Télé ou casserole? Le dilemme de l’heure du souper

Télé ou casserole? Le dilemme de l’heure du souper
14 février 2010

Ils font quoi, les vôtres, pendant que vous préparez le repas?

Moi, cela dépend. La plupart du temps, les 2 grands se courent après dans un joyeux vacarme tandis que la petite joue de la timbale avec une cuillère en bois et 2 ou 3 casseroles. Dans les pattes de maman, c’est tellement mieux que dans la chambre, n’est-ce pas!?

D’autres fois, je leur accorde une 1/2 heure de pure détente avec Toc-Toc-Toc, une émission éducative quotidienne. Ils ont sûrement pensé aux parents, les Messieurs-Dames de la programmation, car cela tombe à une heure parfaite : 5 h 30, juste après le bain et juste avant le souper, pile-poil quand maman est dans le feu de l’action avec ses chaudrons.

Mais si l’on en croit la Dre Kylie Hesketh, de l’Université Deakin (en Australie), on ferait mieux de les faire regarder le paysage à travers la fenêtre, ou encore, comment on fait la cuisine.

En parlant des tout-petits, elle affirme : « Ils seront tout aussi intéressés par ces types de mouvements et de couleurs qu’ils ne le sont par la télévision. »

En effet, elle vient juste de conduire une étude (la énième!) sur les comportements sédentaires des enfants, parmi lesquels figure la télévision. Dans son pays, comme aux États-Unis, les autorités fédérales de santé recommandent d’exclure totalement la télé chez les 2 ans et moins, de la limiter à 1 heure par jour chez les 2 à 5 ans, puis à 2 heures par jour au-delà de 5 ans, tout type d’écran compris (ordi, télé, console de jeux, etc.).

Elle rappelle, encore une fois, qu’il n’a jamais été prouvé que la télévision apportait quoi que ce soit de positif dans l’éducation des très jeunes enfants. La seule chose qui ait été prouvée, dit-elle, c’est leur sur-stimulation par l’écran et le fait que cela les éloigne des choses vraiment nécessaires pour leur développement : activité physique, relations sociales, jeux, etc.

Au Québec, selon l’Institut de la statistique, les enfants de 2 à 11 ans consommeraient près de 20 heures de télévision par semaine.

De mon côté, je n’ai jamais vraiment comptabilisé. C’est assez rapide à calculer : 5 fois 25 minutes pour les Toc-Toc-Toc (quand ils y pensent!), plus un Walt Disney la fin de semaine. Bref, 3 h 30 par semaine, au maximum.  Il doit y avoir beaucoup de familles dans le même créneau.

Mais pour en arriver à 20 h de moyenne par semaine, au Québec, cela signifie que certains enfants regardent l’écran 40 heures par semaine. Soit un bon gros 6 heures par jour. Comment est-ce possible?!

J’avoue que, pendant la préparation du repas, cela peut faire l’affaire de tous. En tout cas, c’est certainement mieux pour les enfants que de se faire pourchasser par une mère échevelée, fatiguée, avec une poêle brûlante dans la main droite et une cuillère pleine de sauce dans la main gauche.

Et vous, c’est quoi vos trucs, dans ce 5 à 6 festif?

Marie Charbonniaud
Journaliste indépendante et mère de 3 enfants, je jette un regard à la fois critique et maternel aux questions d’actualité touchant à la famille.
Tous les billets de l'auteur

Commentaires (10)

