement exclusif pendant 6 mois protégerait de façon accrue les nourrissons contre les infections gastro-intestinales. Les mères aussi y gagneraient puisque la perte de poids postpartum est ainsi facilitée.

Quand j’ai parlé de ce sujet récemment à l’émission RDI Santé, une collègue médecin m’a dit : « Ça va faire un tollé! » Pourquoi? Cette recommandation n’est pas nouvelle. Eh puis ce n’est pas moi qui l’invente. Ce sont tout de même des groupes d’experts très crédibles qui se sont penchés sur la question!

Pourquoi ça ne ferait pas l’unanimité? « Parce que dans la pratique, peu de femmes suivent cette recommandation. D’après mon expérience, c’est environ 10 % », m’a répondu Madame docteure. En plein dans le mille! Selon Statistique Canada, 1 Québécoise sur 10 a allaité exclusivement pendant 6 mois.

Je fais partie des statistiques… à moitié. Ma fille a mangé ses premières céréales à l’âge de 5 mois 3 semaines et 5 jours. Je pense pouvoir arrondir à 6 mois! Mon garçon lui, à 5 mois et des poussières. J’aurais bien aimé attendre à 6 mois, mais il n’était pas question que je nourrisse plus longtemps mon petit affamé toutes les 2 heures jour et nuit. J’ai pourtant essayé, me disant que la fin d’une petite poussée de croissance me ramènerait un délai plus humain. En vain.

Moi, la même maman, avec la même intention, mais avec 2 bébés différents, ça a abouti à 2 réalités. Oui, j’ai confiance aux experts qui affirment que le lait maternel peut assurer la croissance et le développement optimal d’un nourrisson pendant les 6 premiers mois de sa vie. Mais j’ai également confiance en la maman qui connaît son bébé… et reconnaît qu’il a faim.

Cela dit, je dois ajouter qu’il est déconseillé d’offrir des aliments solides à un bébé avant 4 mois, parce qu’il n’est pas prêt à avaler. Il ne produit pas assez de salive et ne possède pas la coordination neuromusculaire nécessaire pour les avaler. Sa capacité de digestion est limitée et son système immunitaire est encore fragile, ce qui augmente les risques d’allergies et d’intolérances. Bref, il y a une différence entre « un peu » avant 6 mois et « beaucoup » avant…

Et vous, quelle est votre réalité?

Stéphanie Côté, Nutritionniste
Nutritionniste et maman de 2 enfants, j'ai un intérêt particulier pour l'alimentation des petits. Conseils enrichissants et anecdotes savoureuses sont ici au menu chaque mois!
Tous les billets de l'auteur

Billets sur le même sujet

Commentaires (22)

  1. Karine 9 avril 2010 à 12 h 13 min
    Je voulais plus que tout allaiter mon garçon jusqu'à 6 mois minimum. Mais la réalité m'a rattrapé très vite. Avec un accouchement très difficile avec beaucoup de perte de sang, mon garçon perdait encore du poids 1 semaine et demi après sa naissance. Mon lait ne le suffisait pas. Mon médecin m'a recommandé de complémenter avec de la formule pour que mon bébé reprenne des forces.

    Malheureusement, maman trop pu d'énergie pour faire les deux a décidé d'abandonner l'allaitement apès 2 semaines et demi mais mon dieu que j'étais très déçu et triste. Je n'avais pas le choix si je voulais remonter la pente.

