Langage: un autre avantage de l'acide folique?

Langage:  un autre avantage de l'acide folique?

12 octobre 2011- La prise d’acide folique avant et durant la grossesse serait liée à un risque moindre de retard de langage important chez les enfants de trois ans.

C’est ce qu’avance une récente étude de l’Institut de santé publique de la Norvège venant de paraître dans le Journal of the american medical association (JAMA). Ce serait la première fois que l’effet de l’acide folique (vitamine B9) sur le développement neurologique est analysé.

Il a déjà été démontré que la prise de cette vitamine durant la grossesse réduisait le risque de malformation du tube neural chez le bébé.

Dans le cadre de cette recherche, près de 39 000 enfants ont été suivis (environ le même nombre de garçons et de filles). Aucune association, par ailleurs, n’a pu être établie entre l’acide folique et le développement de la motricité chez les enfants de trois ans.

 

Bum et Équipe Naître et grandir

Crédit photo : healingdream / FreeDigitalPhotos.net

À lire aussi