Lait’s go!

Lait’s go!
Par Stéphanie Côté, Nutritionniste
10 juillet 2009

Votre enfant n’aime pas le lait? Vous croyez qu’il n’en boit pas assez?

Le lait semble avoir un statut particulier dans l’alimentation des enfants. En effet, de quel autre aliment s’inquiète-t-on ainsi quand notre petit le refuse? Si notre bambin rechigne sur ses asperges, on ne s’inquiète pas, car il mange d’autres légumes verts. S’il n’apprécie pas la viande, on sait qu’il aime au moins le poulet et les oeufs. Tous les aliments ont des substituts. Tous, sauf le lait, semble-t-il. Ce qui fait en sorte que plusieurs mamans veulent des conseils à ce sujet… et souhaitent être rassurées.

C’est vrai que le lait, avec ses 15 éléments nutritifs essentiels, est un précieux allié pour la croissance des petits. Le calcium et la vitamine D qu’il contient, notamment, sont des incontournables quand on parle du développement des os et des dents. Mais d’autres aliments fournissent ces nutriments et peuvent contribuer à combler les besoins de votre bambin. Voici des exemples, avec leur contribution approximative à combler les besoins des jeunes enfants. Veillez à les inclure régulièrement au menu.

Vitamine D

60 g de saumon = 100 %
10 g (2 c. à thé) de margarine  = 28 %
Un jaune d’oeuf = 13 %
100 g de certains yogourts (vérifier sur l’étiquette) = de 8 % à 10 %

Calcium

60 g de tofu préparé avec sulfate de calcium (voir la liste d’ingrédients) = 80 %
50 g de fromage cheddar  = 72 %
125 ml de yogourt nature = 45 % 
15 ml (1 c. à table) de beurre d’amande = 20 % 
125 ml de haricots blancs = 15 %

Pour remplacer le lait, ou simplement pour varier, sachez qu’une boisson de soya enrichie offre la même quantité de calcium et de vitamine D que le lait. C’est primordial qu’elle soit « enrichie », car une boisson non enrichie est beaucoup plus pauvre en vitamines et en minéraux. Puis, pour s’assurer de réellement retrouver le calcium dans le verre – ou le gobelet – de boisson de soya, il faut bien le brasser avant de servir, car des expériences ont démontré qu’il a tendance à se déposer au fond ou contre les parois du contenant.

Mais revenons au lait. Les recommandations, pour un petit de 1 an à 2 ans, sont de boire de 600 ml à 900 ml de lait 3,25 % M.G. (entier) par jour. Après 2 ans, il devrait encore boire 500 ml de lait quotidiennement. À savoir si ce devrait être du lait 3,25 % M.G. ou partiellement écrémé, ça dépend un peu de vous et du nombre de produits différents que vous êtes prêt à acheter. Car, bien que celui à 2 % M.G. lui convienne, vous trouverez cela sans doute plus pratique qu’il continue à boire du lait entier s’il a un petit frère ou une petite soeur qui commence à boire du lait de vache.

Voici quelques conseils, en vrac, pour faciliter la consommation de lait de votre enfant :

  • Offrez-lui une petite quantité à la fois et essayez de découvrir à quelle température il le préfère.
  • Utilisez un joli verre ou une paille amusante.
  • Faites des laits frappés avec des fruits frais ou congelés.
  • Offrez-lui, à l’occasion ou en guise de dessert, du lait au chocolat ou aux fraises, dilué avec au moins la moitié de lait ordinaire.
  • Préparez des desserts maison tels que du blanc-manger, des poudings, du pouding au riz, du tapioca, etc.
  • Faites cuire du gruau dans du lait.
  • Buvez du lait, vous aussi!

Et vous, quels sont vos trucs?

Stéphanie Côté, Nutritionniste
Nutritionniste et maman de 2 enfants, j'ai un intérêt particulier pour l'alimentation des petits. Conseils enrichissants et anecdotes savoureuses sont ici au menu chaque mois!
Tous les billets de l'auteur

Billets sur le même sujet

Commentaires (13)

