Les jeunes enfants imitent sans se poser de questions

Les jeunes enfants imitent sans se poser de questions

10 avril 2012 - Des chercheurs ont suggéré, par le passé, que les jeunes enfants imitaient une action que s’ils la comprenaient. Une nouvelle étude démontre que ce ne serait pas toujours le cas.

Des chercheuses allemandes ont procédé à une simple – et intrigante – expérience pour avancer cette conclusion.

En face de bambins de 14 mois, assis sur les genoux de leurs parents, une expérimentatrice allumait une lampe, posée sur la table devant elle, avec son front. Ce tour était réalisé en mains libres, cachées par une couverture ou encore, lorsque des dessins attrayants attiraient l’attention de l’enfant. Les enfants étaient ensuite invités à l’imiter tandis qu’elle quittait la pièce.

Lorsque le tour avait été réalisé en mains libres ou cachées, une grande proportion d’enfants – près de 70 % — tentait de le reproduire en utilisant eux aussi leurs petites têtes. Tandis qu’ils utilisaient majoritairement leurs mains pour allumer la lampe lorsqu’un élément de distraction, comme les dessins, avait été utilisé.

D’autres chercheurs, qui avaient réalisé cette expérience auparavant, suggéraient que les jeunes enfants comprenaient une action que si elle était logique. Les chercheuses allemandes expliquent les choses différemment.

« Les enfants sont des créatures curieuses pour qui avoir du sens n’est pas la chose la plus importante lorsqu’ils font quelque chose. Le plus important pour les jeunes enfants est d’explorer le monde dans lequel ils sont nés », soutient la chercheuse Miriam Beisert.

Elle recommande d’ailleurs aux parents d’aider les enfants dans leur désir d’exploration sans trop attendre de rationalité de leur part.

 

Isabelle Burgun – Agence Science-Presse

À lire aussi