Télévision: Caillou l'emporte sur Bob l'éponge

Télévision: Caillou l'emporte sur Bob l'éponge

12 septembre 2011 – Les dessins animés à défilement rapide comme Bob l’éponge pourraient avoir une influence néfaste sur plusieurs aspects du développement de l’enfant comparés aux émissions à défilement lent comme Caillou.

Selon une étude parue dans la revue Pediatrics, les émissions à défilement rapide - où les personnages se déplacent rapidement et qui comprennent beaucoup d’éléments fantaisistes - amenuisent la capacité des petits à maîtriser leur comportement. Ce type de dessin animé affecterait aussi leur capacité à se concentrer et à résoudre des problèmes.

Ces aspects font partie de ce que l’on appelle « la fonction exécutive ». Ce concept de la neurologie consiste en divers processus cérébraux qui aident les personnes à relier leur expérience à l’action. Cela inclut des aptitudes telles que la mémorisation des détails, l’attention, l’organisation et la planification, entre autres.

Des enfants de quatre ans ont donc été invités, dans le cadre de cette étude de l’University of Virginia, à écouter soit neuf minutes d’un épisode de Bob l’éponge ou de Caillou. Un autre groupe d’enfants du même âge s’est adonné à faire du dessin.

Des tests ont par la suite été menés afin d’évaluer les aptitudes reliées à la fonction exécutive. Les enfants qui ont regardé Bob l’éponge ont obtenu de moins bons résultats que ceux du groupe Caillou et dessin.

Les chercheurs expliquent que les dessins animés à défilement rapide auraient tendance à diminuer, chez l’enfant, l’aptitude à se concentrer longtemps.

 

BUM

Crédit photo : graur razvan ionut / FreeDigitalPhotos.net

À lire aussi