    Tout ça pour dire que je suis POUR à 100% avec l'allaitement mais que ce n'est pas dans 100% des cas que nous retrouvons cette réalité. Il y a plusieurs facteurs en ligne de compte. Pourquoi ne pas en parler ???? il y a des options qui existent ... pourquoi absolument l'allaitement EXCLUSIF obligatoire ....
  2. Marie-Michelle 9 avril 2010 à 16 h 51 min
    J'ai allaité ma fille exclusivement jusqu'à ses 5mois3sem et quelques, malgré la pression de mon entourage (maman, belle-maman)qui s'inquiétaient de voir ma fille toujours au lait " Toi à 2 mois tu mangeais déjà !!".
    Maintenant quelle a presque 9 mois on commence à me demander "Combien de temps tu vas encore l'allaiter ?? "
    Pour moi l'allaitement est un moyen de profiter un maximum de cette période de "bébé" de ma fille qui je trouve passe très viiiiite.
    Ce n'est pas toujours facile. Surtout en période de poussées de croissance (dont on ne nous parle pas assez )ou on a l'impression de ne jamais avoir assez de lait. Et la nuit épuisé quand c'est mamankisycolle encore et encore !!
    J'ai eu un petit (gros) pincement au cœur le jour ou les purées sont devenues nécessaires. Le sevrage n'est pas pour tout de suite !!
  3. mymy 9 avril 2010 à 20 h 42 min
    je pense que chaque bébé est différent...il suffit d'être attentif! j'ai allaité mon bébé exclusivement jusuq'a 5 mois. je voulais attendre jusqu'a 6 mois avant de commencer les céréales, pour faire comme dans les livres...mais il avait commencé à perdre du poids depuis quelques semaines, même en augmentant le nombre de boire, il a perdu plusiseurs livres. j'ai donc commencé les céréales et il a tout repris son poids! comme quoi il avait vraiment faim! me belle soeur elle, n'avait pas augmenté le nombre de boire et son bébé n'a pas perdu de poids, elle a commencé les céréales à 6 mois ou à peu près. je crois qu'il ne faut pas suivre à tout prix les reccomandations, il faut s'en inspirer et les adapter à notre bébé!
    en ce qui concerne l'allaitement, c'est la même chose...mon bébé a commencé à se désinterresser de mon sein vers 7 mois, il se décrochait toujours et se tortillais. j'ai donc coupé tranquillement un boire à la fois et j'ai réussit à l'allaiter jusqu'à 11 mois et demi, j'ai arrêté parce qu'il n'ouvrait même plus la bouche à la fin! mais certains bébé tètent super bien jusqu'à 2 ans et même plus...suffit de les écouter...ils sont capable de nous dire bien plus de choses que l'on pense! après tout, ce sont des personnes, pas des robots!
  4. Dre Taz 10 avril 2010 à 09 h 11 min
    Comme bien des recommandations d'expert, elles découlent d'études scientifiques consensuelles... qui ne prennent donc pas en compte les facteurs "humains" et "concrets", genre le retour au travail ou la fatigue maternelle. Et ces études se basent sur des moyennes, comme l'ont fait si longtemps les courbes de croissance. Mais chaque bébé est tout de même différent!

    Retenons des ces recommandations l'idée générale: l'allaitement est à privilégier le plus longtemps possible et il suffit jusqu'à 6 mois (avis aux belles-mamans)! Mais dans la mesure où ça reste un plaisir pour soi et bébé!
  5. Lili 11 avril 2010 à 00 h 23 min
    Il est si difficile de faire comprendre aux gens qu'un bébé qui ne mange pas de céréales avant 6 mois n'est pas en train de mourrir de faim! Depuis que mon fils a 3 mois que je me fait demander si il mange des céréales et quand il va commencer et jusqu'à quelle âge je vais l'allaiter... et s'il avait le malheure de faire une poussée de croissance et bien c'était que mon lait n'était pas assez riche! On dirais que les gens ne croient pas en allaitement. Pourtant s'il y a un aliment qui est bien adapté à son bébé c'est bien le lait maternel. Je pense que de dire aux gens qu'il est déconseillé de donner des aliments solides avant 6 mois, c'est comme leurs dire qu'ils ont mal fait avec leurs bébés car la majorité des gens en ont donné bien avant.
  6. Marie-Eve 11 avril 2010 à 00 h 40 min
    Je désirais plus que tout allaiter mes enfants longtemps... mon fils beaucoup trop affamé a rendu maman épuisée. J'ai donc ajouté de la formule. Puis vers 2 mois le même scénario a recommencé: je l'ai mis aux céréales. Ça a très bien été et à 3 mois il mangeait de tout sauf de la viande. J'en ai parlé à mon médecin (qui a eu 4 enfants) la tête entre les jambes pcq j'avais peur de me faire réprimander.. "Tu as bien fait m'a-t-elle dit, mais ne le dit pas à ton pédiatre!" Je me suis senti extrêmement coupable d'avoir cessé l'allaitement par contre.

