Manger devant la télé: est-ce une bonne idée?

Manger devant la télé: est-ce une bonne idée?
Par Stéphanie Côté, Nutritionniste
7 août 2009

C’est samedi matin. Maman Nathalie (ma sœur) boit un café en faisant manger son plus jeune. Dans la pièce voisine, Juliette et Victorine, regardent les dessins animés à la télé. Au bout d’un moment, les deux grandes commencent à avoir faim.

— Maman, est-ce qu’on peut déjeuner dans le salon?

— S.v.p. maman. Dis oui, dis oui!

Si la requête vous était adressée, que répondriez-vous?

Nathalie elle, acquiesce. Elle accepte que ses filles déjeunent devant les bonshommes, une fois de temps en temps la fin de semaine. Aussi persuasives que ses filles peuvent être, elle n’accorderait pas cette permission sur une base régulière. Et elle aurait bien raison. Manger devant le petit écran n’est effectivement pas une très bonne habitude.

Quand on regarde la télévision, notre attention est tournée vers l’émission qui nous intéresse. Et si on mange en même temps, le « canal estomac » est mis en sourdine. On ne l’écoute pas et on n’entend donc pas notre corps nous dire qu’il n’a plus faim. On mange par automatisme, et c’est le fond du sac de croustilles qui nous arrête, plutôt que le fait d’être rassasié. Bref, quand on mange devant la télé, on a tendance à manger davantage. C’est vrai pour les adultes comme pour les enfants, et c’est prouvé.

Des chercheurs américains ont invité des adolescents à manger devant la télévision ou en écoutant de la musique. Tenez-vous bien : les ados ont ingurgité de 36 % à 71 % plus d’aliments devant l’écran! Ils mangeaient plus vite et aussi plus longtemps, en ne semblant pas prendre conscience de ce qu’ils faisaient. Les auteurs de l’étude ont conclu que manger des aliments familiers et caloriques (ex. : pizza, macaroni au fromage) en regardant la télévision ne pouvait que contribuer à la crise de l’obésité qui sévit actuellement. Bien que le phénomène ait été étudié auprès d’adolescents, qui voudrait prendre le risque de reproduire les résultats avec ses petits?

La télévision influence aussi la qualité de l’alimentation, à cause de ce que les comédiens ou personnages y mangent et, bien sûr, des publicités. Les enfants ne distinguent pas les messages publicitaires du contenu régulier de leurs émissions, et ne distinguent probablement pas non plus la fiction des émissions, de la vraie vie. Par déformation professionnelle, je remarque toujours ce que les gens mangent ou boivent à la télé. Les bons exemples sont rares.

Chez moi, il y a eu quelques collations qui se sont mangées dans le salon. J’ai changé d’avis, mais pas seulement pour des raisons de santé... J’ai des divans beiges qui conservent un historique de tout ce qui y est renversé et de tout ce que les petits doigts y ont essuyé. Il y a parfois des permissions spéciales sur le petit fauteuil de peluche rose, à condition que ça implique des aliments qui ne salissent pas, ne tachent pas, ne collent pas, ne coulent pas, et ne fassent pas de miettes!

Stéphanie Côté, Nutritionniste
Nutritionniste et maman de 2 enfants, j'ai un intérêt particulier pour l'alimentation des petits. Conseils enrichissants et anecdotes savoureuses sont ici au menu chaque mois!
Tous les billets de l'auteur

Billets sur le même sujet

Commentaires (7)

  1. Claudita 7 août 2009 à 17 h 31 min
    J'avais remarqué que ma fille (3 ans et demi) qui a un très petit apétit mangeait une rotie, des céréales, un yogourt et son verre de lait lorsqu'elle écoute une émission à la TV. Alors qu'à l'habitude elle ne finit même pas la moitié de sa rotie. Donc oui elle mange plus lorsqu'elle est assit devant la TV. Même si cette fois là était une exception de manger devant la TV, j'étais quand même heureuse de constater qu'elle avait fini son déjeuner au complet. Ormi la TV avez-vous des trucs pour qu'elle termine son repas? Ou croyez-vous qu'assis à la table, elle a effectivement plus faim après une demi-rotie?
  2. Stephanie Cote 7 août 2009 à 17 h 49 min
    Claudia, premièrement, il se peut que votre fille n'ait plus faim après une demie-rotie, mais il se peut aussi qu'elle ait hâte de quitter la table pour aller jouer. Voici des questions à vous poser pour essayer de le savoir. Vous demande-t-elle une collation peu de temps après le repas? Boit-elle un grand verre de lait ou de jus en se levant? L'une ou l'autre de ces raisons pourrait expliquer le fait qu'elle ait faim (le jus et le lait coupent la faim, mais se digèrent rapidement). Si elle ne semble pas avoir faim avant l'heure habituelle de la collation, c'est simplement qu'elle a petit appétit. Mais rassurez-vous, les enfants mangent en général en fonction de leurs besoins. Lorsqu'elle sera en période de croissance plus importante, elle mangera davantage.
  3. Anne-Marie 7 août 2009 à 19 h 00 min
    Ça me renforce dans l'idée de ne pas laisser mes enfants manger régulièrement devant la télé! Merci! J'ai une question (qui pourrait être le sujet d'un billet en fait) et qui me trotte dans la tête depuis longtemps. Est-ce bien de boire en mangeant? Quelles habitudes devrais-je donner à mes enfants? J'adore lire vos billets, c'est très bien écrit et tellement instructif! Merci mille fois!
  4. Stephanie Cote 10 août 2009 à 12 h 39 min
    Merci de vos commentaires Anne-Marie. Je ferai en sorte de répondre à votre question dans un billet très bientôt. J'en profite pour lancer un appel à tous si vous avez des questions ou suggestions qui pourraient faire l'objet de billets futurs. N'hésitez pas!
  5. stef 26 août 2009 à 18 h 00 min
    elle as toujours manger devant la télé et elle mange presque jamais rien
  6. nadège redureau 19 décembre 2012 à 04 h 45 min
    Serait-il possible d'avoir les références de l'étude réalisée par des chercheurs américains s'il vous plaît ?
  7. Stéphanie Côté 20 décembre 2012 à 12 h 22 min
    @Nadège, j'essaie de retrouver la référence exacte, mais elle m'échappe. Il s'agissait probablement d'une étude de Brian Wansink qui étudie ce type de comportement. Si je trouve, je l'inscrirai ici sans faute.

Partager