  1. Pauline Mirault 12 juillet 2009 à 10 h 56 min
    Bonjour Stéphanie,je suis la maman de Michèle-Andrée Marquis,anciennement de Quévillon.Je consultais ce site en tant que "Mammou" d'une petite de 3 1/2 ans. Quel plaisir de voir où tu en es rendue dans ta carrière.J'ai vu de tes reportages à la télé qques fois aussi.Bravo et félicitation !! Tu as des titres "accrocheurs" !!! :))
  2. jujube 12 juillet 2009 à 16 h 36 min
    Heu ... c`est lets`go
  3. Nathalie 15 juillet 2009 à 01 h 39 min
    Merci pour les conseils toujours pratiques! p.s. Jujube; Le titre: c'est un jeu de mot! ;-)
  4. Joanna 15 juillet 2009 à 05 h 29 min
    Bonjour Stéphanie! Merci pour ton article qui a tout de suite attiré mon attention. Au fait, je suis la maman d'un petit garçon de 16 mois, que je continue à allaiter une fois le matin, et une fois le soir seulement, pour la simple raison, c'est qu'il refuse toujours toute sorte de lait de vache à 3.25%. Croyez-moi, j'ai tout essayé, toutes les marques, un joli verre, une petite quantité... Il aime seulement ce que je bois moi-même, c'est à dire un verre de lait à 2% auquel j'ajoute une petite cuillère de Nescafeh. Mais je ne peux pas me permettre de lui donner du Nescafeh!! Et j'ai vraiment envie de le sevrer, parce qu'il est hyper attaché à moi, tout en sachant les bénéfices du lait maternel. En plus il n'est pas très fan non plus du fromage et du Yaourt, mais j'arrive à lui en donner chaque jour. Je me sens un peu coincé... Est-ce que je risquerai des carences chez mon bébé, si j'arrête l'allaitement?
  5. Stephanie Cote 20 juillet 2009 à 01 h 50 min
    Chère Joanna, le lait maternel est certes très nourrissant, mais à 16 mois, votre fils mange probablement une grande variété d'aliments qui contribuent à combler ses besoins en divers nutriments. Vous pouvez continuer d'allaiter si cela vous convient, mais vous pouvez aussi choisir de cesser sans trop vous inquiéter. Pour le lait, essayer un biberon de lait chaud, que vous donner à votre fils calmement, vous seuls, comme lors de l'allaitement. Vous pouvez parfumer son lait d'une goutte de vanille, et aussi, cuisiner avec du lait (gruau, pouding, blanc manger, potage, etc.). Comme je le mentionne dans mon texte, plusieurs aliments fournissent du calcium et de la vitamine D; offrez-en à votre enfant. Si la croissance et l'alimentation de votre petit vous inquiètent, vous pouvez par ailleurs rencontrer un nutritionniste en pratique privée qui évaluerait ses habitudes alimentaires et vous renseignerait de manière plus personnalisée. Cela dit, j'espère tout de même vous avoir rassurée un peu...
  6. Josée Barrette 8 mars 2010 à 16 h 43 min
    Bonjour, j'ai une petite de 2 ans et tout récenement, elle buvait du lait .... dans un biberon! Nous avons bien essayé de lui servir son lait dans un vers à bec, à paille, coloré, etc ... Bref, nous avons une grande variété de verre mais elle ne veut rien savoir pour son lait. Lait = biberon ... à la garderie, elle boit son lait dans un verre avec une paille que l'éducatrice lui à acheté juste pour ma fille. Ma fille boit tout autre liquide dans un verre à bec et nême, dans un verre de grand! Mais son lait, c'est le biberon. Mais là depuis 2 semaines, il n'y a plus de biberon dans la maison. Elle boit une gorgée et elle nous dit : non, non pas ça! et si nous lui disont qu'elle essaie une autre gorgée, elle crache celle-ci! Que faire? Elle mange bien des autres produit laitiers mais le lait c'est primordiale. Moi et mon époux en buvont devant elle en plus. Elle ne mange pas de céréale avec du lait, ni de crème de légumes maison. Est-ce inquiètant d'après vous?
    Merci et bonne journée.
  7. Émilie 15 juillet 2010 à 19 h 14 min
    Bonjour,
    je prévois un retour progressif au travail à compter du mois de septembre (à raison d'une journée par semaine). Comme j'allaite mon fils qui a actuellement 6 mois, j'aimerais commencer à lui donner du lait maternel dans un verre ou un biberon. Sans le severer complètement, car je compte lui donner le sein le matin et le soir, quel type de "verre" convient le mieux à un petit bébé de 6 mois (qui en aura 7 au début de la transition) qui n'a été qu'exclusivement nourri au sein depuis sa naissance?
    Merci et bonne journée
  8. Stephanie Cote 16 juillet 2010 à 17 h 20 min
    @Émilie. Dès 9 mois, il est recommandé de commencer à sevrer bébé de son biberon (mais pas du sein!). Alors cet automne, vous pourrez lui servir du lait maternel dans un gobelet (verre muni d'un bec). Une nouvelle est justement sortie cette semaine à ce sujet: http://www.naitreetgrandir.net/fr/Nouvelles/Fiche.aspx?doc=20100714-biberon-sevrage-bebe