    Avec ma fille, je me suis dit que j'allais me reprendre. Mais elle a commencé à régurgiter encore, et encore, elle vomissait après chaque boire. Je produisais trop de lait trop vite. Je me suis loué un tire-lait et on lui donnait au biberon. Mais ça m'épuisait car je devais prendre le temps de lui donner son biberon et faire les soins puis me tirer du lait par la suite. De plus les régurgitations continuaient donc le pédiatre l'a mis à la formule épaissie. Parfait problème réglé! J'aurai réussi à allaiter 2 mois. Elle a commencé à manger des céréales à 4 mois.

    Ce qui est le plus difficile est souvent la culpabilité vécue en rapport avec l'allaitement. La pression sociale est énorme: au téléphone avec le préposé d'info santé:"vous allaitez bien sur?", sur les cannes de lait maternisé:" l'allaitement est ce qu'il y a de mieux bla bla bla" ben poui c vrai, c'est le mieux pour le bébé mais c'est pas toujours possible pour la mère...

    Certaines de mes amies qui ont vécu la même chose que moi ont appris à mentir à leur pédiatre....
  7. Julie Tremblay 12 avril 2010 à 09 h 38 min
    L'allaitement est merveilleux et je le conseille à tout le monde. Par contre, il est important de ne pas juger les femmes qui décident de ne pas le faire ou qui arrête. C'est encore un choix très personnel et la personne qui le fait contre son gré ne peut pas apprécier les bienfaits.

    Je suis maman de deux enfants et j'allaite encore ma petite dernière qui a 5 mois aujourd'hui. C'est vrai que la société voit mal le fait d'allaiter exclusivement jusqu'à 6 mois, nos parents aimeraient bien que nous donnions des céréales dès 3 mois, mais pourquoi? Pour qu'il fasse ses nuits... Mais ça ne veut pas dire que ça va changer quelque chose à un si bas âge!!! Les poussées de croissances ne sont pas faciles à traverser, mais nous devons tenir bon!

    Je suis aussi marraine d'allaitement, et je recommande à toutes les nouvelles mamans qui désirent allaiter de faire la demande. Nous sommes là pour rassurer les mamans dans leur allaitement, les guider, les soutenir... et pour toutes celles qui ont on aimé leur expérience d'allaitement et qui ont un peu de temps, devenez marraine... ça peut tellement sauver d'allaitement et aider des mamans... surtout pour les débuts, l'intégration des solides, les compléments, la production que nous avons toujours peur de ne pas "fournir"

    Courage les mamans... et ne perdez pas votre confiance si vous donnez des céréales avant 6 mois... continuez de croire en vos capacités de mère.
  8. Bibo 12 avril 2010 à 15 h 36 min
    Ma petite aura 6 mois cette semaine, je l'allaite encore, et ça va très bien. Elle a commencé les céréales à 5 mois, elle demandait alors le sein très souvent, et ça a duré pendant plusieurs jours (ce n'était pas comme les poussées de croissance qu'elle avait eues auparavant).

    Il faut prendre les recommandations au sérieux, je ne dirai jamais le contraire, mais il faut aussi se fier à son feeling. Et surtout, surtout, il faut arrêter de se culpabiliser!!

    Il est vrai que l'entourage peut parfois faire pression avec ses commentaires et ses étonnements face à l'allaitement exclusif. Mais la défense de l'allaitement peut aussi exercer une très forte pression sur les mères. Les vertus de l'allaitement sont prouvées scientifiquement, mais je pense qu'il ne faut pas oublier le bien-être des mères. Je ne doute pas que plusieurs puissent s'épanouir et être heureuses en allaitant le plus longtemps possible, mais on ne laisse pas de place pour les femmes qui pourraient décider, pour les raisons qui les regardent, qu'elles veulent arrêter d'allaiter.

