Les bébés filles, plus faciles?

Les bébés filles, plus faciles?
18 janvier 2010

Je suis sûre que vous avez remarqué, comme moi,  la petite préférence des parents d’avoir une fille en premier. Parfois c’est dit haut et fort, d’autres fois c’est pensé et à moitié avoué, mais en tout cas, c’est plus fréquent que le souhait d’avoir un garçon en premier.

Eh bien, nos pressentiments sont confirmés. Selon un article récemment écrit dans le Elle français, le livre de Thérèse Ellul-Ferrari Le régime pour avoir une fille se vend 2 fois plus que la version pour avoir un garçon.

On sait que, concernant les enfants adoptés, on observe la même préférence. 

Mais d’où vient cette lubie? Pense-t-on vraiment que les filles sont plus douces, souples et câlines que les garçons? Peut-être est-ce surtout un souhait des mamans, qui ont l’impression qu’elles se retrouveront mieux et seront plus à l’aise avec un petit être qui leur ressemble?

Ça vaudrait le coup, effectivement, de connaître la proportion de femmes dans ces sondages et parmi les clients de ce livre. Ça nous éclairerait peut-être.

Quoi qu’il en soit, même si je respecte totalement ces ressentis, je voudrais quand même prendre la défense de nos petits bonshommes d’amour, en gestation partout dans le monde...

Mesdames et Messieurs, de mon expérience et de celles de toutes les mamans que je connais, c’est plutôt l’inverse!

De 0 à18 mois, les petites filles que je connais se sont montrées plus indépendantes, effrontées, têtues, mais souvent aussi moins « colleuses » que les petits garçons.

Je ne me suis rarement autant régalée de câlins « spontanés » qu’avec mon fils. Je veux dire, sans avoir à les réclamer.

Avec ma fille? Dieu sait combien je l’aime, mais je dois avouer que dès 9 mois, elle était bien plus occupée à conquérir le monde de notre appartement que les câlins de sa mère! C’est donc surtout de 0 à 9 mois que j’ai fait mon plein de câlins (elle ne pouvait me résister, hé hé!) et c’est davantage maintenant, à 5-6 ans, qu’elle me « revient ».

Certains diront que la vérité est peut-être à aller chercher du côté de la mère. On aurait des comportements différents avec nos filles et nos garçons.

On serait naturellement plus protectrices et indulgentes avec nos fils; tandis qu’avec nos filles, qui sont un peu la continuité charnelle de notre corps, on aurait tendance à être plus exigeantes, comme on l’est avec nous-mêmes. 

Et vous, avez-vous une idée là-dessus?

- D’abord, vouliez-vous une fille en premier?

- Et si vous avez eu à la fois fille et garçon, votre bébé-fille était-elle plus douce?

Je fais mon propre sondage. Et j’ai bien hâte de savoir!

Marie Charbonniaud
Journaliste indépendante et mère de 3 enfants, je jette un regard à la fois critique et maternel aux questions d’actualité touchant à la famille.
Tous les billets de l'auteur

Commentaires (21)

  1. Hélène 18 janvier 2010 à 14 h 25 min
    Moi j'ai eu un fils en premier et c'est ce que je voulais. Un grand frère pour protéger petite soeur. J'ai eu une petite fille ensuite. Ma fille a été beaucoup plus caline que mon fils. Mon fils était indépendant très tôt mais ma fille a 4 ans et elle me colle encore très souvent. Je voulais une fille car je voulais vivre cette relation mère-fille que je trouve si belle. La relation mère-fils est aussi très belle mais elle est tellement différente. Ma fille pourra me demander des conseils de femmes, tandis que pour mon fils, je ne pourrai pas répondre à tes questions d'hommes...
  2. Isabelle 18 janvier 2010 à 14 h 34 min
    Personnellement je voulais absolument un garçon en premier (je l'ai eu). N'ayant pas une bonne relation avec ma mère, je tremblais à l'idée de rerpoduire ça sur une fille, qui me ressemblerait trop. Avoir un garçon c'est découvrir le monde masculin, c'est s'ouvrir à l'autre.
  3. Anne-Marie 18 janvier 2010 à 16 h 36 min
    Je n'avais pas nécessairement de préférence pour le premier enfant. J'aurais aimé un garçon pour son rôle de protecteur de la fraterie et une fille parce qu'en ayant été l'aînée moi-même, je trouvais que c'était bien aussi. Finalement, j'ai eu une fille en premier. C'est sûr que la personnalité y ait pour qqc, mais je crois quand même que de façon générale, un gars c'est plus facile. En tout cas, en bas âge!

    Mon constat: une fille c'est définitivement plus(trop?) émotif! Ma fille a hurlé, pleuré, chigné, exercé le chantage et la tragédie-dramatique entre 0-2 ans de façon DE LOIN plus intensive.

    Quant à mon garçon, il arrive à 2 ans et malgré qu'il ait découvert efficace de "lyrer" pour attirer notre attention, il est beaucoup plus calme, colleux, souriant, compréhensif et conciliants. Il cherche bien davantage à plaire qu'à se fixer sur son désir, pour sa soeur c'est total l'inverse.

