Je pars en voyage et j’apporte… les enfants!

Je pars en voyage et j’apporte… les enfants!
Par Dre Taz, Omnipraticienne
22 octobre 2009

L’un des grands avantages de l’hiver (et le seul, disent les mauvaises langues), c’est les vacances dans le « Sud ».

J’ai travaillé dans une clinique santé-voyage, j’ai trop souvent vu des parents renoncer à des vacances au soleil pourtant bien méritées. Tous n’ont pas le privilège de pouvoir faire garder leurs enfants... Mais pourquoi s’empêcher de voyager? Amener sa progéniture peut s’avérer une expérience enrichissante (l’apprentissage de techniques de construction de châteaux de sable, par exemple) et pas nécessairement risquée. Il suffit de ne rien oublier! Jouez le jeu!

Je pars en voyage et j’apporte... les carnets de vaccination.

Ce genre d’expédition est une bonne occasion pour vous assurer que les vaccins de votre enfant - et les vôtres - sont à jour. Les maladies de la petite enfance, rares en Amérique du Nord, sont malheureusement encore bien présentes au Mexique ou dans les Caraïbes. De plus, selon votre destination, certains vaccins supplémentaires peuvent être de mise.

Petit conseil : faites vacciner votre enfant au moins 10 jours avant le départ. Vous ne voudriez pas qu’il ait des effets secondaires... sur la plage!

Je pars en voyage et j’apporte les carnets de vaccination et... les papiers.

Apportez photocopies des passeports, des carnets de vaccination (avec groupe sanguin), même du dossier médical si votre enfant a des problèmes de santé. Soyez certains d’avoir une assurance voyage, surtout en cas de rapatriement s’il y a accident ou maladie grave.

Si vous voyagez seul avec bébé, ayez une procuration de l’autre parent qui vous autorise à le faire.

Je pars en voyage et j’apporte les carnets de vaccination,  les papiers et... des bonbons.

Qui a dit que bébé et avion sont incompatibles? C’est vrai que ça frappe l’imaginaire : un bébé qui pleure pendant des heures, ou qui vomit partout, ou qui sautille sur son siège en risquant de renverser le plateau-repas du passager d’à côté! Pourtant, il existe des moyens simples d’éviter que ça tourne au cauchemar.

La première cause d’inconfort est la douleur aux oreilles. Pendant le décollage et l’atterrissage, donnez à boire à bébé (le sein ou un biberon) ou un bonbon à votre enfant, pour stimuler le mouvement de succion et décompresser les tympans.

Si vous soupçonnez que bébé a le mal des transports, n’hésitez pas à lui donner un médicament à cet effet, une demi-heure avant le départ. En plus, ce médicament a l’avantage de provoquer une certaine somnolence.

Prévoyez des petites surprises pour éviter que bébé s’ennuie : nouveaux jouets ou livres. Ayez sous la main quelques petites gâteries en cas de fringales ou de repas plateaux non inspirants... sandwichs, croustilles, bonbons (maintenant que vous savez que le sucre n’excite pas!).

Bon c’est assez pour aujourd’hui. Peut-être vous ai-je convaincu d’aller ouvrir un guide voyage et de magasiner un nouveau maillot de bain... mais pas d’acheter les billets? Attendez de lire la suite à ma prochaine chronique et peut-être que d’ici là, 20 cm de neige me donneront un argument supplémentaire!

Dre Taz, Omnipraticienne
Je sais combien la santé est un sujet qui nous préoccupe tous... Inspirés par ma pratique d'omnipraticienne, mes textes sont d'abord ceux d'un parent comme vous!
Tous les billets de l'auteur

Commentaires (13)

  1. Catherine 21 octobre 2009 à 14 h 03 min
    J'adore partir en voyage avec mes enfants. Plus ils sont jeunes et plus cela demande de l'organisation, mais ça vaut la peine. Cela nous sort de notre quotidien.
  2. Julie Hébert 21 octobre 2009 à 18 h 26 min
    Nous avons fait un voyage avec notre fille de 9 mois en Europe pendant deux semaines et l'expérience a été fantastique. Nous avons été très bien reçus par les agents de bord et les employés des différents hôtels visités! Avec une bonne préparation, tout est possible et ça en vaut la peine.
  3. Alice 28 octobre 2009 à 01 h 56 min
    J'attends la suite avec impatience! Je quitte en République Dominicaine avec ma fille qui aura 10 mois à ce moment-là. Je suis vraiment indécise quant à la nourriture là-bas. Puis-je apporter des petits pots dans mes bagages? Pourrai-je faire des biberons avec l'eau embouteillée là-bas, si j'apporte la poudre maternisée? Au plaisir de lire le prochain article!
  4. Cristina 29 octobre 2009 à 21 h 04 min
    Moi aussi j'attends la suite. Je quitte pour le Chili avec mon bébé en décembre et elle va avoir 5 mois. Ce qui m'inquiète le plus est l'avion. Puisque nous devons passer 8 heures en vol à fin d'arriver à Santiago. Je quitte toute seule avec elle. Avez vous des conseilles?

