Entend-il Bébé pleurer la nuit?

Entend-il Bébé pleurer la nuit?
7 décembre 2009

Depuis que je suis maman d’un troisième bébé, voici la blague du matin. Il est environ 7 h 15… mon tendre époux a le nez collé à son journal :

Lui - Mademoiselle J. nous a fait une super nuit, hein?

Moi - Euh, c’est une façon de voir les choses. Elle a quand même pris une tétée à minuit et une autre à 5 h 45…

Lui - Ah! (Silence). Même pas entendu. (Sourire, difficilement camouflé par le journal). Par contre, je me suis levé pour notre fils vers 2 h… Il toussait beaucoup.

Moi - Ah bon? Bizarre. Je ne l’ai même pas entendu.

Lui - Comme d’habitude!

Et voilà. Chez nous, je ne peux même plus me vanter d’être la seule à entendre notre bébé appeler la nuit. Le papa entend les plus grands tousser ou parler dans leur sommeil, avant même que je n’aie le temps de bouger un cil. C’est comme si chacun de nous s’était réparti instinctivement les missions : à moi la petite, à lui les grands.

Lui par contre, il s’en vante. « Ah! Quel père poule je suis! Fiston tousse et j’apparais immédiatement. Tandis que leur mère, hum, elle… ronfle », dit-il à ses amis, fier comme un coq et d’une mauvaise foi évidente. Hep là! Je m’excuse : d’abord, je ne ronfle pas, et ensuite… bon, c’est vrai : j’ai développé une ouïe sélective. Question de survie, quoi!

Une étude rigolote vient en tout cas confirmer ce que l’on sait toutes : l’appel des bébés la nuit, c’est pour nos oreilles. Eux, ils restent dans les bras de Morphée. On ne peut même pas leur reprocher de faire semblant de dormir, ils dorment VRAIMENT.

Hommes
Femmes
1. Alarme de voiture
1. Bébé qui pleure
2. Hurlements du vent
2. Robinet qui fuit
3. Bourdonnement de mouches
3. Tapage
4. Ronflement
4. Ronflement
5. Bruit provenant des égouts
5. Bourdonnement de mouches
6. Grillons qui chantent
6. Forage / ouvriers
7. Sirènes
7. Sirènes
8. Tic-tac de l’horloge
8. Alarme de voiture
9. Forage / ouvriers
9. Hurlements du vent
10. Robinet qui fuit
10. Bruit provenant des égouts

En effet, tandis que le cri d’un bébé arrive au premier rang des bruits susceptibles de réveiller immédiatement les femmes (même celles qui n’ont pas encore d’enfant), ce bruit n’est même pas dans le top 10 des bruits réveillant les hommes. Arrivent bien avant : l’alarme de voiture (1re position), les sifflements d’un vent fort (2e) ou encore le bruit d’un insecte volant (3e).

Selon l’étude conduite par le psychologue David Lewis et les chercheurs américains du MindLab, tout se passe comme si ces différentes sensibilités reflétaient ce que l’on sait depuis la nuit des temps : la femme est davantage sensible à ce qui concerne ses enfants, tandis que l’homme est sur ses gardes contre les dangers menaçant la famille entière.

Ah oui! J’allais oublier un détail intéressant. L’étude, destinée avant tout à améliorer la qualité de notre sommeil, a également permis de découvrir que 33 % des répondants avaient déjà fait « chambre à part » pour échapper aux ronflements du conjoint.

Pour en revenir à nous, j’aimerais bien savoir si mon petit homme est le seul à avoir développé cette ultrasensibilité auditive, probablement destinée à partager le fardeau de nos nuits rock n’roll... (de jeunes parents, je veux dire).

Marie Charbonniaud
Journaliste indépendante et mère de 3 enfants, je jette un regard à la fois critique et maternel aux questions d’actualité touchant à la famille.
Tous les billets de l'auteur

Commentaires (3)

  1. marie 8 décembre 2009 à 15 h 22 min
    C'est tellement vrai. Un petit gémissement de bébé me réveille alors que des pleurs intenses n'atteignent même pas mon chum endormi. Je me demande, si je n'étais pas là pour une nuit, est-ce qu'une espèce d'instinct ferait que mon chum se réveillerait ou bien il demeurerait bien endormi..?
  2. Marie Charbonniaud 10 décembre 2009 à 15 h 25 min
    Je suis sûre qu'il se réveillerait! Moi-même, comme mon chum est exceptionnellement absent, j'ai l'oreille fine pour les 3 enfants (au lieu d'un seul!)...
  3. Étienne 18 décembre 2009 à 02 h 31 min
    Est-ce vrai ? Pas sûr... Je suis un papa (séparé). Quand j'ai ma fille de 15 mois chez moi durant la fin de semaine (2 nuits), je me réveille au moindre petit bruit. C'est un peu comme si j'avais développer une ouie ultra-fine sachant que je suis seul à répondre aux besoins de ma fille.
    Par ailleurs, pour ce genre d'étude « rigolote », il faudrait savoir si les personnes ont dû choisir dans une liste pré-établie ou non.

Partager