    Je suis enceinte de notre 3e, malgré que notre seul véritable souhait soit qu'il soit en santé, j'avoue que je préférerais... un autre garçon!
  4. Milou 18 janvier 2010 à 17 h 36 min
    Moi j'ai eu une fille en premier, sans avoir d'attente sur le sexe.
    J'ai ensuite eu un fils et deux autres filles.

    Et c'est sans contredit mon fils qui fut le plus calme, le plus pacifique.

    On dit que les mères "gâtent" plus leurs enfants garçons. J'ai toujours fait attention à ne pas faire ça.

    Ma troisième fille est aussi très affectueuse, mais plus aventureuse que son frère. Je crois que c'est une question de personnalité. Je n'ai pas le stéréotype du garçon qui aime les jeux violents, les camions etc.

    Jusqu'à maintenant en fait, la grosse différence que je vois c'est entre mes deux ados ( ma fille aînée et mon fils). C'est pour le moment, beaucoup moins "intense" avec mon fils qu'avec sa soeur avant lui au même âge. Mais il a moins à se différencier de moi que sa soeur on dirait.
  5. Karine 18 janvier 2010 à 18 h 23 min
    J'ai seulemnt un enfant, alors, je ne peu comparer. Malgré le fait que je voulais un enfant en santé, je désirais avoir un garçon et mon souhait a été exocé.

    Je souhaite que la vie me permettre d'avoir un autre enfant un jour et j'aimerais bien que ce soit une fille pour pouvoir vivre l'expérience.
  6. Marie Charbonniaud 18 janvier 2010 à 18 h 48 min
    Vos messages prouvent une chose: on ne peux pas faire de généralisation!

    Milou: vous tapez dans le mille quand vous dites à propos de votre fils: "il a moins à se différencier de moi que sa soeur"...

    C'est bien trop vrai! Je crois que si les filles peuvent être plus "difficiles" à l'adolescence (la "petite" adolescence de 2 ans ou la vraie adolescence de 14 ans!), c'est qu'elles ont à se différencier de cette mère-modèle pour créer leur propre style, leur propre vie de femme. C'est une véritable bataille intérieure et cela ne va pas sans heurt!
    C'est comme si le garçon, différent par nature, n'a pas à batailler autant.
  7. Chantal 18 janvier 2010 à 18 h 51 min
    Il est vrai que ma fille était beaucoup beaucoup plus tranquille au cours de sa première année de vie qu'a pu l'être mon fils. Mais je dois dire que maintenant qu'elle a un an (et lui 2 1/2 ans), elle semble bien déterminée à s'affirmer avec force, comme son grand frère sait si bien le faire depuis sa naissance! hé hé hé
  8. Geneviève 18 janvier 2010 à 19 h 44 min
    J'ai souvent eu l'impression que les hommes voulaient plus avoir une petite fille tandis que les femmes préféraient avoir un petit garçon, comme une sorte d'Oedipe inversé...
    Pour ma part à ma première grossesse je souhaitais vraiment avoir un garçon, et je l'ai eu. À ma deuxième grossesse j'espérais aussi un autre garçon puisque j'avais de l'expérience avec le sexe masculin et j'avais l'impression (sûrement fausse) que je ne serais pas une aussi bonne maman avec une fille puisque je n'y connaissais rien, et j'ai eu un 2e garçon!
    Bien que mon plus jeune ne soit âgé que de 5 mois, on remarque déjà une différence énorme dans la personnalité de mes 2 garçons: mon plus vieux (2 1/2 ans) est très énergique, expressif et impatient, tandis que mon plus jeune est beaucoup plus calme et plus patient. Cela tient donc probablement plus de la personalité et du tempérament de chacun que du sexe lui-même. Et le rang dans la famille y est peut-être également pour quelque chose?
  9. Jean-Sébastien 19 janvier 2010 à 00 h 22 min
    Moi, j'aimerais bien une petite fille, mais ma conjointe aimerait un petit garçon. Pour ma part, je n'ai pas de raison particullière pour vouloir une petit fille. Peut-être que parce que ma mère n'a eu que des garçons et que je me suis occuppé de mon petit frère quand il était bébé, avec qui j'ai 14 ans de différence. Ma conjointe aimerait mieux un petit gars, pour le coté protecteur qu'il pourrait avoir sur sa petite soeur. Mais à la base tout ce que nous voulons naturellement, c'est qu'il/elle soit en santé.

    Mais je ne crois pas que l'un où l'autre soit vraiment plus "facile", il y a tellement de différent facteur, dont le tempérement de chacun tant chez l'enfant et les parents.