  1. Catherine Goldschmidt 15 février 2010 à 18 h 38 min
    Ça dépend...mon fils de 5 ans installe parfois un jeu de stratégie sur mon ilôt de cuisine. Je peux jouer avec lui tout en cuisinant. Pas besoin de surveiller la partie, j'ai juste besoin de bouger un pion lorsque vient mon tour. Pendant ce temps-là, ma plus petite fait son casse-tête magnétique sur le frigo. Ou bien je mets de la musique et tout le monde danse. On rigole bien. Sinon, ils jouent dans leur chambre. J'évite la télé au max. Sur le coup, ça les calme, mais une fois l'émission terminée, on dirait qu'ils sont encore plus excités. Surtout mon fils.
  2. Caro 15 février 2010 à 23 h 57 min
    Je dois avouer que quelques fois, pendant la préparation du repas, je le laisse écouter la télé. Mais j'évite de le faire trop souvent!
    À la longue, j'ai découvert quelques trucs pour l'occupé! Les jeux magnétiques sur le frigo, ou sinon j'amène son bac de méga-bloc dans la cuisine. Ça l'occupe le temps que je préparer à souper. Mais bon, l'activité favorite de mon "grand" garçon de 18 mois reste de faire comme maman! :) Alors le meilleur truc que j'ai...c'est de l'impliquer dans la préparation du souper! Et il adore ça! Essayer...vous aller voir qu'il peuve faire plus qu'on le pense parfois. Je lui donne une cuillère de bois et il brasse la salade ou je lui donne des légumes à déposer dans un plat. Bref je le laisse s'amuser à m'aider!
  3. Marie Charbonniaud 16 février 2010 à 00 h 17 min
    Excellentes idées les filles. Je pratique souvent moi aussi le coup de la danse en famille; radio à fond; ça défoule et le tour est joué. Quand à la participation au souper, c'est sans doute ce qui marche le mieux!!
  4. katkat 16 février 2010 à 19 h 35 min
    Mon fils a reçu une vielle cuisinette pour enfant en cadeau. On l'a installé dans la cuisine. Alors quand je fais à manger, soit il m'aide soit je lui demande de nous préparer quelquechose. À table, on ajoute donc parfois des petites assiettes de plastique avec de bons repas préparés par fiston !
  5. Geneviève 18 février 2010 à 22 h 04 min
    En revenant de l'école, je permets à mon grand garçon de regarder Kaboum. Puis la petite me tourne souvent autour, alors je la fait participer aux tâches entourant le souper: mettre la table, m'aider à brasser le risotto ou... manger les légumes ou les fines herbes que j'utilise dans mes recettes !
  6. sylvia L 22 février 2010 à 07 h 09 min
    ...... oh la la ..... et pourquoi LE grand regarde kaboum et LA petite aide maman pour les taches ménagères !!!!
    ça commence fort quant à la répartition des taches Garçon -fille,,,, je note en plus que l'aîné étant un garçon ,pas étonnant s'il cantonne sa petite soeur dans " t'es trop petite pour comprendre ça ,va aider maman ou jouer avec tes poupées '"
    ...et vive le sexisme ,déjà omni -présent à la télévision .... ça aussi ,c'est un danger...
  7. Latifa Ballany 23 février 2010 à 04 h 05 min
    Bonjour,
    Mon enfant de 4 ans participe avec moi quand je fais la cuisine. Je lui demande de me chercher au frigo tous les ingrédients pour faire mon souper. Il peut nettoyer mes légumes les compter les goutter ...... j'en profite pour qu il me parle de sa journée. Parfois je lui permet de choisir le menu (si cela dépendait de lui on mangerait des tomates des concombres et des oeufs chaque jour) c'est un moment que nous aimons beaucoup lui et moi. En plus, il mange tout ce que nous préparons car il y a participé activement. Il est ravi de ingrédients les ingrédients d'une recette et moi aussi
  8. Pierre Col - Kizz TV 1 mars 2010 à 10 h 11 min
    Nous avons créé Kizz TV - http://kizz.tv - précisément pour permettre aux parents, qui ont parfois besoin d'un moment tranquille, de laisser en toute confiance leur jeune enfant, âgé de 3 à 6 ans, devant une activité éducative et intelligente. Ainsi Kizz TV remplace avantageusement le "temps d'écran passif et outrageusement publicitaire" qu'est la TV...
  9. Louise Lalonde 24 mars 2010 à 16 h 54 min
    Notre fil est âgé de 14 mois. Pendant que je fais le souper, il aime bien vider notre armoire de plat. S'il veut se faire prendre, je l'assois dans mon pac-sac de randonnée et il me voie cuisiner. En plus, ça me permet de lui dire tout ce que je fait et lui me voie faire. J'espère qu'à long terme ça portera fruit et qu'il aimera cuisiné pour aider maman et papa.
  10. Marie Charbonniaud 24 mars 2010 à 17 h 36 min
    Quelle belle idée, Louise! Expliquer ce que l'on fait à son enfant est la plus belle chose à faire, dès leur naissance. Le coup du pac-sac, c'est vraiment une bonne idée ;-)

Partager