    Je trouve qu'actuellement, le discours sur l'allaitement est très culpabilisant et moralisateur. J'imagine que nous reviendrons à un équilibre dans quelques années...
  9. Stephanie Cote 13 avril 2010 à 13 h 28 min
    Merci de partager vos expériences.
    Chacune à votre manière, vous confirmer qu'il n'existe pas un moule unique de bébé, mais qu'il existe au moins une caractéristique commune aux mamans: elles donnent le meilleur d'elles-mêmes à leur petit.
  10. Emilie 13 avril 2010 à 16 h 19 min
    Effectivement, je crois sincèrement que chaque maman donne le meilleur d'elle-même à leurs enfants. Mon petit amour à présentement 5 mois et demi et je l'allaite exclusivement. Il a toujours pris le sein très souvent (environ au 2 heures) depuis qu'il est né. Maman s'est adaptée.
    Je comprends très bien que certaines mère puisse être épuisée ou avoir l'impression de ne pas être en mesure d'allaiter. Je ne veux donc pas cupabiliser celles qui choississent de ne pas allaiter. Toutefois, je trouve très dommage qu'une grande proportion de femmes qui souhaitaient de tout coeur allaiter n'aient pas pu le faire parce qu'elles ont mal été conseillées lors de leur séjour à l'hôpital à la naissance de leur enfant. À toutes celles qui veulent allaiter, renseignez-vous avant la naissance de votre enfant sur les ressources d'aide en allaitement de votre région. Beaucoup d'organismes offrent le service de marraine d'allaitement. J'ai bénéficié de ce type d'aide et je vous garantis que vous ne le regretterez pas.
  11. Mélo 14 avril 2010 à 02 h 21 min
    Moi aussi, allaitement exclusif jusqu'à 5 mois, il avait trop faim le coco...et c'est pas que je manquais de lait ou d'énergie.



  12. Élise 15 avril 2010 à 00 h 09 min
    À mon premier bébé, une fille, j'ai allaité jusqu'à 5 mois, mais j'ai introduit des céréales de riz à 2 mois le soir. Et oui... ma fille buvait aux 2 hrs jours et nuit et refusait le biberon en combinaison avec le sein. Un soir, découragée et au bord de l'épuisement, j'ai donné une c. à thé de céréale de riz à ma fille avec mon lait et elle a dormi 6 hrs! Je dirais même qu'à partir de ce temps, elle a arrêté d'avoir des coliques la nuit. Elle avait faim et je crois avoir fait la bonne chose.
    Il faut s'ajuster à notre enfant.