    Merci à l'avance.
  5. Tasnime Akbaraly 30 octobre 2009 à 04 h 36 min
    Bonjour Alice,

    belle initiative de partir avec votre fille de 10 mois! Certaines de vos questions trouveront réponse dans une semaine, mais voici quelques précisions

    Bien sûr que vous pouvez apporter des petits pots dans vos bagages.

    Sachez aussi qu'il y a des buffets en général dans ce genre de forfait, donc il y aura un choix de plats. Je vous suggère de vous présenter au début de l'heure des repas, pour éviter des plats qui auraient trainé longtemps sur la table... surtout ceux à base de mayonnaise et les fruits de mer. Les pâtes sont en général une valeur sûre.

    En ce qui concerne l'eau: ne jamais utiliser celle du robinet. L'eau en bouteille est une bonne option. Ou encore, vous pouvez tout simplement demander une bouilloire dans votre chambre et faire bouillir l'eau du robinet. Pas besoin d'attendre 20 minutes! Tout simplement que ça atteigne le point d'ébullition et voilà une eau tout-à-fait sécuritaire!

    Bon voyage et profitez bien!!!

  6. Tasnime Akbaraly 30 octobre 2009 à 04 h 47 min
    Salut Cristina!

    quelle belle destination que le Chili! Je vous suggère fortement par contre de consulter dans une clinique santé-voyage, considérant que c'est une destination inhabituelle et que votre bébé n'a que 5 mois.

    8 heures de vol, c'est effectivement long! Votre fille doit être sécurisée et divertie. Apportez sa "doudou" ou autre objet significatif. Exceptionnellement dans ces cas là, profitez de la télévision! il y a souvent une chaine spécialisée en émission pour enfants, donc colorées et dynamiques! La télécommande peut aussi faire office de divertissement très original!

    Procurez vous de nouveaux jouets ou livres, que vous ne donnerez qu'à bord de l'avion, pour profiter au maximum de l'effet de surprise. Par contre évitez les jouets musicaux, qui pourraient importuner les autres passagers.

    Ne vous privez pas de bouger dans les couloirs avec elle, de lui montrer le hublot, l'avion est un nouvel endroit comme un autre avec beaucoup de potentiel de découvertes!

    Finalement, n'hésitez pas à aviser le personnel que vous êtes seule. Vous êtes prioritaire à l'enregistrement des bagages et à l'embarquement. Si vous voyez d'autres parents, liez vous d'amitié. L'entourage est toujours utile dans ces situations.

    Bonne chance et bon voyage!

  7. Kim 1 novembre 2009 à 17 h 53 min
    Moi aussi j'attend la suite... je pars aussi pour la République Dominicaine (Punta Cana) vendredi prochain avec mon fils de 18 mois! J'ai une question particulière.. nous avons commencé la chloroquine (contre la malaria) vendredi dernier. Je poursuivrai le traitement jusqu'à la fin (4 semaines après le retour), mais mon fils aura une chirurgie à la fin novembre et il ne doit pas prendre aucun médicament dans les 2 semaines précédent la chirurgie. Il aura donc seulement 3 doses (1 semaine avant le voyage, le jour du départ, le jour du retour) au lieu de 6. L'infirmière santé-voyage m'a dit de lui donner ce que je pouvais, mais le médecin santé-voyage m'a dit qu'il doit absolument toutes les prendre et de faire repousser la chirurgie s'il le faut. Je ne sais plus quoi penser. Il y a tellement de monde qui y vont sans prendre de chloroquine... l'idéal est sans doute les 6 doses, mais est-ce que les 3 doses pourraient être un bon compromis? Ça fait déjà 3 mois qu'on attend pour la chirurgie et si on repousse, qui sait quand ça sera!
    J'ai hâte de lire la suite...
  8. Tasnime Akbaraly 2 novembre 2009 à 12 h 44 min
    Salut Kim!

    Je ne connais pas la nature de la chirurgie, ni le dossier médical de votre enfant, je ne peux donc me prononcer et mon avis est donné comme tel. Mais il existe des antimalariques qui se prennent quotidiennement, 1 jour avant le départ, pendant votre séjour, et 7 jours après... Ce n'est évidemment pas le premier choix, ce médicament est réservé pour les pays où sévit une malaria résistante, mais est tout à fait correct pour punta cana tout en préservant votre date de chirurgie.

    je vous suggère de rejoindre de nouveau le médecin spécialisé en santé-voyage et de rejoindre également le chirurgien, pour être certain de part et d'autre.

    donnez-nous des nouvelles! bonne chance!
  9. Kim 2 novembre 2009 à 17 h 31 min
    Bonjour Dre Akbaraly,

    Wow! Quelle réponse rapide!

    Je vous remercie d'avoir pris le temps de me répondre, même sans avoir tous les détails de la condition de mon fils, ce qui est plutôt difficile pour un médecin je crois. C'est vraiment apprécié. Mon fils a une malformation kystique adénomatoïde du poumon au LID, il est asymptomatique; c'est une chirurgie préventive: lobectomie inférieure droite par thoracoscopie.