    PS Oui, je parle dans le futur, grossesse de 4 mois en cours, et nous voulons avoir la surprise pour prendre connaissance du sexe.
  10. Mélanie 19 janvier 2010 à 18 h 12 min
    Je suis enfant unique et j'ai toujours rêvé d'avoir une petite fille.
    J'ai eu....2 garçons! Que j'adore; ils sont drôles, affectueux, amusants et nous passons des moments merveilleux en famille.
    Mais au fond de moi, je rêve encore de cette petite fille, de créer cette relation mère-fille si unique et particulière.
    J'avoue que l'idée de devenir "la belle-mère" des amoureuses de mes fils ne me plaît guère...
    Qui sait? Peut-être nous lancerons-nous pour un 3e enfant...Auquel cas, j'espèrerai une petite fille tout en sachant qu'un petit garçon, c'est aussi formidable.
  11. Catherine 20 janvier 2010 à 23 h 26 min
    Eh bien, je crois que le sexe n'y est pour rien. Dans mon entourage, les filles semblent plus faciles, dorment mieux et sont plus calme.... un hasard?
    J'ai moi-meme deux garcons... completement différents!!!
  12. Jessica 21 janvier 2010 à 01 h 52 min
    Moi, j'ai eu un garçon et mon conjoint et moi préférions ça. Peut importe nous aurions été heureux mais un grand frère pour protéger la petite soeur c'est idéal. Mon petit garçon est maintenant rendu à 14 mois et il est très colleux avec tout le monde.

  13. Valérie 21 janvier 2010 à 02 h 51 min
    Je préfèrerais une fille. Je suis enceinte, et il semble que j'aie plus de probabilité d'avoir un garçon. On verra bien, mais peu importe, c'est surtout un enfant en santé que je souhaite.
  14. Mamamiiia 22 janvier 2010 à 14 h 12 min
    J'ai eu deux garçons et dans les deux cas, j'étais ouverte à toutes les possibilités puisqu'on a pas de contrôle sur le résultats. Mes garçons sont affectueux, gentils et l'aîné plein d'esprit et je n'ai jamais eu de problèmes majeurs. Avec les garçons il faut s'attendre à leur faire dépenser beaucoup d'énergie pour qu'ils puissent se concentrer plus adéquatement. Je me sens très bien dans mon rôle de maman de garçons. Si j'avais eu une fille, j'aurais sans doute été heureuse avec elle...après tout, peu importe notre désir de garçon ou de fille, une fois nés, on les aime tellement!
  15. Marie Charbonniaud 22 janvier 2010 à 15 h 13 min
    C'est bien beau de vous lire... Je n'ai que quelques mots à ajouter: vive les garçons! Et vive les filles! De toutes façons on les adore, tant pour leurs défauts que leurs qualités. Et même s'ils nous tapent (de temps en temps) sur les nerfs. Ça s'appelle de l'amour inconditionnel!
  16. Elle-Même 25 janvier 2010 à 01 h 22 min
    Je crois que la "facilité" d'un enfant tient plus à son caractère qu'à son sexe! J'ai deux filles de 1½ et 3½ ans, et je peux vous dire que la première n'a pas été (et n'est toujours pas!) de tout repos, alors que la deuxième est beaucoup plus patiente et calme.

    C'est probablement vrai que les garçons ont le plus souvent plus d'énergie "motrice" et que les filles ont plus tendance à utiliser le "chignage" et le "lyrage" pour obtenir ce qu'elles veulent. Par contre, le caractère de l'enfant a vraiment beaucoup plus a voir dans le comportement que le sexe, selon moi.
  17. Louisette 4 février 2010 à 19 h 51 min
    À notre premier nous voulions une fille et nous avons eu un garçon.15 ans plus tard nous avons notre petite fille .Elle est calme¸ douce tout
    le contraire de son grand frère !
  18. Sonia 8 février 2010 à 18 h 31 min
    Je n'ai qu'un garçon, mais je n'avais de préférence. Comme j'avais 39 ans, je voulais surtout qu'il ou elle soit en santé. Je dois cependant avouer avoir eu l'impression quem je devrais être plus catineuse avec une fille et je ne le suis pas vraiment. Mon fils va avoir 9 mois et j'aime de plus en plus cela. Je ne suis pas très rose, ni très robe alors un garçon fait parfaitement mon affaire. Le mien est calme et toujours souriant même si présentement, il tente de brailler pour attirer notre attention. Lorsqu'il voit que ça ne fonctionne pas, il jour avec ses choses
  19. Méla 15 février 2010 à 12 h 00 min
    Je vis en Italie et ici, les mamans veulent des garçons. Forcément, elles auront leurs "petits garçons" jusqu'à 30 ans à la maison car ces jeunes hommes ne savent pas faire sans leur "mamma" !
  20. Heyho 15 avril 2010 à 02 h 03 min
    J'ai remarqué qu'un commentaire revient: l'idéal: avoir un garçon et une fille, pour qu'il protège sa soeur...

    Les filles en 2010 ont-elles encore besoin de protection? Oui, sûrement, si on ne les encourage pas à l'autonomie, et si on les habille en robes roses, comme des poupées.

    Les poupées ont besoin d'être protégées. Surtout quand maman souhaite la garder tout près, pour le restant de ses jours...
  21. isabelle 7 juin 2010 à 02 h 31 min
    je suis mere d'un beau garcon de 3ans,maintenant nous essayons d'avoir notre fille.le plus important est que le bebe soit en sante.
    je me dis que si c'est une fille,son grand frere prendra soit d'elle.
    mon garcon est tres colleux,je me demande avec une fille, ce que ca serait. nous allons bientot le savoir.

Partager