    Une maman et un docteur
  13. Marie-Claude 15 avril 2010 à 01 h 04 min
    Mon garçon de 5 mois et 3 semaines(!) boit encore exclusivement au sein et cela va très bien. Prématuré de 5 semaines (né à 35 sem de gestation), on recommande que l'introduction des aliments solides se fassent selon son âge corrigé, soit 7 mois environ... Tout le monde me met de la pression pour lui donner du solide, mais le coco, il grandit à merveille, dort plusieurs heures en ligne la nuit... Bref, je me demande encore quand exactement je vais introduire les céréales...dois-je attendre vraiment que les boires se rapprochent davantage ??? ...difficile pour une nouvelle maman d'y voir clair...
  14. Andréanne 15 avril 2010 à 16 h 20 min
    J'ai allaité ma fille exclusivement jusqu'à 6 mois et on a commencé les céréales une fois cet âge atteint. Je suis de nouveau enceinte et c'est ce que je planifie de faire pour mon petit garçon. Bien sûr, les situations de toutes sont différentes et certaines prennent le choix d'arrêter l'allaitement, et je crois qu'il ne faut pas les faire culpabiliser. Il y a déjà assez des infirmières pro-allaitement et des médecins qui le font sentir dans leurs commentaires. Par contre, j'ai sevré ma fille il y a tout juste 1 mois pour garder mes énergies pour ma grossesse. Elle avait 15 mois. Je dois dire que ça m'a apporté une grande fierté d'allaiter jusqu'à cet âge et que même , j'ai hâte de pouvoir allaiter mon deuxième parce que ça me manque ! Si vous pouvez allaiter, profitez-en durant le temps que vous pouvez pour avoir ces contacts privilégiés avec votre poupon. Et faites-vous confiance , chaque maman connaît bien son petit. Dire que moi, on me poussait dans mon entourage pour que j'arrête d'allaiter dès mon premier mois de grossesse ... et j'ai malgré tout continuer jusqu'à 5 mois de grossesse et j'en suis fière !
  15. Sabrina 22 avril 2010 à 11 h 47 min
    Je viens de découvrir ce site/blog... Car je suis pleine d'interrogations, je bouillonne de culpabilité, je tombe de fatigue.. à vrai dire en premier lieu JE TOMBE DE FATIGUE ! je suis allergique au pollen (cela n'aide pas) je ne veux pas raconter ma vie, je ne veux pas me plaindre car je n'en ai pas le droit face à mon pti garçon qui est si mimi et qui ne demande que les bras de maman. Il a 7 mois et demi aujourd'hui et je l'allaite. Je l'ai allaité exclusivement jusqu'à 5 ou 6 mois, je ne sais plus, après quoi j'ai intégré seulement des compotes et purées, depuis 1 mois je lui donne des biberons de céréales. Je pensais en effet, comme tout le monde nous le suggère (dans la vie réelle) qu'il manquait de lait avant de dormir : en effet, Naïm se relève TOUTES LES NUITS 2 ou 3 fois depuis toujours, et ce encore maintenant. Il demande le sein quasiment à chaque fois. Et là, j'ai craqué depuis un mois en lui donnant des céréales avant de se coucher car je suis EXTENUEE le mot est faible. Je ne tiens plus debout. Et certaines diront : ah mais pkoi tu l'allaites encore ! il faut penser à toi ! tu sais si tu es fatiguée, il le ressent... et bla bla.. oui, je le sais. J'ai choisi de l'allaiter encore, et j'ai encore envie de l'allaiter. Malheureusement je suis fatiguée, et je ressens bien que depuis que je lui donne des biberons de céréales pour compenser ma fatigue (oui je me sens fatiguée en lui donnant le sein) et bien je me rends compte que j'ai moins de lait (normal puisque la production de lait se fait en fonction de la demande). Aujourd'hui mes questions sont : suis-je en train de le regretter ? est ce que je veux encore allaiter ? est ce que je veux encore allaiter parce que j'en ai envie ? ou parce que je vois que titi veut constamment me tirer sur le sein (il m'arrache la peau du cou et du buste !) je sens que je recule, mais j'ai peur de le faire souffrir. J'ai envie de continuer, mais j'ai peur qu'il soit trop accro à moi, et je ressens son (trop) fort besoin de moi..
    je suis un peu perdue dans mes interrogations. La fatigue aidant bien sûr.
    Si l'un ou l'une d'entre vous a des mots, des ptis trucs à transmettre, ou une compréhension quelconque, et qu'il ou elle a le temps de m'en parler, svp, n'hésitez pas ! je me sens très seule, et vis loin de ma famille... je suis en congé parental, donc exclusivement avec bébé !!! j'ai l'impression (c'est vache de dire ça) que je me bouffe de l'intérieur, que Naïm s'est accaparé mon corps, qu'il me veut à lui qd il veut, à côté de lui. Ce pauvre petit bébé (plus si petit d'ailleurs...)que j'aime du fond de mes tripes..., merci de m'avoir lue.
  16. Sonia 29 avril 2010 à 18 h 39 min
    Réponse pour Sabrina.

    Je vous dis bravo d'avoir allaiter surtout si vous en aviez envie. Je crois qu'il faut vraiment le vouloir au plus profond des tripes et ce n'était pas mon cas. Je n,ai donc pas allaiter. De plus, j'ai eu un accouchement difficile et on a utiliser les forceps. J'ai perdu beaucoup de sang et je faisais de l'anémie et des chutes de pression. J'aurais été incapable physiquement d'allaiter j'étais épuisée, de plus 40 ans, je récupère moins vite. Ceci dis, Après avoir vécu un accouchement avec forceps, je vous assure qu'un tout petit bébé, c'est fait fort. Donc, si vous êtes à bout, je ne crois pas que cesser d,allaiter va lui faire du mal. Je trouve effrayant de faire ressentir cela à des mères. Je vous assure que j'ai pris 40 semaines de congé parental et un an de congé différé en plus, effectivement, parfois on a l'impression de gaga gougou, c,est long toute la journée. Mais je suis d'avis que vous avez donné deux merveilleux cadeaux à votre enfant: 1 l'allaitement pendant de nombreux mois, je vous admire et 2- un an à la maison avec lui avec les privations que ça implique.

