«Baby boom» ou «Baby business boom»?

«Baby boom» ou «Baby business boom»?
14 septembre 2009

Les soirées sont longues sous les chaumières québécoises!

Au terme des 6 premiers mois de l’année 2009, au Québec, il y avait déjà 43 000 enfants de plus parmi nous. C’est 1 000 naissances de plus qu’en 2008, qui était déjà une année record depuis 2000.

Résultat : 1 bébé naît toutes les 6 minutes au Québec et, d’ici 2012, on aura franchi la barre des 8 millions.

Mais cela s’accompagne d’une autre réalité. Les vendeurs de gadgets, de produits ou de services pour bébés sont en feu. Jamais on ne nous a autant proposé de bonnes (ou de mauvaises) idées concernant nos enfants. Des services de vaccination à domicile? Une moulure-souvenir de notre belle bedaine? Des meubles déco avec la photo de nos enfants sur les portes? 

Il n’y a qu’à se promener dans les allées de foires commerciales pour s’en convaincre. Il y a tellement de propositions superficielles et insignifiantes qu’on ne sait plus où donner de la tête.

Ici, la dernière-super-méga-tétine qui révolutionnera votre biberon anticolique. Là, le matelas supersonique qui l’empêchera de succomber de la mort subite. Et vas-y que l’on se fait de l’argent sur nos angoisses collectives.

Mieux vaut ne pas avoir oublié, non plus, le nom de la compagnie que vous cherchez. « Ça commence par Bébé... quelque chose! », dites-vous. Oui mais... il y a le stand Bébécar, Bébé Chic, Bébé fait dodo, Bébé Love, Bébé OÖM, Bébé Plus, Bébé Zen... Bref, je vous épargne les autres!

Autre petite nouveauté, qui a bien compris le filon : le Guide bébé 2010, paru chez Transcontinental. Parmi les auteures, la fondatrice du Réseau Familles d’aujourd’hui, Martyne Huot. Leur ambition? Nous aider à faire le choix parmi les 250 000 produits pour bébés au Canada, en nous guidant au final sur 260 produits « testés et approuvés » par les parents (...contrairement au magazine Protégez-Vous, dit le communiqué de presse, qui se fie uniquement aux tests en laboratoire).

Mouais. Bon. Je ne sais pas pour vous, mais quand je lis en gros sur la couverture « Gagnez 700 $ de produits Kaloo - Détails à l’intérieur », j’ai de sérieux doutes sur l’indépendance d’esprit des auteurs ou du jury de parents. À bien y penser, je préfère encore les articles moins glamour de Protégez-Vous.

Quoi qu’il en soit, le grand avantage du baby-boom, c’est qu’au bout de 2 ou 3 enfants sous notre chaumière, on a justement plus besoin de tous ces produits. Ouf!

En ce qui me concerne, je n’ai jamais aussi peu utilisé de produits cosmétiques et de produits jetables qu’avec mon 3e bébé.

Tandis qu’avant, j’alternais couches lavables à la maison et couches jetables pour les longues sorties, j’emporte maintenant mes couches lavables partout. Et tandis que j’avais toujours une boîte de lingettes jetables dans mes sacs de pique-niques, j’emporte maintenant mes bonnes vieilles débarbouillettes partout, mouillées d’avance. 

Quant aux accessoires et aux vêtements, n’en parlons pas : ça fait bien 2 ans qu’aucune nouveauté n’a passé le seuil de ma porte. À part ce que l’on m’a offert pour sa naissance, bien sûr.

Et vous, votre montagne d’objets (plus ou moins) insignifiants, elle augmente ou elle s’affaisse, au fil des naissances?

Marie Charbonniaud
Journaliste indépendante et mère de 3 enfants, je jette un regard à la fois critique et maternel aux questions d’actualité touchant à la famille.
Tous les billets de l'auteur

Commentaires (6)

  1. Lili 14 septembre 2009 à 13 h 44 min
    Dans la catégorie "objets insignifiants", une de mes connaissances a reçu un chauffe-lingettes à son shower. Un chauffe-lingettes! Fallait y penser. ;-)
    Nous, on a ramassé tous les meubles, jouets et vêtements usagés de nos amis et famille et on les repasse aux suivants. On fait le tour des ventes de garage et on achète neuf le moins possible.
  2. Marie Charbonniaud 14 septembre 2009 à 13 h 49 min
    Ahhh, le chauffe-lingettes, je connaissais pas encore! Une autre belle trouvaille, effectivement ;-)
  3. Geneviève 14 septembre 2009 à 13 h 50 min
    Dans notre société de consommation, où l’on recherche la performance en permanence, on a tendance à croire que le meilleur parent est celui qui dépense le plus. Un bébé promené en poussette Bugaboo apporte aux parents une satisfaction narcissique, la valorisation de parader avec leur bébé-trophée!
  4. Nancy 14 septembre 2009 à 13 h 52 min
    Je n'ai eu qu'un enfant et déjà j'y allais mollo sur la consommation! C'est fou le nombre de bébelles qu'on nous vante comme indispensable. De l'assiette avec ventouse, en passant par le protecteur à cornet pour empêcher les enfants de se salir, sans oublier le chauffe-lingettes dont vous parlez... etc., etc.! Pitié!
  5. Danny Raymond 16 septembre 2009 à 01 h 34 min
    Notre truc pour les vêtements? Se trouver des parents qui ne jurent que par Gap, Mexx et compagnie. Au mieux, leurs enfants doivent être un peu plus âgés que les vôtres, question de vous assurer d'être le suivant dans l'expression "donnez au suivant"!

  6. Stephanie Cote 18 septembre 2009 à 12 h 46 min
    Dans la catégories vêtements, je dis "vive les friperies!" Au début de l'été, j'ai habillé mes deux enfants (pour l'été) pour moins de 30$. Compte tenu que ma petite fille insistait pour porter la même jupe 5 jours sur 7, ça aurait pu coûter encore moins cher ;)

    La difficulté, c'est de ne pas me déculpabiliser en me disant que je peux "magasiner" un peu plus pour moi...

Partager