    Bon retour au travail (et bon été d'ici là).
  9. Anne Marie 5 août 2010 à 14 h 59 min
    Bonjour Madame Côté. Merci pour ce blog. J'aimerais discuter cordialement avec vous d'un sujet très tabou encore: le boycottage du lait de vache. J'aimerais que vous m'expliquiez pourquoi, en tant que nutritionniste, vous recommandez aux gens de boire du lait de vache, alors qu'il est spécifiquement destiné au petit de la vache, le veau. Dans tout le règne animal, l'être humain est la seule espèce qui, dans un premier temps, se nourrit du lait d'une autre espèce, et qui continue de boire du lait en tant qu'adulte, ou même passé l'âge du sevrage naturel. Vous-même nous donnez plusieurs alternatives pour le calcium et la vitamine D (ne pas oublier le soleil pour cette dernière!!). Alors pourquoi dit-on aux adultes de boire quelque chose de complètement inadapté pour eux? Pour ce qui est des bébés, il est clair que rien ne devrait remplacer le lait maternel, tel que l'a prévu la nature. De plus, le lait de vache, tel qu'on le retrouve dans les épiceries, est tellement transformé qu'il ne ressemble en rien au lait cru, "frais sorti" de la vache. Et je suis certaine qu'en tant que nutritionniste, vous déconseillez fortement les aliments trop transformés. D'autre part, pourquoi tant d'enfants qui souffrent d'allergies (je pense à l'exéma, entre autre) sont de gros consommateurs de produit laitiers? Pourquoi fait-on du lait sans lactose? Parce que ce dernier provoque des allergies. Parce qu'il ne convient pas aux humains, dans les proportions où l'on se fait dire d'en consommer. Pour ce qui est des dérivés (fromage, yogourt, etc.), à moins d'avoir le gros budget, on doit se contenter de "substances laitières modifiées". D'ailleurs, quel est votre avis au juste au sujet de ces "substances laitières modifiées"? Je vous remercie de vous joindre à mon débat. Amicalement, une maman sans lait de vache.
  10. Stephanie Cote 13 août 2010 à 12 h 00 min
    Anne-Marie,

    On entend régulièrement ce type d’arguments anti-lait, mais je ne suis pas d’accord. Voici pourquoi.

    Premièrement, l’Homme se distingue des autres espèces du règne animal sur plusieurs points. Il est le seul à faire pousser des légumes et aussi le seul à préparer une boisson à partir de la fève de soya. Boire le lait de la vache (et de la chèvre) est une façon intéressante de consommer une quinzaine d’éléments nutritifs. Le corps humain est tout à fait apte à prendre en charge cet amalgame de nutriments. C’est vrai que certaines personnes ne tolèrent pas bien le lactose, mais c’est encore une minorité de la population canadienne. Et d’ailleurs, la tolérance au lactose peut s’améliorer avec la consommation régulière de petites quantités de lait, car elle stimule la production de l’enzyme nécessaire à sa digestion (lactase).

    Puis, je ne considère pas le lait comme un aliment transformé. Sa seule différence avec le lait cru est la pasteurisation, exigée au Canada pour des raisons de salubrité et de santé publique. Ce traitement à la chaleur ne fait pas du lait un aliment transformé. On ne retrouve pas les boissons de soya dans la nature et pourtant, les détracteurs du lait le voit souvent comme son remplaçant idéal.

    En ce qui concerne les substances laitières modifiées, il s’agit d’un sujet assez complexe que je souhaite étudier plus en détails avant de partager un point de vue.

    Cordialement,

    Stéphanie
  11. Anne-Marie 13 août 2010 à 20 h 04 min
    Je vous remercie pour votre réponse. Je ne pense pas boire du lait de vache à nouveau (je n'aime pas vraiment le goût, en plus) mais je trouve vos arguments très éclairés. La seule chose avec laquelle j'ai encore de la difficulté, c'est lorsque l'on remplace le lait maternel par un substitut (qu'il soit à base de lait de vache ou de soya) et ce, peut importe l'âge du bambin.

    Merci encore pour me faire voir les choses d'un autre œil.
  12. Caroline Brunelle 23 août 2010 à 17 h 41 min
    J'ai le même problème que Josée Barette mais je ne vois pas la réponse. Ma fille de 18 mois veut seulement son lait dans son biberon. elle n'aime pas les gobelets mais accepte de boire de l'eau comme les adultes, dans un verre. Par contre, pas le lait! J'ai coupé tous les biberons sauf celui du soir donc elle boit seulement 8 onces par jour depuis une semaine malgré le fait que je lui présente du lait dans d'autre scontenants tous les jours. Elle ne l'aime pas plus avec du quick ou avec une paille. Elle adore le fromage et le yogourt et en mange tous les jours. je me demande si je devrais la laisser boire au bibiron ou si je coupe aussi celui du soir car en ce moment elle se contente et n'apprend pas à boire au verre!
  13. Stephanie Cote 27 août 2010 à 01 h 40 min
    Caroline (et Josée). J'ai vécu le même problème que vous avec mon garçon. Pour lui, le lait était synonyme de biberon. Comme vous, j'ai essayé plusieurs trucs, sans succès. J'ai décidé de laissé mon fils boire au biberon malgré ses 18 mois. Il n'avait pas de suce et ne tétait donc pas toute la journée (je me déculpabilisais ainsi). Quand il a eu 2 ans, j'ai voulu le sevrer du biberon. Lui n'était pas d'accord! Cependant, j'avais remarqué que quand nous allions en visite ailleurs, il acceptait de boire du lait dans un gobelet ou un verre. J'ai donc décidé de faire la coupure lorsque nous sommes allés en vacances cet été. Deux semaines à l'extérieur de la maison. Et oups, on a oublié d'apporter la bouteille! À notre retour, il ne l'a plus redemandée.
    Une longue histoire pour vous donner une idée et pour vous dire que selon moi, ce n'est pas la fin du monde si votre enfant boit du lait au biberon jusqu'à 2 ans. À cet âge, le contenu est encore plus important que le contenant...
    Bonne chance.

Partager