    Alors, si vous avez envie de continuer à allaiter c'est très bien mais si vous commencer à en avoir assez c'est très bien aussi. Vous pouvez cesser graduellement. Cependant, je suis d'avis que vous devez être décidé à le faire. J'ai une amie, qui devait cesser et n'en avait pas envie, son bébé ne voulait pas prendre la bouteille. je lui ait mentionner que c'est surtout que son besoin à elle , n'était pas comblé. Elle m'a donné raison et ensuite a pu cesser l'allaitement. Autre petite mention, mon médecin m'a conseillé de prendre similac advance, elle m'a dit qu'ellea goûté à tous les laits maternisés et que c'est celui qui se rapprochait le plus du lait maternel au goût. L'amie que je vous ait mentionné à utilisé ce lait après plusieurs essais infructueux et cela a réussi.

    Bravo Sabrina pour l,amour que vous portez à votre enfant et cessez de vous sentir coupable. Suivez juste votre coeur et vos désirs et vous ne vous tromperez pas.
  17. Gaétane 7 mai 2010 à 19 h 29 min
    je dois avouer que je lève mon chapeau à toutes les mamans qui font l'allaitement exclusif,je vous admire! J'ai eu ma petite fille en décembre,j'ai eu une grossesse remplie d'émotions et un accouchement difficille et comme ma fille à du aller aux soins néo-natale je n'étais pas à l'aise de l'allaiter avec tout les fils qu'on avait toutes les deux de ploguer partout!!! J'ai décidé de lui donner le biberon et elle se porte à merveille,elle mange depuis qu'elle a 1 mois (elle est à 4 mois présentement) elle mange à peu près de tout elle buvait 6 onz de lait aux 2 hrs elle avait faim et c'est pour cette raison que j'ai décidée de commencer à la faire manger si rapidement........je ne le regrette pas.......j'ai simplement suivi mon instinct de maman pour moi c'était clair qu'elle avait faim!!!! elle mange 3 fois par jour et bois 4 biberon de lait de 6onz. et c'est une petite fille magnifique!!!
  18. Sabrina 8 juin 2010 à 22 h 09 min
    Réponse à Sonia et autres éléments :

    Je viens seulement de retrouver le site sur lequel j'avais laissé un commentaire, ce site si merveilleux... je tiens particulièrement à te remercier Sonia pour ta réponse si généreuse... je suis très touchée!! je bois tes "paroles", tu es qqn de très "sage" et sais faire la part des choses entre ce que tu as fait, ce que tu aurais souhaité faire, ce qui est bon, ce qu'on peut faire, ce qu'on ne peut pas faire...
    Suivre son coeur et ses désirs... c'est LE conseil. C'est exactement ce dont on a besoin d'entendre dire et redire...
    Aujourd'hui, je suis un peu moins fatiguée, je me suis battue contre mes interrogations, et j'ai suivi ce que mon coeur me disait de faire, et du coup je suis en plein allaitement mixte, je l'allaite qd il veut ou qd je veux, et je lui donne des biberons chaque jour, alors parfois, il ne les boit pas, parfois il les boit... je ne sais pas combien de temps cela va durer, mais en tout cas, ça me permet de suivre ce que mon coeur et mes envies me disent de faire... et à présent je n'hésite plus à lui donner des biberons car je vois qu'il aime bien aussi !! biberon, ou sein, c'est notre amour pour eux qui leur apporte le meilleur, une médecin naturopathe me disait, (et je l'ai déjà lu plusieurs fois) un bébé que l'on aime fort, que l'on sert fort peut vivre longtemps sans manger car l'amour le fait vivre.. alors je n'ai pas testé, mais en tout cas pour toutes celles qui se posent des questions, se remettent en question sur l'allaitement, je crois aujourd'hui que ce qui est fondamental, c'est de faire ce qu'on veut au plus profond de nous, comme tu me le dis Sonia, tout en transmettant pleinement l'amour que l'on a pour notre enfant par les gestes, les câlins, les attentions, ou tout autre geste personnel qui lui fait du bien, en jouant avec, en criant avec, en chantant avec, en dansant avec... il n'y a pas que la manière de le nourrir (allaitement maternel ou biberon) qui apporte son bien être et son évolution.... c'est ça le truc !

