Les antibiotiques

Les antibiotiques
 


Ce que c’est

Un antibiotique est une substance qui permet de tuer des bactéries. Un médicament antibiotique peut donc être utile pour traiter une maladie causée par une bactérie : il guérit ou atténue l’infection. Dans certains cas, il contribue à prévenir des complications médicales graves.

Les antibiotiques sont, par contre, totalement inefficaces contre les virus. Il est donc parfaitement inutile de donner un tel médicament à un enfant qui souffre d’une maladie virale.

Ainsi, on soigne l’angine streptococcique ou la coqueluche à l’aide d’antibiotiques, parce que ces maladies sont causées par des bactéries. Mais les antibiotiques sont inutiles contre le rhume ou la grippe, parce que ces infections des voies respiratoires supérieures (IVRS) sont dues à des virus.

L’antibiorésistance

Un emploi excessif ou inapproprié des antibiotiques, tant chez les humains que chez les animaux, peut provoquer l’adaptation de bactéries pathogènes. Celles-ci deviennent résistantes aux substances qui servent normalement à les détruire ou à maîtriser leur multiplication dans l’organisme.

On assiste ainsi, depuis quelques années, à l’apparition de souches de bactéries qui ne sont plus sensibles aux antibiotiques habituels pour soigner la maladie qu’elles causent.

Les experts attribuent la montée de l’antibiorésistance à 3 facteurs principaux :

  • Un mauvais diagnostic. Lorsqu’un antibiotique est administré pour combattre une maladie qui n’est pas causée par une bactérie, le traitement est inefficace. Même chose lorsque l’antibiotique administré ne convient pas à la bactérie spécifique qu’il doit combattre.
  • Un emploi inadéquat. Lorsque le dosage de l’antibiotique ou la durée du traitement ne sont pas respectés, certaines bactéries survivent au traitement et ont la possibilité de devenir résistantes au médicament. Les plus faibles sont éliminées, et les plus fortes survivent et se multiplient. Cela donne lieu à une reprise de la maladie sous une forme difficile à traiter.
  • La contamination environnementale. L’industrie agroalimentaire moderne intègre souvent des antibiotiques dans l’alimentation des animaux d’élevage afin d’en accélérer la croissance. C’est le cas du boeuf, du veau, du porc, de la volaille et du poisson de pisciculture. Des substances antibiotiques sont également pulvérisées dans les vergers afin de combattre ou de prévenir les maladies des fruits. Des résidus (restes) de substances antibiotiques se retrouvent ainsi dans les aliments que l’on consomme. Ils se retrouvent aussi dans les cours d’eau et les nappes d’eau souterraines, contaminant les sources d’eau potable. Il en va de même des déchets médicaux si on n’en dispose pas de manière adéquate.
Allergies
Plusieurs experts croient que la montée des allergies dans les sociétés modernes pourrait, en partie, s’expliquer par l’omniprésence des antibiotiques dans l’environnement. Rappelons que l’allergie est une réaction excessive du système immunitaire à une substance qui ne présente aucun danger réel pour l’organisme. Certains scientifiques croient que l’omniprésence des antibiotiques pourrait contribuer à ce dérèglement du système immunitaire. Il s’agit, cependant, d’une hypothèse qui ne fait pas l’unanimité au sein de la communauté scientifique.

Que faire?

  • Ne donnez jamais d’antibiotique à votre enfant, à moins qu’il ne lui ait été prescrit par le médecin à la suite d’un diagnostic adéquat. Faites en sorte que tous les autres adultes de votre famille et vous-même respectiez cette consigne. Notez que cette recommandation vaut pour tous les antibiotiques, qu’ils se présentent sous forme de pilule, de lotion, de crème, d’onguent ou de gouttes (pour les oreilles ou les yeux).
  • N’interrompez pas l’administration d’un antibiotique avant la fin du traitement prévu par le médecin. Poursuivez le traitement même si votre enfant se sent mieux. Respectez scrupuleusement le dosage indiqué. Ces consignes valent également pour vous et pour tous les autres membres de la famille.
  • Ne donnez jamais à votre enfant d’antibiotique prescrit à une autre personne. Ne lui donnez pas non plus d’antibiotique provenant d’une ordonnance précédente, même si elle était destinée à votre enfant.
  • Ne jetez jamais d’antibiotique périmé ou inutilisé dans la toilette, dans l’évier ou dans la poubelle. Vérifiez si votre pharmacie offre un programme de recyclage des médicaments. Si ce n’est pas le cas dans votre région, rendez-vous au centre d’évacuation des déchets de votre municipalité afin de vous débarrasser du produit de la façon dont il faut le faire pour tout déchet toxique.
Les produits de nettoyage antibactériens
Évitez d’utiliser des savons antibactériens et des produits nettoyants qui combattent les bactéries. Ils ne sont indiqués qu’en milieu hospitalier ou si vous avez à la maison une personne dont le système immunitaire est réellement affaibli. En toute autre circonstance, ces produits sont inutiles, voire nuisibles.

Comment prévenir?

Le meilleur moyen d’éviter d’avoir recours à un traitement antibiotique consiste à prévenir les infections dans la mesure du possible.

  • Lavage des mains. Lavez-vous souvent les mains, notamment avant de cuisiner ou de prendre soin de votre enfant. Lavez-les durant environ 20 secondes à l’eau et au savon. Lavez régulièrement les mains de votre jeune enfant et apprenez-lui à le faire dès qu’il en est capable.
  • Dans la cuisine. Conservez, manipulez et préparez vos aliments de façon hygiénique. Nettoyez vos planches à découper et vos couteaux avec de l’eau et du détergent. Utilisez un agent de blanchiment pour nettoyer les surfaces sur lesquelles vous avez manipulé du poulet cru. Lavez avec soin tous les fruits et les légumes que vous prévoyez manger crus.
  • Eau potable. Si votre eau provient d’un puits, faites-la analyser régulièrement.
  • Vaccination. Assurez-vous que votre enfant est vacciné contre les principales maladies infantiles et n’oubliez pas les doses de rappel.
Les antibiotiques en agriculture
Santé Canada et l’Agence de santé publique du Canada recommandent aux citoyens canadiens de faire pression auprès des agriculteurs et des autorités politiques compétentes pour que l’emploi des antibiotiques en agriculture soit limité.

 

Naitre et grandir.com

      Révision scientifique : Équipe de recherche: Isabelle Marc, MD
      Recherche et rédaction : Équipe Naître et grandir
      Mise à jour : Juillet 2011

 

Références

Note : les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

  • SANTÉ CANADA. « Résistance aux antibiotiques. Votre santé et vous ». www.hc-sc.gc.ca
  • SOCIÉTÉ CANADIENNE DE PÉDIATRIE. Soins de nos enfants. « Les antibiotiques ». www.soinsdenosenfants.cps.ca
  • SOCIÉTÉ CANADIENNE DE PÉDIATRIE. « Les produits antimicrobiens à domicile : Le problème de l’antibiorésistance ». Comité des maladies infectieuses et d’immunisation. www.cps.ca

À lire aussi