    Merci pour votre suggestion au sujet de l'antimalarique, malheureusement cela ne fonctionnera pas non plus puisque nous revenons exactement 2 semaines avant la chirurgie, donc si nous optons pour le malarone, il ne pourrait pas le prendre pendant les 7 jours suivant le retour du voyage. J'ai vu la pédiatre de mon fils ce matin (r-v de routine) et elle pense que 3 doses de chloroquine sont un bon compromis, mais je n'avais pas lu votre réponse et je n'ai pas pu lui parler du malarone. Avec votre réponse, je me demande maintenant s'il serait péférable de prendre 3 doses de chloroquine au lieu de 6, ou 8 jours de malarone au lieu de 15? Nous avons déjà pris une dose de chloroquine vendredi dernier. Comme le médecin santé-voyage refuse d'envisager de ne pas prendre toutes les doses, je ne peux pas avoir cette conversation avec lui. J'aimerais avoir votre avis, si c'est possible.

    Merci!

    P.S. Au risque de me répéter, j'ai bien hâte de lire la suite de votre billet, et vos prochains billets! C'est intéressant de lire ce qu'une vraie "docteure maman" a à dire!
  10. Tasnime Akbaraly 3 novembre 2009 à 14 h 25 min
    Re-bonjour Kim,

    je ne promets pas une rapidité exemplaire à tous les coups, mais je comprends l'anxiété dans laquelle cette situation peut vous placer!

    Malheureusement, je ne crois pas qu'il y ait une solution idéale à votre dilemme et théoriquement, je ne peux que supporter l'avis du médecin en santé-voyage: pour une protection optimale contre la malaria, il faut toutes les doses.

    Cela dit, s'il n'y a aucune issue, mieux vaut prendre le maximum de doses possibles et optimiser les mesures de protection individuelles:

    -une crème antimoustique avec 30% de DEET tous les 6-8h (l'élément répulsif)
    -un filet moustiquaire la nuit
    - si vous sortez en soirée ou de nuit, privilégier les vêtements longs, de couleur pâle.
    -et si dans les 6 mois après votre voyage votre enfant présente une fièvre sans cause (pas de rhume ou de gastro-entérite, etc), consultez plus rapidement que d'habitude en mentionnant votre voyage.

    Retenez toutefois que la malaria chez les voyageurs à Punta Cana reste peu fréquente et bon voyage! Donnez-nous des nouvelles!
  11. Kim 3 novembre 2009 à 19 h 21 min
    Re-Re bonjour!

    Merci encore une fois. Je sais qu'il n'y a pas de solution idéale dans ma situation, et je vous remercie de m'avoir donné votre avis. Nous prendrons toutes les précautions possibles pour éviter à tit pou de se faire piquer.

    Nous avons très hâte à notre voyage (plus que 3 dodos!!!) et je reviendrai vous donner des nouvelles à notre retour!

    D'ici là, j'ai un conseil à celles qui veulent partir en voyage avec les enfants... commencez les valises longtemps d'avance (un bon 2 semaines)!!! ou du moins, faites une liste de ce qu'il faut apporter longtemps d'avance. Je suis du genre à faire ma valise pour aller dans le sud la veille du départ. Cette fois-ci (premier voyage avec bébé), je me suis prise d'avance, et ouf! une chance! parce que je n'y serais pas arrivée! J'ai du retourner faire des courses 22 mille fois, à chaque fois que je revenais à la maison, j'avais un flash de quelque chose d'autre qu'il me faut apporter, ou je réalisais que la bouteille de Tylenol était presque vide... ouf! Mais là je pense que j'ai tout, il ne reste plus qu'à tout faire entrer dans la valise!
  12. Josée 6 janvier 2010 à 19 h 07 min
    Bonjour Dre!
    Moi,j'ai un petit garçon de 9 mois et je penses aller en voyage avec lui au mois de mai, à Cuba. Je me demandais si il faut lui faire donner des vaccins spéciaux pour aller dans ces endroits? Merci de votre réponse.

    Josée

    P.S. Je viens de découvrir votre page et c'est vraiment super!
  13. Tasnime Akbaraly 7 janvier 2010 à 23 h 15 min
    Bonjour Josée!

    Je vous souhaite d'ores et déjà un beau voyage! C'est une destination très intéressante avec un bébé! Et merci pour votre gentil commentaire.

    Il m'est difficile de vous répondre par courriel car plusieurs éléments rentrent en jeu dans la réponse: combien de temps partez-vous? dans quel type de logement serez-vous? votre enfant a-t-il des problèmes de santé spécifiques? au mois de mai, votre enfant aura-t-il plus d'un an (c'est important pour certaines vaccins)?

    la première chose à faire est de s'assurer que les vaccins de votre bébé sont à jour. Et s'il a plus d'un an, le vaccin contre l'hépatite A peut être recommandé. Quelques fois, selon le type de voyage, on peut recommander de devancer le vaccin contre l'hépatite B. Et il ne faut pas oublier que VOUS avez peut-être besoin de vaccins! Sans compter les antibiotiques et les conseils d'usage.

    JE vous suggère fortement de consulter une clinique de santé-voyage de qualité, surtout si vous pensez répéter l'expérience annuellement pendant quelques années!