    En tout cas, merci encore Sonia, tu es qqn de très généreuse, car en ayant vécu ce type d'accouchement, tu aurais pu tourner ta réponse uniquement sur ce que tu ressens toi au niveau de l'allaitement, mais tu as su me donner bonne conscience, me "féliciter" pour l'avoir fait, peu importe le temps que ça dure... merci vraiment...et puis c'est bien de me rappeler que j'ai fait une bonne chose en restant à la maison un an avec lui... qd on le peut, c'est vrai que c'est génial pour eux. Ici entrerait un nouveau débat, la femme, sa carrière, son bébé, comment faire pour tout combiner au mieux ? hihiii (je conseille d'ailleurs un bon pti livre à ce sujet : "je ne sais pas comment elle fait" de Allison Pearson")

    bien à vous les filles !!
    mercii
  19. Sabrina 8 juin 2010 à 22 h 13 min
    Pour Gaétane

    ta petite fille a de la chance d'avoir une maman comme toi, tu as su faire les bonnes choses sans te poser de questions, et tu les as faites exactement comme il fallait !! bravo !
    nos enfants sont tous différents, alors à nous, mamans, de nous approprier les manières de les nourrir ou de les éduquer !!
  20. Annie 4 juillet 2010 à 19 h 19 min
    Ouffff ça fait du bien entendre tout plein de commentaires...

    Je suis la maman d'un garçon de 6 ans et d'une petite fille de 4mois et j'ai deux enfant totalement différent... Mon premier a beaucoup d'allergie et on m'a beaucoup reprochée que j'en étais la cause...(L'avoir nourit vers 3 mois et de ne pas l'avoir allaitée plus de 2 mois) Alors pour la petite puce je me suis dis bon... je vais l'allaitée le plus possible et ne pas lui donner à manger avant son 6 mois... Par contre, l'allaitement à été difficile... une petite fille qui boit très peu et qui n'aime pas taiter beaucoup... une fièvre scarlatine pour moi qui a durer plus d'une semaine... alors la petite puce se retrouve a boire beaucoup de biberon durant se temps vue que le lait se fait rare.. Ensuite, apres la prise de produit naturel pour retrouver une bonne production et plusieurs sessions de pompage...mais en vain... une production minime qui ne contente plus ma fille... alors j'ai décider de faire un allaitement mixte avec la grosse peur de ce que vont dire les gens...Une chance papa qui me voyait à bout à beaucoup aider et depuis ce temps je suis a l'allaitement mixte depuis 1 mois... tout semble aller assez bien... elle ne boit pas encore beaucoup à peine 16 once par jour... mais semble avoir moins faim et semble plus heureuse...

    Encore à la cachette... après avoir dormit 8h, mademoiselle ne veut pas boire plus de 2 once et ne cesse de chialler (même apres avoir répondu à tous ses besoins)... maman qui desespère décide d'essayer les céréales et de voir quoi qui va se passer... Wow!! J'ai jamais vue ma fille aussi contente de manger.. Elle ouvre la bouche lorsqu'on lui présente la cuillière, sourit et jase pendant qu'on la nourit... Alors j'annonce la nouvelle à papa avec un peu de culpabilité mais il est très soutenant dans mes décisions... Bon depuis ce temps, mademoiselle mange des céréales... je vais suivre avec les légumes et fruits vers 5 mois ce qui veut dire dans quelques jours et y aller molo soit un légumes ou fruits par semaine parce que mon medecin se fit beaucoup à des FEUILLES et ne veut pas qu'elle mange avant son 6 mois... C'est ce qu'elle m'a dit d'après mes FEUILLES!!!! c'est pas avant 6 mois... je trouvais cela inhumain et j'ai décider de faire ce que mon coeur de maman me disait et y aller lentement mais de continuer et écoutant mon coeur de maman et celui de ma petite cocotte!!! Et bon... d'essayer le plus possible d'y aller selon ma fille et non selon des feuilles et des statistiques...
  21. Anne-Marie 5 août 2010 à 04 h 09 min
    Je trouve désolant de voir que les mamans sont si mal entourées, et pas du tout soutenues dans l'allaitement. Je suis pro-allaitement, allaitement exclusif, pour mes deux enfants pas de solides avant 6 ou même 7 mois, jamais de biberons, jamais. La nature nous a donné ce qu'il fallait pour nourrir nos enfants en toute indépendance. Malheureusement, certaines industries très lucratives ont enlevé le plus grand pouvoir aux mères de ce monde: leur potentiel à pouvoir s'occuper de leur bébé selon les règles de la nature, à faire confiance à leur instinct maternel. Bien que je tienne ce discours provocateur, je peux vous assurer que j'ai moi-même vécu plusieurs problèmes d'allaitement. Ce qui m'a sauvé, c'est le soutien et la gentillesse que j'ai trouvé à la Ligue La Leche. Je suis aussi épuisée, mais j'écoute mon bébé, réponds à ses besoins en restant tout près d'elle la nuit. Finalement, je ne suis plus si fatiguée que ça et mes enfants rayonnent! Un coup de fil à une monitrice d'allaitement, une rencontre mensuelle avec d'autres mères, ça suffit pour nous redonner notre pouvoir de mère. Tout ça pour dire qu'avant d'abandonner, il faut en parler avec des mamans qui ont réussi l'allaitement et qui savent comment régler petits ou plus gros problèmes. Malheureusement, votre médecin ou pédiatre n'est peut-être pas le meilleur soutien au niveau allaitement (il peut aussi être commandité par des compagnies de lait artificiel donc il ne peut être objectif). Les monitrices de la Ligue La Leche ont reçu une solide formation en plus leur propre expérience d'allaitement (minimum un an de tétées à la demande) et cet organisme international et LA référence mondiale en matière d'allaitement(affiliée à l'OMS). Croyez-moi, ces femmes sont des magiciennes, et de précieuses amies des bébés!
  22. unjourmaman 11 septembre 2012 à 10 h 00 min
    Des céréales à 6 mois ? Nous en Belgique, on conseille de commencer la diversification à 6 mois avec des légumes d'abord (un repas par jour) et ensuite des fruits (lorsqu'on passe à 2 repas solides par jour).

