La chronique dont vous êtes le héros

La chronique dont vous êtes le héros
Par Dre Taz, Omnipraticienne
11 mars 2010

Cette chronique est tirée d’histoires vécues... malheureusement.

AVENTURE NO 1

C’est l’anniversaire de fiston. Il a 4 ans. Vous avez invité tous ses amis de la garderie : 14 ressorts qui testent votre mobilier et votre patience! Du papier-cadeau, des ballons et de la morve(!) traînent partout. Il y a le festin de circonstance : maïs soufflé, petites saucisses, minicarottes crues avec trempette et croustilles cylindriques au fromage orange fluo. Mais voilà que la petite Coralie, entre une partie de queue de l’âne et de destruction de pinata, se met à tousser, devient toute rouge, et porte les mains à son cou. Elle étouffe! L’action se fige, tout va au ralenti, et tous les regards vont vers vous. Vous n’avez que quelques secondes pour agir. Que faites-vous?

A) Vous lui donnez des tapes dans le dos.
B) Vous lui faites la respiration artificielle.
C) Vous appelez le 9-1-1.
D) Vous appuyez sur son ventre comme dans les films pour expulser la carotte, la saucisse, la croustille ou le maïs soufflé (comme vous voulez, c’est votre aventure après tout!).

AVENTURE NO 2

Dimanche après-midi. Ahhh... après une dure semaine, vous sirotez un café en rêvassant dans la chaleur d’un rayon de soleil qui passe à travers la fenêtre. Vous appréciez le silence... le silence... le silence... le silence? impossible. Qui dit silence dit bêtise! Vous accourez dans la salle de bain et surprenez fillette juchée sur le bol de toilette, l’armoire à pharmacie ouverte, en train de s’offrir un cocktail de pilules contraceptives, d’omega-3, d’anti-inflammatoires, entre 2 gorgées de sirop contre la toux. « Maman, papa, z’ai mal au ventre. » Quelle est la suite?

A) Elle semble bien aller, elle s’en tire avec une punition : pas de télé ce soir.
B) Vous la faites vomir.
C) Vous lui faites boire du lait.
D) Vous appelez le centre antipoison.
E) Vous appelez le 9-1-1.

AVENTURE NO 3

Vous laissez Bébé s’amuser avec Nemo en plastique dans 5 cm d’eau, et vous partez quelques secondes dans la cuisine vérifier que vous avez bien éteint le rond de la cuisinière, fermé la barrière de l’escalier, tout en vous demandant quand vous avez changé pour la dernière fois la pile de l’avertisseur de fumée... Vous revenez quelques secondes plus tard dans la salle de bain : bébé est sous l’eau, inconscient!

A) Vous commencez la respiration artificielle.
B) Vous commencez le massage cardiaque.
C) Vous appelez le 9-1-1.

Non non, ne comptez pas sur moi pour vous donner les réponses! Nananana! Par cet exercice, je voulais mettre en évidence ce que vous ne savez pas. Mais que vous voudriez - et devriez - tant savoir! Toutes ces situations ont en commun qu’elles sont courantes, pour ne pas dire quotidiennes. Elles n’arrivent pas qu’aux autres. Elles sont tragiques, mais malheureusement pas aussi rarissimes que l’on pense.

Au Québec, chaque année, 5 enfants décèdent par asphyxie due à un corps étranger et 200 doivent subir une chirurgie pour le retirer, avec les conséquences fatales que cela peut avoir. Environ 42 % des cas d’empoisonnement signalés au Centre Anti-Poison du Québec touchent des enfants âgés de 0 à 5 ans. La noyade est la 2e cause de décès chez les 1an à 4 ans au Canada.

Pourquoi se priver de ce savoir si précieux? On suit des cours de cuisine, de réparation de vélo, d’aérobie et d’informatique. Pourquoi pas de premiers soins? Les CLSC, votre médecin, la Croix-Rouge, Ambulance St-Jean, autant de ressources à notre disposition pour savoir poser le geste qui sauve.

Nous sommes tous les héros de nos enfants : soyons dignes de la réputation et de la confiance qu’ils nous accordent. Avez-vous déjà joué les héros?

Dre Taz, Omnipraticienne
Je sais combien la santé est un sujet qui nous préoccupe tous... Inspirés par ma pratique d'omnipraticienne, mes textes sont d'abord ceux d'un parent comme vous!
Tous les billets de l'auteur

Billets sur le même sujet

Commentaires (5)

  1. Maude 19 mars 2010 à 17 h 59 min
    Merci pour cette chronique. Je me suis inscrite à un cours de secourisme. c'est tellement important.
  2. Tasnime Akbaraly 20 mars 2010 à 17 h 06 min
    BRAVO Maude!

    Je tiens aussi à préciser que si vous réunissez assez de personnes pour faire un groupe (une gang d'amis quoi!), vous bénéficiez souvent de prix forfaitaires...
  3. Karine Trudel, coach parental 28 avril 2010 à 12 h 52 min
    Brillant! J'adore! Merci pour ce challenge :) C'est important de mesurer nos connaissance et réaction en cas d'urgence.
  4. aynur 29 avril 2010 à 11 h 40 min
    Franchement merci! C'est tellement important de savoir ce qu'il faut faire dans ces cas là!
  5. Tasnime Akbaraly 1 mai 2010 à 19 h 06 min
    Parlez-en autour de vous! N'hésitez pas à recruter d'autres parents!

Partager