Dangers des parcs et des lits à barreaux

Dangers des parcs et des lits à barreaux

17 février 2011 — Des données récentes quant aux blessures entraînées par les berceaux, les parcs pour enfant ainsi que les lits à barreaux indiquent qu’elles ne sont pas un phénomène rare, même de nos jours.

En effet, aux États-Unis seulement, de 1990 à 2008, 181 654 enfants âgés de moins de 2 ans ont été admis aux urgences en raison de blessures liées à ces équipements. La majorité du temps, il s’agissait d’une chute.

En moyenne, il se produit 9 500 cas semblables, selon Pediatrics. Sur une base quotidienne, cela représente 26 enfants.

La majorité des blessures sont causées par les berceaux (83,2 %), puis les parcs pour enfant (12,6 %) et finalement les lits à barreaux (4,2 %).

En regard de ces chiffres, on a pu établir un taux annuel global de 12,1 sur 1 000 bébés de moins de deux ans qui se blessaient. Toutefois, on a remarqué dans cette analyse de données qu’au fil des années, le taux de blessures tendait à diminuer de façon marquante.

La cause est bien entendu l’amélioration des produits, c’est-à-dire le souci des fabricants de les rendre mieux adaptés, donc plus sécuritaires.

Les chutes représentent les deux tiers de toutes les blessures. Logiquement, plus l’âge augmente, plus elles sont fréquentes, en raison semble-t-il de la capacité de grimper et de la mobilité qui augmentent aussi avec le développement.

(BUM)

À lire aussi