    Mais les recommandations pédiatriques changent tout le temps. Quand j'étais moi-même enfant, il y a 30 ans, les recommandations étaient :
    3 mois d'allaitement + une cullière de jus d'orange par jour et des cachets de fluor et ensuite diversification à 3 mois en commençant par les fruits ...

    Je connais une jeune femme qui a commencé à donner de la purée à un bébé de 3 semaines sur les recommandations de son pédiatres, c'était il y a 10 ou 11 ans ... !

    Comment voulez-vous vous y retrouver ? A qui faire confiance ??

    Je pense que le mieux c'est d'allaiter le plus longtemps possible en exclusif, de diversifier vraiment progressivement en excluant les aliments à haut risque allergène et de poursuivre le plus longtemps possible l'allaitement combiné à l'alimentation solide.

    A c'est l'idéal maintenant vous êtes toutes là pour dire que dans la pratique c'est souvent différent... Suivre notre instinct et notre amour maternel est le plus important, pour autant que nos motivations sont sincères. Car j'ai aussi connu des femmes qui refusaient l'allaitement catégoriquement uniquement par pur confort personnel, et ce, bien avant la naissance, de même qu'elles refusaient de préparer des compotes mais achetaient tout préparé au quotidien, uniquement parce qu'elle ne voyait pas pourquoi elle devaient ainsi "sacrifier leur corps et leur temps" pour leur enfant alors que maintenant la société propose du lait et des petits pots tout faits.

    Je regrette aussi que les mères soient mal entourées. Ici en Europe, un nombre croissant de mère veulent renouer avec l'allaitement mais abandonnent au bout de 2 mois environ sinon avant, par manque d'information, en croyant qu'elles n'ont plus de lait ... Les pédiatres systématisent aussi la prise de compléments très tôt si bébé ne suit pas exactement la bonne courbe ce qui sabotent la plupart des allaitements.

    Enfin il y a celles qui sont informées, entourées, volontaires mais qui malgré tous leur effort ne parviennent pas à allaiter, je connais une amie qui n'a pas pu continuer (et qui en a souffert) pcq son enfant tirait tellement fort qu'à chaque tétée, ses tétons se déchiraient de plus en plus. Et ce, dans toutes les positions et en essayant tous les trucs de sages-femmes, ou en mettant des dispositifs de protections en plastiques. A la fin elle n'avait plus de sein et l'allaitement était une torture. Elle s'est résolue à arrêter, non sans culpabilité.

    On ne parle pas assez du tire-lait non plus qui est une solution intermédiaire intéressante.

    Et on s'arrête trop aux recommandations, aux belle-mères, et au regard des autres ...

Partager